PartageTaRue94 | Défendre la mobilité des plus vulnérables, ces 365 derniers jours

Défendre la mobilité des plus vulnérables
L’association PTR 94 a pour objet de promouvoir les déplacements des piétons et assimilés, des personnes handicapées ou à mobilité réduite, et des cyclistes dans le département du Val-de-Marne et des départements limitrophes. Elle milite pour favoriser ces déplacements et pour rendre la voirie et les espaces publics plus accessibles, sûrs et confortables aux usagers vulnérables.

A ce titre, nos activités principales sont :

 Achat groupé de vélos électriques : Test sur nos stands
 Cours de vélo pour adultes (« vélo-école »)
 Balades familiales à vélo (autour de 15 km/h en général) avec pique-nique. Certaines ouvertes aux aveugles ou simples débutants, grâce au tandem.
 Conseils contre le vol de vélo
 Lobbying auprès des élus pour des villes plus piétonnes, cyclables (y compris stationnement vélo et liaisons inter-villes), et accessibles aux personnes en situation de handicap, des limitations de vitesse strictes et moins d’accidents pour tous : des aménagements existent, encore faut-il vouloir les mettre en place
 Tatouage pour identifier le propriétaire d’un vélo volé (contre 5€/vélo et la présentation d’une pièce d’identité)
 Atelier entretien du vélo sur nos stands : apprendre à graisser sa chaîne proprement et efficacement
 Conseils préventifs contre la crevaison



dimanche 31 mai 2020

  • 3ème atelier vélo ce mardi à Créteil. Tous les mardis Av Charles de Gaulle : à L’université

    Ça cartonne. Ca continue tous les mardis de juin, l’affiche à faire connaitre autour de toi :

    affiche_atelier_velo_ptr94

    Affiche réalisée par Clément

    Et oui, la marche, les transports en commun et la voiture ne peuvent pas tout, et le vélo quotidien est le chaînon manquant entre ces éléments. Effectivement.

    Merci à nos bénévoles !

    C’est ici :

    C’est là :

    À mardi ?


  • Déconfinement: Vélo voitures transport en commun, 2 salles 2 ambiances ?

    logo-ptr94

    C’est alors que… les 2 vidéos magnifiques du week-end, que nous vous invitons à découvrir :

    La 1ère de France 3, le numéro de Parigo de cette semaine :

    Qui du vélo utilitaire pour aller travailler, faire ses courses, en banlieue et à Paris ? Quid de la fréquentation réelle des pistes cyclables ? Quid des réparateurs pris d’assaut ? Qui sont les Boites à vélo ? Que font-ils ? Pourquoi le succès de Véligo : location longue durée du vélo électrique ? Pourquoi les rayons de vélo neuf sont assez vides dans les magasins ? Pourquoi ces files d’attentes ? Mais qu’est-ce que les gens trouvent à ce moyen de déplacement ? Quid de l’économie du vélo ? Pour l’usager ? Pour la collectivité ?

    Déménageurs à vélo ? Plombier à vélo ? Qui est fou ?

    Et celle de l’édition d’hier du Parisien (il vaut mieux l’avoir en  journal ?) Le Parisien, les idées claires chaque matin ?, qui reprend sa sympathique série Biclou, avec des personnages haut en couleurs, mais cette vidéo :

    Haut les cœurs

    Qu’en pensez-vous ?


jeudi 28 mai 2020

  • Appel à bénévolat Coronapistes de Créteil : amplifions ateliers vélos et comptages vélo

    Capture1

    Les pistes cyclables de Créteil obtiennent un succès certains, nos comptages vélo montrent une augmentation de la fréquentation depuis la mi mai.
    Dans cette dynamique de croissance, nous lançons un appel au bénévolat pour :

    1. avoir un réseau de points de comptage vélos plus dense (disponibilité souhaitée le matin en semaine entre 8h et 9h sur place, pas d’expertise requise)
    2. et pour ouvrir l’atelier de Créteil une deuxième fois par semaine en + des mardis (pour l’atelier un peu d’expérience de l’entretien vélo est nécessaire : au minimum par exemple gonfler un pneu, lubrifier une transmission, régler des freins V brakes si possible, savoir plus est encore mieux).

    Contacter Philippe : 06 78 00 16 47

    Merci

    Capture3


mercredi 27 mai 2020

  • Rue aux enfants, rue pour tous : Appel à projets de la Région avant le 3 juin

    capture-4

    Préparer l’après déconfinement :

    Alors que plusieurs éditions de Rues aux enfants rue pour tous ont déjà eu lieu dans plusieurs villes de notre département (Champigny, Périgny), la Région Ile de France lance un appel à projet pour subventionner des réalisations dans des quartiers politique de la ville (QPV), et des zones rurales :

    Candidater avant le 3 juin 2020 :

    https://www.iledefrance.fr/appel-projets-en-faveur-des-quartiers-populaires-et-territoires-ruraux

    Même si réaliser une rue aux enfants, rue pour tous, (piétonisée une  (demi) journée pour permettre d’autre usages qu’un aspirateurs à voitures et garer des autos)  ne coûte pas beaucoup d’argent, en fait. Mais juste un noyau de quelques voisins voisines ou riverains de bonne volonté, et un arrêté municipal évidemment.

    (Re)découvrir sa rue.

    Concernant ce dossier, les objectifs sont :

    « – Favoriser la place des femmes dans l’espace public / Mixité des espaces publics : « Les projets pourront porter sur toute action visant à favoriser la mixité dans les espaces publics, à la conception d’espaces publics pour tous et toutes…  »
    – Renforcer la cohésion sociale et territoriale ; …. « des actions qui permettent de tisser des liens sociaux et de voisinage dans et entre quartiers populaires et avec les autres territoires franciliens notamment ruraux…. » »

    Nous vous conseillons donc  présenter votre action de Rue Aux Enfants (RAE), sous forme d’une démarche « globale », c’est à dire, valoriser le travail en amont, la participation des habitants et des acteurs locaux, et comme une démarche pérenne, c’est à dire, la reconduction de votre Rue Aux Enfants) dans le temps (comme à Champigny et Périgny par exemple).

    1-3


jeudi 21 mai 2020

  • Balade vélo vers Paris et la Défense ce vendredi 22

    Aller travailler, oui mais en passant par où ?

    Et quelle rive de Marne puis de Seine ? Quels Passerelles ? Quel vélo ? Réglé comment ? Quels équipements ? Quelle pluie ? Quelle crevaison ? Quelles solutions ?

    Profitant du boom :

    • des pistes cyclables temporaires « coronapistes » so 2020
    • de l’ouverture ancienne aux vélos de la voie Georges Pompidou
    • et de la récente Rue de Rivoli désormais largement cyclable dans les 2 sens

    , l’association amie Place au vélo à St-Maur vous embarque en balade vélo ce vendredi 22 mai, dans les respect des gestes barrières et de la distanciation physique, voir le numéro de téléphone pour les contacter :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    ♪ Prendre une nouveau par la main et lui montrer le chemin

    grandebalade2012-01

    Image d’illustration d’une ancienne balade dans Paris

    Pour rappel, la carte participative offerte aux débutants fait le job aussi, ainsi que la carte des coronapistes provisoires, synthèse mise en place par la Région sur son site officiel. Lacunaire, ne comporte pas toutes les pistes cyclables existantes.

    Alors même que selon France Inter Vélo : les compteurs installés sur les pistes cyclables enregistrent une nette hausse partout en France

    Voir aussi : Les vélos [électriques en location longue durée] proposés par Ile-de-France Mobilités pour 6 mois ont atteint la barre symbolique des 10 000 souscripteurs. Et bon nombre d’utilisateurs ne veulent pas revenir en arrière. Dans Le Parisien d’hier.

    On les comprend. Si nous pratiquons depuis tant d’années, c’est qu’il y a une raison.

    On se quitte en musique, donc. Au hasard

    ♫ Dans l’grand Paris à vélo on dépasse les autos
    À vélo dans l’grand Paris on dépasse les ahuris

    Plus qu’hier, mais moins que demain.

     

     


mercredi 20 mai 2020

  • INSCRIPTION : 11 juin, séminaire à distance consacré aux aménagements de voirie temporaires destinés aux piétons par le CEREMA

    logo-ptr94Annonce :

    Le 11 juin prochain, le CÉREMA organise un séminaire à distance consacré aux aménagements de voirie temporaires destinés aux piétons.

    Inscription préalable sur :
    https://www.cerema.fr/fr/evenements/webinaire-amenagements-pietons-deconfinement

    Le Cerema vous propose à présent un webinaire pour échanger sur les enjeux de ce rééquilibrage de l’espace public, et sur les différentes pistes permettant de donner plus de place aux piétons.

    La réouverture des commerces et services, le maintien des contraintes de distanciation physique et l’augmentation progressive des flux (piétons, vélos, et motorisés) génèrent de nouveaux questionnements :

    Quels sont les enjeux de cette phase de déconfinement sous l’angle de la mobilité durable ? Comment saisir cette occasion pour révéler le potentiel de la marche ?

    Comment permettre aux piétons, y compris les personnes handicapées ou plus généralement à mobilité réduite, de se déplacer dans des conditions sanitaires satisfaisantes et en sécurité ?

    Comment concilier cheminement, attente et distanciation physique ?

    A partir d’interventions d’associations et de retours d’expérience de collectivités (Paris, Strasbourg, etc.), ce webinaire sera l’occasion d’échanger sur les enjeux et les moyens d’action, et de découvrir les premières réalisations mises en œuvre dans les territoires.


  • Replay du 2ème séminaire : retours du terrain, Carrefour Pompadour … + stationnement et rue d’école piétonisée

    logo-ptr94

    [Breaking nexs] Haut les cœurs, il se passe des choses dans le Val de Marne et alentours pour la santé et la mobilité.

    2ème webinaire, la rediffusion est disponible : quels premiers retours et enseignements des pistes cyclables transitoires lors de ce déconfinement de Covid 19 ? Quid des piétons aussi ?

    Du concret, du pragmatique en veux tu en voilà :

    Capture

    À partir d’1h48min, avec de vrais morceaux de Carrefour Pompadour (street view) dedans : morceau de bravoure, morceau d’anthologie pour la pratique du vélo au quotidien pour aller travailler. Dommage (irréel) que le projet ne soit pas une piste bidirectionnelle 😉 Quand on connait ses traversées, quel cycliste va faire 3/4 du tour quand il peut n’en faire qu’1/4 ? Amélioration évidente cependant de cet endroit.

    1

     

    Voir la vidéo

     

    Capture

    Le programme en pdf, carrément alléchant et instructif.

    Plus tard dans la vidéo; des idées intéressantes lors de la présentation de Montreuil aussi. Des idées à Paris également, avec les fameuses balisettes aux carrefour : priorité, cisaillement de trajectoire, vous saurez tout. De quoi arrêter de baliser à vélo.

    Des questions aussi : les vélos sont-il au rendez-vous ? Pourquoi ?

    Télécharger les présentations en pdf.

    Voir aussi cet article inspiré du CÉRÉMA (les recommandations officielles de l’État donc, les bonnes pratiques) sur le stationnement :
    https://www.cerema.fr/fr/actualites/stationnement-deconfinement-reinventer-espace-public

    Le confinement, qui a entraîné une forte baisse de la circulation, a été l’occasion pour des collectivités d’agir sur le stationnement, pour favoriser la mobilité du personnel soignant, pour élargir l’espace consacré aux modes actifs, permettre un espace d’attente devant les commerces, en dématérialisant les paiements… Le Cerema propose ici un état des lieux des pratiques observées en matière de stationnement pendant le confinement ainsi que des éléments de méthode.

    Vaste programme.
    Avec aussi des morceaux de rues scolaires : saluons d’ailleurs la Mairie de Périgny qui rejoint Noiseau (rappel) en rendant piéton les abords d »une école aux heures de transit d’élève et de parents (voir l’arrêté) : Merci vivement ! Ne manquent que des arceaux vélos pour les impétrants de tous âges ?

    Voilà donc déjà 2 rues scolaires dans le territoire GPSEA : à quand les autres ? 16 villes et 310 000 âmes.

    Quant aux espaces de terrasses, mais jusqu’où iront-ils ? Jusqu’à la woonerf ? Cet art de vivre ? Ce cadre de vie ? Cette rue qui ne nie pas les riverains ni les enfants ? La fin du déni, vraiment ?

    Bigre.

     

     

     

     


dimanche 17 mai 2020

  • Créteil : Atelier vélo coopératif les mardis de 14h à 18h : piste cyclable temporaire de l’Avenue du Général de Gaulle, au niveau de l’Université

    Capture

    L’association Partage Ta Rue 94 assurera un atelier vélo coopératif les mardis de 14h à 18h en mai et juin, à proximité de la piste cyclable temporaire de l’Avenue du Général de Gaulle, au niveau de l’Université. Cet atelier léger en plein air, assuré par des bénévoles, apportera des services qui aideront les cyclistes à utiliser le vélo et à l’entretenir pour leurs déplacements quotidiens : gonflage, réparations ne demandant pas d’outillage lourd, conseils d’entretien et d’itinéraires. Lieu précis : sous la passerelle menant à l’Université, à côté des potelets du garage vélos. Les réparations sont effectuées avec la participation du possesseur du vélo qui fournit les pièces détachées. L’atelier ne rassemblera pas plus de 3-4 personnes simultanément pour veiller au respect des règles sanitaires en vigueur (distance, solution hydroalcoolique fournie, masques non fournis)
    Pour plus d’informations sur l’atelier et sur l’association consulter notre site internet ou appeler le 06 78 00 16 47 .

    Ci-dessus l’affiche annonçant cet atelier.


samedi 16 mai 2020

  • Les balades reprennent !!!

    Nous reprenons, progressivement, nos balades.

    Le programme 2020 initialement prévu a été revu.

    Consultez la page dédiée = https://partagetarue94.wordpress.com/balades/ qui sera mise à jour au fur et à mesure.

    Pour le moment, nous proposons deux belles balades forestières les 06 et 13 juin 2020 =

    • Le 06 juin 2020, départ à 13H30, place de l’église de Créteil , en direction du Mont Griffon où vous devriez trouver un point géodésique…Mais point d’eau et de quoi se sustenter sur le chemin. Prévoyez, donc, selon vos besoins, un encas et de quoi boire…

    Capture d’écran 2020-05-16 à 22.22.57
    (Source = https://geodesie.ign.fr/fiches/index.php?module=e&action=visugeod)

    (Source = https://fr.wikipedia.org/wiki/Chemin_des_Roses)

     

    Les balades peuvent être annulées notamment en cas de pluies abondantes ou de vent violent. Il est préférable de venir avec :

    1. Un vélo en bon état (vitesses, pneus, freins), bien réglé, et à votre taille
    2. Sa boisson chaude, selon la saison
    3. Son pique-nique / goûter
    4. 1 vêtement coupe-vent
    5. Son nécessaire pour réparer une crevaison : 2 chambres à air de la bonne taille et bon type de valve sont appréciables
    6. Parfois, 1 antivol
    7. Contacts = Michel (07 83 39 69 54), Joel (06 79 52 35 14)

    Consignes particulières dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire :
    8. Respect des distances = 10M entre deux vélos
    9. Si plus de 10 personnes, constitution de plusieurs groupes.

    Au plaisir de se retrouver…

    A bientôt !

     


lundi 11 mai 2020

dimanche 10 mai 2020

  • Parigo#113 : vélo, voiture, marche… qui sera le grand gagnant du déconfinement ?

    Déconfinement J – 1. Le défi est de taille. Y compris dans les transports en commun…

    Alors que la crise risque de durer, et que les incertitudes demeurent.

    Alors que les Corapistes, temporaires, ont fleuri ces jours-ci dans la partie dense du département, notamment aux abords de Paris (parfois avec des soucis de stationnement auto illicite si mal conçues ou pas verbalisé), comment concilier mobilité et sécurité sanitaire ? Comment limiter la pression auto, qui tue chaque année en France plus que le Coronavirus (chiffres des décès du Covid19 au 10 mai). Circulation et stationnement.

    Paris et banlieue même combat ? Pas du tout ?

    Vers l’infini et au delà du (Grand) Paris, vidéo du week-end. Alors une intro musicale en fanfare qui va rester dans les annales :

    Avec de vrais morceaux de masques mal portés, voire pas portés du tout sur l’espace public. Mais donc des exemples banlieusards pour le vélo, et parisiens les piétons.

    Le fait est qu’en 2 semaines, en France, on a aménagé 1000 km de pistes cyclables temporaires (!), lire l’article :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Dont 40 km en Val de Marne. 40 km dans chaque sens. 40 X 2 = 80 kilomètres. Une répartition équitable de l’espace ? Enfin ? Le vélo fera t-il sa percée mérité, ou pas ? Alors qu’une partie conséquente des déplacements font moins de 5 kilomètres (moins de 20 minutes à vélo). Quid de la sensation de danger ressenti ? Quid de l’équipement défaillant parfois des nouveaux cyclistes ?

    Voir aussi cette vidéo réjouissante d’une piste qui a poussé comme un champignon à Montreuil, c’est bien urbain de sa part :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    C’était donc possible techniquement, ça l’est désormais politiquement ?


  • Aménagements cyclables de déconfinement, séminaire en ligne du 19 mai: les inscriptions sont ouvertes !

    Pistes cyclables voire aménagements piétons temporaires pour s’adapter à la crise du Covid 19 : Suite au succès du séminaire dernier, rediffusé ici.

    petersburger-img-1863

    Image d’illustration

    Alors que la fin du confinement est imminente, du moins un desserrement de l’étau, un nouveau webinaire s’annonce pour le 19 mai 2020. 500 personnes maxi en France, ne pas tarder pour l’inscription,

    Bonjour,

    Comme nous vous l’avions annoncé, nous vous proposons de faire le point le *19 mai* *à 14h* sur la dynamique des aménagements cyclables provisoires:
    *
    **Quelles réalisations ? Quels premiers bilans ? Quelles nouvelles recommandations ? Quels points à ajuster ? Quels blocages à lever ?**
    *
    Afin d’être en phase avec le foisonnement de réalisations en cours dans les territoires, nous ajustons le programme en temps réel.

    Nous vous le transmettrons qu’il sera sera stabilisé.

    En attendant, vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire <https://www.cerema.fr/fr/evenements/amenagements-cyclables-deconfinement-point-etape>!

    Au plaisir de vous retrouver à ce webinaire

    L’équipe Vélo du Cerema

    D’ici là, qu’est- ce qu’un carrefour qui donne sa place à tous les usagers,  dont les cyclistes aux carrefours : vidéo de visuel (5 min).

     

     


mercredi 6 mai 2020

  • J-5 : Chèque vélo de 50 euros : « Les gens me ramènent déjà leurs vieux vélos »

    Déconfinement J -5  : comment circuler ? le vélo est une des solutions. Pour 100 briques t’as plus rien ? (film célèbre)

    Le Parisien nous donne sa version des faits, pour remettre à neuf un vélo, en vidéo :

    La carte des réparateurs fixes est là , les réparateurs mobiles juste sous la carte. Certains ouverts, d’autres fermés, d’autres enfin rouvrent cette semaine.

    La carte des ateliers vélo associatifs est là. Y’a plus qu’à. Téléphoener avant. Certains rouvrent à partir de la semaine du 11 mai, d’autres après.

    Et un petit cadeau de confinement :

    Les Petites Reines

    spectacle en accès gratuit à (re)découvrir en vidéo

    d’après le roman de Clémentine Beauvais / Justine Heynemann

    Accueil » Spectacle » Les Petites Reines

    https://www.youtube.com/watch?v=55SUFiG9B0c

    Depuis trois ans, sur Facebook, Mireille Laplanche, 16 ans, est élue Boudin d’Or de son lycée de Bourg-en-Bresse. Mais cette année, Ô déconvenue, elle est seulement Boudin de Bronze ! Elle part à la rencontre d’Hakima et Astrid, respectivement Boudin d’Argent et Boudin d’Or. Les trois jeunes filles s’aperçoivent qu’elles ont une nécessité commune : s’inviter, le 14 juillet, à la Garden-Party de l’Elysée. C’est à vélo qu’elles décident de rejoindre Paris et sa présidentielle pelouse. Commence alors pour la fine équipe un road-trip jalonné de rencontres insensées, d’imprévus festins, de pluies battantes et d’émotions aussi fortes que leurs courbatures.


mardi 5 mai 2020

  • Pistes sanitaires suite : nouveau mode guide express des aménagements temporaires, et erratum 50€ réparation vélo

    Covid 19, distanciation physique, soulager les voies voitures, les stationnement voitures et les transports en commun. Il est à nouveau question de Pistes cyclables sanitaires dans cet intéressant article du jour de 94.citoyens, avec quelques commentaires aussi savoureux qu’inénarrables sous l’article, tout droit sortis de Bike to the future, chacun donnera son avis :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Merci au Conseil Départemental 94 et aux Maires qui ont joué le jeu, même si d’autres axes seraient sans doute précieux en Val de Marne (RD148 entre Maisons-Alfort et Vitry via Alfortville entre autres) pour pouvoir aller travailler en vélo ou vélo électrique (Véligo location longue durée de la Région, ou chez Décathlon ou autre avec la subvention de l’État..)

    Oui mais comment BIEN réaliser ces nouveaux aménagements ? L’État fait de nouvelles recommandations ce jour, 23 pages de conseils, graphiques pour peser sur 7 leviers … et on y parle même des piétons. Saine nourriture pour les Maires, services techniques et les Territoires
    Bonne lecture :

    Capture

    En France, les mesures de confinement ont entraîné une baisse inédite de tous les déplacements, laissant la place à de nombreuses opportunités de rééquilibrage de l’espace public.

    Lors de la sortie du confinement, il est souhaitable que de nombreux français choisissent le vélo comme moyen de transport pour leurs trajets quotidiens.

    Pour soutenir cet élan, le Cerema a réalisé dans l’urgence ce document de recommandations techniques pour les collectivités qui souhaitent tester des solutions d’aménagement pour permettre de se déplacer à vélo de manière efficace et en sécurité.

    Pour pouvoir télécharger ce document, cliquer ici.

    Cliquer sur Ajouter au panier > Voir mon panier, > Valider, c’est gratuit, juste se créer un compte

    Se pose également (déjà…) sur l’ex N7 au Kremlin Bicêtre sur ces nouveaux aménagements cyclables, la question du stationnement illicite, folklorique (135€ d’amende, art R 417-11 du code de la route, qui a le mérite d’être clair) : les Maires et le Préfet sauront-ils être à la hauteur, en faisant verbaliser ce comportement aussi intelligent, dangereux, que décourageant pour les cyclistes ? Des cyclistes ont commencé à faire remonter ce fait aux autorisés.

    Du reste, erratum de notre part par rapport à notre article d’hier, la Fub s’est trompé quant à l’attribution possible des 50€, donc attention pour vos réparations dont la facture sera émise entre le 11 mai et le 31 décembre 2020 :

    Or donc :

    LA RÉPARATION NE POURRA PAS INCLURE LES ACCESSOIRES DE SÉCURITÉ QUE J’AVAIS CITÉ, NOTAMMENT _ANTI-VOL__, GILET RÉFLÉCHISSANT,
    CASQUE… _concernant l’éclairage, il sera concerné s’il est solidaire
    du vélo (pas les loupiotes amovibles)

    Bon à savoir

     

     


  • Coup de pouce vélo : 50 € / vélo à réparer et + 40 km de pistes cyclables : mode d’emploi

    logo-ptr94L’opération « Coupe de pouce vélo » est lancée par l’État. Pour ceux qui aiment quand une opération se déroule sans accroc,

     

    Comment ça marche ?

     

    1. Des aménagements de voirie

    94 : Top départ pour les 40 km de pistes sanitaires, lire l’article du Parisien 94 aujourd’hui et voir la carte :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Merci à eux !

    Voir aussi la carte évolutive en IDF avec aussi (presque tous les…) aménagements cyclables déjà existants avant le Covid19 dans le Val de marne :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Note : le carte du site Covélotaf est plus que jamais utile aux nouveaux, et aux anciens qui souhaitent aider, trouver un chemin sympa, et se refiler les bon tuyaux, Huggy :

    https://mdb-idf.org/carte-covelotaf-les-cyclistes-confirmes-proposent-leur-aide-aux-debutants/

    Voir aussi la vidéo explicative du jour de l’urbanisme tactique par le Parisien :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    2) 50€ par vélo à réparer : comment ça marche ?

    L’État donc débloque un plan vélo d’urgence de 20 millions d’euros pour faciliter la pratique du vélo lors du déconfinement.

    Voir la vidéo de présentation  :

    Ce plan gouvernemental, nommé « Coup de Pouce Vélo » comprend notamment :

    1. · le coup de pouce vélo réparation – prime allant jusqu’à 50 euros pour remettre un vieux biclou en état
    2. · le coup de pouce vélo remise en selle – soit des séances de coaching que des moniteurs FUB vont assurer pour les néocyclistes
    3. · le financement de places de stationnement temporaires à hauteur de 60% (comme le dispositif Alvéole pour les stationnements en dur)

    Elle sera pleinement fonctionnelle à partir de la semaine du 11 mai,mais sachez que la plateforme a été mise en ligne aujourd’hui : Coupdepoucevelo.fr

    Cette 1ère mouture va notamment permettre l’enrôlement des partenaires.

    Pour les particuliers voulant bénéficier du forfait de 50 euros (hors taxe, la TVA reste à charge du client) pour la réparation de leurs vélo et/ou souhaitant se remettre en selle, la liste des partenaires affiliés sera disponible sur la plateforme dès le lundi 11 mai.
    Par ailleurs, la plateforme suscite de nombreuses questions, voici quelques réponses pêle-mêle :

    A) Est-il possible de bénéficier du forfait de 50 euros pour plusieurs vélos ?

    -> Oui, cependant la prime ne peut être demandée qu’une seule fois par vélo jusqu’au 31 décembre 2020

    B) Comment le forfait de 50 euros sera-t-il versé ?

    -> Elle est versée directement au réparateur. Ainsi, la prime est appliquée sous la forme d’une remise appliquée sur le total facturé par le réparateur, dans la limite du montant hors-taxe. Il n’y a pas à avancer les 50 euros. Aucun chèque physique ou virtuel ne sera envoyé en tant que tel. Attention, la TVA reste à charge du bénéficiaire.

    C) Où trouver la liste des réparateurs affiliés ?

    -> La liste sera disponible sous forme de carte dès le 11 mai sur la plateforme www.coupdepoucevelo.fr

    D) Quelles réparations sont éligibles au forfait de 50 euros ?

    -> Toutes les opérations de réparation sont éligibles tant qu’elles permettent au vélo de rouler en toute sécurité (changement de pneus, remise en état de freins, changement du câble de dérailleur…). Les achats d’accessoires de sécurité sont également éligibles à la réduction (anti-vol, gilet réfléchissant, casque, éclairage). Les « améliorations » qui ne sont pas nécessaires pour rouler ne sont pas éligibles (amélioration du confort, achats d’accessoires, customisation du vélo…).

    E) Est ce que cela coûte quelque chose à mon réparateur/marchand de vélo (vélociste) ?

    -> Rien du tout, il n’y a ni commission, ni frais d’inscription

    F) Qu’est ce qui se passe pour les réparations réalisées cette semaine ?

    -> Le dispositif ne concerne que les factures datées entre le 11 mai et le 31 décembre 2020


samedi 2 mai 2020

  • Vélo et déconfinement J-9 : la gazette

    Déconfiture. Décon finaud ?

    L’actualité vélo est riche avec les Coronapistes, TempoRerVélo, bref la fin du confinement approche.

    Quelques vidéos, on y apprend combien une voie vélo écluse + de personnes / h sur une largeur donnée qu’une voie voiture. Ça calme :

    L’État annonce donc un plan national de 20 millions d’€ pour le vélo, une solution pour que tout le monde ne reprenne pas voiture ou transport en commun (techniquement ça passe pas simultanément, question de place, déjà en temps normal, ça bloque les artisans etc). Entre autres un chèque de 50€ pour faire réparer son vélo, du stationnement temporaire, etc :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Un beau revêtement bleudésolé j’vous avais pas vu– annoncé pour la création de 8 km de corona pistes à Montreuil, avec arceaux vélos s’il vous plait (ne pas oublier le stationnement au point d’arrivée) :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Un p’tit coup d’audio sur France Infos :

    Val de Marne : Le suspens est à son comble. Notamment à Nogent :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Alfortville : la garage qui a reçu l’amour en Héritage, Nana Mouskouri toi qui nous lit, tue le game, en tête de gondole sur France Infos. Bim  :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Le Réseau Express Vélo ( RER V) était à l’honneur au JT de France 2 ces jours deniers :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Quant aux piétons, quid des Maires au sujet de la distanciation physique, des 1m de geste barrière, votre trottoir le permet-il actuellement, notamment

    ou alors quasi toute la place a déjà été donnée aux voitures ? Serrez vous les piétons ah là là, place à la voiture stationnée qui prend 12m2 quand même Rho. Faut-il alors élargir ces trottoirs temporairement ? À toutes les h ? À certaines heures ? Urbanisme tactique piéton : Voir les recommandations des services de l’État : page évolutive.

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Le Maire de Montpellier, auparavant rétif au vélo quotidien et moqueur, montre désormais l’exemple et se met à la peinture, symbolique pour un partage plus équitable entre les différents types d’usagers :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Rappel pour ceux qui ont loupé le Téléphone sonne sur France Inter le 26 avril dernier, en présence du vice président de la Région délégué aux transports, cycliste de son état, audio assez long :

    Alors que la Rue de Rivoli s’annonce désormais ouverte aux artisans , bus, vélos, taxsis, mais fermée aux voitures individuelles …

    Comme d’ailleurs l’axe cyclable le plus fréquenté au monde, 32 000 vélos / jour, qui fut un aspirateur à voitures en son temps, voir l’historique dans le lien ci-dessous :

    ♪ The time they are a changin’ ♫  En savoir plus en français sur cet axe anciennement voiture. 32000 véhicules / jour pour le Val de Marne c’est à titre de comparaison :

    • plus que le nombre de voitures au Pont de Joinville sur l’ex N4
    • l’équivalent des 2×2 voies de l’ex N186 à Créteil aux abords du Carrefour Pompadour
    • exactement la N19 à Boissy devant Grosbois (2×2 voies)
    • exactement le nombre de voitures / jour sur la D4 sur Ormesson en allant vers Noiseau, la Queue, Pontault… : 2 x 2voies
    • plus que la D7 sur quasi tout son parcours val de marnais, sauf localement au Kremlin
    • bien plus qu’aucun axe routier dans St-Maur. Aucun. 0. Nada

    Voir cette carte des comptages de trafic routier.

    Ça promet.

    9 jours. Chiche.

    Attention : Quid de la disponibilité des vélos dans le Val de Marne, et de l’état de ceux qui vont ressortir ? Décathlon et les magasins de vélos spécialisés type Cyclable Maisons-Alfort disent se préparer à un afflux de clients. Voir la carte des magasins du 94 et autour, ainsi que la liste des réparateurs itinérants dans le même lien. Des locations de vélo électriques longue durée sont vraisemblement possibles chez Holland bikes, Cyclable notamment, certains magasins parisien aussi, et toujours Véligo location : 1 mois gratuit.

    Rappel, sauvegardez vous :

    • réglez votre selle et optez pour une vitesse facile pour vous économisez : moulinez quoi, rien ne sert de forcer il faut pédaler dans la semoule à point

    105

    • roulez loin des portières garées, toutes
    • roulez loin des angles morts de poids lourd, à chaque carrefour
    • pneus gonflés autour de 3 bars, voire + selon le type de pneu (regardez le flanc du pneu)
    • Indiquez avant que vous allez tourner à gauche : après un coup d’œil derrière, il faut tendre le bras puis se décaler pro-gre-ssi-ve-ment vers la gauche, ou rester sur le rond point pareil
    • achetez un antivol sérieux et faites vous plaisir sur le point fixe, le vélo attaché par le cadre au minimum, lire quelques conseils simples :

    ça roule… À 16 km/h de moyenne, 4 fois + vite qu’un piéton.

    Un porte-bagages, une sacoche étanche, des garde boues et c’est parti

    tumblr_nio81q8mmf1rvj1fvo1_400

    Pour rappel, dans les doubles sens cyclables (vidéo) : pas de voitures aux fesses, c’est tout bénèf, on se prend moins d’ouvertures de portières.

     

     


lundi 27 avril 2020

  • Vélo, covid 19, distanciation physique et bénéfices : quelles propositions ? Podcast. Quel écho dans la société ?

    Visuel vélo déconfinement site à la une

    Merci pour ce visuel qui résume bien les bénéfices à se déplacer à vélo ou vélo électrique. Le vélo a sa carte à jouer = pour tout le monde :

    • moins de bouchons (écluse 4 fois + de personnes qu’un voie voiture à largeur égale)
    • + de stationnement auto libre et oui
    • un air meilleur
    • moins de nuisances sonores
    • une meilleure santé
    • et moins de dépenses induites
    • soulage les transports en commun bondés
    • Un cadre de vie pour tous meilleur, quoi. Enjoy.
    • Le tout 4  fois + vite que la marche…

    En savoir plus.

    Relayé à juste titre sur le twitter de l’AF3V :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Alors qu’il reste – sauf contrordre à venir – 13 jours pour se préparer à la fin du confinement…

    (Ré)écouter aussi ces 2 émissions récentes sur le sujet qui nous intéresse à la radio sur France inter :

    Grand bien vous fasse du 24 avril dernier : Vélo : tous en selle après le confinement ?

    L’après confinement va-t-il se traduire par une augmentation des déplacements à vélo et une plus grande floraison des pistes cyclables ? Avec Frédéric Héran, économiste et urbaniste, Stein van Oosteren, porte parole du Collectif Vélo Île-de-France, et Olivier Razemon, journaliste spécialiste des questions de mobilités.

    Le téléphone sonne du 26 avril : A l’heure du déconfinement, le défi des transports avec un élu de la Région notamment.

    Le gouvernement va présenter, ce mardi son plan de déconfinement qui s’appliquera à partir du 11 mai. En matière de transports, quelles seront les directives ? Comment les transports publics vont-ils se réorganiser ? Comment se déplacer, comment voyager en toute sécurité en bus, métro, voiture, vélo ?

    Voir ce magnifique visuel de la création de 8km de pistes cyclables temporaires spéciales déconfinement à Montreuil (vous aimez ? Demandez à votre maire 😉

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Alors que l’association vélo utilitaire de Montpellier propose les aménagements suivants, voir les photos :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Voir également sur France 24 un article en date d’hier, assez complet et illustré :

    Le vélo, un outil incontournable pour le déconfinement ?

    Lire enfin cet article pour abonnés du Monde, du 24 avril :

    Ville déconfinée, ville cyclable ? Les défenseurs du vélo préparent la bataille des mobilités
    « Dans la perspective du déconfinement, les promoteurs du cycle mettent en valeur un mode de déplacement adapté à la distanciation sociale. Ils travaillent pour que l’après-11 mai signe la progression significative du vélo dans les villes. »

    Alors, en avant pour le RER V ? (RER Vélo). Enfin ? Voir la plaquette de présentation du RER V. On a hâte, plus que jamais.

    Vous avez le problème ? Nous avons la pollution 😉


dimanche 26 avril 2020

vendredi 24 avril 2020

mercredi 22 avril 2020

mardi 21 avril 2020

dimanche 19 avril 2020

  • Vélo, confinement et déconfinement : revue de presque

    D’abord une petite synthèse de ce qu’il est autorisé de faire à vélo selon l’Etat, jusqu’ici à la fin du confinement, annoncée pour l’instant le 11 mai :

    EV3kJQZXQAAiAQM

    (sauf dans 7 villes qui bordent le bois de Vincennes, ou l’activité physique (1ère et 3ème vignette verte donc) est interdite entre 10h et 19h : voir l’arrêté sur le site de la préfecture du Val de marne.
    Calculer un rayon de 1km autour de chez soi, par exemple avec https://www.covidradius.info/

    Petite revue de presse :

    L’AFP nous signale que la présidente de la Région, Valérie Pécresse, estime que la pratique du vélo quotidien pourrait doubler :

    Après le déconfinement, tous à vélo?

     » L’idée est d' »expertiser tout ce qu’on peut faire, très rapidement », explique Valérie Pécresse à l’AFP. »

    Alors que le trafic auto s’est effondré en Ile de France (voir les chiffres sur Sytadin) et partout en France, Nantes semble avoir compris et crée des pistes cyclables temporaires, Nantes met en oeuvre le désormais fameux urbanisme tactique, en savoir plus ci-dessous :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Lyon, idem :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Quelques autres réflexions intéressantes pour contextualiser, sujet à dérouler. On y apprend que la fréquentions des transports en commun a été divisée par … 10 depuis le confinement, et on y réfléchit comment le vélo électrique et le vélo pourrait soulager ces mêmes transports en commun, mais également limiter la réapparition des bouchons automobiles et des difficultés du stationnement voiture, sur France Inter :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

     

    Dans Les Échos également : « Objectif : garantir la distanciation sociale lors des déplacements ».

    À noter à venir, la référence française, le CÉRÉMA, qui fait connaitre les bonnes pratiques, organise un webinaire (séminaire en ligne) de consacré aux opportunités de mise œuvre d’aménagements cyclables temporaires pendant et après le confinement, ce mercredi 22 avril, de 14h à 16h : (rappel de leurs 3 propositions) Associations d’usagers, collectivités, et institutions viendront témoigner des possibilités inédites de création d’aménagements cyclables offertes par la baisse massive du trafic motorisé.

    Le programme et les liens de connexion à la salle de webinaire vous seront transmis tout prochainement. »

    Enfin, plus pointu en anglais, les conditions de développement de la pratique du vélo utilitaire / quotidienne :

     

     

     

     

     

     


jeudi 16 avril 2020

  • Le collectif vélo IDF a son site

    cropped-logo_cvidf_rvb-red-1

    Le Collectif Vélo Ile de France, dont nous faisons partie parmi plus de 30 autres associations, a désormais son site web. Ça s’arrose. Le trouvez-vous sexy ?

    Le projet de RER V(élo) est plus que jamais d’actualité. Qu’en pensez-vous ?

    rer-v_cmjn_vf-2-2048x1447-1

    Voir en grand le niveau 1 (trame principale) de ce futur Réseau Express Vélo (qui existe déjà en partie, par exemple le long de la Seine dans notre département, voir de vieilles vidéos). Le niveau 2 du RER V est attendu et suivra dans les mois à venir. Stay tuned.

    Bonne visite du site dédié.


mardi 14 avril 2020

  • Confinement : Opération des vélos pour l’hosto, et des pistes cyclables temporaires ?

    Dans le cadre de la distanciation sociale, le vélo a sa carte à jouer en zone dense comme notre département et les zones alentours, à la place des transports en commun notamment, pour aider à mieux respecter les gestes barrières (et soulager les transports en commun)

    • Solidarité et simple retour des choses : L’opération Des vélos pour l’hosto a sa plate forme officielle, le site est ouvert de depuis le 5 avril pour le prêt des vélos aux personnels des hôpitaux : chacun peut s’y inscrire : « Prêtons nos vélos au personnel soignant
      et aidons-les à se déplacer plus facilement ! » 

    https://www.desvelospourlhosto.fr/

    Capture

    • Les pistes cyclables temporaires à l’oeuvre dans plusieurs grandes villes dans le monde :

    Le parisien du jour ;

    « Ile-de-France : le vélo, piste idéale pour les déplacements après le confinement ?
    L’écologiste Pierre Serne, ex vice-président aux transports de la région Ile-de-France, s’est vu confier par le gouvernement une mission destinée à favoriser les déplacements à vélo lors du futur déconfinement d’après 11 mai. »

    http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/ile-de-france-le-velo-piste-ideale-pour-les-deplacements-post-confinement-13-04-2020-8299014.php

    Un article sur les nouvelles pistes et méga-bandes cyclables « épidémiques » :
    https://www.cerema.fr/fr/actualites/amenagements-cyclables-temporaires-confinement-quelles

    3 solutions y sont détaillées : la 1ère illustrée ci-dessous est de transformer les 2×2 voies = 1 simple arrêté municipal suffit

    aa_2x2bc_tpc

    Que faire ?

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Voir aussi :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Pendant ce temps là, depuis … 1944 : Le plus vieux giratoire à double-niveau des Pays-Bas (sous les voitures) : article, photos, vidéos éloquentes et traduction dans le lien ci-dessus…

    berekuil2018-09

     


mardi 7 avril 2020

lundi 30 mars 2020

dimanche 29 mars 2020

mardi 17 mars 2020

mercredi 11 mars 2020

vendredi 6 mars 2020

mercredi 4 mars 2020

dimanche 23 février 2020

vendredi 21 février 2020

  • Ciné-débat sur le film Wadjda – 27 février

    unnamed

    Un bien beau film :

    Voir la page FB.

    Entrée gratuite mais Inscription obligatoire)

    « Un jeudi par mois, LE RECHO organise une soirée projection et débat pour penser ensemble le monde de demain.

    Quelques jours avant la journée internationale des droits des femmes, le RECHO, en partenariat avec le Pôle Vélo des Cinq Toits, vous invite à découvrir ou redécouvrir le film germano-saoudien Wadjda (2012), d’Haifaa Al Mansour.

    Un débat suivra le film, animé par Isabelle Lesens, voyageuse à vélo qui anime le blog « Isabelle et le Vélo ». (https://www.isabelleetlevelo.fr/)

    A ses côtés pour débattre :
    – Carol Mann, sociologue à l’université Paris 8, spécialiste du genre pendant les conflits armés,
    – Maia Bouatouch Legrand, chercheuse indépendante, ex-membre d’un collectif de femmes cyclistes au Caire.

    Soirée gratuite sur inscription. Places limitées !

    ⏱ DÉROULÉ DE LA SOIRÉE

    18h30 : Accueil à la Table du RECHO et rencontre avec les intervenants.
    19h00 : Projection de « Wadjda »
    20h40 : Débat en présence des intervenants + possibilité de restauration (planche de fromage bio)

    📍ACCÈS

    La Table du RECHO
    (au fond de la cour, dans le bâtiment de l’Horloge)
    51 bd Exelmans
    75016 Paris

    Métro : Exelmans (Ligne 9), Michel-Ange Molitor (Ligne 10)
    ou Pont du Garigliano (RER C et tram 3B) »


mardi 18 février 2020

  • Samedi 22 février 2020 : Balade vélo vers Paris au départ de Créteil
    logo-ptr94-copierProfitant d’un temps clément
    rendez vous à 13h30 place de l’église de Créteil le SAMEDI 22 FÉVRIER 2020
    petit tour à vélo vers Paris ouvert à toutes et tous, en prenant la piste cyclable, direction Bastille, Concorde  via les tulipes et retour Invalides, Montparnasse , etc ……..  35 km en tout environ.
    Un arrêt vers 14h dans le bois de Vincennes a la hauteur de la pyramide :
    unnamed (1)
    coté piste cyclable (hauteur de la fontaine )
    Merci de venir avec un en-cas ,
      vélo en état (freins, vitesses, pneus etc…) , le nécessaire de réparation en cas de crevaison dont la chambre à air de la bonne taille et du bon type de valve souhaité 🔧🛠😉
    Capture

samedi 15 février 2020

mercredi 12 février 2020

  • (Ré)écouter l’émission la tête au carré de France Inter, sur le vélo quotidien
    Why we cycle

    Image tirée du film Why we cycle

    logo-ptr94-copier(Ré)écouter ici l’émission la tête au carré (55 minutes)  d’aujourd’hui sur France Inter, au sujet du vélo utilitaire :

    « En ville la pratique du vélo a la cote. En décembre, la grève des transports en commun a eu une conséquence non négligeable sur l’usage du vélo. Que ce soit à Paris ou dans certaines villes d’Ile-de-France, la circulation à bicyclette a doublé voire triplé. »

    Paris, mais banlieues aussi donc.

    Louis Belenfant, directeur du collectif Vélo Ile-de-France rappelle à juste titre que le projet de RER V 5réseau Express Vélo) porté par le collectif Vélo Ile de France, « C’est l’identification de 9 grandes lignes cyclables, en connectant tous les confettis de pistes cyclables. »

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Olivier Schneider, président de la FUB dit : 60% des françaises et des français sont prêts à passer immédiatement au vélo pour leurs trajets courts et moyens, à condition qu’on leur fournisse un « Système Vélo ». » [= Pistes + parking sécurisé]

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

     


mardi 11 février 2020

  • Baromètre vélo 2020 : vidéo et tutoriel *comment vous pouvez rendre votre ville cyclable?*

    baromètreDepuis notre article de la semaine dernière sur les résultats du Baromètre vélo 2020, qui notait les villes de France, praticables à vélo ou moins ? Quelques vidéos sont parues et gagnent à être connues pour éclairer ce palmarès, mais aussi :

    Tutoriel : comment utiliser le « BaromètreVélo pour savoir comment vous pouvez rendre votre ville cyclable? La réponse en 3 petites vidéos :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Voici donc en version courte le résumé vidéo des podiums (et meilleures progressions) du baromètre des villes cyclables, à l’échelle du pays. Des exemples français donc pour une fois, et des progressions à saluer :

    Sinon, le vélo utilitaire était sur Europe 1 le 7 février dernier :

    Et le président de notre Fédération du vélo quotidien, toujours, s’exprimait le même jour sur France Info :

    Pour ceux qui ont du temps, la vidéo de la cérémonie de la remise de ces prix, la semaine dernière à Bordeaux, 1h30min, est ici :

    Enfin, BREAKING NEWS : Réseau Express Vélo en Ile de France, la Région se déclare favorable à financer 50% des travaux selon l’article de ce soir du Parisien. Ça roule. La carte du Parisien ne reflétant qu’une partie de ce futur RER Vélo qui existe déjà en partie en Ile de France. Le niveau 2 sera publié plus tard…


lundi 10 février 2020

  • Rue aux enfants : petit déjeuner à Paris jeudi 20 février 2020
    logo-ptr94-copierolgifedcfoodhaic
    Vous rêvez d’organiser une Rue aux enfants, rue pour tous chez vous (comme à Périgny en 2017 et 2019, et comme à Champigny dernièrement plusieurs années, entre autres), comme c’est compréhensible…, c’est pour vous que l’association amie Vivacités propose :

     

    « Nous organisons une petit déjeuner pour informer les structures parisiennes du troisième appel à projet des rues aux enfants le 20 février lors d’un petit déjeuner de 9H à 10H30 au CAFEZOÎDE
    LES RUES AUX ENFANTS  ont été votées par les parisiens  lors du premier budget participatif parisien en 2014.

     

    INVITATION / PETIT DÉJEUNER RENCONTRE

    PRÉSENTATION du 3è APPEL à PROJET NATIONAL
    RUES aux ENFANTS, RUES pour TOUS !

    JEUDI 20 FEVRIER 2020
     
    9H /10H30
    AU CAFEZOIDE
     
    92 BIS QUAI DE LA LOIRE 
     
    75019 PARIS »

dimanche 9 février 2020

  • *Que peut faire l’élu local ? Les actions à mener pour développer le vélo [et la marche]*, selon le Club des Villes et Territoires Cyclables, le CVTC

    Vélos

    Le Club des Villes et Territoires Cyclables (CVTC) propose des pistes pour les municipales de 2020, afin de renforcer la politique vélo au sein de la collectivité territoriale

    1- Ancrer l’administration locale au cœur de la politique vélo : le maire employeur

    2- Sécuriser le stationnement

    3- Établir des connexions avec les territoires voisins : cohérence d’une politique intercommunale

    4- Développer l’apprentissage, à tous âges

    5- Promouvoir l’usage : soutien,  sensibilisation et communication

    Télécharger le pdf

     


  • Jeudi 5 mars 2020 Focus Tégéval : Petit Déjeuner Vivacités IDF et Nature et Société

    Les associations amies Nature et Société et Vivacités IDF vous convient à ce petit déjeuner, avec un zoom sur la nouvelle Tégéval voie verte, qui sillonne le Val de marne :

     « Ptit déj’ découverte de la Tégéval
    chez Nature et Société

    Île de loisirs du Lac de Créteil (94) | Jeudi 5 mars 2020
    10h – 12h30
    Crédits : Thomas Bassoulet, pour La Bouilloire, 2016
    Important : Suite aux grèves, nous avons reporté ce temps d’échanges initialement prévu le 11 décembre au jeudi 5 mars 2020.

    Nature et Société et Vivacités IDF vous invitent à la Maison de la Nature de l’Ile de Créteil pour parler Tégéval, réseau et éducation à l’environnement !

    La Tégéval est une coulée verte qui traverse le Val-de-Marne sur une vingtaine de kilomètres. Elle débute sur l’Île de loisirs de Créteil, se poursuit en longeant/traversant Valenton, Limeil-Brévannes, Villecresnes et se termine (pour l’instant) près de l’ancienne Gare de Mandres-les-roses. Le tracé emprunte ainsi une bonne partie de l’ancienne ligne de chemin de fer qui faisait la liaison entre les exploitations horticoles du pays de Brie et … la gare de Bastille à Paris qui fournissait le marché aux fleurs des Halles.

    Nous reviendrons sur les différentes balades et ateliers que Vivacités IDF a mis en place avec ses adhérents (Fabrice FrigoutExploradomeLa BouilloireArzapar et Candice Hayat) et Nature et Société présentera aussi ses actions sur la Tégéval. L’équipe du Syndicat Mixte d’Étude et de Réalisation (SMER) sera présente pour répondre aux questions entourant la coulée verte, son aménagement et son animation.

    Alors venez donc profiter d’un temps d’échange et de partage en ce début de mois de décembre autour de viennoiseries et de boissons chaudes !

    Les missions de Nature et Société
    Face au défi écologique de ce XXIᵉ siècle, Nature & Société s’efforce de contribuer à une meilleure connaissance de l’actualité environnementale. Elle accompagne par des approches conviviales et participatives (cuisine, art, bricolage) la découverte et l’échange de savoirs faire autour de modes de vies plus éco-cohérents.

    Nature et Société assure aussi l’animation de la Maison de la Nature de l’Île de Loisirs de Créteil aux portes de la Tégéval et y mène des actions (sorties, expositions, débats…) en vue de faire (re)découvrir aux franciliens la nature en milieu urbain : sites, enjeux, faune et flore locales.

    Au programme du petit déj’
    • Accueil autour d’un petit déjeuner et brise glace pour les participant-e-s
    • Présentation rapide du réseau Vivacités IDF et de Nature et Société
    • Focus : « Retour d’expériences sur les appels à projets de la Tégéval« 
    • Echanges et débats avec le public
    S’inscrire en ligne
    Informations
    Quentin Revert | quentin@vivacites-idf.org | 01 46 70 95 78

    Lieu du Ptit déj’
    Maison de la Nature, Ile de Loisirs de Créteil, 9 rue Jean Gabin, 94 200 Créteil

    Transports -> ACCÈS

    TVM : Arrêt « Base de loisir de créteil » (ancien nom de l’Ile de loisir de Créteil)
    Le TVM est un bus rapide qui rejoint les RER A (Sait Maur), B (Antony),
    C (Choisy-le-Roi) D (Créteil-Pompadour)

    Ligne 8 : Créteil Pointe du lac puis 10 minutes de marche
    à travers l’Île de loisir pour rejoindre la maison de la nature.

    Les petits dej’ chez l’adhérent·e
    sont là pour vous présenter notre dynamique francilienne qui rassemble de nombreux acteur·rice·s de l’éducation à l’environnement urbain et au développement durable. Tout au long de l’année, nous nous rendrons chez eux pour mettre en lumière leurs activités, vous faire découvrir des projets inspirants ainsi que de nouvelles ressources pédagogiques. Retrouvez dès maintenant les prochains rendez-vous de Vivacités IDF et ses adhérent.e.s en consultant l’agenda –> ICI
    « 

     


samedi 8 février 2020

  • Angle mort : piéton et trottinette aussi. Vidéo

    logo-ptr94-copiercapture-2Alors que 2 jeunes ont été écrasés récemment sur le chemin de l’école, dans des contextes différents (Paris, et Roissy en brie), une vidéo intéressante du Parisien sort et nous rappelle que l’ange mort doit aussi être en tête des piétons et assimilés, qu’il soient adultes, adolescents ou enfants, ce risque doit être appris.

    Vidéo :

    http://www.leparisien.fr/video/video-fauchee-par-un-camion-a-11-ans-pourquoi-il-y-aura-d-autres-morts-05-02-2020-8253387.php

    Le risque d’angle mort de dépend pas seulement :

    • du types d’aménagement, en effet trop souvent défavorable aux piétons et cycliste (vitesse, rayon de giration inappropriés permis par un aménagement physique stupide réalisé souvent en dépit du bon sens, insuffisance de ralentisseurs variés dont les trottoirs traversants, largeurs inadaptées, couleur de revêtements favorable à la continuité motorisée, absence d’ilot / de banane / d’oreille renforçant effectivement l’angle mort c’est indéniable)
    • du type d’aménagement dans le camion : nombre de rétroviseurs de caméras, de radars de reculs, hauteur de cabine, portes vitrées) : bien mais ne résoudrait pas tout. Conduite autonome, autocollant annonçant le risque…
    • mais aussi de *l’é-du-ca-tion* donnée aux adultes et aux plus jeunes : le risque de cisaillement de trajectoire existe à chaque croisement, dès qu’on se déplace. Donc il va falloir se retourner avant et pendant pour regarder, et avancer lentement, penser.

    Ici aussi, à 7 min30 :


vendredi 7 février 2020

  • Baromètre villes cyclables 2020 : Quid des résultats dans le Val de Marne ?

    logo-ptr94baromc3a8tre Le Parisien d’hier : lire l’article détaillé, « Val-de-Marne : les cyclistes jugent les déplacements à vélo toujours difficiles.
    Le baromètre des villes cyclables établi par la Fédération des usagers de la bicyclette révèle que les cyclistes attendent encore beaucoup d’améliorations. » et 94.citoyens d’aujourd’hui reviennent sur les résultats du Baromètre des villes cyclables, dont les résultats de la 2ème édition, 2020  était annoncés hier soir. Participation en progression (le 3 décembre dernier nous constations que 28 villes sur les 47 du Val du Marne dépassaient le seuil de répondants pour que l’enquête soit exploitée : progrès par rapport à la 1ère édition de 2018).

     

    Capture2

    Si on résume, en gros c’est mauvais ou très mauvais partout dans le Val de Marne : aucune ville n’obtient la moyenne, sans surprise, faute de choix politiques éclairés depuis les années 60 (aménagements, vitesses, stationnement, absence d’incitations fiscales, de carottes variées, absence de plan de circulation sensé, verbalisation les doigts de pied en éventail…), et pour beaucoup de communes et de territoires de choix politiques qui se perpétuent aujourd’hui encore. Des villes cancres ? Ca progresse localement, mais très lentement.

    Capture

    L’état de la cyclabilité des villes, jugée selon des habitants

    L’intégralité du palmarès par ville en France est disponible à cette adresse, podiums instructif, a aussi été notés les villes en progression, ainsi que les cartes détaillées des points noirs et améliorations d’aménagement cyclable ou de « cyclabilité » souhaités par les répondants à l’enquête.

    Voir aussi cette analyse de notre Fédération , dont le Dossier de presse complet, bonne synthèse = Certaines villes de moyenne couronne d’Ile de France tirent par contre bien leur épingle du jeu : 4 communes entre 20 000 et 50 000 habitants sont dans le top de cette catégorie (aucune dans le 94)

    Parmi les bons élèves Sceaux triomphe, a la place de 1ère ville cyclable d’Ile de France… donner une place aux piétons et aux vélos en Ile de France, c’est possible et ça paie, l’élu M.Pattée exprime sa méthode. Tout n’est pas parfait, mais ils n’y vont pas avec le dos de la cuillère :

    C’est ainsi que dans au moins 4 des villes du Val de marne, une association cycliste utilitaire / du quotidien a fait des propositions aux candidats pour les élections municipales de mars 2020, le vélo étant « dans l’air du temps » au moins dans les discours de nombreux candidats, ces propositions seront-elles entendues ? On citera notamment ces 4 villes :

    Créteil

    Alfortville

    Marolles

    Périgny

    Rendez-vous pour les résultats en 2022, lors des résultats de la prochaine enquête donc 😉

     

     


mercredi 5 février 2020

  • Bourse aux vélos Montreuil samedi 7 mars 2020

    unnamed

     

    L’atelier Oh Cyclo dit : « Pour rappel la participation à la Bourse se fait pour les vendeurs par une simple participation au frais de la manifestation de 2€ par vélo mis en vente.
    Les vendeurs peuvent être conseillés sur place par les bénévoles de l’association, mais ils doivent restés ensuite auprès de leur vélo pour faire la vente.
    Nous ne toucherons aucune commission supplémentaire. Nous n’accepterons dans l’enceinte de vente que des vélos en état de rouler. »


Traduction

Sites favoris


122 sites référencés au total

Brèves

30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -...

Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

24 février 2014 - Nous contacter

Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=...