Sur le Web, ces 365 derniers jours

samedi 6 août 2022

  • Rivula sericealis, la Soyeuse
    Rivula sericealis – Vouillé (79) © Gilles Carcassès

    Les Erebidae sont souvent somptueux, celui-ci avec ses tons mordorés n’échappe pas à la règle ! Rivula sericealis est un papillon de nuit très commun, visible tout l’été, sa chenille verte et blanche vit sur les Carex et les graminées.

    Etymologie :

    Le nom d’espèce « sericealis » est une référence à l’aspect soyeux des ailes de ce papillon.

    Retrouvez d’autres très beaux Erebidae :

    L’écaille mendiante

    L’écaille cramoisie

    L’écaille martre


vendredi 5 août 2022

  • Feux de forêt : le Sénat appelle à élaborer une stratégie de prévention
    Débutée en mai 2022, une mission d'information du Sénat atteste aujourd'hui de l'intensification du risque de feux de forêt, malgré l'efficacité des moyens français. Les rapporteurs suggèrent d'élaborer une véritable stratégie de prévention.

  • Le chiffre du jour : 44 milliards d'euros
    Telle est la totalité des crédits du budget annuel de l'État rectifié dans le cadre du paquet législatif pour le pouvoir d'achat. Vingt milliards d'euros seront spécifiquement consacrés au financement des mesures du projet de loi pour le pouvoir d...

  • Sécheresse : la Première ministre ouvre une cellule de crise
    « L'épisode de sécheresse que nous vivons dans toute la France métropolitaine est historique », souligne la Première ministre, Élisabeth Borne. Par conséquent, la cheffe du Gouvernement a décidé, ce vendredi 5 août, d'activer une cellule intermini...

  • [VIDEO] Le plus grand port fluvial de France touché par le fléau du Myriophylle
    Cauchemar aquatique qui a envahi les canaux de nombreux départements, le Myriophylle hétérophylle est devenu incontrôlable. Dans le port de Saint-Jean-de-Losne sur les rives de la Saône, différentes techniques de lutte sont actuellement expérimen...

  • Validation d’une nouvelle espèce de Propotamochoerus Pilgrim, 1925 (Mammalia, Suidae) du sud-est de la Méditerranée abolie prématurément
    Validation of a prematurely abolished new Propotamochoerus Pilgrim, 1925 species (Mammalia, Suidae) from SE Mediterranean

    Les restes fossiles de Propotamochoerus Pilgrim, 1925 du Miocène supérieur de plusieurs localités du sud-est de l’Europe sont au cœur d’une longue discussion.

    Fossil remains of late Miocene Propotamochoerus Pilgrim, 1925 from several sites of SE Europe are part of a long-lasting discussion.


  • Lobelia urens, la Lobélie brûlante
    Lobelia urens – Poigny-la-Forêt © Gilles Carcassès

    Quelle est donc cette plante fluette qui se signale par la couleur de ses fleurs en épis au bord de l’allée forestière ? C’est la Lobélie brûlante, autrefois nommée Cardinale des marais. Cette Campanulaceae se reconnaît facilement à ses corolles à cinq lobes, deux dressés vers le haut et trois tournés vers le bas.

    On la dit affreusement âcre, ce qui lui vaut certainement son qualificatif « brûlante ». Comme l’ajonc nain, elle affectionne les sols sableux acides et humides.

    Lobelia urens est rare dans la région parisienne mais on peut la rencontrer facilement dans le massif forestier de Rambouillet.

    Cette plante est protégée en Ile-de-France.

    Retrouvez une autre plante protégée de la forêt de Rambouillet :

    Le drosera à feuilles rondes

    Source :

    Lobelia urens, fiche descriptive par la CBNBP


  • Paroles d'expert : tout savoir pour réussir sa plantation d'arbre
    Paroles d'expert : tout savoir pour réussir sa plantation d'arbre caroline potez… ven 05/08/2022 - 06:38

  • 05/08/2022 : fiche : Hypolaïs ictérine, Marouette poussin. Photos : Toui été, Tyranneau frangé.
    Modification des fiches : Hypolaïs ictérine, Marouette poussin. 70 nouvelles photos : Toui été, Tyranneau frangé, Batara à dos noir, Tangara glauque, Colombe à queue noire, Cardinal vermillon, Ortalide à ventre roux, Carouge à capuchon, Pigeon jounud, Bec-en-ciseaux noir, Pénélope panachée, Moucherolle querelleur, Tyranneau à tête brune, Alapi à ventre blanc, Bécarde unicolore, Ch ...

jeudi 4 août 2022

  • RoboCup 2022 : une équipe de Brest championne du monde !
    L’équipe française RoboBreizh a remporté une épreuve phare de la RoboCup 2022, le plus prestigieux tournoi de robotique du monde. C’est dans la catégorie « @Home », consacrée à l’aide à domicile, que l’expertise en programmation embarquée des Brestois a fait la différence.

  • Publication de la répartition de la dotation globale de fonctionnement (DGF) pour 2022
    Le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales a publié, ce vendredi 1er avril 2022, les attributions individuelles de dotation globale de fonctionnement (DGF) versées en 2022 par l’État aux communes, aux intercommunalités et aux départements. Il s’agit de la principale dotation versée annuellement par l’État au profit des collectivités territoriales : elle représente en moyenne 15 % des recettes de fonctionnement des communes, 20 % de celles des EPCI à fiscalité propre et 12 % de celles des départements.

  • Publication de la répartition de la dotation globale de fonctionnement (DGF) pour 2022
    Le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales a publié, ce vendredi 1er avril 2022, les attributions individuelles de dotation globale de fonctionnement (DGF) versées en 2022 par l’État aux communes, aux intercommunalités et aux départements. Il s’agit de la principale dotation versée annuellement par l’État au profit des collectivités territoriales : elle représente en moyenne 15 % des recettes de fonctionnement des communes, 20 % de celles des EPCI à fiscalité propre et 12 % de celles des départements.

  • Catastrophes climatiques : des scientifiques plaident pour mieux étudier le pire
    Des chercheurs de l'université de Cambridge invitent le Giec à réaliser un rapport sur les risques présentés par une catastrophe climatique, en commençant par poser les questions les plus radicales sans tomber dans l'alarmisme.

  • La phrase du jour : "Mon engagement politique prend fin avec cette nomination"
    Après avoir été recommandée par l'Élysée le 21 juillet, la nomination d'Emmanuelle Wargon à la présidence de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) a été avalisée par des élus du Parlement. Une majorité de votes contre, réalisés à la suite...

  • [A relire] « Pour concilier densification et biodiversité, les continuités écologiques sont indispensables »
    Alors que la Première ministre a annoncé un plan de renaturation des villes, Morgane Flégeau nous présente les formes urbaines les plus favorables à la biodiversité, et leur articulation avec l'objectif de densification.

  • Les données d'observation de faune et de flore d'Occitanie rejoignent l'INPN
    "La plateforme régionale du SINP de l'Occitanie a transmis près de 3 millions de données faune et flore à l'INPN."

  • Audit énergétique : le Gouvernement confirme un report jusqu'en avril 2023
    La demande des fédérations de diagnostiqueurs immobiliers a finalement été entendue - et surpassée. Dans un entretien donné au journal Le Parisien, le nouveau ministre délégué chargé de la Ville du Logement, Olivier Klein, a confirmé le report de ...

  • REP tabac : le Conseil d'État annule le cahier des charges pour défaut de consultation publique
    S'agissant du contentieux entre la Fédération de fabrication de cigares (ex-AFCF) et le ministère de la Transition écologique, le Conseil d'État a finalement tranché. L'arrêté du 5 février 2021 portant cahier des charges d'agrément de l'éco-organi...

  • [A relire] L'éveil écologique de jeunes ingénieurs, levier de changement des entreprises ?
    En mai 2021, une vidéo a fait sensation : le discours d'étudiants d'AgroParisTech invitant à la bifurcation écologique, sinon rien. Ce rappel à l'urgence climatique est un avertissement pour les entreprises : changez ou soyez désertées.

  • Relations entre les paramètres de l’extrémité proximale du métatarse, le poids vif et la hauteur au garrot chez le dromadaire (Camelus dromedarius Linnaeus, 1758) dans les « races » Sahraoui et Targui
    Relations between metatarsal proximal extremity parameters and weight and height at the withers of the dromedary (Camelus dromedarius Linnaeus, 1758) in the Sahraoui and Targui “breeds”.

    Le métatarse est l’un des os les plus solides du squelette des ongulés et permet de fournir des renseignements sur l’animal vivant.

    The metatarsal bone is one of the strongest bone in Ungulates and can provide various information about live animal. A sample of 86 metatarsal bones of 43 adult dromedaries (Camelus dromedarius Linnaeus, 1758) was studied.


  • Chrysochraon dispar, le Criquet des clairières
    Chrysochraon dispar femelle – Poigny-la-Forêt © Gilles Carcassès

    Je guette les insectes aux abords d’une mare dans une clairière de la forêt de Rambouillet. Je capture sans peine ce gros criquet beige aux ailes courtes. Ses formes sont aussi élancées que celles d’une saucisse. Il s’agit d’une femelle Chrysochraon dispar, espèce commune dans les prairies humides.

    Chrysochraon dispar mâle – Poigny-la-Forêt © Gilles Carcassès

    Juste à côté, je trouve un autre criquet d’un beau vert brillant, comme s’il était verni. Celui-ci est beaucoup plus petit et plus véloce. Surprise : j’apprends que c’est le mâle de la même espèce ! Ils sont vraiment très dissemblables. Comment font-ils pour se reconnaître ? Par le chant, sans doute…

    La femelle enfonce ses œufs dans des tiges rigides comme celles des joncs ou de la fougère aigle.

    Retrouvez un autre criquet des zones humides :

    Le Criquet ensanglanté


  • 04/08/2022 : Photos : Chevalier grivelé, Chevalier guignette, Chevalier sylvain, Cochevis huppé.
    70 nouvelles photos : Chevalier grivelé, Chevalier guignette, Chevalier sylvain, Cochevis huppé, Traquet motteux, Monticole de roche, Loriot d'Europe, Rossignol philomèle, Moineau soulcie, Grosbec casse-noyaux, Bruant zizi, Piaye écureuil, Pic à chevron d'or, Pione violette, Guit-guit céruléen, Pic à cou rouge, Grimpereau des jardins, Tisserin orangé, Souimanga à tête verte, Héron str ...

mercredi 3 août 2022

  • Le chiffre du jour : 8 blessés
    Ce 3 août, aux alentours de 14h, une explosion a retenti sur le site de l'ancienne poudrerie de Bergerac (Dordogne), aujourd'hui une usine Manunco de l'entreprise Eurenco. Elle a fait huit blessés dont un dans un état grave. Un incendie s'est par ...

  • REP engins pyrotechniques : l'agrément de Pyréo est prolongé jusqu'en décembre 2027
    L'agrément de Pyréo, prévu à l'origine seulement pour une durée d'un an, a été finalement étendu jusqu'au 31 décembre 2027 par un arrêté délivré par la Direction générale de la prévention des risques (DGPR) et paru au Journal officiel le 30 juille...

  • CEE : un arrêté étend le coup de pouce « chauffage » aux bâtiments résidentiels collectifs
    Annoncée le 27 juillet, l'extension du « coup de pouce » attaché aux certificats d'économies d'énergie (CEE) liés au chauffage a été inscrite dans la réglementation. Un arrêté du 12 juillet, publié au Journal officiel le 3 août, incorpore les aide...

  • Bonus écologique : un décret modifie un critère d'éligibilité et prolonge l'aide aux véhicules lourds
    Le bonus écologique a non seulement été étendu mais aussi élargi. Dans un décret paru le 30 juillet au Journal officiel, le Gouvernement a modifié l'un des critères d'éligibilité de cette aide destinée à l'achat ou à la location de véhicules « peu...

  • Décarbonation de l'industrie : entre volontarisme et complexité (1/4)
    Avec les aides financières de l'État et un contexte d'approvisionnement énergétique tendu, les industriels sont plus que jamais convaincus que la décarbonation est une nécessité. Les solutions se dessinent, au cas par cas.

  • Éolien flottant en Méditerranée : le dialogue concurrentiel est lancé avec 13 candidats
    Le dialogue concurrentiel de l'appel d'offres pour les deux projets de parcs éoliens flottants en Méditerranée (« AO6 ») est lancé. Le mardi 2 août, Christophe Béchu et Agnès Pannier-Runacher, ministres de la Transition écologique et de la Transit...

  • Anticiper et gérer les situations conflictuelles
    Anticiper et gérer les situations conflictuelles Marianne Escande mer 03/08/2022 - 10:14
    -
    16

    Comment déceler les risques de conflits et les gérer quand ils apparaissent ? Quelle communication, quelles techniques adopter pour désamorcer le conflit ?

    • Identification des sources de conflits possibles

    • Différentes formes de conflits: conflits « chauds » et conflits « froids »

    • Prévention des conflits par la communication : affirmation de soi, écoute active

    • Techniques de gestion des conflits: négociation gagnant/gagnant, triangle des tensions

    • Jeux de rôle

    Membres bénévoles rencontrant des situations dans lesquelles la gestion de conflits s’avère nécessaire ou souhaitant acquérir une méthode et des outils pour prévenir d’éventuels conflits.


  • Passage en vigilance sécheresse
    Le débit de la Seine est passé sous le seuil de vigilance fixé à 81 m³/s à la station de Paris-Austerlitz. L'arrêté n°2022/DRIEAT/SPPE/063 du 2 août 2022 constate le dépassement de ce seuil et met en œuvre des mesures de surveillance des milieux et de sensibilisation des usagers pour les inciter à adapter (...)

  • Passage en vigilance sécheresse
    Le débit de la Seine est passé sous le seuil de vigilance fixé à 81 m³/s à la station de Paris-Austerlitz. L'arrêté n°2022/DRIEAT/SPPE/063 du 2 août 2022 constate le dépassement de ce seuil et met en œuvre des mesures de surveillance des milieux et de sensibilisation des usagers pour les inciter à adapter leur consommation d'eau et à économiser la ressource. Il s'applique à la ville de Paris et aux communes des départements des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne.

  • Passage en vigilance sécheresse
    Le débit de la Seine est passé sous le seuil de vigilance fixé à 81 m³/s à la station de Paris-Austerlitz. L'arrêté n°2022/DRIEAT/SPPE/063 du 2 août 2022 constate le dépassement de ce seuil et met en œuvre des mesures de surveillance des milieux et de sensibilisation des usagers pour les inciter à adapter leur consommation d'eau et à économiser la ressource. Il s'applique à la ville de Paris et aux communes des départements des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne.

  • Gouvernement Borne II : les attributions des ministres délégués et secrétaires d'État à l'Écologie
    À la suite des résultats des élections législatives et du remaniement du Gouvernement, une nouvelle équipe s'est formée autour de l'actuel ministre de l'Écologie, Christophe Béchu. Les différentes attributions de chaque membre sont parues par décret.

  • [INFOGRAPHIE] [A savoir] Pesticides : une carte interactive pour connaître leur utilisation par commune
    C'est un outil inédit qu'a mis au point l'entreprise associative Solagro à partir de données publiques. Il permet de découvrir l'indice de fréquence de traitement des surfaces agricoles, commune par commune, sur l'ensemble du territoire métropolit...

  • Miltochrista miniata, la Rosette
    Miltochrista miniata – Crespières © Gilles Carcassès

    La Rosette, à ne pas confondre avec celle de Lyon fréquente sur les plateaux de charcuterie, est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Sa chenille consomme les lichens qui poussent sur les arbres. Cette espèce est commune dans toutes les situations boisées.

    Elle venue vers 23 heures attiré par mon piège lumineux sur le mur d’un hangar dans un grand jardin arboré.

    Retrouvez un autre Erebidae :

    La Pudibonde


  • 03/08/2022 : Photos : Bécasseau cocorli, Bécasseau violet, Bergeronnette grise, Bergeronnette printanière.
    66 nouvelles photos : Bécasseau cocorli, Bécasseau violet, Bergeronnette grise, Bergeronnette printanière, Bernache cravant, Bondrée apivore, Bruant des neiges, Bruant jaune, Bruant lapon, Bruant nain, Bruant proyer, Busard des roseaux, Busard pâle, Buse variable, Canard mandarin, Canard siffleur, Chevalier bargette, Chevalier gambette, Chevalier grivelé, Hylia verte, Tisserin gendarme, Cal ...

mardi 2 août 2022

lundi 1er août 2022

  • Sécheresse : quatre points clés pour comprendre
    La sécheresse peut venir de deux facteurs : le manque de pluie, mais aussi une utilisation trop intensive de la ressource en eau. Elle peut concerner les eaux de surface, rivières et fleuves dont le débit baisse, mais aussi les eaux souterraines, nappe phréatique, dont le niveau diminue. Quand la sécheresse survient, des restrictions progressives d'usage de l'eau peuvent être décidées par les préfets de département. Par exemple l'interdiction de laver sa voiture ou de remplir sa piscine pour les particuliers, des restrictions de consommation pour industriels et agriculteurs.

  • Projet APOGEE

    Pascal Dimaiolo :


    Le projet '''APOGEE''' (Analyse des POlitiques de GEstion du risque et de leur mise en oEuvre dans un cadre territorial et de développement durable) a été financé par la Fédération de Recherche Eccorev.

    Le projet a été réalisé en collaboration entre '''l’UMR RECOVER (portage du projet), l’UMR ESPACE et le LIEU'''.


    En France, la règlementation portant sur la gestion du risque relève du niveau territorial où sont également mises en œuvre des politiques de protection de l’environnement et d’aménagement du territoire. Par ailleurs, les politiques de gestion des risques sont traduites concrètement dans les territoires concernés par des mesures notamment structurelles. Cependant, il n’existe pas de méthode permettant de caractériser la durabilité de ces mesures. Partant de ces constats, deux résultats principaux ont ainsi été produits dans le projet.

    Le premier concerne le développement d’une méthode d’analyse des politiques environnementales françaises sur la prévention des risques naturels et la protection de l’environnement, dans un cadre d’aménagement. Elle comprend le recensement des textes réglementaires, l’analyse de leur positionnement et organisation par rapport à l’aménagement et l’étude de leur mise en place territoriale réalisée grâce à des interviews avec des acteurs locaux. Cette étude a fait ressortir la complexité du droit français en la matière, et les solutions alternatives parfois adoptées localement pour porter les projets territoriaux.

    [[File:fig 1 projet Apogee.png|600px]]


    Figure 1. Liens entre les outils thématiques et la gestion territoriale dans la réglementation française (Extrait de Vigier et al, 2018)



    [[File:fig 2 projet Apogee.png|600px]]

    Figure 2. Interactions des outils par thèmes - représentation pour l'ensemble du territoire (extrait de Vigier et al, 2018)



    Le deuxième résultat a porté sur la réalisation d’un inventaire des mesures structurelles de gestion du risque (solutions fondées sur la nature, grises et hybrides – risques inondation, incendie de forêt et submersion marine) et la proposition d’une méthode pour l’analyse de leur durabilité en définissant des critères et indicateurs techniques, environnementaux et sociaux (la composante économique a été traitée par un relevé du coût des mesures) (Figure 3). Un focus group réunissant des acteurs de terrain (Ville de Vitrolles, Conservatoire du Littoral, DDTM13, ONF) a permis de valider ces critères/indicateurs et d’évaluer à quel niveau et quelle condition cette méthode d’analyse pourrait être intégrée dans la gestion du territoire. Enfin, une approche cartographiée a été produite.


    [[File:fig 3 projet Apogee.png|650px]]

    Figure 3. Résumé graphique de l’analyse de la durabilité des mesures structurelles de gestion du risque




    ==Valorisations==

    Vigier E., Curt C., Curt T., Arnaud A., Dubois J. (2019). Joint analysis of environmental and risk policies: Methodology and application to the French case. Environ Sci Policy, 101, 63-71.

    Curt C., Di Maiolo P., Curt T., Schleyer-Lindenmann A., Tricot A., Merad M., Arnaud A. (2018). Durabilité des mesures de gestion du risque : méthodologie d’analyse. Lambda-Mu 21, 16-18/10/2018, Reims, France.

    Curt C., Di Maiolo P., Curt T., Schleyer-Lindenmann A., Tricot A., Arnaud A. (2019). Evaluation de la soutenabilité des mesures de gestion du risque - Application aux risques inondation, submersion marine et incendie de forêt. Assises Nationales des Risques Naturels, 25-26/03/2019, Montpellier, France.

    Vigier E., Curt C., Curt T., Arnaud A., Dubois J. (2018). Méthodologie d’analyse des politiques environnementales françaises et de leur application sur des territoires multirisques. Lambda-Mu 21, 16-18/10/2018, Reims.


    [[File:Image-retour-Visite Guidée.png|20px|link=Modèle:Portail:Wikibardig/Visite guidée]] ''Pour revenir au menu « [[Modèle:Portail:Wikibardig/Visite guidée|Visite guidée]] »'

    Pour plus d'information sur l'auteur : [https://www6.paca.inrae.fr/recover/Nos-equipes/G2DR INRAE - UMR RECOVER - Equipe G2DR]

    {{Auteur|NomAuteur=INRAE - UMR RECOVER - Equipe G2DR}}

  • Projet CAAIRN

    Pascal Dimaiolo : Pascal Dimaiolo a déplacé la page Projet CAAIRN vers Wikibardig:Projet CAAIRN


    __TOC__

    Le projet CAAIRN (Démarche de Caractérisation et d’Amélioration de l’Acceptabilité des Infrastructures par les RiveraiNs – Application aux infrastructures de gestion des inondations et des eaux pluviales urbaines) a été financé par la '''Fondation FEREC'''.

    Le projet a été réalisé en collaboration entre '''l’UMR RECOVER (portage du projet), l’UMR ESPACE et l’UMR GESTE'''.

    Le rapport final du projet CAAIRN est disponible à l’adresse : https://fondation-ferec.fr/appel-a-projets-2019/appel-a-projets-2019-projets-laureats/

    ==Contexte et objectifs==

    Selon l'ONU, d'ici 2050 pratiquement sept personnes sur 10 (68 %) vivront en milieu urbain contre à peine plus d'un sur deux (55 %) actuellement (United Nations, 2018) . La pression urbaine grandissante nécessite l’implantation, le développement ou plus simplement l’entretien des infrastructures qui composent le milieu urbain. Or, les projets d’infrastructure ne sont pas toujours bien perçus et acceptés comme par exemple le barrage de Sivens ou l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes en France, et des exemples de ce type peuvent être cités dans de nombreux pays. Ces deux projets ont fait l’objet de fortes mobilisations, contestant le projet en soi. Par ailleurs, les nécessaires travaux de maintenance ou de réhabilitation, voire de démantèlement, produisent, dans un contexte citadin, de multiples gênes auxquelles sont soumis les riverains et les usagers de l’espace public. Ainsi ces nuisances incontournables concourent à remettre en cause l’acceptabilité des chantiers voire, in fine, leur non-acceptation, alors même que ces chantiers ont pour objet d’offrir de meilleurs services techniques et une multifonctionnalité de l’espace.
    Un projet d’infrastructure doit donc tenir compte d’une multitude de dimensions, et notamment l’acceptabilité par les riverains, et cela au cours des différentes phases de la vie de cette infrastructure : conception, réalisation/chantier ou vie en service. Améliorer l’acceptabilité représente donc un fort enjeu. L’acceptabilité est le résultat d’un ensemble de facteurs à influence positive vus comme des leviers et d’autres, à influence négative, considérés comme des freins. Des recherches récentes ont montré que la réaction des habitants face à une infrastructure dépend notamment du type d’attachement qu’ils ont à leur lieu de résidence et du sens qu’il a pour eux (Bailey, Devine-Wright & Batel, 2016) . Les questions de soutenabilité ont aussi un rôle certain dans l’acceptabilité. On peut donc faire l’hypothèse que plusieurs dimensions relevant de l’attachement au lieu, des valeurs sociales et du rapport à la nature et à la soutenabilité jouent un rôle dans l’acceptabilité.
    Le projet CAAIRN a permis de développer des démarches de caractérisation et d’amélioration de l’acceptabilité des infrastructures par les riverains. Au cours de ce projet nous nous sommes plus particulièrement penchés sur les infrastructures de gestion des inondations et des eaux pluviales urbaines. Les travaux ont permis plusieurs avancées et proposent des éclairages nouveaux sur la question de l’acceptabilité des infrastructures. Les résultats sont le fruit d’un travail interdisciplinaire mobilisant de concert : l’aide à la décision, la géographie, la psychologie, les sciences de gestion et la sociologie. Certaines des productions n’ont été possibles que grâce à l’accueil et la forte mobilisation de plusieurs collectivités et d’habitants volontaires, insérant ainsi le projet CAAIRN dans une démarche collaborative.

    '''Plusieurs terrains d’études ont été supports des travaux:'''

    *Commune de Vitrolles – des habitants/tes ont été également impliqués/ées;
    *Métropole Aix-Marseille Provence (MAMP) – Territoire Pays d’Aix de la MAMP – Territoire Marseille Provence de la MAMP;
    *Eurométropole de Strasbourg;
    *Métropole du Grand Lyon.

    ==Organisation==

    Quatre grands objectifs ont été définis et traduits sous la forme de quatre actions mobilisant chacune des approches différentes et différents aspects (social, attachement au lieu, environnemental, organisationnel etc.) (Figure 1). Les actions A1, A2 et A3 sont centrées sur la caractérisation de l’acceptabilité : recenser les facteurs d’acceptabilité dans la littérature grise et scientifique ; comprendre les facteurs liés à l’acceptabilité ; évaluer l’acceptabilité/les préférences. L’action A4 apporte en complément la vision des gestionnaires sur leur communication pour améliorer l’acceptabilité.


    [[File:fig 1 projet caairn.png|600px]]


    Figure 1. Organisation des quatre actions du projet CAAIRN


    ==Productions==

    ===Action 1 – Recenser les facteurs d’acceptabilité dans la littérature===

    Dans l’Action 1, des freins et des leviers jouant dans l’acceptabilité d’infrastructures ont été identifiés, au travers de la littérature grise (rapports et projets récents, réglementation, normes) et de la littérature scientifique, à tous les stades de la vie de ces ouvrages. Ces facteurs ont été ordonnés selon différents axes : voir la Figure 2 pour la littérature grise et le Tableau 1 pour la littérature scientifique (68 articles analysés).


    [[File:fig2 projet caairn.png|610px]]

    Figure 2. Représentation des facteurs et attendus au cours d’un projet d’implantation d’une infrastructure en contexte urbain



    [[File:fig3 projet caairn.png|600px]]

    Tableau 1. Synthèse des facteurs associés à l’acceptabilité sociale (freins en rouge, leviers en bleu)


    ===Action 2 – Comprendre les facteurs liés à l’acceptabilité===

    Les travaux menés pour l’Action 2, centrés sur le cas de deux infrastructures situées dans la ville de Vitrolles, ont montré que les modes d’appropriation que les habitants et usagers enquêtés ont de ces deux ouvrages s’accordent de façon cohérente avec la façon dont ils vivent et habitent leur ville. Les deux lieux qui ont, a priori, la même multifonctionnalité (régulation des eaux et espaces verts - Figure 3 et Figure 4) sont vécus de manière assez différente par les habitants, peut-être en lien avec une compréhension distincte de « la nature en ville » qui pourrait relever soit de la « Nature-Parc » ou de la Nature « diffuse » en ville. Un constat a été fait : le risque d’inondation ne semble pour l’instant pas être perçu de manière importante par les habitants.


    [[File:fig4 projet caairn.png|450px]]

    Figure 3. Parc du Griffon © ESPACE



    [[File:fig5 projet caairn.png|450px]]

    Figure 4. Square Marguerite de Provence © ESPACE


    ===Action 3 – Evaluer l’acceptabilité/préférence===

    L’Action 3 a proposé une approche originale, basée sur l’approche d’argumentation abstraite, pour formaliser et analyser les controverses autour de projets d’infrastructure (Figure 5). En se basant sur le cas de la requalification de l’avenue de Marseille située à Vitrolles, l’application de cette approche a permis d’acquérir des connaissances supplémentaires sur les débats liés à un projet d’infrastructure et ainsi de mieux comprendre les enjeux de l’acceptabilité des infrastructures.


    [[File:fig6 projet caairn.png|700px]]

    Figure 5. Graphe AIPA des arguments énoncés en 2010


    ===Action 4 – Analyser les pratiques des EPCI pour favoriser l’acceptabilité===

    L’Action 4 a permis d’identifier les caractéristiques pertinentes de trois territoires pour notre projet. Nous avons aussi mis en évidence que chaque métropole a son identité propre et a mis en œuvre des actions phares (Tableau 2). La communication est abordée selon quatre strates : une communication interne très forte avec la volonté de changer d’abord en interne (éviter le fonctionnement en silos) ; une forte communication des collectivités avec les aménageurs et entre collectivités avec une visée d’abord technique mais également de sensibilisation et d’éducation ; une communication vers le grand public dans des réunions institutionnelles souvent dans un souci de pédagogie, d’incitation et de participation, un rôle plus indirect de la recherche qui selon les disciplines va interroger et ainsi informer les usagers mais diffusera dans un cercle réduit. Les trois collectivités ont affiché une ambition de développer encore la communication autour de ces infrastructures innovantes et leurs enjeux auprès des habitants.

    [[File:fig7 projet caairn.png|500px]]

    Tableau 2. Similitudes et actions singulières dans les 3 territoires étudiés


    ==Références==
    United Nations, Department of Economic and Social Affairs, Population Division (2019). World Urbanization Prospects: The 2018 Revision (ST/ESA/SER.A/420). New York: United Nations.

    Bailey, Devine-Wright & Batel (2016). Using a narrative approach to understand place attachments and responses to power line proposals: The importance of life-place trajectories. Journal of Environmental Psychology, 48, 200 – 211


    [[File:Image-retour-Visite Guidée.png|20px|link=Modèle:Portail:Wikibardig/Visite guidée]] ''Pour revenir au menu « [[Modèle:Portail:Wikibardig/Visite guidée|Visite guidée]] »'

    Pour plus d'information sur l'auteur : [https://www6.paca.inrae.fr/recover/Nos-equipes/G2DR INRAE - UMR RECOVER - Equipe G2DR]

    {{Auteur|NomAuteur=INRAE - UMR RECOVER - Equipe G2DR}}

Traduction

Sites favoris


129 sites référencés au total

Brèves

30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -…

Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

24 février 2014 - Nous contacter

Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=…