Sur le Web, ces 365 derniers jours

lundi 25 mai 2020

  • Femmes et hommes sont-ils égaux à vélo ?
    Utilisé à plein durant la pandémie, le vélo conforte son image de transport urbain idéal en 2020. Mais toutes et tous y accèdent-ils dans un espace public égalitaire ? Le vélo a-t-il un sexe ? Un âge ? Éléments de réponses et propositions de mesures grâce à une étude du géographe Yves Raibaud réalisée pour Bordeaux Métropole.

  • "Pour que vive la Nature", le guide pour Agir de 14 ONG de protection de la Biodiversité
    Ce vendredi 22 mai 2020, journée mondiale de la biodiversité, 14 associations et fondations qui agissent dans ce domaine remettent leur livre blanc « Pour que vive la nature » à la Ministre Elisabeth Borne. Ce Livre blanc est le fruit d’un travail engagé depuis plusieurs mois, dans la perspective de la prochaine Stratégie nationale pour la Biodiversité 2021-2030 qui fera suite au Congrès Mondi...

  • En Chine, le dioxyde d'azote en suspension dans l'air chute
    Le dioxyde d'azote est un gaz nocif émis par les véhicules à moteur, les centrales électriques et les installations industrielles. Les satellites de surveillance de la pollution de la NASA et de l'Agence spatiale européenne (ESA) ont détecté des diminutions importantes du dioxyde d'azote (NO 2 ) au-dessus de la Chine. Il est prouvé que le changement est au moins en partie lié au ralentissemen...

  • Le prunellier...
    N’hésitez pas à intégrer le prunellier dans vos haies indigènes ! Cet arbuste à la floraison remarquable offre le gîte et le couvert à de nombreux insectes pollinisateurs ainsi qu’aux oiseaux. Ses épines en font une haie impénétrable ! Ses fruits font le bonheur des oiseaux mais également celui des amateurs de liqueur de prunelles Sébastien PINS Wildlife Cinematographer

  • Santé humaine, santé animale et santé des écosystèmes : lettre commune au ministre de l'agriculture et de l'alimentation
    Le 5 mai dernier, Humanité et Biodiversité, la Fédération des Syndicats Vétérinaires de France (FSVF), l'ASEF et FNE ont envoyé une lettre commune au ministre de l’agriculture et de l’alimentation, Didier Guillaume, pour que santé humaine, santé animale et santé des écosystèmes soient pensés ensemble, dans le cadre d’une approche globale portée par les différents ministères et corps de métiers....

  • Elle fait le printemps !
    Quelle surprise de retour après deux mois confiné dans la famille... Des hirondelles ont bâti leur nid dans l'entrée de ma maison, heureusement, pas juste au dessus de la porte d'entrée, mais dans un renfoncement plus... courtois :-) Elles sont magnifiques, un couple, tacheté de rouge sur le cou. Je n'ai pas encore de cliché, ne voulant perturber personne, je me suis fais discret et peu curieu...

  • Des masques champêtres ?
    La distanciation est décidément dans l’air du temps. Nous sommes aujourd’hui confrontés à un sale virus qui nous enjoint de garder nos distances. Véhiculé par les fines gouttelettes que tout contaminé émet dès qu’il ouvre la bouche, la politesse minimale consiste désormais à ne pas nous approcher de nos congénères à moins d’un mètre. Même si cette disposition est parfois compliquée à respecte...

  • Raphidie

    Un insecte avec un cou de girafe !

    Raphidiidae – Poissy © Gilles Carcassès

    Ce drôle d’insecte grimpe sur le mur de la maison. Armé de mon escabeau, je le suis jusque dans la gouttière.

    Raphidiidae femelle – Poissy © Gilles Carcassès

    Ce n’est pas la première fois que je rencontre une raphidie, mais ce sont mes premières photos d’un tel insecte. Déterminer les raphidies est un exercice difficile. Je pense cependant que nous sommes en présence de Xanthostigma xanthostigma, l’espèce la plus communément observée en Ile-de-France.

    La belle tarière que voilà !

    Cette femelle est équipée d’une solide tarière qui lui permet d’insérer sa ponte dans des fissures d’écorce. Ses larves carnassières se nourrissent de larves d’autres insectes qui vivent sous les écorces ou dans le bois pourri. Les adultes sont des prédateurs de pucerons et d’autres petits insectes. Les raphidies sont reconnues comme insectes auxiliaires dans les vergers et aussi en maraîchage.


  • Un Atlas pour Cergy-Pontoise !

    Tout neuf sorti de l’œuf !

    Notre nouvel outil de science participative est disponible, vous pouvez y accéder en cliquant directement dans le bandeau menu sur « Atlas de la biodiversité ».

    On vous propose de participer avec nous à l’enrichissement de la connaissance de la biodiversité du territoire. Partez à la recherche de 14 espèces à Cergy-Pontoise et informez nous de leur présence.

    Seul, en famille, en groupe de naturalistes, à l’école, en balade, sur le trajet du bureau, en allant faire les courses ou dans le jardin, les occasions ne manquent pas de croiser nos colocataires à plumes, à écailles ou à fleurs. Soyez attentifs et devenez de véritables sentinelles de la biodiversité.

    Comment ça marche ?

    L’outil se présente comme suit :

    Dans le menu déroulant (flèche 1) retrouvez la liste des 14 espèces à renseigner. En cliquant sur le nom de chacune d’elles vous retrouvez leur portrait, ainsi, pas de doute quant à l’identification !

    Les 14 espèces sont les suivantes : la chouette hulotte, l’hirondelle de fenêtre, le martin pêcheur, le merle noir, la mésange charbonnière ; le caloptéryx splendide, la mante religieuse, le papillon machaon ; le lézard des murailles, le crapaud commun ; la cymbalaire des murailles, l’orchis bouc, le lotier corniculé et le séneçon du cap. Au fil du temps et de vos suggestions nous pourrons rallonger cette liste. Et si d’ici là vous identifiez d’autres espèces, indiquez-le à nos partenaires (flèche 4) !

    Dans l’onglet « Participez ici! » (flèche 2) indiquez nous vos trouvailles : remplissez le formulaire en indiquant la date, l’espèce rencontrée et sa localisation.

    Enfin, consultez les données (flèche 3) sur la carte suivante :

    Chaque point correspond à une observation faite sur le territoire. On compte sur vous pour couvrir Cergy-Pontoise de couleurs !

    Astuces

    L’outil fonctionne aussi sur smartphone, directement sur le terrain !

    Vous pouvez joindre une photo à votre observation.

    Prêts ?

    C’est la période d’émergence des libellules et demoiselles. Avez-vous vu le calopteryx ?

    Le calopteryx splendide © CACP – Gilles Carcassès

    On vous en reparle ce soir lors du Rendez-vous du développement durable sur les sciences participatives, à 18h, sur ce lien !


  • Gymnosiphon mayottensis Cheek, sp. nov. (Burmanniaceae), une nouvelle espèce à Mayotte, archipel des Comores
    Gymnosiphon mayottensis Cheek, sp. nov. (Burmanniaceae) a new species from Mayotte, Comoro Islands

    Une nouvelle espèce de Gymnosiphon Blume (Burmanniaceae), G. mayottensis Cheek, sp. nov. est décrite du Mont Bénara et du Mont Mtsapéré sur l’île de Mayotte, dans l’archipel des Comores.

    A new species of Gymnosiphon Blume (Burmanniaceae), G. mayottensis Cheek, sp. nov. is formally described from Mount Bénara and Mount Mtsapéré on the island of Mayotte in the Comores.


  • Appel à projets « MobBiodiv’2020 : les associations pour la biodiversité »

    Lancement de l’appel à projets « MobBiodiv’2020 : les associations pour la biodiversité » pour financer des actions de terrain de protection de la biodiversité


  • Joli Mois de l'Europe - Préserver un cours d'eau et la biodiversité aux portes de Paris [14/18]
  • Lasius

    Medium Medium Medium Medium Medium Medium Medium Medium Medium

    Lasius - repas de pétales de roses fraiches


dimanche 24 mai 2020

Traduction

Sites favoris


121 sites référencés au total

Brèves

30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -...

Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

24 février 2014 - Nous contacter

Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=...