Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (LEESU), ces 365 derniers jours



dimanche 29 janvier 2023

  • Régis Moilleron décoré des palmes académiques

    Régis Moilleron, directeur du Laboratoire Eau, Environnement et Systèmes Urbains (Leesu), a été décoré comme chevalier de l'Ordre des Palmes Académiques mardi 24 janvier 2023.

    Une distinction qui vient célébrer son implication tant en recherche qu'en enseignement à l'Université Paris-Est Créteil (UPEC) et à la Faculté de Sciences et Technologie.


mercredi 18 janvier 2023

  • Opération "Plein pot sur les emballages" - 12 janvier 2023

    Documents utiles de l'opération "Plein pot sur les emballages" - Open Food Facts et ADEME

    Le Leesu, représenté par Romain Tramoy, a participé à une table ronde sur le plastique, en particulier dans le secteur de l'emballage. Le Leesu a notamment apporté un éclairage sur la pollution des milieux liée à ces plastiques, avec un focus sur la Seine et les eaux urbaines.

    Opération "Plein pot sur les emballages" - 12 janvier 2023
    Romain TRAMOY, Leesu, Ecole des ponts ParisTech

    Toute l'équipe Open Food Facts tient à vous remercier chaleureusement pour votre présence à l'évènement de lancement du projet « Plein pot sur les emballages » le 12 janvier 2023.

    Nous profitons de cet article pour vous envoyer quelques documents pour revivre l'évènement :

    L'opération se poursuit à distance jusqu'à la fin du mois de mars 2023, date à laquelle nous vous donnerons rendez-vous pour un atelier de restitution de l'opération et des premières analyses à partir des données collectées.

    Suivez-nous sur nos réseaux sociaux pour ne pas rater les actualités de notre projet ouvert et participatif : Twitter, Instagram, Facebook et LinkedIn.

    Excellente journée à tous,

    A bientôt,

    L'équipe Open Food Facts


  • Starck

    1. Contact

    Contact : thomas.starck(AT)enpc.fr

    Adresse professionnelle : Leesu, École des Ponts ParisTech, 6-8 avenue Blaise Pascal, Champs sur Marne, F 77455 Marne-la-Vallée cedex 2. Bureau P219

    Researchgate

    LinkedIn

    Google scholar

    Identifiant ORCID

    idHAL et CV sur HAL

    2. Thèmes de recherche

    • Biogéochimie territoriale : caractérisation des systèmes alimentation/excrétion par l'analyse des flux nutriments (engrais, aliments, excrétions…)
    • Systèmes agricoles : suivi de l'azote et du phosphore, caractérisation de la circularité des systèmes alimentaires
    • Assainissement : rendement épuratoire des systèmes d'assainissement à l'échelle du bassin et nationale, retour au sol des nutriments excrétés via les boues d'épuration
    • Séparation à la source : des urines et des matières fécales pour retour au champ avant dilution dans les eaux résiduaires urbaines

    Mots-clés : azote, phosphore, circularité

    3. Recherches en cours

    Mon sujet de thèse s'intitule « Potentiel de contribution des excrétions humaines comme matières fertilisantes pour la production agricole » et est financée par l'École Polytechnique.

    Ce travail est supervisé par Bruno Tassin et Fabien Esculier. Il est associé aux programmes de recherche OCAPI portant sur les systèmes alimentation/excrétion et la gestion des urines et matières fécales humaines. Le travail bénéficie également d'échanges avec le laboratoire METIS.

    Afin d'identifier le potentiel des nutriments présents dans les excrétions humaines, la thèse s'articule en plusieurs axes de recherche :

    • État des lieux actuel de la gestion des excrétions humaines en France : quantification fine des flux d'azote et de phosphore après excrétion : évolution historique des rendements épuratoires des stations d'épuration, taux de retour au champ
    • Potentiel agronomique de recyclage des nutriments (azote, phosphore) des excrétions humaines : comparaison de la répartition spatiale des nutriments présents dans les excrétions humaines et animales aux besoins des cultures. Exploration du taux d'autonomie en nutriments couvert par les excrétions humaines dans différents systèmes alimentaires

    4. Enseignement actuel

    5. Responsabilités collectives

    6. Parcours professionnel

    Période Poste/activité
    2021 - 2024 Préparation de thèse portant sur les systèmes alimentation-excrétion, au sein du programme OCAPI et du Laboratoire Eau Environnement Systèmes Urbains (Leesu) de l'École des Ponts ParisTech
    2021 Stage de M2 portant sur la fixation des légumineuses en agriculture biologique au sein du laboratoire Interaction Sol Plantes Atmosphère (ISPA) de INRAe Bordeaux
    2020 - 2021 Préparation du M2 Climate, Land Use and Ecosystem (CLUES) d'AgroParisTech et Université Paris-Saclay
    2019 - 2020 Année de césure au cabinet de conseil en environnement I Care & Consult – missions relatives à l'agriculture (prospective fertilisant pour le ministère) et la biodiversité
    2019 Stage de M2 portant sur la transition énergétique historique du système agricole français au sein du Laboratoire Interdisciplinaire des Énergies de Demain (LIED)
    2016 - 2019 Cycle ingénieur polytechnicien, spécialisation « Science pour les Défis de l'Environnement »

    Production, majoritairement depuis 2008, sur HAL-ENPC, classée par type


mardi 17 janvier 2023

  • Offre d'emploi en CDD : Technicien supérieur, spécialité Eau - Environnement - Métrologie

    Le Leesu recrute un.e technicien.ne supérieur.e, spécialité Eau - Environnement - Métrologie, dans le cadre du programme OPUR

    - À noter : brèves du Leesu

  • Technicien supérieur, spécialité Eau - Environnement - Métrologie

    Le LEESU, laboratoire de recherche commun de l'École des Ponts ParisTech et de l'Université Paris Est Créteil, pilote depuis 1994 le programme de recherche OPUR (Observatoire d'hydrologie urbaine en Île de France).

    Cette recherche vise une meilleure compréhension, et une gestion optimisée, des transferts d'eau et de contaminants en milieu urbain. Elle s'appuie sur des observations lourdes réalisées in situ et en laboratoire. Les expérimentations in situ se font aux différents niveaux du cheminement de l'eau dans la ville (surfaces urbaines, réseau d'assainissement, ouvrages de gestion centralisés et décentralisés, …). Les données générées sont nombreuses et de différentes natures (physico-chimie, hydrologie, météorologie, sols, caractéristiques géographiques et physiques des sites étudiés…).

    Le titulaire du poste assurera le support technique et la gestion des mesures pour ce programme de recherche.

    Descriptif des fonctions

    Le/la titulaire du poste assurera les tâches suivantes sous la supervision de la cellule technique et des coordonnateurs d'OPUR :

    • Participation à la mise au point et à l'installation de système d'observation, de prélèvement et de mesure
    • Gestion des appareils d'observation, de prélèvement et de mesure : entretien régulier et maintenance, établissement d'un carnet de suivi
    • Gestion des campagnes de mesure : coordination des moyens humains et matériels nécessaires aux campagnes de mesures et aux analyses en laboratoire, participation
    • active aux campagnes de mesure, récupération des échantillons prélevés, préparation et conservation des échantillons
    • Participation à des travaux (enquêtes, SIG, …) visant à caractériser les sites d'étude
    • Gestion des données recueillies : stockage sous forme de fichiers informatiques, sauvegarde, critique et validation, première exploitation des données
    • Encadrement d'étudiants et stagiaires pour leurs travaux de terrain
    • Démarche qualité : rédaction de fiches d'utilisation et d'entretien des instruments de mesure à destination des usagers (chercheurs, doctorants et stagiaires), veille de la conformité de fonctionnement des appareils de mesure.

    Profil

    Poste de catégorie B. Contractuel (CDD 1 an renouvelable). Poste à temps plein.

    • Diplôme/niveau : formation de niveau DUT ou BTS.
    • Permis B indispensable.
    • Compétences particulières : Aptitudes du candidat pour la pédagogie et le travail en équipe, ouverture d'esprit vers les problèmes environnementaux et l'eau, capacité d'adaptation à des missions de différentes natures.

    Rémunération statutaire ou selon profil.

    Ce poste n'est pas accessible aux personnes handicapées en raison des déplacements et de la manutention.

    Localisation

    Lieu : Poste principalement basé à Champs-sur-marne (cité Descartes) : Ecole des ponts ParisTech - LEESU, 6 et 8 avenue Blaise Pascal – Cité Descartes – Champs-sur-Marne – 77 455 Marne-La-Vallée Cedex 2

    Accès : 25 min du centre de Paris par le RER A (gare Noisy/Champs) - Autoroute A4 – sortie 10 « cité Descartes »

    Candidatures

    Personnes à contacter pour de plus amples informations :
    Ghassan Chebbo (Tél : 01 64 15 36 41 – Email : ghassan.chebbo[at]enpc.fr )
    Marie-Christine Gromaire (Tél : 01.64.15. 37.60 – Email : marie-christine.gromaire[at]enpc.fr )

    Candidater par mail :
    Patricia.louis[at]enpc.fr
    Sujet : Candidature Technicien
    Joindre votre CV et votre lettre de motivation.

    Fiche de l'offre


jeudi 12 janvier 2023

  • Internship at Leesu in 2023 : Monitoring and numerical modelling of an urban river

    Context

    Monitoring and forecasting the microbiological quality of aquatic environments is necessary to reduce the risk of contamination by pathogens in water resources. European regulation requires a sanitary control based on faecal indicator bacteria (FIB). In rivers, monitoring can be carried out upstream of the region of interest. Due to the transfer time from the measurement point, information on water quality will be available in due time. However, hydro-meteorological conditions can significantly alter the transfer time of a detected contamination upstream. For example, thermal stratification, which occurs during heat waves, leads to differences in flow velocity at different depths. The transfer time between the upstream monitoring site and the area of interest can be accurately calculated with a hydrodynamic model. In order to take into account the spatial and temporal heterogeneity of the distribution of contaminants, the use of two-dimensional or three-dimensional modelling may be necessary.
    Within the framework of a project funded by the European Union's Eurostars programme, LEESU offers an internship in collaboration with the Syndicat Marne Vive, which is responsible for the objective of restoring bathing in the River Marne.

    Objective of the internship

    The main objective of the internship is the physico-chemical monitoring of a reach of the River Marne (approximately 1km) where a bathing site is planned. Two continuous measurement systems are installed, upstream and downstream of the reach studied. A three-dimensional hydrodynamic model is being implemented on this reach of the river. The model variables are flow velocity, water temperature and faecal indicator bacteria (FIB) concentration. The collected field data will be sued to calibrate the model parameters and validate the simulation results.

    Organisation of the internship

    The following steps are planned :
    Participation in field campaigns ;
    Processing and analysis of continuous station data and field data ;
    Participation in the calibration of the main model parameters. This part will be carried out in close collaboration with the LHSV (Laboratoire d'Hydraulique Saint Venant, EdF/Ecole des Ponts).
    Simulation of a few characteristic periods and comparison of the results with field data.

    Used softwares

    Telemac-Mascaret open source code (www.opentelemac.org)
    Matlab for processing field data, preparing model forcing data and analysing simulation results.

    Candidate profile

    Final year of engineering school ; Master 1 or Master 2.
    fieldwork and data analysis skills
    Experience of coding softwares such as Python, R or Matlab will be very useful. A valid driving licence will be appreciated.

    Duration 4 to 6 months from March 2023
    Conditions The internship will take place at LEESU, Ecole des Ponts ParisTech, Marne-la-Vallée. Exchanges with the Syndicat Marne Vive (Saint-Maur-des-Fossés) are planned.
    Internship grant, access to the restaurant of the Ecole des Ponts.
    Contact : Brigitte Vinçon-Leite, Director of Research, Ecole des Ponts ParisTech (01 64 15 36 42)
    b.vincon-leite[at]enpc.fr and Arthur Guillot-LeGoff, PhD student, arthur.guillot-legoff[at]enpc.fr


  • Offre de stage au Leesu en 2023 : Hydrodynamique et contamination microbiologique d'un bief de la Marne

    Contexte

    La surveillance et la prévision de la qualité microbiologique des milieux aquatiques est nécessaire pour permettre les usages de la ressource en eau sans risque de contamination par des agents pathogènes. La réglementation européenne prévoit un contrôle sanitaire basé sur des bactéries indicatrices fécales (BIF). En cours d'eau, la surveillance peut être réalisée en amont de la région d'intérêt. Compte tenu du temps de transfert depuis le point de mesure, les informations sur la qualité de l'eau seront disponibles en temps voulu. Cependant, les conditions hydro-météorologiques peuvent significativement modifier le temps de transfert d'une contamination détectée à l'amont. Par exemple, la stratification thermique qui survient pendant des épisodes de forte chaleur, entraîne des différences de vitesse d'écoulement selon la profondeur. Le temps de transfert entre le site de surveillance en amont et la zone d'intérêt peut être calculé de façon précise avec un modèle hydrodynamique. Pour prendre en compte l'hétérogénéité spatio-temporelle de la distribution des contaminants le recours à une modélisation bidimensionnelle, tridimensionnelle est nécessaire dans certains sites.
    Dans le cadre d'un projet financé par le programme Eurostars de l'Union Européenne, le LEESU propose un stage en collaboration avec le Syndicat Marne Vive, qui porte l'objectif de reconquête de la baignade en Marne.

    Objectif du stage

    L'objectif principal du stage est l'acquisition de mesures physico-chimiques sur un tronçon de la Marne (environ 1km) où l'ouverture d'un site de baignade est envisagée. Deux systèmes de mesure en continu sont installés, à l'amont et à l'aval du bief étudié. Un modèle hydrodynamique tridimensionnel est en cours d'implémentation sur ce bief de la rivière. Les variables modélisées sont la vitesse de l'écoulement, la température de l'eau et la concentration en bactéries indicatrices fécales (BIF). Les données de terrain acquises ont pour objectif la calibration des paramètres du modèle et la validation des simulations.

    Organisation du stage

    Le stage se déroulera selon les étapes suivantes :
    Participation aux campagnes de terrain ;
    Traitement et analyse des mesures des stations en continu et des données de terrain collectées ;
    Participation au calage des principaux paramètres du modèle. Cette étape sera réalisée en étroite collaboration avec le LHSV (Laboratoire d'Hydraulique Saint Venant, EdF/Ecole des Ponts).
    Simulation de quelques périodes caractéristiques et confrontation des résultats aux données de terrain.

    Logiciels utilisés

    Code opensource Telemac-Mascaret (www.opentelemac.org)
    Matlab pour le traitement des données de terrain, la préparation des données de forçage du modèle et l'analyse des résultats de simulation.

    Profil recherché

    Niveau souhaité : 2ème ou 3ème année d'école d'ingénieur ; master 1 ou master 2.
    Compétences
    Gout pour le travail de terrain et compétences en analyse de données
    Rigueur, écoute, autonomie.
    Une expérience des logiciels de programmation tels que Python, R ou Matlab, sera très utile. Etre titulaire du permis B sera apprécié.
    Durée 4 à 6 mois à partir de mars 2023

    Conditions
    Le stage aura lieu au LEESU, Ecole des Ponts ParisTech, Marne-la-Vallée. Des échanges avec le Syndicat Marne Vive (Saint-Maur-des-Fossés) sont prévus.
    Gratification de stage, accès au restaurant de l'école des Ponts.
    Contact : Brigitte Vinçon-Leite, directrice de recherche, Ecole des Ponts ParisTech (01 64 15 36 42) b.vincon-leite(at)enpc.fr et Arthur Guillot-LeGoff, doctorant, arthur.guillot-legoff(at)enpc.fr

    Fiche de l'offre :

    pdf du sujet de stage

  • Offre de stage au Leesu en 2023 : Hydrodynamique et contamination microbiologique d'un bief de la Marne

    Contexte

    La surveillance et la prévision de la qualité microbiologique des milieux aquatiques est nécessaire pour permettre les usages de la ressource en eau sans risque de contamination par des agents pathogènes. La réglementation européenne prévoit un contrôle sanitaire basé sur des bactéries indicatrices fécales (BIF). En cours d'eau, la surveillance peut être réalisée en amont de la région d'intérêt. Compte tenu du temps de transfert depuis le point de mesure, les informations sur la qualité de l'eau seront disponibles en temps voulu. Cependant, les conditions hydro-météorologiques peuvent significativement modifier le temps de transfert d'une contamination détectée à l'amont. Par exemple, la stratification thermique qui survient pendant des épisodes de forte chaleur, entraîne des différences de vitesse d'écoulement selon la profondeur. Le temps de transfert entre le site de surveillance en amont et la zone d'intérêt peut être calculé de façon précise avec un modèle hydrodynamique. Pour prendre en compte l'hétérogénéité spatio-temporelle de la distribution des contaminants le recours à une modélisation bidimensionnelle, tridimensionnelle est nécessaire dans certains sites.
    Dans le cadre d'un projet financé par le programme Eurostars de l'Union Européenne, le LEESU propose un stage en collaboration avec le Syndicat Marne Vive, qui porte l'objectif de reconquête de la baignade en Marne.

    Objectif du stage

    L'objectif principal du stage est l'acquisition de mesures physico-chimiques sur un tronçon de la Marne (environ 1km) où l'ouverture d'un site de baignade est envisagée. Deux systèmes de mesure en continu sont installés, à l'amont et à l'aval du bief étudié. Un modèle hydrodynamique tridimensionnel est en cours d'implémentation sur ce bief de la rivière. Les variables modélisées sont la vitesse de l'écoulement, la température de l'eau et la concentration en bactéries indicatrices fécales (BIF). Les données de terrain acquises ont pour objectif la calibration des paramètres du modèle et la validation des simulations.

    Organisation du stage

    Le stage se déroulera selon les étapes suivantes :
    Participation aux campagnes de terrain ;
    Traitement et analyse des mesures des stations en continu et des données de terrain collectées ;
    Participation au calage des principaux paramètres du modèle. Cette étape sera réalisée en étroite collaboration avec le LHSV (Laboratoire d'Hydraulique Saint Venant, EdF/Ecole des Ponts).
    Simulation de quelques périodes caractéristiques et confrontation des résultats aux données de terrain.

    Logiciels utilisés

    Code opensource Telemac-Mascaret (www.opentelemac.org)
    Matlab pour le traitement des données de terrain, la préparation des données de forçage du modèle et l'analyse des résultats de simulation.

    Profil recherché

    Niveau souhaité : 2ème ou 3ème année d'école d'ingénieur ; master 1 ou master 2.
    Compétences
    Gout pour le travail de terrain et compétences en analyse de données
    Rigueur, écoute, autonomie.
    Une expérience des logiciels de programmation tels que Python, R ou Matlab, sera très utile. Etre titulaire du permis B sera apprécié.
    Durée 4 à 6 mois à partir de mars 2023
    Conditions
    Le stage aura lieu au LEESU, Ecole des Ponts ParisTech, Marne-la-Vallée. Des échanges avec le Syndicat Marne Vive (Saint-Maur-des-Fossés) sont prévus.
    Gratification de stage, accès au restaurant de l'école des Ponts.
    Contact : Brigitte Vinçon-Leite, directrice de recherche, Ecole des Ponts ParisTech (01 64 15 36 42) b.vincon-leite[at]enpc.fr et Arthur Guillot-LeGoff, doctorant, arthur.guillot-legoff[at]enpc.fr


jeudi 15 décembre 2022

  • Raoult

    Doctorant – Université Paris-Est Créteil (UPEC)

    1. Contact

    Contact : antoine.raoult(AT)u-pec.fr et antoine.raoult.p(AT)gmail.com

    Adresse professionnelle : Leesu, MSE, Bureau 312, Faculté des Sciences et Technologie, Université Paris-Est Créteil (UPEC), 61 Avenue du Général de Gaulle, 94010 Créteil Cedex

    Téléphone professionnel :

    Profil Researchgate

    Profil Linkedin

    Profil ORCHID :

    iDHAL et CV sur HAL

    2. Thèmes de recherche

    • Biodégradabilité de la matière organique.
    • Mise au point de modèles prédictifs de la matière organique dans les milieux aquatiques le long de l'axe Seine, en amont et en aval de l'agglomération parisienne.
    • Étude des dynamiques spatio-temporelles de la matière organique sur le bassin versant de la Seine

    3. Recherches en cours

    Titre de ma thèse en cours de préparation : « Caractérisation in situ et à haute fréquence de la matière organique dissoute et de sa biodégradabilité dans les milieux aquatiques par spectroscopie de fluorescence »

    Directeur de thèse : Gilles Varrault

    Co-directrice de thèse : Angélique Goffin

    Cette thèse s'inscrit dans un programme de recherche du SIAAP, le programme MeSeine Innovation.

    Les principaux objectifs de ma thèse sont de :

    1. Quantifier la biodégradabilité de la matière organique présente dans différentes typologies d'eau aux abords de l'agglomération parisienne, plus particulièrement dans les rejets urbains par temps de pluie.
    2. Développer la spectroscopie de fluorescence comme une méthode de métrologie innovante de la matière organique dans les milieux aquatiques. Cette démarche s'appuie notamment sur le dé-ploiement de la sonde FLUOCOPEE qui permet d'étudier in situ la fluorescence de la matière organique.

    Les résultats issus de ces deux premiers axes viendront alimenter des recherches visant à améliorer la compréhension des processus biogéochimiques liés à la matière organique sur le bassin versant de la Seine.

    4. Enseignement actuel

    • Vacations effectuées à l'IUT de Sénart Fontainebleau
      • Travaux Pratiques en 2ème année de parcours BUT-SEE

    5. Responsabilités collectives

    6. Parcours professionnel

    Période Poste / Activité
    Oct. 2022 – nov. 2025 Thèse de doctorat en chimie environnementale au Leesu - Université Paris-Est Créteil - Sujet : « Caractérisation in situ et à haute fréquence de la matière organique dissoute et de sa bio-dégradabilité dans les milieux aquatiques par spectroscopie de fluorescence » - Directeur de thèse : Gilles Varrault - Co-directrice de thèse : Angélique Goffin
    Fév. – août 2022 Stage industriel en R&D chez Veolia – Entropie - Sujets : 1. Développement d'un simulateur dynamique d'une unité de dessalement thermique ; 2. Participation au développement de nouveaux procédés thermiques - Tuteur : https://www.linkedin.com/in/stephane-masure-221a70b7
    Avr. – août 2021 Stage de recherche en chimie environnementale au laboratoire de géosciences environnementales (EDGE) de l'université de Vienne (Universität Wien, Autriche) - Sujet : « Influence des paramètres environnementaux sur la sorption de polluants organiques ionisables » ; Tuteur : Dr. Gabriel Sigmund
    Sept 2017 – août 2022 Diplôme d'ingénieur spécialisé en Génie Énergétique et Environnement à l'INSA de Lyon

    Production scientifique sur HAL-ENPC, classée par type



  • Raoult

    Doctorant – Université Paris-Est Créteil (UPEC)

    1. Contact

    Contact : antoine.raoult(AT)u-pec.fr et antoine.raoult.p(AT)gmail.com

    Adresse professionnelle : Leesu, MSE, Bureau 312, Faculté des Sciences et Technologie, Université Paris-Est Créteil (UPEC), 61 Avenue du Général de Gaulle, 94010 Créteil Cedex

    Téléphone professionnel :

    Profil Researchgate

    Profil Linkedin

    Profil ORCHID :

    iDHAL et CV sur HAL

    2. Thèmes de recherche

    • Biodégradabilité de la matière organique.
    • Mise au point de modèles prédictifs de la matière organique dans les milieux aquatiques le long de l'axe Seine, en amont et en aval de l'agglomération parisienne.
    • Étude des dynamiques spatio-temporelles de la matière organique sur le bassin versant de la Seine

    3. Recherches en cours

    Titre de ma thèse en cours de préparation : « Caractérisation in situ et à haute fréquence de la matière organique dissoute et de sa biodégradabilité dans les milieux aquatiques par spectroscopie de fluorescence »

    Directeur de thèse : Gilles Varrault

    Co-directrice de thèse : Angélique Goffin

    Cette thèse s'inscrit dans un programme de recherche du SIAAP, le programme MeSeine Innovation.

    Les principaux objectifs de ma thèse sont de :

    1. Quantifier la biodégradabilité de la matière organique présente dans différentes typologies d'eau aux abords de l'agglomération parisienne, plus particulièrement dans les rejets urbains par temps de pluie.
    2. Développer la spectroscopie de fluorescence comme une méthode de métrologie innovante de la matière organique dans les milieux aquatiques. Cette démarche s'appuie notamment sur le dé-ploiement de la sonde FLUOCOPEE qui permet d'étudier in situ la fluorescence de la matière organique.

    Les résultats issus de ces deux premiers axes viendront alimenter des recherches visant à améliorer la compréhension des processus biogéochimiques liés à la matière organique sur le bassin versant de la Seine.

    4. Enseignement actuel

    • Vacations effectuées à l'IUT de Sénart Fontainebleau
      • Travaux Pratiques en 2ème année de parcours BUT-SEE

    5. Responsabilités collectives

    6. Parcours professionnel

    Période Poste / Activité
    Oct. 2022 – nov. 2025 Thèse de doctorat en chimie environnementale au Leesu - Université Paris-Est Créteil - Sujet : « Caractérisation in situ et à haute fréquence de la matière organique dissoute et de sa bio-dégradabilité dans les milieux aquatiques par spectroscopie de fluorescence » - Directeur de thèse : Gilles Varrault - Co-directrice de thèse : Angélique Goffin
    Fév. – août 2022 Stage industriel en R&D chez Veolia – Entropie - Sujets : 1. Développement d'un simulateur dynamique d'une unité de dessalement thermique ; 2. Participation au développement de nouveaux procédés thermiques - Tuteur : https://www.linkedin.com/in/stephane-masure-221a70b7
    Avr. – août 2021 Stage de recherche en chimie environnementale au laboratoire de géosciences environnementales (EDGE) de l'université de Vienne (Universität Wien, Autriche) - Sujet : « Influence des paramètres environnementaux sur la sorption de polluants organiques ionisables » ; Tuteur : Dr. Gabriel Sigmund
    Sept 2017 – août 2022 Diplôme d'ingénieur spécialisé en Génie Énergétique et Environnement à l'INSA de Lyon

    Production scientifique sur HAL-ENPC, classée par type



  • Mardi de l'info : collecte sélective des urines

    Le 1er avril 2014, se tenait à Paris, à l'Ecole des ingénieurs de la Ville de Paris, dans le cadre des Mardis de l'Info de l'ASTEE, une des premières réunions techniques sur la collecte sélective des urines en France. 10 ans après les premières études lancées en Île-de-France, il a semblé intéressant faire un point sur les avancées scientifiques et techniques sur ce nouveau paradigme en assainissement.

    C'est ce que propose ce Mardi de l'info co-organisé par l'Astee Île-de-France et l'association ARCEAU Ile-de-France qui dispose d'un groupe de travail dédié à cette thématique.

    Il se tiendra à l'École des ingénieurs de la Ville de Paris (80 Rue Rebeval, 75019 Paris) le 21 mars 2023 de 14h00 à 17h40 et sera intitulé "collecte sélective des urines, les avancées pour un nouveau paradigme en assainissement" .

    Il comprendra notamment plusieurs interventions de chercheurs du Leesu : Fabien Esculier, Marine Legrand et Bruno Tassin.

    Programme complet :

    Inscription sur : https://lnkd.in/eTer8uVK


lundi 12 décembre 2022

  • Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 : Séparation à la source des urines et matières fécales

    Sujet de stage de M2 en sciences de l'environnement/urbanisme/aménagement : Séparation à la source des urines et matières fécales : Des filières opérationnelles à la notion de dispositif de démonstration

    - À noter : brèves du Leesu

  • Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 : Séparation à la source des urines et matières fécales : Des filières opérationnelles à la notion de dispositif de démonstration

    Contexte du stage

    Dans un contexte de transition écologique et solidaire, les modalités de gestion des excrétâts humains sont amenées à fortement évoluer. La séparation à la source consiste à séparer au moins l'un des flux de nos eaux usées (urine, matières fécales, eaux ménagères) dès sa production dans le but de mieux valoriser les composés présents (eau, nutriments, matière organique).

    Le programme OCAPI participe à ce débat avec, en particulier, un volet dédié aux « Démonstrateurs » portant sur les installations de gestion séparative de l'urine et/ou des matières fécales. Il s'agit des bâtiments et filières équipés de séparation à la source, qui, pour certains, sont expérimentaux et/ou créés dans une logique de démonstration.

    Le programme OCAPI suit et participe à différentes filières sur le territoire français avec des implications variables en fonction des projets. En particulier, le projet de recherche-action Kolos a pour objectif de participer à la mise en place de la séparation à la source au sein de systèmes d'assainissement de petites collectivités périphériques et rurales de 200 à 10 000 habitants. A vocation opérationnelle, ce projet vise à déployer un dispositif de démonstration au sein d'une collectivité partenaire. Le stage doit permettre d'identifier puis détailler les fonctions attendues du dispositif de démonstration de Kolos qui sera mis en place en 2023/2024.

    Objectifs du stage

    La séparation à la source, de par sa nature, comporte des spécificités sociotechniques au cœur desquelles le tabou des excréments est omniprésent. Nous faisons ici l'hypothèse que les filières de séparation à la source, de par leur nature, influencent les fonctions (économique, technique, règlementaire, organisationnelle, etc.) attribuables à un dispositif de démonstration associé.

    Il sera demandé au (ou à la) stagiaire d'apporter un regard sur ces fonctions, nourri par l'expérience des bâtiments et filières de séparation à la source en fonctionnement. A cet effet, le stage se concentrera sur les cas français et suisses de plusieurs bâtiments et filières de séparation à la source qui semblent avoir une ou des fonctions de démonstration.

    La caractérisation de ces bâtiments et filières comme dispositifs de démonstration sera faite sur la base autant d'une étude documentaire (sites internet, plaquettes, etc.) que d'entretiens semi-directifs ou de visites de sites.

    Méthodologie du stage :

    • Mener une enquête bibliographique, par entretiens et visites de sites sur les fonctions de démonstration de bâtiments et filières de séparation à la source existants.
    • Dresser des schémas systémiques des fonctions de démonstration de ces bâtiments et filières comme outils d'un panorama des pratiques.
    • Elaborer des comparaisons et des critiques de ces représentations dans la perspective de produire un cahier des charges pour les dispositifs de démonstration de séparation à la source comme prévu pour Kolos.
    • Proposer, si nécessaire, une remise en cause et/ou des évolutions de la grille générique établie par le programme OCAPI.

    Profil recherché

    Bac+4/+5 - Master, stage de fin d'études d'ingénieur.

    Formation recommandée : Sciences de l'environnement, urbanisme et aménagement avec un intérêt pour les approches sociotechniques.

    Aptitudes recherchées : Goût pour le contact et l'enquête auprès d'acteurs opérationnels. Appétence pour l'analyse et la mise en forme graphique. Des connaissances sur les filières de gestion des urines et matières fécales, la fertilisation et les jeux d'acteurs sont un plus.

    Conditions du stage et de dépôt de candidature

    Durée : 6 mois équivalent temps plein à partir de février-mars 2023

    Contacts :

    Candidature : Vous pouvez postuler jusqu'au 6 janvier 2023 en envoyant CV et lettre de motivation à florent.brun[at]enpc.fr

    Offre de stage complète : fichier PDF


  • Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 : Microplastiques atmosphériques et mousses terrestres bioindicatrices

    Sujet en sciences de l'environnement : Analyse des microplastiques atmosphériques retenus par des mousses terrestres

    - À noter : brèves du Leesu

  • Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 : Analyse des microplastiques atmosphériques retenus par des mousses terrestres

    Contexte du stage

    Depuis les années 1950, les phénomènes de pollution atmosphérique ont pris une importance croissante aux niveaux environnemental, économique et sociopolitique. Pour caractériser les impacts sur les écosystèmes, des méthodes standardisées de biosurveillance se sont développées. Parmi les organismes bioindicateurs, certaines espèces comme les mousses sont capables d'accumuler de grandes quantités de polluants particulaires ou solubles et sont aujourd'hui largement utilisées.

    La pollution en microplastiques a commencé à être étudiée depuis une décennie maintenant et ce fut en 2015 que la première étude identifiant des microplastiques dans l'air est parue. Les méthodes utilisées jusqu'à maintenant font appel à des collectes par échantillonnage passif (retombées atmosphériques) et par échantillonnage actif (pompage d'air). Les échantillons subissent ensuite un traitement pour séparer les microplastiques des autres particules naturelles (matière organique ou minérale). Les microplastiques sont identifiés par spectroscopie infra-rouge à transformée de Fourier.

    Les mousses sont reconnues comme d'excellents bioaccumulateurs des particules atmosphériques dont notamment les particules métalliques et les grains de pollens. De récentes études ont mis en évidence la capture et la rétention de microplastiques (MPs) atmosphériques par les mousses terrestres.

    Objectifs du stage

    Le stage aura pour principal objectif de tester la fiabilité des mousses en tant que bioindicateur des teneurs en MPs atmosphériques. Sur un site atelier, le travail proposé consistera à :

    • analyser les MPs dans les retombées atmosphériques et dans l'air via des méthodes classiques
    • développer une méthode d'extraction des MPs dans des échantillons de mousse terrestre
    • analyser les MPs dans les mousses puis comparer les résultats aux analyses des retombées atmosphériques

    Profil recherché

    Curiosité, motivation, rigueur, aptitude à lire et comprendre l'anglais, autonomie et goût du travail en équipe, connaissances en sciences de l'environnement. Des connaissances en biosurveillance et en bryologie seraient un plus.

    Conditions du stage et de dépôt de candidature

    Durée : 6 mois équivalent temps plein à partir de février 2023

    Contacts :

    • Sébastien Leblond : sebastien.leblond[at]mnhn.fr
    • Caroline Meyer : caroline.meyer[at]mnhn.fr
    • Rachid Dris

    Candidature : Vous pouvez postuler jusqu'au 4 janvier 2023 en envoyant un dossier de candidature comprenant CV et lettre de motivation, avec la mention Stage2023_BRAMM_plastique.

    Offre de stage complète : fichier PDF


  • Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 : Désinfection des eaux des stations d'épuration par l'acide performique

    Sujet en écotoxicologie microbienne et bioinformatique : Efficacité du traitement de désinfection des eaux des stations d'épuration par l'acide performique

    - À noter : brèves du Leesu

  • Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 : Efficacité du traitement de désinfection des eaux des stations d'épuration par l'acide performique

    Contexte scientifique du stage

    La présence de nombreux micropolluants organiques (polluants organiques de faible concentration), dont les antibiotiques et les biocides dans les eaux usées urbaines, qui favorisent le développement de la résistance antimicrobienne (RAM) notamment des gènes (ARG) et des bactéries (ARB), a été reconnue comme un problème de santé publique mondiale du 21e siècle. Ce sujet est devenu d'intérêt pour le SIAAP, collectivité territoriale qui transporte et dépollue chaque jour 2.5 millions de m3 eaux résiduaires de l'agglomération parisienne au travers de ses 440 km de long de réseau d'assainissement et ses 6 usines d'épuration.

    Récemment, une technologie de désinfection utilisant l'acide performique (PFA) a été approuvée par le Conseil d'administration du SIAAP, elle est considérée comme une nouvelle technologie efficace, économique et respectueuse de l'environnement pour combattre la présence de microorganismes indicateurs de contamination de l'eau, en particulier les eaux usées. Cependant, le PFA n'a pas été évalué pour l'inactivation des agents (gènes et bactéries) de résistance aux antibiotiques et biocides. Le projet vise à étudier les mécanismes et l'efficacité de la nouvelle technique de désinfection à l'acide performique dans la réduction des gènes et des bactéries de résistance.

    Objectifs du stage

    Le stage proposé aura dans un premier temps pour objectif d'identifier et quantifier la résistance antimicrobienne (AMR) dans les eaux usées durant le traitement biologique et dans les effluents des stations de traitement des eaux usées (STEU).

    Dans un second temps, l'efficacité de la désinfection au PFA sur la résistance antimicrobienne sera étudiée par des expériences en laboratoire avec différentes concentrations de PFA et différents temps de contact entre le PFA et les eaux usées à traiter. Ce travail reposera notamment sur l'analyse de données de séquençage métagénomique shotgun permettant d'analyser de manière exhaustive l'ensemble des gènes microbiens et des microorganismes résistants.

    Ce stage s'inscrit dans le cadre du projet WOx-Patox (Wastewater treatment with an Oxidizing agent : efficiency on emerging Pathogens and antibiotic resistance genes (ARGs) and microbial ecoToxicology of the receiving water ecosystem) dont l'une des tâches vise à élucider les comportements des gènes résistants face à la présence des micropolluants.

    A ce titre, l'étudiant participera à l'analyse statistique des données microbiennes couplées avec des données sur les micropolluants obtenues par des analyses non-ciblées en HRMS pour évaluer la présence de liens entre la résistance antimicrobienne et les micropolluants organiques.

    Profil recherché

    Le candidat devra posséder des compétences en bio-informatique, statistiques et des connaissances de base du logiciel R et en écotoxicologie microbienne, biologie moléculaire.

    Conditions du stage et de dépôt de candidature

    Durée : 6 mois équivalent temps plein

    Contacts :

    Candidature : Vous pouvez postuler jusqu'au 15 janvier 2023 en envoyant votre CV et votre lettre de motivation, et le relevé des notes de M1 et M2 ainsi que les coordonnées de personnes référentes (lettre de recommandation).

    Offre de stage complète : fichier PDF


vendredi 9 décembre 2022

  • Commenges

    Maître de conférences - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

    Ancien chercheur associé au Leesu

    1. Contact

    UMR 8504 Géographie-cités, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

    Campus Condorcet, 5 cours des Humanités, 93322 Aubervilliers cedex

    Téléphone : +33 (0)1 88 12 10 90

    Courriel : hadrien.commenges(AT)univ-paris1.fr

    2. Thèmes de recherche

    • Usages de la modélisation urbaine : analyse du rôle de la modélisation dans le pilotage des territoires urbains (cf. Recherches en cours).
    • Analyse spatiale : étude des relations dans l'espace par le traitement quantitatif de l'information géographique, en particulier l'utilisation de modèles d'interaction spatiale.
    • Mobilité quotidienne et socio-économie des transports : étude des pratiques de mobilité quotidienne et des pratiques de planification et de gestion des réseaux de transport.

    3. Recherches en cours

    4. Enseignement actuel

    • Statistique, analyse spatiale, études urbaines à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne :
      • Licence de géographie,
      • Master Géoprisme,
      • Master Carthagéo

    5. Responsabilités collectives

    6. Parcours professionnel

    Période Poste
    2015- Maître de conférences - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
    2014-2015 Post-doctorant au LEESU - Labex "Futurs urbains", Marne-la-Vallée
    2014 Ingénieur d'études à l'UMS RIATE, Paris
    2013-2014 A.T.E.R. à l'Université Paris Diderot - Paris 7
    2011-2013 Allocataire-Moniteur à l'Université Paris Diderot - Paris 7
    2009-2010 Ingénieur d'études à l'UMR Géographie-cités, Paris
    2008-2009 Chargé d'études de mobilité à Lavola, Barcelona, Espagne
    2007-2008 Chargé d'études de mobilité à l'Institut d'Estudis Regionals i Metropolitans de Barcelona, Espagne

    Production depuis 2008 sur HAL-ENPC, classée par type


mardi 6 décembre 2022

  • Colloque "Pour un Val-de-Marne sans Perturbateurs Endocriniens"

    Le 8 décembre aura lieu le colloque « Pour un Val-de-Marne sans Perturbateurs Endocriniens ».

    Le Département du Val-de-Marne signera la « Charte Villes et Territoires Sans Perturbateurs Endocriniens », proposée par le Réseau Environnement Santé (RES). A cette occasion, un colloque réunissant les parties prenantes du territoire impliquées sur ce sujet majeur de santé publique est organisé. Ses objectifs : aborder les effets sanitaires des perturbateurs endocriniens, les actions engagées et les défis à relever à l'échelle du Val-de-Marne.

    Ce colloque aura lieu de 9h00 à 12h00 et est ouvert aux professionnels et au grand public.

    Régis Moilleron, directeur du Leesu, y participera notamment avec une intervention sur "Les eaux usées domestiques, marqueur de l'exposition de la population et des écosystèmes".

    Programme détaillé et inscriptions sur : https://www.valdemarne.fr/vivre-en-val-de-marne/agenda/colloque-pour-un-val-de-marne-sans-perturbateurs-endocriniens


samedi 3 décembre 2022

vendredi 2 décembre 2022

  • Offre de stage de au Leesu en 2023 : Optimisation des flux pour la réutilisation des eaux grises

    Description :
    La transition vers des habitats plus durables demande la mise en place des solutions techniques moins gourmandes en ressources naturelles comme eau et énergie et en parallèle l'adaptation des comportements individuels pour aller vers plus de sobriété.
    Dans le cadre du projet "eautonome" il est ainsi proposé d'étudier à l'échelle d'un habitat pilote les potentialités et les limites de valorisation des eaux grises issues des usages peu polluants comme par exemple les douches, satisfaire d'autres usages, moins exigeants en qualité, comme par exemple les toilettes. L'acquisition des empreintes temporelles des usages individuels via capteurs connectés, combinés avec un traitement numérique des signaux devra permettre de mieux connaître les flux pour optimiser leur traitement et recyclage.
    Le stage devra répondre notamment au questionnement technique de collecte et de traitement des données tel que : quelles données sont nécessaires pour identifier avec précision les flux et les moments caractéristiques permettant d'optimiser leur réutilisation, mais également se pencher sur les aspects sociotechniques de la mise en disposition des données aux consommateurs modifiant leurs patrons de consommation.

    Profil :
    Étudiant/e de Master universitaire (M2) ou étudiant/e d'École d'Ingénieur, spécialisé(e) en hydraulique / traitement des eaux avec connaissance en acquisition des données en continu, ou spécialisé en ingénierie des données avec connaissance en hydraulique et des données environnementales.
    Expérience de travail de terrain, expérience avec l'acquisition et traitement de données maitrise des outils de traitement comme Matlab, Python, etc., connaissance de base en chimie de l'environnement, rigueur intellectuelle, technicité, capacité à travailler en équipe et esprit d'initiative.

    Conditions :

    • Durée : 4 à 5 mois équivalant temps plein à partir de 13 février 2023.
    • Lieu : Laboratoire Eau, Environnement et Systèmes Urbains (LEESU) de l'Ecole des ponts ParisTech à Champs sur Marne (77), www.leesu.fr, www.enpc.fr
    • Rémunération : Gratification de stage +-600 €/mois (ETP) + contribution transport
    • Contact : Martin SEIDL (martin.seidl@enpc.fr)

    Candidater :
    Envoyez votre CV + lettre de motivation à martin.seidl@enpc.fr


  • Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 : Optimisation des flux pour la réutilisation des eaux grises

    Description

    La transition vers des habitats plus durables demande la mise en place des solutions techniques moins gourmandes en ressources naturelles comme eau et énergie et en parallèle l'adaptation des comportements individuels pour aller vers plus de sobriété.

    Dans le cadre du projet "eautonome" il est ainsi proposé d'étudier à l'échelle d'un habitat pilote les potentialités et les limites de valorisation des eaux grises issues des usages peu polluants comme par exemple les douches, satisfaire d'autres usages, moins exigeants en qualité, comme par exemple les toilettes.

    L'acquisition des empreintes temporelles des usages individuels via capteurs connectés, combinés avec un traitement numérique des signaux devra permettre de mieux connaître les flux pour optimiser leur traitement et recyclage.

    Le stage devra répondre notamment au questionnement technique de collecte et de traitement des données tel que : quelles données sont nécessaires pour identifier avec précision les flux et les moments caractéristiques permettant d'optimiser leur réutilisation, mais également se pencher sur les aspects sociotechniques de la mise en disposition des données aux consommateurs modifiant leurs patrons de consommation.

    Profil

    Étudiant/e de Master universitaire (M2) ou étudiant/e d'École d'Ingénieur, spécialisé(e) en hydraulique / traitement des eaux avec connaissance en acquisition des données en continu, ou spécialisé en ingénierie des données avec connaissance en hydraulique et des données environnementales.

    Expérience de travail de terrain, expérience avec l'acquisition et traitement de données maitrise des outils de traitement comme Matlab, Python, etc., connaissance de base en chimie de l'environnement, rigueur intellectuelle, technicité, capacité à travailler en équipe et esprit d'initiative.

    Conditions

    • Durée : 4 à 5 mois équivalant temps plein à partir de 13 février 2023.
    • Lieu : Laboratoire Eau, Environnement et Systèmes Urbains (LEESU) de l'Ecole des ponts ParisTech à Champs sur Marne (77), www.leesu.fr, www.enpc.fr
    • Rémunération : Gratification de stage +-600 €/mois (ETP) + contribution transport
    • Contact : Martin SEIDL (martin.seidl[at]enpc.fr)

    Candidater

    Envoyez votre CV + lettre de motivation à martin.seidl[at]enpc.fr


lundi 28 novembre 2022

  • Offre d'emploi à mi-temps : ingénieur.e d'étude

    Le groupe transversal « Natures Urbaines » du labex Futurs Urbain recrute un.e ingénieur.e d'étude à mi-temps pour coordonner un projet de cartographie interactive appuyé sur les travaux du collectif et participer à l'animation du groupe.

    Détails de l'offre et du processus de candidature :


jeudi 24 novembre 2022

  • Offre de stage de M2 au Leesu et au CERTES en 2023 : microbial proliferation on raw earth materials

    Sujet en microbiologie : Characterization of microbial proliferation on raw earth materials related to environmental humidity and material formulation

    - À noter : brèves du Leesu

  • Offre de stage de M2 au Leesu et au CERTES en 2023 : microbial proliferation on raw earth materials

    Le sujet de stage concerne l'évaluation des cinétiques de développement microbiens dans les matériaux en terre crue en fonction des conditions environnementales et des caractéristiques du matériau, afin d'évaluer les risques potentiels pour l'environnement intérieur et les conditions d'utilisation de ces matériaux.

    Contexte scientifique du stage

    Buildings of the future are called to meet increasingly high-performance requirements and to ensure adequate comfort for residents. Most of the countries all over the world cope with issues related to the amount of waste production, energy consumption and carbon dioxide emissions. These issues have stimulated a keen interest in the application of geo and bio-based materials in construction and in the rediscovery of some ancient constructive techniques based on their use. Among these, raw earth material has proved to be particularly interesting for its intrinsic availability, sustainability, and recyclability. Technically, those materials provide very interesting thermal and hydric properties.

    Use of raw earth-based materials is currently hindered by the lack of specific legislation regulating its conformity to safety standards in terms of internal air quality for example. The increase of relative humidity in building interior can indeed lead to the proliferation of microorganisms and a release of several harmful compounds, such as volatile organic compounds, toxins, parietal compounds or spores, which may induce health issues for inhabitants. Little is currently known about the risks of microbial growth associated with the use of raw earth materials in construction. Further characterization is therefore necessary to know the behavior of these materials in the different contexts of use and environmental conditions.

    Objectifs du stage

    This internship topic aims to set up and perform different methods to characterize microbial proliferation on raw earth construction materials. These approaches will be based on conventional culture, optical microscopy and molecular biology techniques (qPCR). The quantification and identification of microorganisms present on the surface and inside the raw earth materials will be carried out for samples subjected to different humidity (water vapor, liquid water) and temperature conditions. These results will then be put into perspective with the use of different formulations and methods of preparation of the raw earth samples. Finally, potential solid particles caused by this phenomenon and suspended in the air would be collected and analyzed to assess the impact of such incidents on internal air quality. Thus, it will be possible to determine the conditions of use and risk for these materials.

    Conditions du stage et de dépôt de candidature

    Internship dates : The internship will start at the beginning of February 2023 and will last 6 months.

    Workplace : The internship will mainly take place at the IUT Sénart-Fontainebleau as well as the LEESU and CERTES laboratories (Créteil & Moissy-Cramayel, France).

    Contacts :
    Alexis Simon

    Recruitment : Send a resume and a cover letter to Alexis Simons : alexis.simons[at]iutsf.org ; and Hamza Allam : allam.hamza[at]u-pec.fr. An interview will be organized.

    Offre de stage complète : fichier PDF


samedi 29 octobre 2022

  • SmartWaterTwin - présentation

    Années : 2022 - 2025

    Nom du projet : SmartWaterTwin : Twinning for smart water - Penser et repenser l'économie circulaire dans le secteur de l'eau.

    1. Premier pas de la Serbie dans le traitement circulaire des eaux usées

    Le secteur de l'eau des Balkans occidentaux est actuellement confronté à divers défis aggravés par le changement climatique et la pollution. L'économie circulaire peut y remédier. En effet, les eaux usées peuvent servir de solution innovante contribuant au lien entre l'eau, l'énergie et la récupération des matériaux. Le projet SmartWaterTwin, financé par l'UE, stimulera les connaissances et l'excellence de la recherche dans le domaine du traitement et de la gestion durables des eaux usées en renforçant les capacités scientifiques et techniques en Serbie. À terme, le projet contribuera à faire évoluer le paradigme d'un modèle linéaire et traditionnel vers un modèle futur et circulaire.

    2. Objectif

    L'Agenda Vert des Balkans Occidentaux, vise à soutenir des initiatives de développement de l'économie circulaire et de réduction des pollutions de l'air, de l'eau ou des sols. Du fait d'une demande accrue en eau, énergie et alimentation, et simultanément pour réduire les impacts environnementaux, le secteur du traitement des eaux a besoin de solutions innovantes. Les eaux usées peuvent contribuer à l'économie circulaire au travers le nexus eau-énergie-matériaux. Le projet SmartWaterTwin vise à développer la connaissance et l'excellence scientifique ainsi que les capacités techniques des institutions serbes.

    Sur le long terme, le projet SmartWaterTwin initiera un changement de paradigme du modèle linéaire (traditionnel) vers un modèle circulaire (futur) dans le secteur de l'eau en Serbie. En outre, il servira d'instrument pour évaluer les conditions limites de la circularité en influençant les niveaux de connaissance, la collaboration et la création de politiques publiques. Une évaluation analytique des avantages potentiels de l'économie circulaire pour la Serbie sera effectuée et pourra être extrapolée pour la région des Balkans Occidentaux. Des indicateurs mesurant la performance vers le développement de l'économie circulaire seront proposés.

    Le projet fournit une opportunité de jumelage dans une approche internationale cohérente de l'économie circulaire en développant une analyse comparative de deux perspectives. Le projet vise à changer la perception vis-à-vis des eaux usées : ne pas les penser comme des déchets mais comme des ressources.

    Partenaires

    Contacts : Julien Le Roux et Régis Moilleron


mercredi 26 octobre 2022

  • Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 : Caractérisation de la contamination des eaux de surface par spectrométrie de masse et écotoxicologie

    Sujet en informatique/bioinformatique : Caractérisation de la contamination des eaux de surface par l'intermédiaire d'analyses non-supervisées et supervisées à partir de données de spectrométrie de masse et d'écotoxicologie

    - À noter : brèves du Leesu

  • Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 : Estimation par spectrométrie de masse haute résolution de la toxicité de micropolluants

    sujet en chimie analytique/environnementale : Estimation par spectrométrie de masse haute résolution de la toxicité de micropolluants organiques et d'échantillons environnementaux

    - À noter : brèves du Leesu

  • Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 : Estimation par spectrométrie de masse haute résolution de la toxicité de micropolluants

    Contexte scientifique du stage

    De nombreux micropolluants émergents sont présents dans les eaux de surface soumises à des pressions anthropiques mais leur comportement et leurs transformations sont peu connus. Le développement de la spectrométrie de masse haute résolution (HRMS) permet d'analyser de manière non-ciblée les échantillons et d'identifier des produits inconnus ou des produits de transformation de molécules connues. Néanmoins, il est nécessaire de réaliser des analyses écotoxicologiques afin de quantifier la toxicité d'un échantillon et les impacts de ces micropolluants sur l'environnement. Faire évoluer le suivi des masses d'eau par la mesure des effets (bioessais) est un objectif central du réseau d'observation MeSeine (SIAAP). Depuis 2017, une action de recherche dédiée a été lancée afin de disposer d'un référentiel de bioessais adapté aux rivières soumises à forte pression anthropiques. Cependant, ces analyses sont chronophages et onéreuses. Le développement d'un modèle de prédiction de la contamination des eaux de surface croisant les données HRMS et d'écotoxicologie pourrait outrepasser ces inconvénients. De plus, Le couplage des approches analytiques non-ciblées avec les approches d'écotoxicologie pourrait permettre d'envisager l'identification de molécules responsables de types d'effets observés. Ce type d'analyses croisées requiert de manipuler des
    volumes de données importants et d'utiliser des méthodes statistiques avancées.

    Objectifs du stage

    Dans le cadre du programme MeSeine InnEAUvation, les objectifs du stage sont les suivants :

    • Préparer des échantillons (filtration, extraction sur phase solide concentration, fractionnement) et les analyser
    • Analyser et identifier des molécules toxiques par HRMS (analyse ciblée et non ciblée)
    • Corréler le nombre de molécules (ou groupements chimiques) identifiées par HRMS avec leur toxicité théorique
    • Rechercher des patterns spécifiques de groupements chimiques à l'origine de la toxicité
    • Associer à l'aide de méthodes statistiques ces patterns dans des échantillons environnementaux avec la toxicité mesurée à partir de l'échantillon
    • Manipuler et traiter de données : traitements statistiques, utilisation de logiciels de traitement de données (ex. R)

    Profil recherché

    Formation de niveau M2 ou ingénieur en chimie analytique ou chimie de l'environnement :

    • Compétences en chimie analytique (méthodes d'extraction, de fractionnement, de séparation et de détection)
    • Chimie de l'environnement (polluants, qualité des eaux et notions de traitement des eaux et d'écotoxicologie)
    • Connaissances en statistiques et analyse de données, aisance avec les logiciels informatiques et langages de programmation
    • Aisance dans la rédaction de rapport et bon niveau d'anglais souhaitable

    Conditions du stage et de dépôt de candidature

    Durée : 6 mois équivalent temps plein

    Démarrage du stage : Février 2023

    Lieu : Le Laboratoire Eau, Environnement et Systèmes Urbains (Leesu), à l'UPEC (Créteil, 94) et Le Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne (SIAAP) à Colombes.

    Rémunération : Gratification de stage env. 600 €/mois (Équivalent Temps Plein)

    Contacts :
    Julien Le Roux
    Julien Sade

    Candidature : Vous pouvez postuler jusqu'au 15 décembre 2022 en envoyant votre CV et votre lettre de motivation.

    Offre de stage complète : fichier PDF


  • Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 : Caractérisation de la contamination des eaux de surface par spectrométrie de masse et écotoxicologie

    Contexte scientifique du stage

    De nombreux micropolluants émergents sont présents dans les eaux de surface soumises à des pressions anthropiques mais leur comportement et leurs transformations sont peu connus. Le développement de la spectrométrie de masse haute résolution (HRMS) permet d'analyser de manière non-ciblée les échantillons et d'identifier des produits inconnus ou des produits de transformation de molécules connues. Néanmoins, il est nécessaire de réaliser des analyses écotoxicologiques afin de quantifier la toxicité d'un échantillon et les impacts de ces micropolluants sur l'environnement. Faire évoluer le suivi des masses d'eau par la mesure des effets (bioessais) est un objectif central du réseau d'observation MeSeine (SIAAP). Depuis 2017, une action de recherche dédiée a été lancée afin de disposer d'un référentiel de bioessais adapté aux rivières soumises à forte pression anthropiques. Cependant, ces analyses sont chronophages et onéreuses. Le développement d'un modèle de prédiction de la contamination des eaux de surface croisant les données HRMS et d'écotoxicologie pourrait outrepasser ces inconvénients. De plus, Le couplage des approches analytiques non-ciblées avec les approches d'écotoxicologie pourrait permettre d'envisager l'identification de molécules responsables de types d'effets observés. Ce type d'analyses croisées requiert de manipuler des
    volumes de données importants et d'utiliser des méthodes statistiques avancées. Les outils logiciels actuellement utilisés (propriétaires ou libres) sont également limités pour traiter les données acquises en HRMS, notamment lorsqu'elles contiennent le paramètre de mobilité ionique. Des développements d'applications dédiées sont donc en cours et à poursuivre.

    Objectifs du stage

    Dans le cadre du programme MeSeine InnEAUvation, les objectifs du stage consistent principalement en des aspects d'analyse de données, par l'intermédiaire du développement d'applications et la création de modèles de prédiction de la toxicité des eaux de surface.

    Les objectifs de ce stage sont les suivants :

    • Poursuivre le développement d'une application (R/Shiny) pour le traitement de données
    • Développer des modèles statistiques permettant de mettre en relation les données HRMS et les résultats des analyses écotoxicologiques
    • Créer un modèle de prédiction de la contamination des eaux de surface

    Profil recherché

    Formation de niveau M2 ou ingénieur en informatique/bio-informatique :

    • Compétences en statistiques (analyse non-supervisée et supervisée), traitement et interprétation de données
    • Compétences en programmation, utilisation de langages de programmation pour l'analyse de données (R, python, javascript…).
    • Aisance dans la rédaction de rapport et bon niveau d'anglais souhaitable

    Conditions du stage et de dépôt de candidature

    Durée : 6 mois équivalent temps plein

    Démarrage du stage : Février 2023

    Lieu : Le Laboratoire Eau, Environnement et Systèmes Urbains (Leesu), à l'UPEC (Créteil, 94) et Le Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne (SIAAP) à Colombes.

    Rémunération : Gratification de stage env. 600 €/mois (Équivalent Temps Plein)

    Contacts :
    Julien Le Roux
    Julien Sade

    Candidature : Vous pouvez postuler jusqu'au 15 décembre 2022 en envoyant votre CV et votre lettre de motivation.

    Offre de stage complète : fichier PDF


  • Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 : Caractérisation de la contamination des eaux de surface par spectrométrie de masse et écotoxicologie

    Contexte scientifique du stage

    De nombreux micropolluants émergents sont présents dans les eaux de surface soumises à des pressions anthropiques mais leur comportement et leurs transformations sont peu connus. Le développement de la spectrométrie de masse haute résolution (HRMS) permet d'analyser de manière non-ciblée les échantillons et d'identifier des produits inconnus ou des produits de transformation de molécules connues. Néanmoins, il est nécessaire de réaliser des analyses écotoxicologiques afin de quantifier la toxicité d'un échantillon et les impacts de ces micropolluants sur l'environnement. Faire évoluer le suivi des masses d'eau par la mesure des effets (bioessais) est un objectif central du réseau d'observation MeSeine (SIAAP). Depuis 2017, une action de recherche dédiée a été lancée afin de disposer d'un référentiel de bioessais adapté aux rivières soumises à forte pression anthropiques. Cependant, ces analyses sont chronophages et onéreuses. Le développement d'un modèle de prédiction de la contamination des eaux de surface croisant les données HRMS et d'écotoxicologie pourrait outrepasser ces inconvénients. De plus, Le couplage des approches analytiques non-ciblées avec les approches d'écotoxicologie pourrait permettre d'envisager l'identification de molécules responsables de types d'effets observés. Ce type d'analyses croisées requiert de manipuler des
    volumes de données importants et d'utiliser des méthodes statistiques avancées. Les outils logiciels actuellement utilisés (propriétaires ou libres) sont également limités pour traiter les données acquises en HRMS, notamment lorsqu'elles contiennent le paramètre de mobilité ionique. Des développements d'applications dédiées sont donc en cours et à poursuivre.

    Objectifs du stage

    Dans le cadre du programme MeSeine InnEAUvation, les objectifs du stage consistent principalement en des aspects d'analyse de données, par l'intermédiaire du développement d'applications et la création de modèles de prédiction de la toxicité des eaux de surface.

    Les objectifs de ce stage sont les suivants :

    • Poursuivre le développement d'une application (R/Shiny) pour le traitement de données
    • Développer des modèles statistiques permettant de mettre en relation les données HRMS et les résultats des analyses écotoxicologiques
    • Créer un modèle de prédiction de la contamination des eaux de surface

    Profil recherché

    Formation de niveau M2 ou ingénieur en informatique/bio-informatique :

    • Compétences en statistiques (analyse non-supervisée et supervisée), traitement et interprétation de données
    • Compétences en programmation, utilisation de langages de programmation pour l'analyse de données (R, python, javascript…).
    • Aisance dans la rédaction de rapport et bon niveau d'anglais souhaitable

    Conditions du stage et de dépôt de candidature

    Durée : 6 mois équivalent temps plein

    Démarrage du stage : Février 2023

    Lieu : Le Laboratoire Eau, Environnement et Systèmes Urbains (Leesu), à l'UPEC (Créteil, 94) et Le Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne (SIAAP) à Colombes.

    Rémunération : Gratification de stage env. 600 €/mois (Équivalent Temps Plein)

    Contacts :
    Julien Le Roux
    Julien Sade

    Candidature : Vous pouvez postuler jusqu'au 15 décembre 2022 en envoyant votre CV et votre lettre de motivation.

    Offre de stage complète : fichier PDF


vendredi 21 octobre 2022

  • Offre de post-doctorat en 2023 - Emission et devenir de biocides dans les eaux urbaines

    Offre de post-doctorat de 1 an au Leesu en 2023 : Étude de l'émission et du devenir de biocides et de leurs produits de transformation dans les eaux urbaines

    - À noter : brèves du Leesu

  • Offre de post-doctorat au Leesu en 2023 - émission et devenir des biocides dans les eaux urbaines

    Le Leesu recrute un.e post-doctorant.e en chimie de l'environnement pour une durée d'1 an pour étudier les biocides et leurs produits de transformation (TPs) dans les eaux urbaines par LC-MS/MS et LC-QTOF dans le cadre du projet ANR Biocid@Home.

    L'enjeu du post-doctorat sera de mettre en place une méthode d'étude des TPs par HRMS en se basant sur des expériences de dégradation en laboratoire, et de l'appliquer à des échantillons réels.

    Missions

    • Quantifier par LC-MS/MS des biocides dans divers échantillons environnementaux.
    • Proposer une méthodologie d'étude des TPs de biocides dans les eaux urbaines : extraction, analyse par spectrométrie de masse haute résolution (HRMS, LC-QTOF), traitements des signaux (screening semi-ciblé et identification de nouveaux TPs par screening non ciblé).
    • Mettre en œuvre des essais de biodégradation et de photolyse des substances en laboratoire et identifier les produits de transformation par HRMS.
    • Rechercher ces produits de transformation dans les échantillons réels.

    Profil recherché

    Doctorat en Chimie de l'environnement et/ou chimie analytique avec un intérêt pour la qualité de l'eau, l'expérimentation et le traitement des données. Une expérience en analyses de contaminants organiques par chromatographie et spectrométrie de masse est nécessaire.

    Contacts et modalités de candidature

    Envoyer CV (avec liste de publications et contacts de 2 référents) et lettre de motivation à : adele.bressy@enpc.fr
    Encadrement :

    Fiche détaillée du poste


mercredi 19 octobre 2022

  • Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 - Oxydation de micropolluants organiques - Offre B.

    Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 - Oxydation de micropolluants organiques - Offre B. Chimie analytique

    - À noter : brèves du Leesu

  • Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 - Oxydation de micropolluants organiques - Offre A.

    Offre de stage de M2 au Leesu en 2022-2023 - Oxydation de micropolluants organiques - Offre A : essais en pilote

    - À noter : brèves du Leesu

  • Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 : oxydation micropolluants - chimie analytique

    Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 : Oxydation de micropolluants organiques en traitement avancé des eaux résiduaires par des procédés d'oxydation - offre B : Chimie analytique

    Contexte scientifique du stage

    Le nombre et la diversité des composés pharmaceutiques ne cessent de croitre depuis plusieurs années. La majorité de ces composés se retrouve dans les eaux usées et donc dans les stations de traitement des eaux résiduaires urbaines. Parmi les procédés envisagés pour éliminer ces composés pharmaceutiques, les procédés d'oxydation classiques (ex. chloration, ozonation) peuvent conduire à la production de sous-produits toxiques pour la faune aquatique et la santé humaine.

    Un oxydant/désinfectant émergent, l'acide performique, permet d'éliminer certains micropolluants organiques, tel que des composés pharmaceutiques, avec l'avantage d'une formation limitée de sous-produits d'oxydation. S'agissant d'un nouveau procédé, peu de données sont connues sur la réactivité de l'acide performique avec les constituants des eaux usées. L'objectif de ce stage est de mettre en évidence les groupements fonctionnels des composés pharmaceutiques capables d'être oxydés par l'acide performique et les sous-produits d'oxydation susceptibles d'être formés.

    Objectifs du stage

    Dans le cadre du programme OPUR, une collaboration est menée entre le Leesu et le service public de l'assainissement parisien (SIAAP) pour étudier l'efficacité de différents traitements oxydants sur l'élimination des micropolluants organiques dans les stations d'épuration, et évaluer leur impact en termes de formation de sous-produits d'oxydation. L'objectif de ce stage est de déterminer les performances et les limites des procédés d'oxydation étudiés, et d'étudier l'impact de l'oxydation sur les eaux résiduaires du SIAAP afin de déterminer si ce type de traitement est adapté aux eaux résiduaires, et quelles sont les contraintes opérationnelles.

    Les missions seront les suivantes :

    Études cinétiques d'oxydation de molécules pharmaceutiques par l'acide performique

    • Effectuer des expérimentations d'oxydation avec des procédés différents (acide performique, UV, UV/H2O2 et ozonation) en matrice simple (conditions contrôlées en laboratoire) sur des molécules pharmaceutiques
    • Mettre en œuvre des essais de cinétique d'oxydation de micropolluants organiques en laboratoire (substances seules et/ou en mélange).
    • Extraire (sur phase solide) et analyser des échantillons par différentes techniques (HPLC-UV et UPLC-MS, Spectrométrie de fluorescence 3D, COT-mètre…)
    • Optimisation de la méthode d'analyse de micropolluants pharmaceutiques par UPLC-MS
    • Identifier des sous-produits d'oxydation par spectrométrie de masse haute résolution (UPLC-IMS-Qtof)

    Cadre de travail et partenaires du projet

    Dans le cadre du programme de recherche OPUR (Observatoire des Polluants Urbains), le SIAAP, le Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (Leesu) et l'Institut Européen des Membranes (IEM Montpellier), travaillent en étroite collaboration sur les techniques de traitement avancé des eaux résiduaires urbaines.

    Profil du candidat

    Étudiant(e) en deuxième année de Master Universitaire ou étudiant d'École d'Ingénieur (cinquième année ou année de césure), spécialisé dans le domaine de la chimie analytique, du traitement des eaux ou la chimie de l'environnement.

    Aisance avec l'expérimentation au laboratoire, le traitement des données et la rédaction, rigueur intellectuelle, capacité à travailler en équipe et esprit d'initiative sont autant d'atouts qui vous permettront de mener à bien ce stage. Le candidat devra impérativement posséder des connaissances en chromatographie et spectrométrie de masse, traitement de l'eau, chimie des eaux et analyse des eaux. Des connaissances en génie des procédés, seront appréciées. Un bon niveau d'anglais est souhaitable.

    Conditions du stage et de dépôt de candidature

    Durée : 6 mois équivalent temps plein

    Démarrage du stage : entre Janvier et février 2023

    Lieu : Le Laboratoire Eau, Environnement et Systèmes Urbains (Leesu), à l'UPEC (Créteil, 94) et Le Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne (SIAAP) à Colombes.

    Rémunération : Gratification de stage env. 600 €/mois (Équivalent Temps Plein)

    Contacts :
    Julien Le Roux
    Christelle Nabintu Kajoka

    Candidature : Vous pouvez postuler jusqu'au 15 décembre 2022 en envoyant votre CV et votre lettre de motivation.

    Offre de stage : fichier PDF


  • Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 : oxydation micropolluants - essais en pilote

    Offre de stage de M2 au Leesu en 2023 : Oxydation de micropolluants organiques en traitement avancé des eaux résiduaires par des procédés d'oxydation - Offre A : essais en pilote

    Contexte scientifique du stage

    Le nombre et la diversité des composés pharmaceutiques ne cessent de croitre depuis plusieurs années. La majorité de ces composés se retrouve dans les eaux usées et donc dans les stations de traitement des eaux résiduaires urbaines. Parmi les procédés envisagés pour éliminer ces composés pharmaceutiques, les procédés d'oxydation classiques (ex. chloration, ozonation) peuvent conduire à la production de sous-produits toxiques pour la faune aquatique et la santé humaine.

    Un oxydant/désinfectant émergent, l'acide performique, permet d'éliminer certains micropolluants organiques, tel que des composés pharmaceutiques, avec l'avantage d'une formation limitée de sous-produits d'oxydation. S'agissant d'un nouveau procédé, peu de données sont connues sur la réactivité de l'acide performique avec les constituants des eaux usées. L'objectif de ce stage est de comprendre l'élimination des composés pharmaceutiques capables d'être oxydés par l'acide performique et d'identifier par spectrométrie de masse haute résolution (HRMS) les potentiels sous-produits d'oxydation susceptibles d'être formés.

    Objectifs du stage

    Dans le cadre du programme OPUR, une collaboration est menée entre le Leesu et le service public de l'assainissement parisien (SIAAP) pour étudier l'efficacité de différents traitements oxydants sur l'élimination des micropolluants organiques dans les stations d'épuration, et évaluer leur impact en termes de formation de sous-produits d'oxydation. L'objectif de ce stage est de déterminer les performances et les limites des procédés d'oxydation étudiés, et d'étudier l'impact de l'oxydation sur les eaux résiduaires du SIAAP afin de déterminer si ce type de traitement est adapté aux eaux résiduaires, et quelles sont les contraintes opérationnelles.

    Les missions seront les suivantes :

    • Effectuer des expérimentations d'oxydation avec des procédés différents (acide performique, ozonation, H2O2, UV et UV/H2O2) en matrice réelle sur pilote de traitement pour éliminer les molécules pharmaceutiques
    • Extraire (sur phase solide) et analyser des échantillons par différentes techniques (HPLC-UV et UPLC-HRMS, Spectrométrie de fluorescence 3D, COT-mètre…)
    • Identifier des sous-produits d'oxydation par spectrométrie de masse haute résolution (UPLC-IMS-Qtof)

    Cadre de travail et partenaires du projet

    Dans le cadre du programme de recherche OPUR (Observatoire des Polluants Urbains), le SIAAP, le Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (Leesu) et l'Institut Européen des Membranes (IEM Montpellier), travaillent en étroite collaboration sur les techniques de traitement avancé des eaux résiduaires urbaines.

    Profil du candidat

    Étudiant(e) en deuxième année de Master Universitaire ou étudiant d'École d'Ingénieur (cinquième année ou année de césure), spécialisé dans le domaine du traitement des eaux, la chimie de l'environnement ou la chimie analytique.

    Aisance avec l'expérimentation au laboratoire, le traitement des données et la rédaction, rigueur intellectuelle, capacité à travailler en équipe et esprit d'initiative sont autant d'atouts qui vous permettront de mener à bien ce stage. Le candidat devra impérativement posséder des connaissances en traitement de l'eau, chimie des eaux et analyse des eaux. Des connaissances en génie des procédés, chromatographie et spectrométrie de masse seront appréciées. Un bon niveau d'anglais est souhaitable.

    Conditions du stage et de dépôt de candidature

    Durée : 6 mois équivalent temps plein

    Démarrage du stage : entre Janvier et février 2023

    Lieu : Le Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne (SIAAP) à Colombes et le Laboratoire Eau, Environnement et Systèmes Urbains (Leesu), à l'UPEC (Créteil, 94).

    Rémunération : Gratification de stage env. 600 €/mois (Équivalent Temps Plein) + contribution transport et alimentation.

    Contacts :

    Candidature : Vous pouvez postuler jusqu'au 15 décembre 2022 en envoyant votre CV et votre lettre de motivation.

    Offre de stage : fichier PDF


lundi 17 octobre 2022

mardi 13 septembre 2022

  • Deux offres de stage de M2 au Leesu en 2023 - Biocides dans l'air intérieur et les poussières des logements

    Deux offres de stage de M2 au Leesu en 2023 - Contamination de l'environnement intérieur par les biocides : analyse de poussières sédimentées ; Substances biocides dans les logements : quantification dans l'air intérieur et modélisation de l'exposition

    - À noter : brèves du Leesu

  • Deux offres de stage de M2 au Leesu en 2023 - Biocides dans l'air intérieur des logements

    Deux offres de stage de M2 sont proposées au Leesu en 2023 en lien avec la contamination des logements par les substances biocides, dans le cadre du projet Biocid@Home.

    1. Contamination de l'environnement intérieur par les biocides : analyse de poussières sédimentées. Collaboration avec le CSTB.
    2. Substances biocides dans les logements : quantification dans l'air intérieur et modélisation de l'exposition. Collaboration avec l'ANSES.

    Contexte et objectifs

    Les substances biocides sont omniprésentes dans l'habitat urbain ; elles sont utilisées
    comme conservateurs dans les produits du quotidien (cosmétiques, détergents, textiles),
    comme biocides dans les matériaux de construction, ou pour lutter contre les nuisibles.

    L'Homme pourrait donc être régulièrement exposé aux biocides dans son domicile, ce qui augmente le risque, entre autres, de sensibilisation, d'induction d'une résistance aux antibiotiques ou de cancers.

    Les projets ANR Biocid@Home et BiociDust portés par Adèle Bressy ont pour objectifs, entre autres, de mesurer les émissions des substances biocides dans les environnements intérieurs et particulièrement les logements.

    Un premier stage s'intéressera à la contamination en biocides des poussières sédimentées au sol, ce qui permettra d'estimer le niveau d'exposition au sein des logements. Un objectif sera d'en expliquer l'éventuelle variabilité par les métadonnées associées aux échantillons (description du bâtiment et de son environnement, données socio-économiques, données d'usage). Pour cela, le CSTB mettra à disposition du projet des échantillons de poussières et des campagnes d'échantillonnage complémentaires seront menées.

    Le deuxième stage aura pour objectif d'évaluer la contamination en substances biocides dans l'air intérieur de différents logements, de modéliser l'exposition humaine et d'évaluer le risque chronique par inhalation. Dans le projet, l'air intérieur de plusieurs logements est échantillonné et analysé afin d'évaluer l'exposition par inhalation aux substances biocides. Cette donnée sera utilisée pour estimer la quantité effectivement inhalée et les risques liés à cette exposition.

    Niveau :

    Bac +5 (Master 2 ou école d'ingénieur)

    Profil :

    Étudiant en deuxième année de Master Universitaire ou dernière année d'École d'Ingénieur, spécialisé dans le domaine des sciences de l'environnement ou de la chimie analytique, avec un intérêt pour la qualité de l'environnement, l'analyse en laboratoire et le traitement de données.

    Lieu :

    Laboratoire Eau, Environnement et Systèmes Urbains (Leesu), à la Maison des Sciences de
    l'Environnement (UPEC, Rue Pasteur Vallery Radot 94000 Créteil).

    Candidature :

    Vous pouvez postuler jusqu'au 30 septembre 2022 en envoyant votre CV et votre lettre de motivation à Pierre Martinache (pierre.martinache[at]enpc.fr) et Adèle Bressy (adele.bressy[at]enpc.fr)

    Offres de stage détaillées et descriptif des missions :

    Offre air intérieur (pdf)
    Offre poussières (pdf)


vendredi 9 septembre 2022

  • Recrutement en CDD d'un.e ingénieur.e en études d'environnements géo-naturels et anthropisés - Analyse de microplastiques

    L'OSU Efluve et le Leesu recrutent un.e ingénieur.e d'études en CDD pour l'analyse de microplastiques dans l'environnement

    - À noter : brèves du Leesu

  • Ingénieur.e en études d'environnements géo-naturels et anthropisés - Analyse de microplastiques

    CDD de 1 an renouvelable

    Contexte

    L'OSU-EFLUVE (Observatoire des Sciences de l'Univers Enveloppes Fluides de la Ville à l'Exobiologie) est l'un des 26 Observatoires des Sciences de l'Univers (OSU) en France. Depuis 5 ans, l'OSU EFLUVE a monté une plateforme analytique, la plateforme PRAMMICS (Plateforme d'analyse environnementale multi-milieux des micro-contaminants), dédiée aux analyses environnementales et qui regroupe une quarantaine d'équipements analytiques spécifiques permettant l'analyse d'un large panel de micropolluants et molécules traces (organiques, minérales et biologiques) dans les matrices air/eau/sol. En complément de la recherche scientifique, la plateforme PRAMMICS peut être utilisée pour des prestations d'analyse à destination du monde opérationnel (entreprises, collectivités territoriales, …).

    Les microplastiques font partie des polluants analysés par cette plateforme. La recherche sur les microplastiques dans les milieux continentaux est une thématique portée par le Leesu (Laboratoire Eau
    Environnement et Systèmes Urbains) ; il a contribué significativement ces 10 dernières années, à l'échelle mondiale, à l'avancée des connaissances dans ce domaine.

    Descriptif des fonctions

    L'ingénieur.e d'études sera chargé.e de mener à bien l'analyse des microplastiques : préparation des échantillons en laboratoire, analyse de ces derniers par micro-spectroscopie IRTF (Infrarouge à transformée de Fourier) et Pyr-GC-MS (Pyrolyse-Chromatographie Gazeuse-Spectrométrie de Masse). La personne recrutée prendra en charge l'accomplissement des prestations, apportera un soutien pour les activités de recherche sur les microplastiques, et prendra le rôle de référent-e technique du laboratoire d'analyse des microplastiques et des deux appareils de mesure (IRTF, Pyr-GC-MS).

    • Assurer les analyses de microplastiques afin de répondre aux besoins en termes de prestation de
      service et de soutien à l'activité de recherche (traitement d'échantillons en vue de l'analyse en microplastiques, exploiter et rendre les résultats d'analyse, les valider selon une démarche qualité, rédiger les rapports d'analyse, former les utilisateurs aux techniques...).
    • Assurer le bon fonctionnement des équipements et le niveau de performance attendu, pour les
      instruments de mesure dont il/elle est référent.e (IRTF, Pyr-GC-MS)
    • Assurer des activités de gestion pour le laboratoire d'analyses des microplastiques

    Compétences requises

    • Capacité à travailler dans un laboratoire et à mener à bien des expériences/manipulations.
    • Capacité à travailler en équipe et à participer à la formation des nouveaux utilisateurs
    • Compétences en chimie analytique.
    • Une expérience en analyse de microplastiques sera fortement appréciée.
    • Une bonne maîtrise de l'anglais est fortement souhaitée.

    Profil

    Niveau M2 – En chimie analytique, chimie et/ou environnement.

    Localisation

    Lieu : Ecole des Ponts ParisTech (Champs Sur Marne) principalement (laboratoire de préparation et IRTF), déplacements à prévoir à l'Université Paris-Est Créteil (Pyr-GC-MS).

    Candidatures

    Transmettre votre candidature (CV et lettre de motivation) avant le 05/10/2022 à :

    Email : rachid.dris@u-pec.fr et bruno.tassin@enpc.fr

    Fiche détaillée de l'offre


vendredi 2 septembre 2022

  • Journées Information Eaux de Poitiers : 25ème édition 2022

    25ème édition des Journées Information Eaux (JIE) de l'École Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Poitiers : 11-13 octobre 2022

    Le 25e congrès Journées Information Eaux (JIE) organisé tous les deux ans par l'APTEN (Association de Professionnels du Traitement des Eaux et des Nuisances) et l'IC2MP se déroulera du 11 au 13 octobre à l'ENSI Poitiers. Près de 90 communications orales et une vingtaine de posters seront présentés.

    Depuis 1974, les JIE ont pour vocation d'apporter aux professionnels de l'eau une information d'actualité sur les problèmes de traitement et d'épuration des eaux, et de les tenir informés des nouveautés technologiques et analytiques issues notamment de la R&D publique et privée. En 48 ans d'existence, ce congrès est ainsi devenu une référence dans le domaine de l'eau et de l'environnement.

    Après l'organisation de sa dernière édition en version 100% virtuelle, la 25e édition des JIE offrira 88 communications orales, dont 84 conférences et 4 posters en « 180 secondes » dans trois salles en parallèle. 16 posters scientifiques seront également affichés.

    Un salon d'exposition de matériel permettant la rencontre entre les constructeurs et les utilisateurs de matériels spécifiques de l'analyse, du traitement et de l'épuration des eaux, regroupera une quinzaine de stands.

    Renseignements et inscriptions

    25ème édition des Journées Information Eaux de Poitiers
    25ème édition des Journées Information Eaux de Poitiers
    APTEN
    Voir en ligne : Site des JIE à l'APTEN

mercredi 31 août 2022

  • Colloque 2022 du PIREN-Seine

    Colloque 2022 du PIREN-Seine : 6 & 7 octobre au CNRS Michel-Ange Pré-programme & inscription

    Bonjour à toutes et à tous,

    J'ai le plaisir de vous annoncer que les inscriptions pour le colloque de restitution et d'échanges 2022 du PIREN-Seine sont désormais ouvertes sur le site web du programme.

    Celui-ci se déroulera les 6 & 7 octobre 2022, à l'auditorium Marie Curie du CNRS Michel-Ange, à Paris.

    Ce rendez-vous incontournable de la vie du programme est l'occasion pour les scientifiques de diffuser les résultats de leurs travaux à un large public, et aux élus, gestionnaires, associations et divers acteurs de l'eau de venir échanger directement avec eux. Fidèle à sa tradition d'ouverture de la science à toute la société, cet événement est, comme chaque année, gratuit et ouvert à toutes et tous. L'inscription en ligne demeure cependant obligatoire via le formulaire en ligne.

    Vous trouverez le pré-programme de cet événement en PDF, ainsi que sur le site web du PIREN-Seine.

    Note importante :

    Le PIREN-Seine est particulièrement attentif aux enjeux liés à l'alimentation sur le bassin. Privilégiant les repas bios, locaux et demitariens, les organisateurs tiennent à rappeler qu'un repas est prévu pour chaque personne s'inscrivant au déjeuner dans ce formulaire. Pour éviter tout gaspillage, merci donc de ne vous inscrire au déjeuner que si vous avez la certitude d'y participer, et de prévenir le plus tôt possible en cas d'annulation de votre venue.

    Inscrivez-vous dès maintenant !

    Je reste bien évidemment à votre disposition pour toute information complémentaire, et vous souhaite une excellente journée, ainsi qu'un bel été.

    Alexandre Deloménie

    PS : J'ai le plaisir de vous annoncer que le bilan du colloque du PIREN-Seine 2022, s'étant tenu les 6 et 7 octobre dernier, est désormais en ligne. Vous pourrez y retrouver toutes les présentations au format PDF, ainsi que la liste des résumés et le programme du colloque.


jeudi 25 août 2022

  • LEESURIALES 2022 : Présentations du 12/07

    0. Intervention de Elisabeth BEYLS, Responsable Egalité, Diversité, Vie étudiante à l'Ecole des Ponts :

    1. Junyi ZHONG, Les nouvelles technologies au service de la surveillance des pollutions urbaines et de leur impact sur la santé humaine dans la ville intelligente

    2. Nadège MUSABIMANA, Caractérisation in situ et haute fréquence de la matière organique dissoute et de sa biodégradabilité dans les milieux aquatiques Télécharger la présentation pdf →

    3. Sadia BAGAGNAN, Etude de la variation spatio-temporelle de l'écotoxicité et de la diversité microbienne des eaux de surface à l'échelle de l'Ile-de-France Télécharger la présentation pdf →

    4. Christelle NABINTU KAJOKA, L'élimination de micropolluants organiques en traitement tertiaire des eaux usées par différents procédés d'oxydation Télécharger la présentation pdf →

    5. Christine ELIAN, Synthèse de matériaux innovants et biosourcés pour la dépollution bactérienne Télécharger la présentation pdf →

    6. Natalia ANGELOTTI DE PONTE RODRIGUES, Swimming in open water : hydrodynamic and microbiological modelling for the assessment of sanitary risks Télécharger la présentation pdf →

    7. Thomas STARCK, Modelling food/excreta systems : environment assessment of nutrient management paradigms at different scales Télécharger la présentation pdf →

    8. Pierre MARTINACHE, Risques sanitaires et environnnementaux liés à l'utilisation domestique de biocides : évaluation des émissions dans l'air intérieur et les eaux usées Télécharger la présentation pdf →

    9. Minh Trang NGUYEN, Assessment of microplastic in wastewater treatment plant - occurence, fate and removal Télécharger la présentation pdf →

    10. Cleo STRATMANN, Monitoring and modelling microplastics in the greater Paris and the river Seine Télécharger la présentation pdf →

    11. Marcello SERRAO, Vers un contrôle intelligent des procédés de traitement des eaux usées urbaines : le développement d'un système hybride combinant la modélisation des procédés et l'analyse des données par l'IA Télécharger la présentation pdf →

    12. Hayath ZIME YERIMA, L'arbre d'alignement comme moyen innovant pour la maîtrise des eaux pluviales en milieu urbain Télécharger la présentation pdf →

    13. Ahmeda Assann OUEDRAOGO, Développement des schémas de modélisation d'évapotranspiration en milieu urbain, une approche multi-échelles Télécharger la présentation pdf →


  • LEESURIALES 2022 : Présentations du 11/07

    1. Julien SADE, Caractérisation de la contamination des eaux de surface par le couplage d'analyses non-ciblées en spectrométrie de masse avec des analyses d'écotoxicologie Télécharger la présentation pdf →

    2. Nadia BOUZID, Développement d'une méthode pour la quantification des microplastiques par pyrolyse couplée à la chromatographie gazeuse et spectrométrie de masse Télécharger la présentation pdf →

    3. Manel NALOUFI, Variabilité spatio-temporelle des sources de contaminations microbiologiques des eaux de surface lors des évènements pluvieux Télécharger la présentation pdf →

    4. Paul MINIER, Etude des conséquences sanitaires des modes de gestion des matières fécales humaines : analyse de la contribution de l'assainissement à la source Télécharger la présentation pdf →

    5. Israa DIB, Amebiasis in Lebanon : Prevalence, genetic susceptibility, and correlation of Entamoeba histolytica with water quality

    6. Fidji SANDRE, Evaluation écotoxicologique d'un polluant pharmaceutique émergent (le pyridinium du furosémide) et étude de son transfert vers l'environnement Télécharger la présentation pdf →

    7. Tinghao HUANG, Fonctionnement hydrologique des jardins de pluie - de l'évaluation in-situ à la modélisation pour une diversité de contextes Télécharger la présentation pdf →

    8. Max BEAUREPAIRE, Rôle du ruissellement urbain et des ouvrages de gestion à la source dans le transfert des microplastiques et leur contribution dans les milieux récepteurs à l'échelle des bassins versants Télécharger la présentation pdf →


mardi 23 août 2022

  • LEESURIALES 2022 : 11 et 12 juillet 2021

    Les LEESURIALES 2022, présentations des doctorants du laboratoire, se dérouleront en visioconférence les 11 et 12 juillet 2022.

    Vous trouverez ci-dessous le programme :

    Session Chair Personnes présentant
    11 juillet 14h - 15h15 Nadège Julien, Nadia, Manel, Paul
    11 juillet 15h35 - 16h55 Christelle Israa, Fidji, Tinghao, Max
    12 juillet 9h30 - 10h55 Thomas Junyi, Nadège, Sadia
    12 juillet 11h10 - 12h30 Paul Christelle, Christine, Natalia, Thomas
    12 juillet 14h - 14h55 Max Pierre, Minh Trang, Cleo
    12 juillet 15h20 - 16h25 Pierre Marcello, Hayath, Ahmeda

vendredi 15 juillet 2022

  • Zoom de France Inter sur la collecte de l'urine : 15 juin 2022

    France Inter : Zoom de la rédaction le 15 juin 2022 ; Collecte de l'urine dans l'éco-quartier des Grands Voisins

    L'urine, le nouvel engrais vert ?

    Participation des chercheurs du Leesu participant au programme de recherche OCAPI à ce reportage de 4 min diffusé le 15 juillet 2022 sur France Inter

    Résumé

    Des chercheurs, des associations et même des entreprises s'intéressent à l'urine humaine comme alternative plus écologique aux engrais chimiques. Pour la première fois en France, un quartier entier de Paris va être équipé de toilettes spéciales pour collecter l'urine et en faire du fertilisant.

    En savoir plus

    Va faire pipi sur les salades ! Et si ce conseil de grand-mère pour fertiliser le potager était un conseil d'avenir ? Aujourd'hui des chercheurs, des associations et même des entreprises s'intéressent à l'urine humaine comme alternative plus écologique aux engrais chimiques.

    Pour la première fois en France, un quartier entier de Paris va être équipé de toilettes spéciales pour collecter l'urine à part et en faire du fertilisant pour les espaces verts de la ville. Ces toilettes seront reliés à un réseau d'urine afin de fabriquer un engrais concentré contenant de l'azote, du phosphore et du potassium.


jeudi 7 juillet 2022

  • LEESURIALES 11-12 juillet 2022

    Bonjour,

    Les LEESURIALES approchent à grand pas. Vous trouverez ci-dessous des informations pratiques pour les journées des 11 et 12 juillet 2022. Merci de faire passer le message aux personnes n'étant pas sur la liste (stagiaires surtout).

    • L'événement aura lieu à l'auditorium de la Maison des sciences de l'environnement, 5 Rue Pasteur Vallery Radot, 94000 Créteil
    • Ci-joint se trouve le programme détaillé des LEESURIALES avec les horaires et les intitulés des interventions orales (10+5 min 1ère année, 15+5 min 2ème année, 20+10 min 3ème année) (fichier PDF)
    • Pour ceux qui ne pourront pas assister aux LEESURIALES en présentiel, un lien zoom permettra de suivre en direct les présentations : https://us02web.zoom.us/j/3360382034 (ID de réunion : 336 038 2034)
    • Le repas du lundi 11 juillet midi se fera aux frais du labo sous la forme d'un buffet
    • Pour le repas du mardi midi, chacun est invité à ramener de quoi manger (ci-après le lien excel pour indiquer qui ramène quoi https://docs.google.com/spreadsheets/d/1UMH1u9i5Fr-TsPn17y8YtkoYmIqWDzGZgaK3TSvZZns/edit#gid=0 )
    • Les posters des stagiaires sont à imprimer au format A3 (possible au labo) et à ramener lundi matin pour que l'on affiche tout dans le hall. Nous avons eu des échos pour des manques d'informations de certains stagiaires sur les posters. Dans ce cas, faites au mieux pour avoir un poster, c'est avant tout un entrainement.
    • Pour le restaurant du mardi soir, ce sera 19h à La Bifana (32 Rue de Valenton, 94000 Créteil)

    En espérant vous voir nombreux les 11 et 12 juillet,

    Bonne fin de journée,

    Pierre, Paul, Catherine et Régis

    PS : Les fichiers des présentations et les enregistrements vidéos sont disponibles dans l'Intranet du Leesu dans la rubrique LEESURIALES : leur accès nécessite d'utiliser les identifiants habituels pour se connecter à cet Intranet.



mercredi 1er juin 2022

  • Soutenance de HDR de Martin Seidl - 13 juin 2022

    Soutenance d'habilitation à Diriger des recherches de Martin Seidl le 13 juin 2022 à l'ENPC

    Bonjour,

    Comme déjà annoncé et sous réserve des avis des rapporteurs, j'ai le plaisir de vous convier à la soutenance de mon Habilitation à diriger des recherches (HDR) en Sciences et techniques de l'environnement, en section 60 de CNU - Mécanique, génie mécanique, génie civil intitulé :

    LA VILLE ET SES EAUX, Vers une gestion « durable » des eaux urbaines

    réalisée sous la direction de Bruno Tassin.

    La soutenance aura lieu le lundi 13 juin 2022 à 14h à l'amphi Navier à l'École des Ponts ParisTech à Champs-sur-Marne (77420), en mode hybride, présentiel et en ligne.

    Vous trouverez ci-dessous le sommaire (fichier PDF) et la composition du jury :

    • Mme Béatrice Bechet, UGE Nantes (rapportrice, à distance)
    • Mme Sarah Dorner, Polytechnique de Montréal, Canada (rapportrice, à distance)
    • M Jean-Luc Bertrand Krajewski, INSA Lyon (rapporteur, à distance)
    • Mme Danielle Dagenais, Université de Montréal, Canada (à distance)
    • M Jean-Marie Mouchel, Sorbonne Université (président du jury, présent)
    • M Nilo Nascimento, Université Fédérale de Minas Gerais, Brésil (présent)
    • M. Bruno Tassin, École des Ponts ParisTech (présent)

    En espérant vous voir nombreux à la soutenance,

    Amicalement,

    Martin

    A l'issue de cette soutenance et de la discussion avec le jury, voici la présentation faite le 13 juin (fichier PDF).


Traduction

Publications

Derniers articles publiés

Sites favoris


129 sites référencés au total

Brèves

30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -…

Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

24 février 2014 - Nous contacter

Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=…