Sur le Web, ces 365 derniers jours

samedi 1er octobre 2022

vendredi 30 septembre 2022

  • [VIDEO] Production de miel : « J'ai un rendement divisé par quatre par rapport à 2021 »
    Cet été fut le deuxième plus chaud enregistré en France après celui de 2003. Avec trois canicules et un long épisode de sécheresse, la végétation a particulièrement souffert et les abeilles aussi. Détail avec Yves Le Conte de l'Inrae.

  • Pénal : les consignes du garde des Sceaux pour traiter les atteintes à l'environnement
    « Face à la dégradation sans précédent de nos écosystèmes et aux conséquences du réchauffement climatique, la Justice doit être à la hauteur du défi éthique de la régulation environnementale, sans en négliger la dimension économique. » Tel est le ...

  • Bataille d'amendements en vue pour les recalés de la loi d'accélération des ENR
    Le projet de loi sur l'accélération des énergies renouvelables sera débattu au Sénat et à l'Assemblée nationale, cet automne. D'ici là, les exclus du texte peaufinent leur argumentation pour faire valoir leurs droits à y figurer.

  • Le Comité de veille et d'anticipation des risques sanitaires démarre ses travaux
    Les ministres de la Recherche et de la Santé ont installé, jeudi 29 septembre, le comité qui prend la suite du Conseil scientifique Covid-19, dissous le 31 juillet 2022. Crée par un décret paru à cette même date, le Comité de veille et d'anticipat...

  • Chez nous aussi, le climat change : quand la pluie refuse de tomber
    Le 1er chantier de la planification écologique consacré à la gestion de l’eau a été lancé le 29 septembre 2022. Cet exercice doit permettre de planifier les actions nécessaires à l’accélération de la transition écologique et de l’adaptation aux conséquences du changement climatique.
    Cette année, la France a vu plus que jamais les conséquences du changement climatique sur nos usages de l’eau. Touchée par une période de sécheresse intense et prolongée, au cours de laquelle 93 départements ont été contraints d’adopter des restrictions d’eau et 75 départements ont subi des situations de crise.

  • Appel à propositions pour aider à mûrir et tester la façon dont les spécimens sont traités dans le nouveau modèle de données unifié du GBIF

    Des éditeurs de données sélectionnés, des nœuds et des développeurs de systèmes de gestion des collections obtiendront de petits contrats pour participer à un projet pilote qui explorera et affinera l'affichage de données de spécimens plus riches

    Date limite : 2 octobre 2022

    Le secrétariat du GBIF sollicite des propositions d'éditeurs de données, de nœuds de participants et de développeurs de systèmes de gestion des collections pour participer à un projet pilote montrant comment un modèle de données unifié émergent peut améliorer la manière dont les données dérivées de spécimens dans des collections scientifiques sont représentées dans le GBIF. Les détenteurs et les gestionnaires de données de spécimens choisis pour participer au projet pilote contribueront à faire progresser la capacité du modèle de données à prendre en charge des applications scientifiques plus larges des données de spécimens à l'avenir et à permettre la découverte d'enregistrements de spécimens au sein du Registre mondial des collections scientifiques (GRSciColl).

    Le GBIF développe un nouveau modèle de données en réponse aux commentaires de la communauté et aux recommandations de l' examen de vingt ans du GBIF de CODATA pour permettre la publication de types de données sur la biodiversité plus riches et plus complexes à l'avenir. L'initiative a adopté une approche d'étude de cas, en commençant par des récits développés par des groupes d'éditeurs de données qui rencontrent actuellement des difficultés pour partager leurs données via le GBIF. L'analyse de ces études de cas a conduit à l'émergence d'un modèle de données unifié unique qui vise à satisfaire les exigences détaillées dans une collection croissante d'études de cas.

    Le succès de ce travail dépendra de l'engagement d'un large éventail de personnes qui publient des données sur la biodiversité. Les personnes sélectionnées pour tester et affiner davantage le modèle unifié dans le cadre de cet appel à propositions prépareront des ensembles de données qui illustrent les complexités que les éditeurs de spécimens de données souhaitent capturer et partager via le GBIF à l'avenir. La série de webinaires communautaires en cours du GBIF continuera d'explorer, étude de cas par étude de cas, comment le modèle unifié proposé peut prendre en charge la structuration et la publication des données.

    Le webinaire de juillet s'est concentré sur les systèmes de gestion des collections, utilisant des exemples de données d'Arctos pour démontrerune preuve de concept pour le modèle de données, tandis que d'autres membres du réseau GBIF qui travaillent avec des données relatives aux collections physiques et aux spécimens ont été invités à préparer des interventions et à offrir des commentaires. Ces contributions contribueront toutes au déploiement d'un catalogue de matériel qui explore des aspects plus riches des données de spécimens qui vont au-delà de la simple preuve spatio-temporelle physique des taxons actuellement détectables dans les occurrences basées sur des spécimens sur GBIF.org .

    Un comité de sélection examinera les candidatures dont les résultats seront communiqués avant la fin octobre 2022. Les travaux sur le projet pilote commenceront en novembre 2022.

    Portée du projet pilote

    Les candidats sélectionnés dans le cadre de cet appel à propositions travailleront avec le Secrétariat pour remplir une base de données pilote utilisée pour démontrer un catalogue de spécimens en ligne interrogeable. L'objectif est de représenter fidèlement ces données à partir de leur source dans un environnement agrégé qui prend en charge une recherche et une enquête scientifiques plus larges que ce qui est actuellement possible. Le résultat du projet pilote présentera les données des candidats sélectionnés sur des pages modèles (Voir l'exemple).

    Les candidats retenus devront accomplir les tâches suivantes sur une période d'environ six à huit semaines :

    1. Fournir un ou plusieurs ensembles de données reformatés dans le modèle de données unifié émergent sous forme de fichiers CSV adaptés à la base de données pilote
    2. Participer à des appels de groupe avec d'autres participants
    3. Fournir des commentaires et des suggestions sur l'affichage des données sur les pages de démonstration du catalogue de matériaux, y compris des sujets tels que :
      1. Comment les informations doivent être structurées et affichées
      2. Comment GBIF devrait appliquer des enrichissements, tels que des taxons supérieurs ou des informations géographiques, et les liens déduits vers d'autres éléments via nos algorithmes de clustering
      3. Comment le spécimen doit être cité, par exemple, en tant que matériel examiné dans un article
      4. Quels identifiants doivent être utilisés pour faire référence au spécimen et à la page du spécimen compilé (y compris éventuellement les DOI émis via le GBIF)
      5. Comment les annotations doivent être affichées, par exemple les drapeaux automatiques du traitement, l'utilisation future des annotations générées par la communauté
    4. Enregistrez une présentation et assistez à un webinaire communautaire pour partager et présenter vos propres données dans les résultats

     

    Financement disponible et éligibilité pour postuler

    Les candidats peuvent demander jusqu'à 3 000 € maximum pour soutenir leur participation à ce projet pilote sous la forme d'un petit contrat. Nous accueillons également les candidatures de groupes souhaitant autofinancer leur participation à ce projet pilote.

    Les candidatures sont les bienvenues de la part des représentants, y compris du personnel ou des entrepreneurs individuels/indépendants de :

    • Institutions situées dans un pays participant au GBIF (voir liste des pays participants votants et associés)
    • Fournisseurs de systèmes de gestion des collections utilisés par les institutions dans les pays participant au GBIF
    • Nœuds participants GBIF ayant une expérience de la mise en forme des données de collecte et qui ont accès aux données de collecte à utiliser dans ce projet pilote
    • Partenariats entre l'un des éléments ci-dessus

    Dans tous les cas, les candidats doivent démontrer dans leur proposition qu'ils sont autorisés à utiliser les données avec lesquelles ils ont l'intention de travailler au cours de ce projet pilote.

    Tous les candidats doivent remplir l'un des critères suivants :

    a) publier activement des données via le GBIF
    b) s'engager à publier de nouveaux ensembles de données via le GBIF à la suite de ce travail
    c) développer ou soutenir activement un système de gestion des collections et disposer d'un ensemble de données qui peut se conformer au critère a ou b

    Les candidats doivent avoir de l'expérience et des connaissances dans les domaines suivants :

    • Pratiques actuelles de publication des données du GBIF
    • Structure des données qu'ils utiliseront dans le travail pilote
    • Familiarité avec les objectifs du projet de diversification du modèle de données GBIF
    • Compétence technique suffisante pour être en mesure de comprendre le modèle de données unifié et de fournir un ou plusieurs ensembles de données à l'aide de ce modèle. Un support technique sur le modèle unifié sera disponible pendant la durée du contrat, mais les candidats doivent être familiarisés avec les bases de l'utilisation d'une base de données telle que PostgreSQL, les schémas, les contraintes et les clés étrangères.

     

    Processus et critères de sélection

    Les candidatures seront évaluées par un comité de sélection, convoqué par le Secrétariat du GBIF, comprenant des experts externes, en utilisant les critères suivants :

    • Historique de la publication régulière de données avec le GBIF et mise à jour des jeux de données publiés
    • Maintenance des entrées GRSciColl associées
    • Volume de données actuellement publiées dans le GBIF qui serait affecté, ou potentiel de combler les lacunes connues dans les données à l'avenir, à la suite de ce travail
    • Expérience antérieure démontrée dans la publication de données plus complexes via GBIF (en ABCD ou en utilisant les extensions DwC-A)
    • Étendue de l'ébauche du modèle de données qui sera couverte dans les données fournies pour ce projet pilote, par exemple (mais sans s'y limiter) :
      • Mesures
      • Media
      • Identifications liées à l'ADN
      • Plusieurs taxons dans les identifications
      • Spécimens complexes
      • Préparations de matériel
      • Relations inter-échantillons
      • Occurrences multiples d'individus biologiques spécifiques
      • Liens entre collections
    • Potentiel de réutilisation de la solution par d'autres éditeurs ; par exemple, des scripts réutilisables ou des améliorations à un outil que de nombreuses personnes utilisent
    • Potentiel du projet pour accroître la diversité des collections couvertes par le projet de modèle de données GBIF et les régions géographiques des contributeurs
    • Justification claire des coûts prévus associés à ce travail

     

    Processus de demande

    Les candidats doivent soumettre leurs propositions en anglais par e-mail avant le dimanche 2 octobre 2022.

    Pour toutes les candidatures, veuillez préciser que le ou les dépositaires de données concernés soutiennent la candidature. Fournir des lettres de soutien si nécessaire.

    Les candidats doivent fournir un document de proposition (deux pages maximum) comprenant :

    • La personne de contact principale pour la candidature
    • La personne ou l'institution qui recevra le contrat
    • Tout autre partenaire qui serait impliqué dans les travaux du projet pilote soutenus par le contrat
    • Une description de :
      • Quels ensembles de données vous - ou vos partenaires - publiez actuellement des données via GBIF et quels défis avez-vous rencontrés pour adapter les données au modèle de données actuel ?
      • Quel(s) ensemble(s) de données utiliseriez-vous dans ce projet pilote et quels domaines du nouveau modèle de données les données couvrent-elles ?
      • Quels enregistrements GRSciColl se rapportent à l'application ?
      • Comment le travail que vous entreprenez dans ce projet pilote pourrait-il être réutilisé par d'autres ?
      • Comment le financement que vous demandez serait-il utilisé pour soutenir ce travail et prévoyez-vous d'apporter d'autres ressources en nature ?

    Un comité de sélection examinera les candidatures dont les résultats seront communiqués avant la fin octobre 2022. Les travaux sur le projet pilote commenceront en novembre 2022.

    Veuillez noter que les candidats retenus devront signer un contrat de service pour ce travail. Le paiement en euros suivra la réussite des tâches et un rapport narratif final..

     


  • « On a trop longtemps considéré que l’intégrité scientifique allait de soi »
    Le sociologue des sciences Michel Dubois dévoile les résultats de la vaste enquête CovETHOS sur l’intégrité et l’éthique des scientifiques à l’épreuve du Covid-19.

  • Plastique : Bruxelles demande à la France de mieux appliquer le droit européen relatifs aux engins de pêche
    La Commission européenne annonce avoir mis en demeure la France de compléter la transposition de la directive SUP (SUP, pour single-use plastics). Initialement, la France « [avait] indiqué avoir communiqué des mesures de transposition complètes ma...

  • Terminal méthanier du Havre : des règles contentieuses sur mesure
    Un régime contentieux particulier pour les décisions afférentes au projet de terminal méthanier du Havre. C'est ce que prévoit un décret paru, vendredi 30 septembre, au Journal officiel. Ce texte donne compétence au tribunal administratif de Roue...

  • Lancement d'un appel à projets consacré à l'exploration des grands fonds marins
    Dans le cadre du plan France 2030, le gouvernement lance un appel à projets de 25 millions d'euros pour déployer des solutions industrielles permettant des missions d'exploration des grands fonds marins. Les projets de recherche et développement,...

  • Point de flétrissement (HU)

    Bernard Chocat : Page créée avec « ''Traduction anglaise : Permanent wilting point '' Dernière mise à jour : 30/09/2022 Seuil au-delà duquel l’humidité du sol ne permet plus à une pla... »


    ''Traduction anglaise : Permanent wilting point ''

    Dernière mise à jour : 30/09/2022

    Seuil au-delà duquel l’humidité du sol ne permet plus à une plante de prélever l'eau dont elle a besoin, car la réserve utile en eau du sol ([[Eau capillaire (HU)|eau capillaire]]) a été entièrement consommée.

    [[Catégorie:Dictionnaire_DEHUA]]
    [[Catégorie:Généralités_eau_souterraine_et_sol_(HU)]]
    [[Catégorie:Généralités_sur_l'eau_(HU)]]

  • Pêche : l'Europe rejette finalement l'interdiction de la senne démersale
    Le 29 septembre, une réunion de trilogue tenue au Conseil de l'Union européenne s'est conclue par le rejet de l'amendement à l'article 5 de la Politique commune de pêche (PCP), concernant l'accès des eaux territoriales à d'autres États membres. Ce...

  • ICPE : la Cour de cassation précise le périmètre de l'obligation d'information du vendeur
    Selon l'article L. 514-20 du Code de l'environnement, le vendeur d'un terrain sur lequel a été exploitée une installation classée (ICPE) soumise à autorisation ou enregistrement est tenu d'en informer par écrit l'acheteur. Il doit aussi l'informer...

  • Favoriser l'accès à l'emploi des jeunes de - de 30 ans (2022)
    Favoriser l'accès à l'emploi des jeunes de - de 30 ans (2022) Amelie Bongibault ven 30/09/2022 - 12:02 Europe sociale FSE-IEJ Préfecture de région Île-de-France

    PRESENTATION

    Le FSE+ regroupe plusieurs anciens fonds de la période 2014-2020, dont l’Initiative pour l’emploi des Jeunes (IEJ). Ainsi, l’emploi des jeunes constitue dorénavant une priorité centrale qui mobilisera pour la première fois, au titre de la Priorité 2, une enveloppe dédiée équivalente à 20% des crédits du Programme national FSE+ 21-27. Des actions consacrées à l’insertion des jeunes pourront donc être cofinancées partout en Île-de-France, là où l’IEJ ne pouvait être mobilisée qu’en Seine-Saint-Denis. Autre nouveauté, la tranche d’âge du public « Jeunes » a été élargie : de 15 à 24 ans, elle est désormais comprise entre 15 et 29 ans.

    Les actions visées par cet appel à projets sont nombreuses : actions de repérage des publics, mise en réseau des acteurs, promotion de l’apprentissage, etc.

    L’accent sera porté sur les jeunes les plus en difficultés, notamment : les jeunes ni en études, en emploi ou en formation, dits NEETs (Not in Education, Employment or Training), les plus défavorisés, non connus du service public de l’emploi ou parfois définis comme « invisibles ».

    CANDIDATER

    Pour candidater, rendez-vous sur :

    fse.gouv.fr
    J'ai un projet La DRIEETS Île-de-France lance un appel à projets FSE+ dédié à l’accès à l’emploi des jeunes de moins de 30 ans.

  • Le chiffre du jour : 150
    Câ€â„¢est le nombre de conseillers chargés dâ€â„¢accompagner 5 000 établissements sanitaires et médico-sociaux dans leur transition écologique entre 2021 et 2024. Leurs missions ? Réaliser des audits énergétiques, lancer des plans de réduction de la conso...

  • SAVE THE DATE Journée Plateforme ESA 08/11
    journée PESA

     

    Vous êtes invités à participer à l’édition 2022 de la journée de la Plateforme nationale d’Épidémiosurveillance en Santé Animale (ESA). Ouverte à tous, cette journée se déroulera à l’amphithéâtre de l’école vétérinaire de Maisons-Alfort (en présentiel) le 8 novembre de 10h00 à 16h30.

    L'objectif de la journée : présenter les travaux de la Plateforme dans leur diversité et présenter des aspects concrets et parlants. 

    Inscrivez-vous vite les places sont limitées !

    Je m'inscris !

    L'inscription est gratuite mais OBLIGATOIRE

    Mots-clés
    Documents associé(s)
    Image
    Programme Journée PESA
    Image
    Journée PESA

  • Second volume de la Liste rouge des écosystèmes côtiers méditerranéens en France
    "L'évaluation montre que les rivages rocheux du littoral méditerranéen sont sous pression, selon l'approche Liste rouge de l'UICN."

  • Silpha carinata, le Silphe clochette
    Silpha carinata – Saint-Germain-en-Laye © Gilles Carcassès

    Ce coléoptère a trouvé une mouche verte morte sur l’allée forestière et il en fait son repas. Il ressemble à Phospuga atrata, le Silphe banal, mais il est nettement plus grand et les proportions des quatre derniers articles des antennes sont différentes. Ici, il s’agit du Silphe clochette, Silpha carinata. C’est une espèce forestière assez commune, nécrophage et saprophage. Les larves et les adultes se nourrissent de matières en décomposition.

    Silpha carinata / Phosphuga atrata
    © Gilles Carcassès

    Silpha carinata et Phosphuga atrata sont faciles à distinguer si l’on observe le quatrième article en partant de l’extrémité de l’antenne.

    Retrouvez d’autres Silphidae :

    Necrodes littoralis

    Nicrophorus vespilloides

    Source :

    Silpha carinata, fiche descriptive dans l’INPN (Hervé Bouyon – 2022)


  • 30/09/2022 : Photos : Tamatia pie.
    5 nouvelles photos : Tamatia pie.

jeudi 29 septembre 2022

  • Prévention des déchets : la Cour des comptes déplore le retard pris
    La Cour des comptes estime que la hausse des coûts de gestion des déchets pourrait être limitée grâce à la prévention. Elle juge aussi que la France doit assumer une relance de l'incinération et développer le recyclage des plastiques.

  • Révision de la directive Eaux urbaines résiduaires : les pistes de la Commission européenne
    Si la Commission européenne n'a toujours pas dévoilé sa première version du projet de révision de la directive Eaux urbaines résiduaires, les travaux engagés donnent des premières pistes sur les quelques grands thèmes retenus.

  • La lettre de la DRIEAT : le 8e numéro est en ligne

    La lettre numérique de la Direction régionale et interdépartementale de l'environnement, de l'aménagement et des transports (DRIEAT) d'Île-de-France.


  • La lettre de la DRIEAT : le 8e numéro est en ligne

    La lettre numérique de la Direction régionale et interdépartementale de l'environnement, de l'aménagement et des transports (DRIEAT) d'Île-de-France.


  • La lettre de la DRIEAT : le 8e numéro est en ligne
    La lettre numérique de la Direction régionale et interdépartementale de l'environnement, de l'aménagement et des transports (DRIEAT) d'Île-de-France.

  • Solaire thermique : deuxième session de l'appel à projets pour de grandes installations
    L'Agence de la transition énergétique (Ademe) lance la deuxième session de l'appel à projets « Grandes Installations solaires thermiques 2022 », dans le cadre du Fonds chaleur. Elle se clôture le 30 novembre. Cet appel à projets cible les usages ...

  • Amiante : la Commission européenne présente une stratégie globale
    L'exécutif européen présente sa proposition de directive qui abaisse la valeur limite d'exposition professionnelle à l'amiante. Elle s'intègre dans une stratégie globale qui va de la détection de la fibre tueuse jusqu'au traitement des déchets.

  • Le Festi’Val de Marne revient le 30 septembre !
    Le Festi’Val de Marne revient le 30 septembre ! mamasam jeu 29/09/2022 - 15:07

  • Sobriété : Négawatt identifie 50 mesures pour réduire les consommations énergétiques cet hiver
    L'association Négawatt a identifié et chiffré 50 mesures d'économies d'énergie pour contribuer à l'effort national de sobriété énergétique. Ces mesures, à coût nul ou faible, ciblent essentiellement les bâtiments résidentiels et tertiaires.

  • Précarité énergétique : un Français sur cinq a souffert du froid durant l'hiver 2021
    Selon les derniers chiffres publiés, le 28 septembre, par l'Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE), 20 % des Français ont souffert du froid, « pendant au moins vinqt-quatre heures », au cours de l'hiver 2020-2021. Et 36 % déclare...

  • Lancement du premier chantier de la planification écologique sur la gestion de l'eau
    Le premier chantier de la planification écologique est désormais lancé et il sera consacré à la gestion de l'eau : en déplacement à Marseille, les ministres chargés de la Transition écologique et de la Santé l'ont lancé en présence du ministère de...

  • Insertion et inclusion des plus éloignés de l'emploi (2022)
    Insertion et inclusion des plus éloignés de l'emploi (2022) Amelie Bongibault jeu 29/09/2022 - 13:58 Europe sociale FSE-IEJ Préfecture de région Île-de-France

    PRESENTATION

    Cet appel à projets s’inscrit sur la priorité 1 (Insertion par l’emploi et inclusion) du Programme national FSE+ 21-27, qui vise principalement les publics les plus éloignés de l’emploi. Il cible des actions dont le périmètre géographique est large – régional ou interdépartemental.

    L'objectif global est la structuration de parcours d'insertion et de remobilisation sociale, combinant l'ensemble des solutions nécessaires pour l'accompagnement des publics et intégrant les démarches d'ingénierie et de coordination des acteurs.

    Les actions visées sont nombreuses : accompagnement renforcé vers l’emploi des plus de 30 ans, lutte contre la pauvreté, soutien aux structures d’insertion par l’activité économique, professionnalisation et mise en réseau des acteurs, etc.

    CANDIDATER

    Pour candidater, rendez-vous sur :

    fse.gouv.fr
    J'ai un projet La DRIEETS Île-de-France lance un appel à projets visant à « Favoriser l’insertion professionnelle et l’inclusion sociale des personnes les plus éloignées du marché du travail et des plus vulnérables ou des exclus ».

  • Diagnostic Mazars : une situation financière alarmante pour le Département du Val-de-Marne
    Diagnostic Mazars : une situation financière alarmante pour le Département du Val-de-Marne Ingrid Pauws jeu 29/09/2022 - 11:19

    En septembre 2021, l’Exécutif départemental a passé commande d’un état des lieux financier de la collectivité. L’objectif de ce diagnostic était de disposer d’une analyse fine et objective de la situation du Département du Val-de-Marne, notamment l’évolution de ses comptes, sa solvabilité et la part d’incompressibilité des dépenses engagées. Titulaire du marché d’assistance en conseil de gestion passé par le précédent Exécutif, le cabinet Mazars a présenté son étude jeudi 29 septembre 2022 lors d’une Commission des finances extraordinaire. Les résultats font état d’une situation alarmante pour la collectivité.

    Bureau de presse

    Le cabinet Mazars a travaillé pendant près d'un an pour récolter les données et les analyser finement. L'étude est basée sur la période 2014-2020.

    Une situation financière très dégradée

    L’étude révèle une mauvaise santé financière du Département du Val-de-Marne. L’épargne est faible. Il est constaté une stagnation de l’épargne de gestion (8,1% en 2014, 7,7% en 2020), un taux d’épargne brut très faible, qui n’a cessé de se dégrader depuis 2017 (8,5% en 2020 contre 12,1% pour la moyenne des Départements) et une épargne nette à son plus bas niveau en 2020 (55 millions d’euros contre 72 millions en 2017).

    La dette s’envole. En dépit d’un autofinancement fragile, l’investissement a été dangereusement maintenu à un trop haut niveau (334 millions d’euros en moyenne) nécessitant un recours massif à l’emprunt (32% de l’investissement). L’encours de la dette a progressé de manière constante, avec + 297 millions d’euros entre 2014 et 2020. Avec un endettement de plus d’1 milliard d’euros, le Val-de-Marne est le 2e Département francilien le plus endetté, derrière la Seine-Saint-Denis. Sa capacité de désendettement est de 8,4 ans, soit plus du double de la moyenne des Départements (4,1 ans).

    Le PPI mis en place par l’ancienne majorité révèle un mur d’investissement de 100 millions d’euros de plus que le niveau habituel programmé sur l’année 2023 : c’est une illustration de l’imprévision et de l’insincérité des engagements pris car jamais un tel niveau d’investissement annuel n’a été financé par la collectivité.

    Le diagnostic met par ailleurs en évidence l’absence de pilotage de la masse salariale. Les charges de personnel apparaissent nettement supérieures à celles des autres Départements (+42% par rapport à la moyenne), la spécificité des crèches départementales dans le Val-de-Marne n’expliquant pas cet écart. Cette situation traduit en fait, d’une part, le poids des compétences non obligatoires mises en œuvre depuis plusieurs années et d’autre part, une organisation RH inadaptée au pilotage de la masse salariale malgré les recommandations publiées par la Chambre Régionale des Comptes en 2016.

     

    Des défaillances et des risques non anticipés

    L’état des lieux relève par ailleurs des lacunes en matière de suivi de l’exécution budgétaire, des procédures mises en œuvre et du respect du principe de prudence. Par exemple, des opérations pour comptes de tiers non régularisées depuis plusieurs années qui ont généré une sous-estimation des dotations aux amortissements, des comptes d’attente pour 11 millions d’euros, principalement sur l’exercice 2020, non pris en compte dans la formation du résultat, des discordances importantes entre l’inventaire et l’état de l’actif (3 millions d’euros) qui, après apurement, diminueront le résultat de clôture, des restes à recouvrer en forte progression depuis 2015 (40 millions d’euros).

    A la lecture de ce diagnostic commandé à un expert choisi par l’ancien Exécutif départemental, la situation du Département du Val-de-Marne est préoccupante. Elle nécessite un travail de recherche de marges de manœuvre que la majorité départementale a d’ores et déjà engagé. Ce travail sera axé sur la réduction du rythme d’augmentation des dépenses de fonctionnement sans exclure les dépenses obligatoires, en maximisant les recettes externes pour réduire la charge nette, en privilégiant la préservation d’une épargne nette suffisante destinée à maintenir une capacité d’investissement importante tout en visant la diminution de l’encours de dette départementale.

    A la différence de la plupart des autres Départements, qui, ces dernières années, ont amélioré sensiblement leur situation financière, celle du Val-de-Marne s’est dégradée ; elle place la collectivité dans une situation difficile, au moment où la conjoncture internationale, la hausse du coût de l’énergie et les décisions de revalorisation multiples annoncées par l’Etat auront un impact considérable sur les finances des collectivités territoriales et leurs capacités à agir.

    Créteil

  • Le chiffre du jour : 350 000 tonnes
    Câ€â„¢est lâ€â„¢estimation haute de la quantité de méthane (CH4) émis par les fuites des gazoducs Nord Stream 1 et 2. Selon le climatologue californien et membre du Groupe intergouvernemental dâ€â„¢experts sur lâ€â„¢évolution du climat (Giec), Zeke Hausfather, ce...

  • Stéganographie : quand un contenu en cache un autre
    Moins connue que la cryptographie, la stéganographie est l’autre moyen dont nous disposons pour transmettre confidentiellement un message, en le dissimulant dans un autre contenu. Explications.

  • Insertion et maintien en emploi des personnes en situation de handicap (2022)
    Insertion et maintien en emploi des personnes en situation de handicap (2022) Amelie Bongibault jeu 29/09/2022 - 10:41 Europe sociale FSE-IEJ Préfecture de région Île-de-France

    PRESENTATION

    L’Union européenne et la France font de l’insertion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap une priorité, dès lors que ces dernières font face à des difficultés accrues d’accès et de maintien dans l’emploi. Elles sont en effet confrontées à des freins spécifiques : besoins de formation, accès difficile à certaines professions, adaptation des postes de travail,…

    Dans ce contexte, la DRIEETS dédie pour la première fois un appel à projets FSE+ à la thématique de l’insertion des personnes en situation de handicap.

    Cet appel à projets transversal est ouvert sur les priorités 1 (Insertion par l’emploi et inclusion), 2 (Insertion des jeunes et apprentissage) et 4 (Environnement de travail inclusif et sain) du Programme national FSE+ 21-27.

    Les actions visées sont nombreuses : levée des freins, prévention des risques professionnels, promotion de l’apprentissage des jeunes en situation de handicap, etc.

    CANDIDATER

    Pour candidater, rendez-vous sur :

    fse.gouv.fr
    J'ai un projet La DRIEETS Île-de-France lance un appel à projets FSE+ dédié à l’insertion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap.

  • L’actualité biologique du mois de septembre 2022
    Tour d'horizon de l'actualité du mois de septembre 2022 dans le domaine de la biologie.

  • Galerucella calmariensis, la Chrysomèle de la salicaire
    Galerucella calmariensis – parc du peule de l’herbe à Carrières-sous-Poissy © Gilles Carcassès

    Sur une salicaire, j’observe ce petit coléoptère allongé. Il me rappelle Xanthogaleruca luteola qui dévore les feuilles des ormes. C’est une bonne piste car c’est dans la sous-famille des Galerucinae que je trouve cette chrysomèle brune. Il s’agit de Galerucella calmariensis, inféodée aux salicaires.

    Cet insecte a été employé avec succès aux Etats-Unis pour contrôler les populations invasives de salicaires venues d’Europe.

    Galerucella calmariensis est une espèce discrète, elle est très peu répertoriée en France.

    Retrouvez une autre chrysomèle :

    Le criocère du lys

    Sources :

    Galerucella calmariensis, par UK beetles

    Galerucella calmariensis, par le site canadien Bestioles

    Les mousquetaires de la salicaire, par Nature en ville à Cergy-Pontoise


  • Bois fossiles du Miocène inférieur du Myanmar (formation de Natma) : implications paléoenvironnementales et biogéographiques
    Fossil wood from the lower Miocene of Myanmar (Natma Formation): palaeoenvironmental and biogeographic implications

    Le registre botanique fossile du Myanmar (Birmanie) est faiblement documenté malgré son importance pour comprendre l’évolution des écosystèmes de mousson au cours des temps géologiques.

    The palaeobotanical record of Myanmar (Burma) is poorly documented despite its importance for understanding the evolution of Asian monsoonal ecosystems through time.


  • 29/09/2022 : Photos : Sphénoèque du Cap, Coliou à dos blanc, Cisticole pinc-pinc, Sentinelle du Cap.
    51 nouvelles photos : Sphénoèque du Cap, Coliou à dos blanc, Cisticole pinc-pinc, Sentinelle du Cap, Huîtrier de Moquin, Mouette de Hartlaub, Francolin criard, Autour chanteur, Gravelot élégant, Goéland dominicain, Phalarope à bec étroit, Grèbe à cou noir, Cochevis à gros bec, Hirondelle à collier, Prinia du Karroo, Agrobate coryphée, Bruant du Cap, Mésange petit-deuil, Astrild ond ...

mercredi 28 septembre 2022

  • Bulletins hebdomadaires de veille sanitaire internationale du 28/09/2022
    Logo VSI

    Le Bulletin hebdomadaire de veille sanitaire internationale en santé animale (BHVSI-SA) est élaboré dans le cadre de la thématique Veille Sanitaire Internationale (VSI) de la Plateforme. Il est produit par un comité de rédaction regroupant des personnes de l’Anses, du Cirad, de la DGAl et de INRAE. Les informations, systématiquement sourcées, sont issues des notifications officielles des Etats, de sources non officielles (presse, internet) ainsi que d’un réseau national et international d’experts.

    Le BHVSI-SA rapporte et met en perspective des signaux et des alertes en santé animale au niveau national et international. Il est publié chaque mardi et concerne les événements de la semaine précédente.

    Ce bulletin n’engage que son comité de rédaction et non les organismes membres de la Plateforme. Pour toutes questions: plateforme-esa@anses.fr

    Accédez à tous les BHVSI-SA   

    Numéro du bulletin
    39
    Date de mise en ligne

  • REP textiles : l'État veut renforcer les objectifs assignés à Refashion pour réduire l'impact de la mode
    Les pouvoirs publics ouvrent la consultation sur les futurs objectifs de la REP textiles. Ils comptent relancer un dispositif qui peine à atteindre ses objectifs. Le but est de réduire l'empreinte environnementale de la mode.

  • GEPU (HU)

    Bernard Chocat :


    Dernière mise à jour : 28/09/2022

    ''Mot en chantier''

    Sigle pour "gestion des eaux pluviales urbaines".

    La gestion des eaux pluviales urbaines correspond à la collecte, au transport, au stockage et au traitement des eaux pluviales dans les zones urbaines. D'après l'[https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000045213959 article L2226-1 du code général des collectivités locales], cette gestion "''constitue un service public administratif relevant des communes, dénommé service public de gestion des eaux pluviales urbaines.''"

    Pour en savoir plus :
    * GRAIE (2019) : La compétence « gestion des eaux pluviales urbaines » ; grilles d’aide à sa définition ; Version 1 - Mai 2019 ; 7p. ; disponible sur : [http://www.graie.org/graie/graiedoc/doc_telech/Graie-CompetenceGestionEauxPluvialesUrbaines-OuvragesMissions-mai19.pdf www.graie.org]

    [[Catégorie:Dictionnaire_DEHUA]]
    [[Catégorie:Cadre_réglementaire_de_la_gestion_de_l'eau_(HU)]]
    [[Catégorie:Cadre_réglementaire_de_l'assainissement_(HU)]]

  • GEMAPI (HU)

    Bernard Chocat :


    Dernière mise à jour : 28/09/2022

    ''Mot en chantier''

    Sigle pour "Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations"

    Compétence confiée aux intercommunalités (métropoles, communautés urbaines, communautés d’agglomération, communautés de communes) par les lois de décentralisation [https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000028526298/ n° 2014-58 du 27 janvier 2014] et [https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000030985460/ n° 2015-991 du 7 août 2015] ; ceci depuis le 1er janvier 2018.

    ==Nature des compétences GEMAPI==

    l’[https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000041411598/ article L.211-7 du code de l’environnement] précise les actions qui peuvent être entreprises par les intercommunalités dans le cadre de la GEMAPI sont celles qui concernent :
    * L'aménagement d'un bassin ou d'une fraction de bassin hydrographique ;
    * L'entretien et l'aménagement d'un cours d'eau, canal, lac ou plan d'eau, y compris les accès à ce cours d'eau, à ce canal, à ce lac ou à ce plan d'eau ;
    * L'approvisionnement en eau ;
    * La maîtrise des eaux pluviales et de ruissellement ou la lutte contre l'érosion des sols ;
    * La défense contre les inondations et contre la mer ;
    * La lutte contre la pollution ;
    * La protection et la conservation des eaux superficielles et souterraines ;
    * La protection et la restauration des sites, des écosystèmes aquatiques et des zones humides ainsi que des formations boisées riveraines ;
    * Les aménagements hydrauliques concourant à la sécurité civile ;
    * L'exploitation, l'entretien et l'aménagement d'ouvrages hydrauliques existants ;
    * La mise en place et l'exploitation de dispositifs de surveillance de la ressource en eau et des milieux aquatiques ;
    * L'animation et la concertation dans les domaines de la prévention du risque d'inondation ainsi que de la gestion et de la protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques dans un sous-bassin ou un groupement de sous-bassins, ou dans un système aquifère, correspondant à une unité hydrographique.

    Pour en savoir plus :
    * [https://www.ecologie.gouv.fr/gestion-des-milieux-aquatiques-et-prevention-des-inondations-gemapi www.ecologie.gouv.fr]

    [[Catégorie:Dictionnaire_DEHUA]]
    [[Catégorie:Cadre_réglementaire_de_la_gestion_de_l'eau_(HU)]]
    [[Catégorie:Cadre_réglementaire_de_la_gestion_des_risques_(HU)]]

  • Éolien flottant : le lieu d'implantation du premier parc commercial est fixé
    Le gouvernement a précisé la zone d'implantation du premier parc éolien flottant commercial attendu pour 2030 en Bretagne au large de Belle-île. En parallèle, les travaux des fermes pilotes en Méditerranée se poursuivent à un bon rythme.

  • La France met à jour son plan de réduction des émissions de polluants atmosphériques
    La France met à jour son plan de réduction des émissions atmosphériques (Prepa) de cinq polluants pour la période 2022 à 2025. Sont concernées les émissions d'oxydes d'azote (NOx), de dioxyde de soufre (SO2), de composés organiques volatils non mé...

  • Les Archives départementales arrivent sur Instagram !
    Les Archives départementales arrivent sur Instagram ! Mathilde Boinet mer 28/09/2022 - 15:18

  • Plastique : neuf groupes mis en demeure sur le fondement du devoir de vigilance
    Exiger une trajectoire de déplastification de l'ensemble de leurs activités dans un délai de trois mois. Tel est l'objectif de la mise en demeure que trois ONG (ClientEarth, Surfrider Foundation Europe et Zéro Waste France) indiquent, ce mercredi ...

  • PIIEC sur l'hydrogène : dix projets français seront soutenus à hauteur de 2,1 milliards d'euros
    À l'occasion d'un déplacement sur le site de Plastic Omnium, dans l'Oise, la Première ministre, Élisabeth Borne, est revenue sur la stratégie française sur l'hydrogène décarboné. Elle a annoncé un investissement public de 2,1 milliards d'euros pou...

Traduction

Sites favoris


129 sites référencés au total

Brèves

30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -…

Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

24 février 2014 - Nous contacter

Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=…