PartageTaRue94 | Défendre la mobilité des plus vulnérables, ces 365 derniers jours

Défendre la mobilité des plus vulnérables
L’association PTR 94 a pour objet de promouvoir les déplacements des piétons et assimilés, des personnes handicapées ou à mobilité réduite, et des cyclistes dans le département du Val-de-Marne et des départements limitrophes. Elle milite pour favoriser ces déplacements et pour rendre la voirie et les espaces publics plus accessibles, sûrs et confortables aux usagers vulnérables.

A ce titre, nos activités principales sont :

 Achat groupé de vélos électriques : Test sur nos stands
 Cours de vélo pour adultes (« vélo-école »)
 Balades familiales à vélo (autour de 15 km/h en général) avec pique-nique. Certaines ouvertes aux aveugles ou simples débutants, grâce au tandem.
 Conseils contre le vol de vélo
 Lobbying auprès des élus pour des villes plus piétonnes, cyclables (y compris stationnement vélo et liaisons inter-villes), et accessibles aux personnes en situation de handicap, des limitations de vitesse strictes et moins d’accidents pour tous : des aménagements existent, encore faut-il vouloir les mettre en place
 Tatouage pour identifier le propriétaire d’un vélo volé (contre 5€/vélo et la présentation d’une pièce d’identité)
 Atelier entretien du vélo sur nos stands : apprendre à graisser sa chaîne proprement et efficacement
 Conseils préventifs contre la crevaison



dimanche 26 mai 2019

  • Soutenir les amendements FUB pour la LOM Loi d’Orientation des Mobilités : l’outil d’interpellation des députés

    CaptureSoutenir les amendements FUB pour lalogo-ptr94 LOM Loi d’Orientation des Mobilités ? C’est plus facile avec l’outil d’interpellation des députés, le formulaire qui va bien.

    Avant ce 29 mai par contre 😀

    « Notre fédération, la FUB, vous propose donc d’écrire aux député.e.s (et surtout de relayer largement la demande pour susciter un effet de masse) via notre nouvel outil d’interpellation : https://lom.passoire.fr/
    Cet outil, comparable à celui lancé pendant la période « des cartes postales au Premier ministre » vous permet d’envoyer des courriels en à peine trois clics. L’outil vous permets de choisir les thématiques abordées. la vous invite à sélectionner les sujets qui sont les plus prioritaires à vos yeux (et qui peuvent à votre sens séduire « votre » député-e), plutôt que d’envoyer un courriel balayant les 7 grandes problématiques. N’hésitez pas à personnaliser le texte (pour éviter l’effet « spam »)
    L’outil génère un courriel, le brouillon de ce dernier vous est envoyé pour relecture, n’oubliez pas de cliquer sur le lien fourni pour valider votre relecture (et envoyer réellement le courriel) ».

samedi 18 mai 2019

  • Zone à Faibles Emissions (ZFE) : chacun est appelé à donner son avis en ligne

    Capture

    Face à l’urgence sanitaire et climatique, la Métropole du Grand Paris coordonne avec les communes du périmètre de l’intra-A86 la mise en place d’une Zone à Faibles Emissions (ZFE), dite juridiquement Zone à Circulation Restreinte (ZCR), visant à accélérer le renouvellement du parc automobile. La première étape consiste en des restrictions de circulation pour les véhicules « Crit’Air 5 » et « non classés » dès le 1er juillet 2019.

    Chaque commune qui adhère à cette démarche met en place une consultation obligatoire préalable à sa mise en œuvre.

    Cette plateforme a pour objectif de recueillir les avis du grand public sur les projets de chaque commune.

    La date butoir approche, elle varie selon les communes. Les communes concernées sont certaines de celles à l’intérieur du périmètre de l’A86, il y en a 9 pour le Val de marne :

    https://zfe-planclimat-metropolegrandparis.jenparle.net/


vendredi 17 mai 2019

jeudi 16 mai 2019

mardi 14 mai 2019

  • La mairie d’Alfortville fait un bide : suppression d’un aménagement cyclable

    La ville est déjà dédiée au tout-voiture, il y a déjà peu à Alfortville pour les vélos en circulation, stationnement , qualité, continuités notamment Est-Ouest, traitement des carrefours, jalonnement cyclable, stationnement en immeubles, mais c’est encore trop peut on lire ici :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Les mots manquent.

    Mais quelle mouche les a donc piqué ?

    « pour la sécurité de tous » ? Argument fallacieux et eronné. Le double sens cyclable participe de la baisse des vitesses de tous, ce pourquoi l’État le recommande à ces conditions, limpides :.

    « La rue dont un sens est réservé aux cycles doit être
    systématisée dans les zones de rencontre et les zones 30,
    sauf dispositions différentes prises par l’autorité investie
    du pouvoir de police (décret n° 2008-754 du 30 juillet
    2008) et mérite d’être développée dans les rues où la
    vitesse réelle pratiquée est de l’ordre de 50 km/h. »

    La mairie, détentrice du « pouvoir de police » aurait mieux fait de faire respecter avec ténacité l’article 417-11 du code la route, qui est clair.

    Et les vitesses maxi,  par des ralentisseurs adaptés, et des contrôles routiers.

    Laxisme et inégalité de traitement, méconnaissance du sujet à tous les étages. Dans une ville pourtant dense et plate, et avec les bords de Seine (et Marne à proximité) là où les déplacements utilitaires / quotidiens à vélo sont les plus évidents, où l’auto peut, mais ne peut pas tout, et prend une place de dingue. Et à proximité de Paris.
    Monsieur le maire, nous vous invitons à revoir votre copie, et à mieux vous entourer et vous faire conseiller. Habitants, faites vous entendre, par écrit, et au téléphone.

    À l’heure où des villes entières passent au double sens cyclable, des villes entières, de tous bords politiques en Ile de France et ailleurs. À l’heure où la crise des gilets jaunes a démontré l’impasse de la dépendance au tout-voiture, à l’heure où les carburants repartent à la hausse, quelle erreur de jugement.

    1er double sens cyclable français : 1983 déjà, à Strasbourg. Bon, Alfortville, il est temps de se réveiller et de combler le retard.

    Back to the future à Alfortville.
    Bike to the future.

    Voir l’étrange post Facebook de la mairie.

    Du reste c’est pas une « piste », c’est une « bande cyclable ».

    ouimaislescyclistes-600x324

    Pendant ce temps là , à quelques encablures, généralisation à la ville entière du double sens cyclable et du cédez le passage vélo au feu, et pas que vers la droite  :


dimanche 12 mai 2019

mercredi 8 mai 2019

lundi 6 mai 2019

  • Le vélo quotidien : solliciter les candidats aux élections européennes ? C’est possible

    Capturelogo-ptr94-copier

    Notre fédération européenne, l’ECF : Fédération les Cyclistes Européens, présidée par Christophe Najdovski, duplique la campagne « parlons vélo » de la FUB : Fédération des Usagers de la Bicyclette, de 2017, en demandant aux candidats de toute l’Europe de se prononcer sur plusieurs questions et leur proposant de s’engager pour le vélo. Nous connaissons depuis vendredi dernier la liste complète des candidats : pas moins de 33 listes !

    La Fub leur a écrit ce week-end, mais chacun d’entre vous peut aider en écrivant aux candidats (sans se limiter aux têtes de liste) et leur demandant de remplir l’enquête. Attention, la date limite de réponse est fixée au 8 mai !

    Si vous avez peu de temps, vous pouvez simplement re-tweeter l’appel général à répondre : https://twitter.com/oschneider_fub/status/1124780556846284800

    Si vous avez un peu plus de temps vous pouvez écrire aux candidats individuellement, en prenant exemple sur https://twitter.com/oschneider_fub/status/1124783767367950336

    Si vous préférez le courriel traditionnel (et que vous arrivez à trouver un courriel ou un formulaire de contact) vous pouvez écrire un courriel plus ou moins long (à vous de voir) dont le but est de les faire remplir ce questionnaire.  Exemple :

    Bonjour,

    Vous êtes candidat aux prochaines élections européennes, nous souhaitons donc recueillir votre position sur un sujet qui est essentiel à nos yeux.

    Les mobilités – notamment quotidiennes – sont à un carrefour partout en Europe et les prochaines années seront cruciales pour leur orientation. Serez-vous un partisan du développement du vélo au sein du future Parlement et par extension, celui de territoires vibrants, accueillants, respirables ?

    De la part de la FUB qui représente à la fois les cyclistes français et les territoires engagés autour du développement du vélo, nous vous invitons à compléter ce questionnaire express (en 4 minutes seulement) pour exprimer votre point de vue sur les sujets qui feront la différence sur la pratique du vélo au quotidien. Votre opinion et très importante à nos yeux et le sera tout autant aux yeux des cyclistes et citoyens concernés par le changement climatiques qui voteront en mai !! Vous avez jusqu’au 8 mai pour y répondre. En fin de cette courte enquête, vous trouverez un engagement « Vélo pour Tous (Cycling for All) » vous invitant à soutenir le développement du vélo lors du prochain mandat parlementaire. Nous vous encourageons également vivement à le signer.

    L’UE doit conduire un changement de paradigme sur les mobilités. Elle peut engager de profondes modifications. Comme par exemple assurer des investissements adéquats et fléchés pour les projets cyclables ; rendre les véhicules et les routes plus sûrs pour tous les usagers, en changeant les exigences et la conception des véhicules motorisés ; assurer des standards de qualité sur les infrastructures cyclables. Le plaidoyer de l’ECF (en anglais) invite à atteindre des objectifs ambitieux comme celui d’augmenter la part modale du vélo de moitié d’ici 2030, au travers d’une grande Stratégie Européenne du Vélo.

    Ces quelques actions, nous vous demandons de les soutenir au nom des citoyens et cyclistes européens. Vous pourrez retrouver l’ensemble du Manifesto européen de l’European Cyclists’ Federation (en anglais) au sein de laquelle nous sommes engagés à partir de ce lien.

    Merci pour votre engagement pour une Europe désirable, une Europe respirable, une Europe conviviale, une Europe cyclable !


dimanche 5 mai 2019

vendredi 3 mai 2019

  • La Seine : une nouvelle voie pour le vélo ! Journée d’échanges le 23 mai 2019 à Melun.

    Vous trouverez ci-joint le programme d’une journée d’échanges sur La Seine à vélo, qui aura lieu à Melun le 23 mai prochain et à laquelle vous êtes cordialement invités.

    Capture.JPG

    L’affiche en pdf

    couverture rencontre Seine et vélo Melun 23 mai 2019

    Capture

    Capture2

    Le programme en pdf :

    Rencontre Seine et vélo Melun 23 mai 2019

    Organisée par CycloTransEurope et un collectif d’associations dont la FCDE, cette rencontre vise à mobiliser les élus et les associations autour d’un projet d’aménagement concerté entre les départements concernés (Val-de-Marne, Essonne, Seine-et-Marne, Aube et côte d’Or) pour prolonger en amont de Paris la dynamique initiée en aval, du Havre à Paris, avec le programme « La Seine à vélo », dont l’épine dorsale est une « véloroute-voie verte » structurante. Celle-ci pourrait jouer un rôle majeur à la fois pour le tourisme à vélo et pour la mobilité quotidienne à vélo dans les agglomérations traversées par la Seine.

    Espérant avoir l’occasion de vous y retrouver :

    « En 2010, naissait La Loire à vélo. 10 ans après et avec le succès que l’on sait, La Seine à vélo va devenir le prochain grand itinéraire cyclable en France.

    Source.

    CycloTransEurope et un collectif d’associations cyclistes organisent une journée d’échanges à Melun (77) le 23 mai autour du thème « La Seine : une nouvelle voie pour le vélo! ». Pour lancer le débat sur une vallée de Seine à vélo, de la source à l’estuaire !

    Demandez le programme et inscrivez-vous vite à cette rencontre proposée par CycloTransEurope et Fédération pour les Circulations douces en Essonne – Mieux se Déplacer à Bicyclette Melun Agglo à Vélo – PartageTaRue94 – Fédération française de Cyclotourisme FFVélo 91 – Association française pour le développement des Véloroutes et Voies vertes AF3V Aube.

    La Seine à vélo, une nouvelle voie pour le vélo !

    23 mai 2019, de 9 h à 16 h 30. Salle Jacques-Marinelli, 2, rue Doré, 77000 Melun

    Inscription obligatoire en ligne 

    Découvrez le programme complet de la journée…

    Le programme de la journée

    Matinée

    9 h – Accueil, café et thé

    • 9 h 30 – Ouverture de la journée
      Allocution de M. Louis Vogel, maire de Melun et introduction de la journée par CycloTransEurope
    • 10 h – La Seine, voie essentielle du tourisme fluvial
      Panorama des belles expériences en France et en Europe et exemples de grands itinéraires vélos le long des cours d’eau.
      Tour de table et interventions des acteurs :
      • Agathe Daudibon, Vélo & Territoires
      • Albert Cessieux, Association française des Véloroutes et Voies vertes (AF3V)
      • Voies navigables de France, représentants d’itinéraires nationaux (sous réserves).
      • Questions de la salle
    • 11 h – La Seine, axe majeur de mobilité
      L’Axe Seine, un levier pour la desserte et la dynamique économique des territoires urbains et ruraux, focus sur les besoins et atouts dans la desserte d’agglomération.
      Tour de table et exemples de politiques territoriales
      • Christophe Najdovski, Ville de Paris
      • Vincent Malard, conseil départemental de Seine-Saint-Denis.
      • Intervention du collectif associatif francilien et échanges avec la salle.

    12 h – Annonce de la randonnée été 2019 de CycloTransEurope :
    La vallée de la Seine à vélo de la mer à la source et en Suisse

    12 h 15 – Déjeuner libre
    Réservation possible au restaurant «le Set», voir infos pratiques.
    13 h 15 – Café, thé, accueil des nouveaux participants

    Après-midi

    • 13 h 45 – La Seine, prochain grand itinéraire cyclable en France ?
      • Présentation du projet « La Seine à vélo, de Paris à la mer » par son comité d’itinéraire :
        • Stéphanie Auger (sous réserves) et Hélène Berthe, conseil départemental de l’Eure.
        • Échanges avec la salle.
      • Synthèse des réflexions sur la vallée de Seine, cadrage général et repères territoriaux (CTE/AF3V) et réflexions prospectives.
        Tour de table et interventions d’acteurs :
        • Agathe Daudibon, Vélo & Territoires
        • Fouad Awada, Institut d’aménagement et d’urbanisme Ile-de-France (IAU)
        •  Patricia Pelloux, Agence parisienne d’urbanisme (APUR)
        •  Vianney Delourme, Enlarge your Paris
        •  Comité régional du tourisme IDF (sous réserves).
        • Echanges avec la salle.
    • 15 h – La Seine à vélo en version intégrale ?
      La Seine amont et ses affluents, enjeux des rives de Seine en zone urbaine et sur son cours oriental, cadrage par l’IAU et propositions du collectif d’associations cyclistes.
      Tour de table et interventions des acteurs :
      • Nicolas Méary, Conseil départemental de l’Essonne
      • Alexis Linge, Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement de l’Essonne (CAUE 91)
      • René Alberti, Voies navigables de France
      • Hervé Parmentier, parc national des forêts de Champagne et de Bourgogne
      • Nicolas Pouloin, délégation AF3V Grand Est
      • Association La Seine en Partage
      • Représentants des collectivités de Seine amont : conseils et offices de tourisme départementaux 94-91-77-10-21, Troyes-Champagne-Métropole, communautés de communes…
      • Questions de la salle.
    • 16 h – Déclaration commune en faveur du développement de l’itinéraire
    • 16 h 15 – Mot de clôture
      Par MM Nicolas Méary, vice-président du conseil départemental de l’Essonne, Louis Vogel, président de l’agglomération de Melun et Philippe J. Bernard, président d’honneur de CTE.

    16 h 30 – fin de la journée.

    Informations pratiques

    • Pour venir à Melun :
      • En train, gare SNCF de Melun : trains directs depuis Paris-gare de Lyon  (Transilien ligne R) ou ligne D du RER.
      • A vélo, le long de la Seine par La Scandibérique (EuroVelo 3).
    • Pour le déjeuner :
      Déjeuner libre. Possibilité de restauration à proximité au restaurant « Le Set » ; menu au tarif de 12 € (hors boissons).
      Attention, nombre de places limité : réservation obligatoire, à régler à l’avance par chèque à l’ordre de CycloTransEurope ou en ligne sur le site helloasso.fr

    Contacts organisation :
    contact@eurovelo3.org
    CycloTransEurope, 32, rue Raymond-Losserand, 75014 Paris
    Toutes les actualités de notre association sur le site  « 


jeudi 2 mai 2019

  • Du changement dans les balades de printemps au départ de Créteil
    logo-ptr94Une fois de plus, le temps n’est pas avec nous ce SAMEDI 4 MAI , nous allons donc la reporter au DIMANCHE 5 MAI, où la météo n’est pas terrible , terrible, avec une balade vers le parc des hautes iles, au bord de marne ,40km en tout,  il y a des tables et bancs  abrités, en cas de  pluie pour le pique -nique.
    Rendez-vous 10H précises a l ‘église de Créteil avec pique -nique, et tout le nécessaire en cas de crevaison et de pluie 🐸☔
    PS la balade aux étangs de Grigny  reste au programme aux beaux jour.
    Rappel du programme, conseils, et carte du lieu de départ des balades au départ de Créteil : ici.

  • Mobilisation : vélo dans train ou vélo dans car : votre aide ?

    Des associations se mobilisent sur un sujet qui nous est cher, avec votre coup de main ?

    Mobilisons nos députés pour voyager en train et en car avec nos vélos

    Capture.JPG

    Illustration

    image.png« Après une première victoire au parlement européen qui, dans le cadre de la révision du règlement des droits des voyageurs ferroviaires,  a adopté un texte prévoyant huit emplacements pour les vélos non démontés dans tous les trains en Europe, vient la seconde manche : le trilogue entre la commission, le conseil qui réunit les ministres des transports et les députés. Selon l’accord qui en ressortira dépend notre liberté de voyager ou non avec nos vélos dans les trains européens.

    La seconde bataille se déroule en France à l’occasion de la Loi d’Orientation des Mobilités, dite loi LOM. Un collectif solide d’associations de promotion du vélo et de défense de l’environnement s’est réunit pour proposer au sénat un amendement similaire à celui voté au parlement européen (8 emplacements pour les vélos non démontés dans tous les trains neufs et rénovés) auquel s’est ajouté un amendement pour les cars non urbains (5 places vélos dans les cars neufs). Ce dernier a été voté par le sénat. Celui sur les trains a eu un parcours plus chaotique. Dans un premier temps, il a été approuvé par la commission du développement durable, puis le rapporteur a fait volte-face quand le gouvernement a déposé un contre amendement non contraignant renvoyant à un prochain décret qui définira le nombre d’emplacements vélos selon le type de trains. Autant croire au père Noël.

    La LOM arrive devant l’assemblée nationale avec l’amendement vélo+car voté au sénat. Les partenaires associatifs réunis dans le collectif ont décidé de maintenir l’amendement initial train+vélo et de le proposer aux députés pour qu’ils le portent et, nous l’espérons fortement, l’approuvent. Ce serait une avancée spectaculaire pour les cyclistes qui pourraient voyager dans tous les trains avec leurs vélos sans dépendre de la bonne, et souvent de la mauvaise, volonté des compagnies ferroviaires qui desservent le territoire national (SNCF et ses filiales Eurostar, Thalys, Lyria ; Thello ; Renfe ; Deutsche Bahn ; Chemins de fer russes).

    Il y a plusieurs échéances décisives  :

          
    Nous comptons sur votre mobilisation.

    Une réunion d’action se tiendra

    Jeudi 16 mai à 19 h
    32, rue Raymond Losserand Paris 14

    Venez nombreux

    Les associations mobilisées »


samedi 27 avril 2019

jeudi 25 avril 2019

  • Report de la balade Créteil – Etangs de Grigny
    logo-ptr94Au vu de la météo annoncée (en savoir plus) ce samedi et dimanche :  la balade au bords des étangs de Grigny (en savoir plus) est reportée au SAMEDI 4 MAI 2019 même lieu de RDV et même balade en espérant que le soleil soit là………
    Sous réserve, toujours surveiller le blog à partir de l’avant-veille du jour de la balade, en s’abonnant : rentrez votre adresse mail en haut à droite pour devenir « follower » du site et recevoir un mail à chaque nouvel article (maxi : 10 par mois).
    Grigny_Etang_Place-Verte.JPG
    Pour rappel :

    Les balades sont accessibles au plus grand nombre : Pistes cyclables et rues tranquilles autant que possible, allure paisible. Les balades peuvent être annulées notamment en cas de pluies abondantes ou de vent violent, il est préférable de venir avec :

    1. 1 vélo en bon état (vitesses, pneus, freins), bien réglé, et à votre taille
    2. Sa boisson chaude, selon la saison
    3. Son pique-nique / goûter
    4. 1 vêtement coupe-vent
    5. Son nécessaire pour réparer une crevaison : 2 chambres à air de la bonne taille et bon type de valve sont appréciables
    6. Parfois 1 antivol

     


dimanche 21 avril 2019

  • La Convergence vélo c’est dimanche 2 juin 2019 : save the date. Tracts / affiches…

    D4RKffoXsAAjvvi

    La Convergence, 13ème du nom : les affiches et tracts papier sont disponible à la Maison du vélo à Paris Bastille, 37 boulevard Bourdon, aux heures d’ouverture : téléphoner avant, et auprès de vos associations vélo utilitaire préférées. Ou en version numérique ci-dessous, à imprimer par vos soins pour votre travail, pour les commerçants et professions libérales.

    Capture.JPG

    D4RWlZZX4AAhaCR.jpg

    Retour à vélo ou vélo dans RER

    Capture.JPG

    Capture d’écran des départs du Val de Marne

    La page avec la carte zoomable et et cliquable :

    http://mdb-idf.org/convergence/

    Pour le 94 : Vallée de la Marne, Vallée de la Seine, Bois de Vincennes, ex RN20, à vous de choisir.

    Consignes pour participants et encadrants.

    Télécharger et imprimer pour placarder dans les lieux publics et sur internet :

    Flyer A5 recto

    Flyer A5 Verso

    Affiche A3

    Affiche A4

    La Convergence, mode d’emploi

    • Le principe : des cortèges de cyclistes grossissent en se rapprochant de Paris où ils se rejoignent au cœur de Paris (Hôtel de Ville) pour une parade finale qui les mènera à 13 h sur les pelouses des Invalides pour un pique-nique géant. Plus d’informations

    • Qui peut y participer ? Tout francilien sachant faire du vélo. La participation est gratuite et ouverte à tous.

    • Le matériel : Votre vélo en état de marche, votre pique-nique, de la bonne humeur et une tenue colorée en fonction des parcours : orange pour la branche de Versailles, vert pour celle de Colombes, violet pour celle de la Villette, blanche pour celle de Vincennes et rouge pour celle d’Antony.

    • S’inscrire ? Pas nécessaire, il suffit de se rendre à l’heure au point de rendez-vous le plus proche de chez vous : les Capitaines vous y accueilleront

    • Comment rejoindre les rendez-vous et revenir de la fête ? À vélo bien sûr, mais si vous habitez loin et ne pouvez partir tôt, et pour revenir sans fatigue, utilisez les transports en commun : le dimanche le transport des vélos est gratuit et sans restriction sur tous les trains RER et Transilien (chaque voyageur doit être muni d’un titre de transport ou d’un pass Navigo).

    • Les couleurs des tenues permettront de se retrouver et de faire des cortèges de retour.

    • Le pique-nique aux Invalides : après l’effort, le réconfort! Les pelouses vous sont réservées pour partager en toute convivialité les chefs d’œuvre culinaires que vous aurez préparés. Un village à l’arrivée vous accueille avec des animations. Au menu, du marquage Bicycode, un atelier écriture de carte postale au président pour un plan vélo national, une animation « angle mort », une urne pour la votation cityenne pour un plan climat, une buvette, un vélo mixer, une animation de maniabilité pour les enfants, une batucada, etc

    • Mais si j’habite Paris ? Les Parisiens sont invités à rejoindre le point de départ d’un des parcours terminaux (Versailles, Vincennes, Antony, Colombes ou Saint-Denis), ou à se joindre à la partie parisienne des parcours.

    Télécharger ici le dossier presse.


  • France 3 Parigo #78 : le Vélotaf, et si on s’y mettait ?

    Avec de vrais morceaux de Val de Marne dedans, en vidéo :

    « (le Grand) Paris est tout petit pour ceux qui s’aiment d’un aussi grand amour. » : Jacques Prévert

    Au menu :

    • Les motivations
    • Le vélotaf (aller au travail à vélo ou vélo + RER) est-il réservé aux Parisiens ? Faut-il être jeune et sportif ? Dans quel état arrive-t-on au bureau ?
    • Les boîtes à vélo
    • Les infrastructures dédiées au vélo en Ile de France
    • Le Véligo, le vélo électrique bientôt disponible à la location dans toute la région pour seulement 40€/mois, dont la moitié remboursable par l’employeur

lundi 8 avril 2019

  • Retour sur la 2ème édition de la Rue aux enfants, rue pour tous, à Périgny

    Capture.JPG

    capture_rae_7_avril_2019.jpg

    Aaaaaaaaaaah c’était bien la #2.
    Merci aux 30 bénévoles, à la mairie, et merci … pour les mercis. À l’année prochaine ?

    Capture.JPG

    Capture.JPG

    Capture.JPG

    Capture.JPG

    2

    Capture.JPG

    Capture.JPG

    3-1.jpg

    4

    La rue aux grands enfants : course de lenteur. Le dernier arrivé a gagné. Poser un pied par terre = éliminé. Et on reste dans son couloir. Adroits ces cyclistes !

    5

    6

    Capture.JPG

    Capture.JPG

    7

    8

    9

    Capture.JPG

    Le meilleur groupe de musique de rue du monde

    Capture.JPG

    Capture.JPG

    1

     

    3

    2

    1.JPG

    Capture.JPG

    Capture.JPG

    Le collectif d’habitants et d’associations a reçu un label pour le travail accompli :

    Capture.JPG

     


  • Communiqué de presse FUB : Construction du « système vélo » français – l’Assemblée Nationale doit muscler la Loi Mobilités (LOM)

    téléchargement

    La Loi Mobilités – fraîchement sortie du Sénat – doit permettre de construire enfin le « système vélo » que la France mérite, en commençant par une prise en compte sérieuse de la sécurité des cyclistes, en ville comme hors agglomération.

    La FUB se félicite de la mobilisation de plus d’une centaine de députés en faveur de deux amendements pour limiter le fléau des angles morts. S’ils sont adoptés, ces derniers rendront obligatoire des stickers d’avertissement et rendront possible la restriction du périmètre de la circulation des poids lourds non équipés de radars compensant les angles morts.

    La FUB invite tout un chacun à se joindre au rassemblement qui aura lieu mardi 9 avril à 14h15 à l’angle du pont de la Concorde et du quai d’Orsay pour la pose d’un vélo blanc sur le lieu d’accident d’Armelle Cizeron, jeune collaboratrice de la députée Jeanine Dubié, fauchée par un poids lourd sur le pont de la Concorde, alors qu’elle se rendait simplement au travail à vélo.

    Plus d’informations dans le communiqué de presse ci-dessous : CP_Loi_mobilite_08-04-19

    12

    Retour vers le futur, bike to the future, ils savaient que c’était possible, alors ils l’ont fait :

     

     


  • C’était les parcs de Gagny
    logo-ptr94-copier6 personnes pour la balade au départ de Créteil samedi 6 avril dernier, 6 courageux, pour aller vers deux parc de Gagny sous un beau soleil, longeant la Marne où beaucoup de personnes sur l’eau font de l’aviron.
    .

     

    12345678910

mercredi 3 avril 2019

  • Visite d’œuvres d’art

    Dans le cadre du Festival d’architecture de Créteil, une balade à vélo est organisée dimanche 7 avril à 10h30.

    Elle sera guidée par un architecte qui emmènera le groupe à la découverte d’œuvres d’art.

    La visite s’achèvera vers 12h par l’inauguration d’une œuvre d’art virtuelle à l’Echat.

    Le rendez-vous est fixé ce dimanche 7 avril à 10h30 devant l’Hôtel de Ville.

    Il faut bien sûr apporter son vélo en bon état de fonctionnement. Une pompe n’est pas superflue, respecter le Code de la Route et le casque pour les enfants.

    Christiane Bélert

    Direction de la Culture

    Tél 01 58 43 38 15


samedi 23 mars 2019

  • Retour sur la balade Athis-Mons : visite du Concorde

    Samedi 23 mars, 13 amis cyclistes s’élancent vers l’aéroport d’Orly avec l’option de visiter le Concorde. 14h15, Joël emmène le groupe, nous passons par le pont du port à l’Anglais, traversons Choisy et Orly où nous remarquons les premiers travaux du futur tramway qui reliera Paris. Après une petite montée, nous arrivons à Villeneuve le Roi et il nous suffit de suivre la piste longeant l’aéroport pour nous mener au Concorde.

    Sur place de nombreuses informations nous ont été données sur cet oiseau rugissant https://fr.wikipedia.org/wiki/Concorde_(avion).

     

     

     

     

     


jeudi 21 mars 2019

  • Bourses aux vélos de printemps 2019

    france_road_sign_b52.svgAchetez, vendez, le cours monte.france_road_sign_c13d.svg

    Liste non exhaustive des bourses aux vélos d’occasion dans le Val de marne ou à proximité immédiate.  Surveiller aussi Alfortville (Place au vélo à Alfortville, la Courcyclette etc), Ivry (Cyclofficine), Paris etc

    CaptureCapture3

    À Montreuil on brunche Messieurs Dames

    Capture4

    Marolles, la France qui se lève tôt. Parfaitement.Capture5

    Capture2

    Mise à jour 23/3/2019, Ivry :

    Capture

    Comme toujours, les bonnes affaires se font en arrivant tôt

    Les conseils antivol (lire) restent les mêmes, simple, basique, vidéo. avant c’ets bien, après c’est trop tard :

    Certaines bourses proposent le marquage antivol Bicycode (was ist das ?), – complémentaire du très bon antivol et point fixe) contre quelques € et la présentation d’une pièce d’identité, en images :

    La version courte :

    La director’s cut :

     


jeudi 14 mars 2019

mardi 12 mars 2019

samedi 9 mars 2019

  • Programme passionnant et varié : le vélo débarque en moyenne couronne les 15 et 16 mars !

    Chaud devant ! Le vélo quotidien débarque en banlieue. Le vélo utilitaire sous toutes ses formes passe la seconde. Beau programme ! Bravo !

    CaptureCapture2Capture3Capture4Capture5Capture6Capture7Capture8

    Autant vous dire, le banc et l’arrière banc, la fine fleur, le gratin, le dessus du panier

    Avec diffusion de ZE film, bande annonce :

    Le vélo, c’est aussi l’emploi local non délocalisable avec les Boites à vélo t’entends :

    En présence M. le Maire de Massy, celui qui a compris comment diminuer la congestion auto, et libérer des places de stationnement voiture, malynx le lynx :

    C’est le tango !

    Réservez votre samedi voire votre vendredi, on ne vous dit que ça.

    Qui vient ?

     

     


vendredi 1er mars 2019

jeudi 21 février 2019

  • Pétition : Soutien aux amendements dans la loi LOM déposés par le collectif Train+Vélo

    1024px-compartiment_vc3a9lo_x76500_p1070603

    Source de l’image : Wikipedia

    La complémentarité train – vélo, c’est vital au quotidien, et plus encore pour partir en vacances. Rappelons qu’un touriste à vélo dépense plus que d’autres.

    Soutien aux amendements déposés par le collectif Train+Vélo

    Après le vote du parlement (15 novembre 2018) pour que les trains neufs et rénovés disposent de 8 emplacements vélos non démontés, c’est le moment de soutenir les deux amendements dans la loi LOM.
    C’est par ici : http://www.monvelodansletrain.fr/

    Signataires des amendements : Association française pour le développement des véloroutes et des voies vertes , Amis de la Nature – France, CycloCamping International, CycloTransEurope, FFVélo, Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports, , France Nature Environnement, Fondation Nicolas Hulot, Fédération des Usagers de la Bicyclette, Mieux se Déplacer à Bicyclette, Réseau Action Climat, Vélorution-Paris-Ile-de-France.


    AMENDEMENT EMPORT DES VÉLOS NON DÉMONTÉS
    PAR LES OPÉRATEURS DE TRANSPORT COLLECTIF


    DANS LES TRAINS :

    A l’article 22, le chapitre II « Intermodalité » du nouveau Titre VII « Mobilités actives et intermodalité » du livre II de la première partie du code des transports est ainsi modifié :

    Après l’article L2151-3 du Code des transports, ajouter un article ainsi rédigé

    « Art. L. 2151-4. – Les matériels neufs et rénovés affectés à la réalisation des services ferroviaires de transport de voyageurs circulant sur les infrastructures appartenant à l’État et à ses établissements publics ainsi qu’aux réseaux d’Île-de-France, de Corse et de PACA, à l’exception des services urbains, prévoient au minimum huit emplacements destinés au transport des vélos non démontés »

    DANS LES CARS :

    Après l’article L2151-4, ajouter un article ainsi rédigé

    « Art. L. 2151-5. – Les cars affectés au transport de voyageurs sur des lignes régulières ou saisonnières, à l’exception des services urbains, doivent être équipés d’un système homologué pour transporter au minimum 5 vélos non démontés L’emport des vélos peut faire l’objet de réservations. »


mercredi 20 février 2019

  • Position de la FUB sur le projet de Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) : le vélo doit être reconnu comme mode de transport à part entière ! Interpellez votre sénateur

    Préambule :

    « Berceau de la bicyclette et hôte de la plus grande course cycliste du monde, la France est,
    historiquement, un pays du vélo. Avec 75% des déplacements quotidiens qui font moins de 8 kilomètres, le potentiel est énorme pour son utilisation quotidienne. 5 Français sur 10 seraient prêts à l’utiliser immédiatement pour leurs déplacements quotidiens, si un “système vélo” crédible leur était proposé. Pourtant, malgré ce potentiel – et bien que les retombées du vélo, notamment en terme de santé publique ne soient plus à prouver – notre pays ne pointe qu’au 25e rang sur 27 au niveau européen en termes d’utilisation du vélo avec seulement 2,7% de déplacements effectués à vélo.

    Le développement à grande échelle du vélo ne peut reposer sur le seul changement de comportements individuels. Il suppose l’élaboration et la mise en œuvre de politiques publiques qui promeuvent de manière systématique et transversale le développement du vélo et, plus largement, des mobilités actives.

    La FUB avait interpellé en 2017, dans le cadre de sa campagne « Parlons vélo », les candidats aux  élections présidentielles et législatives. Ayant pris note des engagements du Président de la République, des conclusions des « Assises de la mobilité » puis des annonces du gouvernement en la matière, la FUB suit attentivement la mise en œuvre du « plan national vélo » et se mobilise pour une traduction ambitieuse de ces engagements dans le projet de loi d’orientation des mobilités (LOM).

    La FUB appelle ainsi le législateur à se saisir de l’opportunité de cette loi qui fixe de grandes orientations en matière de mobilité pour les prochaines années, dont l’objectif de tripler la part modale du vélo d’ici 2024, afin d’inscrire plus concrètement et de manière transversale le développement du vélo et des mobilités actives.
    Nos propositions d’amendements ci-après visent notamment à permettre :

    1. La reconnaissance d’un droit à la mobilité active et un forfait mobilité durable pour tous
    2. La création d’un réseau cyclable continu et sécurisé
    3. Le développement de stationnements vélo sécurisés et une lutte contre le vol
    4. Une amélioration du transport des vélos dans les trains »

    Voir le document à l’aide duquel chacun peut interpeller son sénateur.

    Ce qui fonctionne à Strasbourg et sa banlieue peut fonctionner ailleurs en France, pour peu qu’on se donne la peine de construire des aménagements, qu’on incite et subventionne ce qui est bon pour l’individu et la collectivité, ce qui rend de l’espace à tout le monde, crée de l’emploi local non délocalisable, et faire faire des économies et améliorer le cadre de vie de tout le monde :

     


  • Position de la FUB sur le projet de Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) : le vélo doit être reconnu comme mode de transport à part entière ! Interpellez votre sénateur

    Préambule :

    « Berceau de la bicyclette et hôte de la plus grande course cycliste du monde, la France est,
    historiquement, un pays du vélo. Avec 75% des déplacements quotidiens qui font moins de 8 kilomètres, le potentiel est énorme pour son utilisation quotidienne. 5 Français sur 10 seraient prêts à l’utiliser immédiatement pour leurs déplacements quotidiens, si un “système vélo” crédible leur était proposé. Pourtant, malgré ce potentiel – et bien que les retombées du vélo, notamment en terme de santé publique ne soient plus à prouver – notre pays ne pointe qu’au 25e rang sur 27 au niveau européen en termes d’utilisation du vélo avec seulement 2,7% de déplacements effectués à vélo.

    Le développement à grande échelle du vélo ne peut reposer sur le seul changement de comportements individuels. Il suppose l’élaboration et la mise en œuvre de politiques publiques qui promeuvent de manière systématique et transversale le développement du vélo et, plus largement, des mobilités actives.

    La FUB avait interpellé en 2017, dans le cadre de sa campagne « Parlons vélo », les candidats aux  élections présidentielles et législatives. Ayant pris note des engagements du Président de la République, des conclusions des « Assises de la mobilité » puis des annonces du gouvernement en la matière, la FUB suit attentivement la mise en œuvre du « plan national vélo » et se mobilise pour une traduction ambitieuse de ces engagements dans le projet de loi d’orientation des mobilités (LOM).

    La FUB appelle ainsi le législateur à se saisir de l’opportunité de cette loi qui fixe de grandes orientations en matière de mobilité pour les prochaines années, dont l’objectif de tripler la part modale du vélo d’ici 2024, afin d’inscrire plus concrètement et de manière transversale le développement du vélo et des mobilités actives.
    Nos propositions d’amendements ci-après visent notamment à permettre :

    1. La reconnaissance d’un droit à la mobilité active et un forfait mobilité durable pour tous
    2. La création d’un réseau cyclable continu et sécurisé
    3. Le développement de stationnements vélo sécurisés et une lutte contre le vol
    4. Une amélioration du transport des vélos dans les trains »

    Voir le document à l’aide duquel chacun peut interpeller son sénateur.

    Ce qui fonctionne à Strasbourg et sa banlieue peut fonctionner ailleurs en France, pour peu qu’on se donne la peine de construire des aménagements, qu’on incite et subventionne ce qui est bon pour l’individu et la collectivité, ce qui rend de l’espace à tout le monde, crée de l’emploi local non délocalisable, et faire faire des économies et améliorer le cadre de vie de tout le monde :

     


mardi 19 février 2019

  • Réunion préparation Convergence 2019. CR 12 février, annonce du 12 mars

    affiche-ou-tract-recto-convergence-20182COMPTE-RENDU au sujet de la préparation de la Convergence francilienne, qui a lieu chaque 1er dimanche de juin au départ d’une 100aine de villes d’Ile de france : balade tranquille vers Paris pour un pique-nique, retour à vélo ou vélo dans le train (nouveau : option péniche cette année vers la Seine amont)

    2ème réunion de préparation de la Convergence – 12/02/2019

    1)État des lieux des responsables de branche

    Branche blanche : François avec Clément en soutien
    Branche verte : Sylvain
    Branche orange : René et Emmanuel
    Branche rose : Eric et Marc
    Branche violette : Erick M et Pierre
    Branche rouge : Béatrice et Julien : probables
    Branche parisienne : Alexis
    Il faut trouver des capitaines de départ sur la branche parisienne.

    2) Les parcours parisiens

    Nous avons validé les parcours dans Paris pour faire le dépôt en préfecture.

    Clarification du tracé :
    – Revoir le tracé du parcours violet pour passer par Beaubourg et pas par Bastille.
    – Nouvelle branche parisienne en escargot qui passe par les principales mairies.
    – Le parcours de la parade est défini, on passe par Rue de Rivoli. Le parcours « parade » sera donc plus court et plus simple que l’année précédente.

    3) Les horaires
    Nous avons fixé l’heure d’arrivée à Hôtel de Ville à 12h pour assurer un départ à 12h30 pile et arriver à 13h aux Invalides. L’objectif étant de pouvoir profiter d’avantage du village d’arrivée en arrivant plus tôt.

    IMPORTANT: Il faut donc recaler les horaires pour chaque branche. Merci de renvoyer avant fin mars vos nouveaux horaires à Kim à l’adresse : laconvergence@mdb-idf.org.

    4) Consignes pour les capitaines

    capture5

    – Pour mobiliser vos mairies sur la Convergence et le vélo, pensez au contexte municipales 2020
    – MDB va créer un modèle de mail que chaque équipe locale et capitaine pourra envoyer directement à sa mairie
    – MDB va créer un tableau de suivi pour savoir quelle mairie a été contactée

    Les responsables de branches doivent communiquer à Kim pour début mars :
    la liste des points de départ

    – Dépôt mi-mars des trajets hors Paris
    – Recrutement des gilets bleus pour début avril

    Réunion des capitaines 6 Avril de 10 à 13h

    5) Village
    Nouvelles idées d’animation :
    – Tu t’es vu quand t’as bu : animation qui simule un état de sobriété à vélo sur la voie publique.

    – Vélo excentré

    6) Communication
    Thème de la Convergence : Le vélo pour tous
    Slogan : Vélo pour tous, vélo pour tout

    Idées de communication :
    – Faire des auto-collants : je vais à l’école à vélo, je vais au travail à vélo…
    – Faire de la publicité le long du canal et fournir les support de communication (plastifié) et faire la demande pour qu’on ne nous les enlève pas ou écrire « cette banderole sera retirée ».
    Ne pas noter de date sur les supports de communication mais écrire « Premier dimanche de Juin » afin de pouvoir les réutiliser.
    – Nous allons commander de nouveaux gilets bleus et nous pourrions écrire « staffeur » [encadrant] au dos.
    – Pour les retours : pancarte sur place avec système de couleur pour faciliter le regroupement et le retour en banlieue.
    – Bien communiquer sur le point de rendez-vous pour le pique-nique
    – Acheter des sifflets pour les staffeurs
    – Créer des partenariats avec d’autres associations que le vélo : environnement par exemple.

    Prochaine réunion fixée le 12 Mars à 19h à la Maison du vélo 37 boulevard Bourdon Paris.

    Capture.JPG

    Voir la page.

    Voir la capture de la carte des trajets 2018 :

    Capture2018.JPG

    Voir le récit d’un des départs 2018.


  • Carrefour Pompadour, liaison Limeil / Bonneuil, et Pont de Nogent : les propositions des associations du val de marne

    1.JPG

    Avec des associations cyclistes utilitaires voisines : voir nos propositions au département, pour ces futurs aménagements, et leurs abords

    1. Pompadour
    2. Départementale entre Bonneuil et Limeil
    3. Pont de Nogent

dimanche 17 février 2019

  • Rechercher l’harmonie : la cohabitation des différents moyens de déplacement à un carrefour, les cyclistes et les autres

    Jeanne nous gratifie encore d’une traduction tirée du blog de référence Bicycle Dutch. Merci à elle.

    Lire : « rechercher l’harmonie » est un article qui évoque la cohabitation des différents moyens de déplacement à une intersection : piétons, cyclistes, scootéristes légers, personnes à mobilité réduite en fauteuil roulant etc. Accidents, priorité : quid ? La vidéo correspondante est celle-ci  :

    Tirée d’un pays où 27% des déplacements se font à vélo (contre 3% des trajets en France), pour des raisons d’aménagement de voirie et de place accordée à la voiture essentiellement : circulation et stationnement, et gestion du stationnement auto illicite (verbalisation, sabot de Denver, mise en fourrière : 2 salles, 2 ambiances)  ; dans les 2 pays, différences dans la conception de l’intermodalité vélo / train notamment. Pour des espaces publics comparables, des choix différents ont été faits, et continuent à être faits.

    Le vélo est un des moyens de transport qui profite le plus à l’usager (sa santé physique et mentale et son espérance de vie en bonne santé, vitesse moyenne, l’accidentologie plutôt faible etc : du concret) et à la collectivité (bruit, pollution, place en circulation, espace occupé en stationnement, complémentarité avec le train, convivialité, possibilité de transport de courses ou de marchandises, économies substantielles réalisées par la économies privilégiant le vélo utilitaire sur la voiture, nuisances dont la dangerosité : les accidents dus aux véhicules à moteur des particuliers, emplois créés dans le vélo vs. emplois créés dans l’auto, etc). C’est à ce titre qu’il est privilégié là-bas, pragmatique et cadre de vie, et qu’il devrait l’être plus par chez nous pour rattraper le retard pris en France depuis les années 60 (voir aussi la vidéo Le Grand Paris est-il cyclable ?, et Copenhague : capitale du vélo ? instructives à plus d’un titres : aménagements d’infrastructure incitations, formation des jeunes, services etc.)

    La densité de population française et néerlandaises étant particulièrement comparables, dans de très nombreuses aires urbaines françaises.

    Par ailleurs, certains d’entre nous dans le bassin parisien ont du dénivelé, certains néerlandais ont le vent de face (et des vélos assez peu dynamiques).

    Voir aussi 3 autres traductions précédentes de Jeanne.

     


vendredi 15 février 2019

vendredi 8 février 2019

  • Qui est prêt ? 3% X 6 = ?

    Qui est prêt ? 3% fois 6 = ?%

    qui est pret.jpg

    Monsieur le maire de Massy bien sûr, bonne réponse :

    Pragmatique et jeune dans sa tête.
    M. le Maire, bravo, « y’a plus qu’à » rééquilibrer la voirie et les stationnement en conséquence.

     

     

     


vendredi 1er février 2019

  • La location longue durée de vélos électriques : un service qui fait son chemin

    vae.jpgfrance_road_sign_b52.svgFace

    1. à un coût d’investissement élevé
    2. au faible nombre de collectivités qui subventionnent l’achat
    3. au faible nombre de magasins où tester
    4. à parfois la relative difficulté de louer à la journée ou à la semaine pour tester le vélo sur son trajet domicile travail ou de son domicile à la gare pour l’y laisser
    5. à la méconnaissance de comment se protéger efficacement du vol.

    , un service se développe : la location longue durée de vélos à assistance électrique (VAÉ) à un coût très raisonnable pour le service rendu et lissé par mois. En général, la durée de la location est de plusieurs mois minimum, et donc l’utilisateur garde le vélo à son domicile la nuit.

    Liste non exhaustive, des pistes à creuser :

    Certains contrats incluent l’entretien et/ou une assurance en cas de vol, ce qui rassure l’acheteur. La mensualisation, voire le leasing : location avec option d’achat (Culture Vélo) donnent à réfléchir. Selon les magasins, ce service convient aux particuliers, ou aux flottes de vélos d’entreprise.

    Payer l’usage, et non la propriété, pouvoir essayer durablement différents modèles, l’idée fait son chemin. Ne plus se soucier de la revente, ne plus se soucier de l’entretien.
    Connaissez vous d’autres vélocistes pratiquant la location longue durée ?


mercredi 30 janvier 2019

samedi 26 janvier 2019

vendredi 25 janvier 2019

  • Rues scolaires piétonisées aux heures d’école dans le 94 et autour : valorisons les bonnes pratiques !

    logo-ptr94-copierPartant du constat qu’il est périlleux de faire traverser les enfants dans de bonnes conditions devant les écoles aux heures d’entrée et de sortie (des accidents mortels d’élèves piétons recensés chaque année en France), que les espaces piétons sont parfois constraints vu le nombre d’enfants et de parents,  qu’il est difficile voire impossible de faire respecter des notions aussi élémentaires que :

    france_road_sign_c13d.svg

    • stationnement « très gênant » (article 417-11 du code de la route) y compris devant les sorties des riverains :-), et parfois l’agressivité et la mauvaise foi de certains automobilistes essentiellement
    • vitesses maximums : pourtant gage de sécurité pour tous
    • espace minimum pour doubler

    – le tout malgré la présence d’un policier municipal ou d’un ASVP et de trop rares verbalisations – de plus en plus de villes ont mis en place des rues d’écoles dont l’accès est fermé aux motorisés 30 minutes autour de l’heure de l’entrée et/ou de sortie des élèves. Souvent à la demande des délégués parents d’élèves, voire des riverains qui n’en peuvent mais des voitures garées sur « leur » bateau en impunité. La sortie des voitures des riverains restant possible, pour gagner l’extérieur de la rue avec leur voiture

    L’objectif est :

    • d’améliorer la sécurité de tous
    • d’encourager les enfants à venir à pieds, en trottinette ou à vélo, afin de mieux oxygéner leur cerveau, et de lutter contre la sédentarité qui fait des ravages
    • de désengorger les abords des écoles aux heure de pointe, qui sont trop souvent pris d’assaut au mépris de la sécurité, du bon sens et du droit (article 417-11 du code de la route notamment et ses 135 € d’amende)
    • Il s’agit enfin de garantir un air moins pollué aux abords des écoles. d’améliorer la qualité de l’air pour les organismes des adultes et enfants présents : les particules fines sont donc aussi un enjeu de santé publique

    Voyons quelques exemples en images dans le Val de marne et autour :

    1.La piétonisation temporaires, aux heures d’école

    Champigny sur Marne (94), École Georges Politzer, Rue Gaston Soufflay : avec une version assez complète, et pensée coercitive contre la vitesse à toutes les heures.

    Champigny.jpg

    D’autres photos à venir

    1. Barrière temporaire : impasse sauf vélo et piéton. Cette piétonisation temporaire est ce que l’on nomme parfois une rue scolaire (équivalent panneau C13d depuis 2011 en France)
    2. Chicane
    3. Barrières guidant le cheminement des enfants et empêchant le stationnement illicite des voitures aux heures de barrière ouverte… Pratique aux heures de circulation auto aussi
    4. Vitesse maximale : 30 km/h
    5. Arceau vélo (encore mieux serait  : si en amont d’un passage piéton, pour la visibilité mutuelle, voir plus bas)
    6. Réflexion sur la largeur du trottoir, et celle de la chaussée

    Choisy le roi (94), Rue Victor Jérome : les parents d’élèves interrogés se sont montrés très satisfaits du dispositif, et ne voudraient revenir en arrière pour rien au monde :

    IMG-20190118-WA0014.jpg

    IMG-20190118-WA0015.jpg

    Choisy.jpg

    La même rue aux heures creuses

    Le Perreux (94), Avenue Georges Clémenceau :

    sdr

    sdr

    Plus onéreux : les bittes sont rétractables

    Soisy sur Seine (91), Rue des écoles. Belle réalisation aussi, bravo :

    Soisy (4) (bd).JPG

    Soisy (12) (bd).JPG

    IMG_20190112_112511.jpg

    IMG_20190112_112740.jpg

    La mise en place de barrières permanentes le long du trottoir permet une sanctuarisation du domaine des enfants, piétons et personnes à mobilité réduite, et empêche physiquement le stationnement illicite des voitures, à toutes heures, même quand la barrière ouverte (AVSP en arrêt maladie, autre)

    Draveil (91), Rue des Écoles :

    la bitte est rétractable

    Draveil rue du repos.JPG

    D’autres photos à venir

    Villeparisis (77) :

    A) Ruelle de la Place pour l’école Joliot-Curie (élémentaire) :

    DSC_0308 Fermeture Ruelle de la Place école Joliot-Curie.JPG
    B) Rue Anatole France pour le groupe Aristide Briand – Séverine et Anatole France (élémentaire et maternelle) :

    Fermeture rue Anatole France - groupe Briand-A France-Séverine.JPG
    C) Rue Renan pour le Groupe Renan (élémentaire et maternelle) :
    Fermeture rue Renan accès groupe scolaire Renan.JPG

    Équipements identiques : une boîte fermée à clef avec une barrière souple accrochée de l’autre côté de la rue. Les parents se déclarent satisfaits pour la sécurité de leur enfant, y compris les parents venus déposer leur enfant en voiture à proximité.

    Merci à tous nos contributeurs photographes. Et merci aux mairies qui autorisent ce type ce dispositif.

    Ce type d’aménagement de barrière aux heures d’élèves peut s’avérer complémentaire de dispositifs physiques permanents :

    2.Des dispositifs permanents

    Ces dispositifs physiques favorisent une vitesse maximum en rapport avec l’usage du lieux et ses usagers :

    Lire le document :

    Dispositifs modérateurs de vitesse :
    – Surélévations de chaussée
    – Chicanes
    – Écluses

    Les arceaux vélo sont les bienvenus (cf. Champigny et Le Perreux)

    IMG_20190112_124745.jpg

    Arceaux vélo et patinette à Champigny devant l’école

    dav

    Un arceau vélo pour permettre un point fixe et donc lutter contre le vol

    dav

    Présence d’arceaux vélo en amont du passage piéton, favorisant la sécurité des piétons enfants par une meilleure co-visibilité avec les automobilistes

    + de visibilité mutuelle c’est moins accidents. Piétons, automobilistes, cyclistes : tout le monde est gagnant en remplaçant une place de stationnement par des arceaux vélo devant le passage piéton

    Voir la carte participative des rues scolaires de France.

    Quelques grammes d’urbanité, dans ce monde de brutes. D’autres exemples en Ile de France ? D’autres réalisations récentes ? Des retours positifs ou négatifs ? À vous les commentaires ci-dessous


  • Rues scolaires piétonisées aux heures d’école dans le 94 et autour : valorisons les bonnes pratiques !

    logo-ptr94-copierCas d’école : partant du constat qu’il est périlleux de faire traverser les enfants dans de bonnes conditions devant les écoles aux heures d’entrée et de sortie (des accidents mortels d’élèves piétons recensés chaque année en France), que les espaces piétons sont parfois constraints vu le nombre d’enfants et de parents,  qu’il est difficile voire impossible de faire respecter des notions aussi élémentaires que :

    france_road_sign_c13d.svg

    • stationnement « très gênant » (article 417-11 du code de la route) y compris devant les sorties des riverains :-), et parfois l’agressivité et la mauvaise foi de certains automobilistes essentiellement
    • vitesses maximums : pourtant gage de sécurité pour tous
    • espace minimum pour doubler

    – le tout malgré la présence d’un policier municipal ou d’un ASVP et de trop rares verbalisations – de plus en plus de villes ont mis en place des rues d’écoles dont l’accès est fermé aux motorisés 30 minutes autour de l’heure de l’entrée et/ou de sortie des élèves. Souvent à la demande des délégués parents d’élèves, voire des riverains qui n’en peuvent mais des voitures garées sur « leur » bateau en impunité. La sortie des voitures des riverains restant possible, pour gagner l’extérieur de la rue avec leur voiture

    L’objectif est :

    • d’améliorer la sécurité de tous
    • d’encourager les enfants à venir à pieds, en trottinette ou à vélo, afin de mieux oxygéner leur cerveau, et de lutter contre la sédentarité qui fait des ravages
    • de désengorger les abords des écoles aux heure de pointe, qui sont trop souvent pris d’assaut au mépris de la sécurité, du bon sens et du droit (article 417-11 du code de la route notamment et ses 135 € d’amende)
    • Il s’agit enfin de garantir un air moins pollué aux abords des écoles. d’améliorer la qualité de l’air pour les organismes des adultes et enfants présents : les particules fines sont donc aussi un enjeu de santé publique

    Voyons quelques exemples en images dans le Val de marne et autour :

    1.La piétonisation temporaires, aux heures d’école

    Champigny sur Marne (94), École Georges Politzer, Rue Gaston Soufflay : avec une version assez complète, et pensée coercitive contre la vitesse à toutes les heures.

    Champigny.jpg

    rue sembat2 marquage zone 20

    rue soufflay2 barrière fermée

    rue sembat4 vue d'en haut

    rue soufflay3 vue d'en haut

    D’autres photos à venir

    1. Barrière temporaire : impasse sauf vélo et piéton. Cette piétonisation temporaire est ce que l’on nomme parfois une rue scolaire (équivalent panneau C13d depuis 2011 en France)
    2. Chicane
    3. Barrières guidant le cheminement des enfants et empêchant le stationnement illicite des voitures aux heures de barrière ouverte… Pratique aux heures de circulation auto aussi
    4. Vitesse maximale : 30 km/h ou 20 km/h
    5. Arceau vélo (encore mieux serait  : si en amont d’un passage piéton, pour la visibilité mutuelle, voir plus bas)
    6. Réflexion sur la largeur du trottoir, et celle de la chaussée

    Choisy le roi (94), Rue Victor Jérome : les parents d’élèves interrogés se sont montrés très satisfaits du dispositif, et ne voudraient revenir en arrière pour rien au monde :

    IMG-20190118-WA0014.jpg

    IMG-20190118-WA0015.jpg

    Choisy.jpg

    La même rue aux heures creuses

    Le Perreux (94), Avenue Georges Clémenceau :

    sdr

    sdr

    Plus onéreux : les bittes sont rétractables

    Soisy sur Seine (91), Rue des écoles. Belle réalisation aussi, bravo :

    Soisy (4) (bd).JPG

    Soisy (12) (bd).JPG

    IMG_20190112_112511.jpg

    IMG_20190112_112740.jpg

    La mise en place de barrières permanentes le long du trottoir permet une sanctuarisation du domaine des enfants, piétons et personnes à mobilité réduite, et empêche physiquement le stationnement illicite des voitures, à toutes heures, même quand la barrière ouverte (AVSP en arrêt maladie, autre)

    Draveil (91), Rue des Écoles :

    La bitte est rétractable

    20190129_163656

    20190129_163917_resized

    Draveil rue du repos.JPG

    Villeparisis (77) :

    A) Ruelle de la Place pour l’école Joliot-Curie (élémentaire) :

    DSC_0308 Fermeture Ruelle de la Place école Joliot-Curie.JPG
    B) Rue Anatole France pour le groupe Aristide Briand – Séverine et Anatole France (élémentaire et maternelle) :

    Fermeture rue Anatole France - groupe Briand-A France-Séverine.JPG
    C) Rue Renan pour le Groupe Renan (élémentaire et maternelle) :
    Fermeture rue Renan accès groupe scolaire Renan.JPG

    Équipements identiques : une boîte fermée à clef avec une barrière souple accrochée de l’autre côté de la rue. Les parents se déclarent satisfaits pour la sécurité de leur enfant, y compris les parents venus déposer leur enfant en voiture à proximité.

    Merci à tous nos contributeurs photographes. Et merci aux mairies qui autorisent ce type ce dispositif.

    Ce type d’aménagement de barrière aux heures d’élèves peut s’avérer complémentaire de dispositifs physiques permanents :

    2.Des dispositifs permanents

    Ces dispositifs physiques favorisent une vitesse maximum en rapport avec l’usage du lieux et ses usagers :

    Lire le document :

    Dispositifs modérateurs de vitesse :
    – Surélévations de chaussée
    – Chicanes
    – Écluses

    Les arceaux vélo sont les bienvenus (cf. Champigny et Le Perreux)

    IMG_20190112_124745.jpg

    Arceaux vélo et patinette à Champigny devant l’école

    dav

    Un arceau vélo pour permettre un point fixe et donc lutter contre le vol

    dav

    Présence d’arceaux vélo en amont du passage piéton, favorisant la sécurité des piétons enfants par une meilleure co-visibilité avec les automobilistes

    + de visibilité mutuelle c’est moins accidents. Piétons, automobilistes, cyclistes : tout le monde est gagnant en remplaçant une place de stationnement par des arceaux vélo devant le passage piéton

    Voir la carte participative des rues scolaires de France.

    Quelques grammes d’urbanité, dans ce monde de brutes. D’autres exemples en Ile de France ? D’autres réalisations récentes ? Des retours positifs ou négatifs ? À vous les commentaires ci-dessous


dimanche 13 janvier 2019

  • Le site qui calcule l’étendue du plaisir en 5 ou 30 minutes

    Le Stein a encore frappé, en proposant dans cette vidéo une démonstration du site Map Bike Citizens (vous aimez les cartes, les vélos, les citoyens, vous aimerez Map Bike Citizens) qui calcule les distances parcourues à vélo à partir d’un point de départ, en 5, 10, 15 ou 30 minutes aller. Selon votre vitesse, puis votre type de vélo. Il y a des « fast » parmi nous, en vérité je vous le dis.

    Cliquer sur « More » 😉 et c’est parti

    Stein… you’re simply the best

    D’autant que … « En plus de nous rendre malades, la pollution de l’air va-t-elle nous rendre bêtes ? Selon une récente étude, la pollution de l’air aurait aussi des conséquences sur le cerveau ».

    Damned, la pollution, cause ou conséquence de la sottise ? Et qui va intelligemment nous créer un réseau de pistes cyclables et rues apaisées dans les faits, aux petits oignons ? Avant qu’il ne soit trop tard ?

    Ceux qui pensent que le vélo c’est dangereux, sans contrebalancer les bienfaits pour la santé du pratiquant ben faut se renseigner un peu. Pour rappel, le vélo est un des moyens de transport ou l’on inspire le moins de polluants. Y’a une justice, pas confiné dans une boite. Encore mieux sur aménagements sans voitures, dédiés au vélo, et à vélo électrique. On s’en serait douté Sherlock, mais vu certaines niaiseries ânonnées à la machine à café. Toi même tu sais.


dimanche 6 janvier 2019

  • C’était la balade des illuminés
    1.JPGNous sommes partis à 6 de Créteil, tous habillés chaudement , pour aller voir les illuminations de Paris.

    Une petite halte devant l’Hôtel de ville ; où les gilets jaunes étaient en nombre  , donc nous avons pris les routes de traverse, désertes pour rejoindre la place Vendôme, puis la Concorde pour aller sur les Champs élysées.

    Petit problème de gaz lacrymogène qui nous a fait redescendre un peu plus tôt  via l’avenue Montaigne.

    Pose galettes des rois avec vin chaud, cidre au bord de Seine, face au Grand palais éclairé Beau spectacle nous avons vu :

    23456789101112131415

    Quoi c’est flou ?

    Note, c’est cette voie verte qui a été utilisée entre Joinville et Paris, le long du fleuve :

    Prochaine balade au départ de Créteil :

    Athis-Mons : Visite du Concorde 5€ Samedi 23 mars 2019 14h Créteil Église/

    30km

     

     

     


jeudi 3 janvier 2019

  • Balade illuminations ce samedi 5 janvier
    3128104578_3ec89a902e_b.jpg
    Bonjour à tous et toutes.
    1ère balade vélo de 2019 ce samedi 5 janvier, départ 15h30 de l’église de Créteil  ; retour vers 19h, pour aller voir les illuminations de Paris.logo-ptr94-copier Nous allons en profiter  pour  manger la galettes des rois 👑

    Comme d’habitude : vélos en état  de marche, et pour cette balade éclairage et gilets jaunes

    tel Joël 06 79 52 35 14

    tel Michel 07 83 39 69 54

    Bonne année à toutes et tous.


mardi 1er janvier 2019

  • Vœux 2019

     

     

     

     

     

     

     

    Les membres du conseil d’administration, ainsi que tous les bénévoles œuvrant à la bonne marche de l’association, vous présentent leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

     

     

     

     

     

     


mercredi 26 décembre 2018

Traduction

Sites favoris


117 sites référencés au total

Brèves

30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -...

Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

24 février 2014 - Nous contacter

Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=...