Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (LEESU), ces 365 derniers jours



dimanche 9 février 2020

vendredi 7 février 2020

vendredi 24 janvier 2020

  • Adler Emmanuel

    Docteur – Leesu - ENPC

    1. Contact

    Contact : aconsult(AT)wanadoo.fr

    Adresse professionnelle : Cabinet ACONSULT, 116 rue Pierre Dumond, 69290 Craponne

    Téléphone professionnel : 06 72 76 0884

    Researchgate

    Linkedin

    Site web professionnel

    2. Thèmes de recherche

    • Histoire de l'assainissement et des techniques de traitement des eaux. Il est question de comprendre les déterminants de l'évolution des systèmes d'assainissement, depuis les sanitaires dans la sphère privée, jusqu'au devenir des boues d'épuration, résidu final du petit cycle de l'eau.
    • Valorisation des résidus organiques. Élément clef de la notion d'économie circulaire et thématique partagée par les techniciens de l'assainissement et par ceux de la gestion des déchets, la question des résidus organiques, valorisables par compostage, méthanisation, voire incinération, mais également l'élevage d'insectes, mobilise de nombreux acteurs et met en œuvre des techniques très variées. Il est question d'étudier ce secteur sous l'angle technique mais également social.
    • Évolution des réglementations dans le domaine de la gestion des eaux et des déchets. Soumis à des pressions croissantes de nombreux acteurs publics et privés, alimentés par des crises souvent difficiles à gérer, les législateurs ont, jusqu'à présent, sévérisé les normes de qualité en assainissement pour les rejets liquides, les boues d'épuration, mais également celles applicables aux fumées des incinérateurs de déchets et enfin à la qualité de l'eau destinée à la consommation humaine. La question est d'analyser cette dynamique au regard des coûts et bénéfices.

    3. Recherches en cours

    Mon projet de thèse d'histoire s'interroge sur les tenants et aboutissants de la gestion des déjections humaines, considérées depuis la fin du XVIIIe s. jusqu'au début du XXe s. à Lyon. Il explore un large champ incluant le travail et la santé des vidangeurs jusqu'au développement des premières stations d'épuration. Il s'inscrit dans la mouvance de récentes recherches sur l'histoire de l'environnement en France, et s'appuye sur divers travaux associant techniques et histoire, dont ceux d'André Guillerme, de Sabine Bales et Laurence Lestel.

    Dans le champ de l'assainissement, mais également de l'agriculture et de l'industrie, le travail proposé s'intéresse à l'évolution des organisations et pratiques associées à la question, a priori peu digne d'intérêt, du devenir des excréments humains, en un lieu précis et sur une période bornée. Si les opérations actuelles de gestion des boues d'épuration mettent en œuvre des technologies complexes, si les contraintes règlementaires et fiscales se caractérisent par leur degré croissant de complexité, les enjeux contrôlant l'histoire de ces infectes immondices, sont contraints par un nombre limité de solutions finales (dispersion par retour au sol, destruction thermique ou biologique, enfouissement).

    Dans cette perspective, la prise en compte des risques (physiques, politiques et financiers) dans le processus décisionnel de gestion de ces immondices constitue le cœur de cette recherche.

    La réflexion considérée vise à apporter des réponses, pour la ville de Lyon et quelques autres exemples français et étrangers, aux questions suivantes : engrais reconnu, les immondices intéressent les campagnes quand les villes cherchent à s'en débarrasser. Comment évoluent les relations entre les mondes urbains et ruraux pour recycler les déchets des premiers chez les seconds ? Avec qui et comment se développent les technologies de traitement et pourquoi seules certaines sont appliquées ? Existe-t-il des déterminants permettant d'expliquer la très grande diversité, dans le temps comme dans l'espace, des systèmes d'organisation et de traitement ? Quels rôles jouent les pouvoirs politiques et financiers dans les décisions qui président aux conditions de gestion des immondices ? Depuis la théorie des miasmes et le développement de la chimie jusqu'aux applications industrielles de la bactériologie, l'évolution des controverses scientifiques relatives à la gestion des déjections humaines obéit-elle à des règles ? Et enfin, en quoi l'amnésie technique, des élus comme des techniciens, constitue-t-elle un élément majeur pour comprendre la dynamique de ce marché ?

    4. Enseignements actuels

    • Cours Techniques de l'eau : traitement des eaux usées et la gestion des boues d'épuration)
    • Chargé du cours sur la gestion et le traitement des déchets en Master 2 à l'Université Paris 13
    • Chargé du cours sur la gestion des biodéchets en Master 2 à l'Université Pierre et Marie Curie
    • Formateur pour les professionnels de la valorisation des résidus organique

    5. Responsabilités collectives

    Depuis 2015, Président de l'association RISPO consacrée à la valorisation des déchets organiques.

    6. Parcours professionnel

    Période Emploi / poste / activité
    Depuis 1997 Dirigeant du CABINET ACONSULT, Conseil et Expertise pour la Gestion du cycle des déchets organiques et des effluents
    2011-2016 École des Ingénieurs de la Ville de Paris, Responsable du Pôle « eaux & déchets », en temps partiel
    1995-1997 CONSULTANT France et Export (BETURE, LOUIS BERGER, OTTO, Office International de l'Eau…)
    1995 SAUR - STEREAU (Ingénierie du traitement des eaux usées & potables)
    Responsable Commercial International, Paris
    1988-1995 SUEZ ENVIRONNEMENT : DEGREMONT (Traitement des Eaux), Chef du Bureau de Représentation, Hanoi - VIETNAM ; Chargé d'Affaires, Bilbao - ESPAGNE ; SUEZ CONSULTING (Nanterre, 92), Chef de Projet (Département Environnement)
    Ingénieur d'Études (Département Hydraulique Urbaine) ; Centre de Recherche CIRSEE, Chercheur sur le programme "boues d'épuration"
    1986-1988 Association d'agriculture biologique Nature & Progrès : Objecteur de conscience – Service Civil

    Production sur HAL-ENPC, classée par type


  • Annuaire général des membres du Leesu

    Les fiches de présentations détaillées de certains membres du Leesu sont disponibles en cliquant sur leur nom dans le tableau ci-dessous ou à partir de l'annuaire détaillé.

    Les coordonnées des anciens du Leesu sont disponibles dans un article spécifique.

    Prière de signaler toute information manquante ou erronée dans ce tableau à l'Administrateur du site.

    Signification des abréviations

    Fonctions :

    • chercheur : chercheur & ingénieur de recherche
    • enseignant : enseignant-chercheur
    • post-doc : post-doctorant

    Sites des membres du Leesu :

    • ENPC : École des Ponts ParisTech
    • UPEC : Université Paris-Est Créteil (anciennement université Paris 12 Val de Marne)
    • ENGREF : École nationale du génie rural des eaux et des forêts, AgroParisTech
    • CNAM : Conservatoire national des arts et métiers
    • CSTB : Centre scientifique et technique du bâtiment
    • CRECEP : Centre de recherche d'expertise et de contrôle des eaux de Paris
    Nom Prénom Fonction Courriel Téléphone
    Abbad Andalloussi Samir chercheur associé abbad(AT)u-pec.fr 01 45 17 65 61
    Adler Emmanuel doctorant emmanuel.adler(AT)enpc.fr et aconsult(AT)wanadoo.fr 06 72 76 08 84
    Alligant Soline doctorante soline.alligant(AT)enpc.fr 01 45 17 13 28
    Alphonse Vanessa chercheur associé vanessa.alphonse(AT)u-pec.fr 01 45 17 65 63
    Arbarotti Alexsandro post-doctorant elias.arbarotti (AT)enpc.fr 01 64 15 39 13
    Bagagnian Sadia doctorante
    Barhdadi Rachid chercheur associé barhdadi(AT)u-pec.fr 01 45 17 65 61
    Bolou Bi Clarisse chercheur associé clarisse.bolou-bi(AT)u-pec.fr 01 45 17 16 59
    Boudahmane Lila technicienne lila.boudahmane(AT)u-pec.fr 01 82 39 20 92
    Bousserrhine Noureddine chercheur associé bousserrhine(AT)u-pec.fr 01 45 17 16 59
    Bressy Adèle chercheur adele.bressy(AT)enpc.fr 01 82 39 20 81
    Calabro Souza Guilherme doctorant guilherme.calabro-souza(AT)enpc.fr 01 64 15 36 45
    Caupos Émilie ingénieur de recherche emilie.caupos(AT)u-pec.fr 01 82 39 21 25
    Carré Catherine enseignant-chercheur carre(AT)univ-paris1.fr 01 43 97 07 10
    Chebbo Ghassan chercheur chebbo(AT)enpc.fr 01 64 15 36 41
    Chong Natalie doctorante natalie.chong(AT)enpc.fr 01 64 15 39 50
    Commenges Hadrien enseignant-chercheur hadrien.commenges(AT)enpc.fr 01 40 46 40 00
    Couic Ewan chercheur associé ewan.couic(AT)u-pec.fr 01 45 17 65 63
    de Gouvello Bernard chercheur bernard.degouvello(AT)enpc.fr 01 64 15 36 16
    Deroubaix José-Frédéric chercheur j.deroubaix(AT)enpc.fr 01 64 15 36 31
    Deutsch Jean-Claude chercheur émérite jcd(AT)enpc.fr 01 64 15 36 20
    Dris Rachid post-doctorant rachid.dris(AT)enpc.fr 01 82 39 20 83
    Dubois Philippe technicien philippe.dubois(AT)enpc.fr 01 64 15 37 63
    Esculier Fabien chercheur fabien.esculier(AT)enpc.fr 01 64 15 37 66
    Fouché Olivier enseignant-chercheur olivier.fouche(AT)enpc.fr 01 40 27 24 27
    Garrigue-Antar Laure chercheur associé laure.garrigue-antar(AT)u-pec.fr 01 82 39 20 90
    Gaspéri Johnny enseignant-chercheur gasperi(AT)enpc.fr 01 82 39 20 83
    Gromaire Marie-Christine chercheur gromaire(AT)enpc.fr 01 64 15 37 60
    Gobert Julie chercheur julie.gobert(AT)enpc.fr 01 64 15 36 63
    Goffin Angélique post-doctorante angelique.goffin(AT)siaap.fr et angelique.goffin(AT)u-pec.fr 01 82 39 20 85
    Guibert Pascale secrétaire 01 82 39 21 26
    Guillossou Ronan doctorant guillossou.ronan(AT)enpc.fr 01 82 39 20 87
    Hubert Gilles enseignant-chercheur gilles.hubert(AT)u-pem.fr 01 60 95 73 37
    Huynh Nina doctorante tinh-nghi-nina.huynh(AT)u-pec.fr 01 82 39 20 86
    Jia Neng doctorante neng.jia(AT)enpc.fr 01 64 15 36 56
    Joveniaux Aurélie post-doctorante aurelie.joveniaux(AT)enpc.fr 01 64 15 39 13
    Jusselme My-Dung Maïtre de Conférence my-dung.jusselme@enpc.fr
    Kanso Tala doctorante tala.kanso(AT)enpc.fr 01 64 15 36 35
    Le Nouveau Nathalie doctorante nathalie.lenouveau(AT)developpement-durable.gouv.fr 04 72 74 59 67
    Le Roux Julien enseignant-chercheur julien.le-roux(AT)u-pec.fr 01 82 39 20 80
    Legrand Marine chargée d'animation et de recherche marine.legrand(AT)enpc.fr 01 64 15 36 36
    Lemaire Bruno enseignant-chercheur bruno.lemaire(AT)enpc.fr 01 64 15 36 39 & 01 45 49 89 30
    Livet Alexandre chercheur associé livet(AT)u-pec.fr 01 45 17 65 63
    Lucas Françoise enseignant-chercheur lucas(AT)u-pec.fr 01 82 39 20 84
    Martin Catherine secrétaire catherine.martin(AT)u-pec.fr 01 45 17 16 58
    Martin Tristan doctorant tristan.martin(AT)enpc.fr 01 45 17
    Moilleron Régis enseignant-chercheur moilleron(AT)u-pec.fr 01 45 17 16 22
    Moilleron Régis Directeur regis.moilleron(AT)enpc.fr 01 82 39 21 24
    Mokssit Assia doctorante assia.mokssit(AT)enpc.fr +33 (0)1 64 15 36 35
    Morin Christophe chercheur associé ch.morin(AT)u-pec.fr 01 82 39 20 89
    Nihemaiti Maolida post-doctorante maolida.nihemaiti(AT)u-pec.fr 01 82 39 20 79
    Paijens Claudia doctorante
    Partibane Chandirane technicien partibane.chandirane(AT)enpc.fr 01 82 39 20 94
    Patoue El Mrabet Oumaïma doctorante oumaima.patoue@enpc.fr
    Piazza Annick secrétaire piazza(AT)enpc.fr 01 64 15 36 26
    Piccioni Francesco doctorant piccioni.francesco(AT)enpc.fr 01 64 15 38 62
    Plec Denis doctorant denis.plech(AT)enpc.fr
    Qiao Yujie doctorante qiaoy(AT)enpc.fr 01 64 15 37 66
    Saad Mohamed ingénieur de recherche saad(AT)enpc.fr 01 64 15 37 57
    Sandre Fidji doctorante
    Rodrigues Natalia doctorante natalia.angelotti-de-ponte-rodrigues@enpc.fr
    Roux Julia doctorante (AT)enpc.fr
    Seidl Martin ingénieur de recherche seidl(AT)leesu.enpc.fr 01 64 15 39 75
    Serrao Marcello chargé de recherche
    Sharaf Najwa doctorante najwa.sharaf(AT)enpc.fr
    Tassin Bruno chercheur bruno.tassin(AT)enpc.fr 01 64 15 36 40
    Tedoldi Damien post-doctorant damien.tedoldi(AT)enpc.fr 01 64 15 37 69
    Therial Claire ingenieur d'études claire.therial(AT)u-pec.fr 01 82 39 20 93
    Thévenot Daniel enseignant-chercheur émérite daniel.thevenot(AT)enpc.fr 06 51 64 23 29 & 01 64 15 38 62
    Tramoy Romain post-doctorant romain.tramoy(AT)enpc.fr 01 82 39 20 95 et 06 76 28 08 38
    Treilles Robin doctorant robin.treilles(AT)enpc.fr 01 45 17 13 26
    Varnede Lucie doctorante lucie.varnede(AT)enpc.fr 06 41 43 29 75
    Varrault Gilles enseignant-chercheur gilles.varrault(AT)u-pec.fr 01 82 39 20 78
    Vinçon-Leite Brigitte chercheur bvl(AT)enpc.fr 01 64 15 36 42
    Waldman Prunelle doctorante prunelle.waldman(AT)enpc.fr 01 82 39 20 86

  • Dris Rachid

    Post-doctorant au Leesu

    rachid.dris(AT)enpc.fr

    1. Contact

    Leesu, Faculté des Sciences et Technologie, Université Paris-Est Créteil (UPEC), 61 avenue du Gal de Gaulle, 94010 Créteil Cedex

    Téléphone : 01 82 39 20 83

    2. Thèmes de recherche

    Alors que la pollution en microplastiques est documentée en milieu marin, les travaux de Rachid Dris, en collaboration avec Bruno Tassin et Johnny Gasperi, visent à fournir des connaissances sur ces contaminants en milieu continental, ainsi qu'à estimer les apports de différentes sources urbaines.

    En parallèle d'un développement méthodologique sur les aspects de traitement d'échantillon et d'analyse, une approche systémique est prise à l'échelle de l'agglomération Parisienne. Les matrices analysées comportent, entre autre, les stations d'épuration, les retombées atmosphériques, les eaux de ruissellement et les milieux récepteurs naturels.

    3. Recherches en cours

    Un programme de recherche a été initié en collaboration avec le SEDIF et le VEDIF afin d'évaluer la présence de particules de plastique dans l'eau distribuée en Ile-de-France. Ce programme vise à déterminer l'efficacité des stations de potabilisation dans la réduction de la contamination en plastique ainsi qu'à estimer l'exposition de l'homme à travers la consommation d'eau potable du robinet.

    4. Enseignement actuel

    • Eau, milieu et traitement, bassin versant (Master 1 Sciences et Génie de l'Environnement, Université Paris-Est Créteil)
      • Paramètres physico-chimiques de l'eau
      • Indicateurs de qualité d'une eau
    • Balance ionique d'une eau
      • DBO5, DCO, DTHO
    • Physico-chimie (Master 1 Sciences et Génie de l'Environnement, Université Paris-Est Créteil)
      • Équilibre acido-basique
      • Système hydrogénocarbonate
      • Équilibres gazeux
    • Chimie et électrochimie (Licence 3, Université Paris-Est Créteil)
      • Électrode spécifique
    • Pollution dans les bassins versants (Master 2 Systèmes aquatiques et gestion de l'eau)
      • Contamination en microplastiques dans les milieux récepteurs

    5. Responsabilités collectives

    • Représentant des contractuels élu au conseil de laboratoire

    6. Parcours professionnel

    Période Activité
    2019 - Post-doctorat au Leesu sur l'évaluation des microplastiques dans les eaux destinées à la consommation humaine
    2017 - 2018 Post-doctorat au sein du projet européen BASEMAN « élaboration de niveaux de références normés pour l'analyse de microplastiques dans les eaux naturelles européennes » dans le département d'écologie animale I de l'université de Bayreuth (Allemagne)
    2013 - 2016 Préparation au Leesu de doctorat en Science et Ingénierie de l'Environnement : « First assessement of sources and fate of macro and micro plastics in urban hydrosystems : Case of Paris megacity », sous la direction de Bruno Tassin et Johnny Gasperi
    2013 Stage au Leesu - mise en place d'un protocole afin d'analyser les microplastiques en milieu urbain.
    2012-2013 Master recherche en Sciences et Génie de l'Environnement (SGE), option Systèmes Aquatiques et Gestion de l'Eau (SAGE)
    2010 Stage en Laboratoire d'environnement, d'océanologie et de ressources naturelles (Faculté des Sciences et Techniques de Tanger – Maroc) - Sédimentologie et géochimie d'une séquence littorale afin de faire la reconstitution du paléoclimat dans la région de Tanger

    Production sur HAL-ENPC, classée par type


  • Morin Christophe

    Professeur au Leesu - Université Paris-Est Créteil, École des ponts ParisTech

    Chef du Département de Génie Biologique de l'IUTde Sénart Fontainebleau, Université Paris-Est Créteil

    1. Contact

    • Faculté des sciences et technologie, MSE 310, Université Paris-Est Créteil (UPEC)
    • Département de Génie Biologique de l'IUTde Sénart Fontainebleau, 240, rue de la Motte, 77550 Moissy-Cramayel

    Contact : ch.morin(AT)u-pec.fr

    Tél. professionnel : +33 (0)1 82 39 20 89

    Profil ORCID

    2. Thèmes de recherche

    • Caractérisation d'un nouvel inducteur de maladie neurodégénérative, métabolite d'un médicament considéré comme un polluant émergent à haut risque, et de son mécanisme de toxicité ;
    • Développement de modèles expérimentaux de poisson zèbre
      • pour l'étude des maladies neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer…), et du cancer ;
      • pour l'évaluation écotoxicologique des micropolluants d'origines variées.
    • Evaluation écotoxicologique de substituants des parabènes (projet Cosmét'eau), de micropolluants organiques dans les eaux urbaines (projet WaterOmics), de micropolluants des eaux de ruissellement de voirie (projet Roulépur)

    3. Recherches en cours

    Nous développons un projet interdisciplinaire regroupant l'expertise de chimistes, de biologistes, d'électrophysiologistes, médecins, épidémiologistes et spécialistes de l'environnement dont le but est de caractériser un nouvel inducteur de maladie neurodégénérative, et son mécanisme de toxicité. Cet inducteur est un produit de transformation généré dans l'environnement et un métabolite de médicament considéré comme un polluant émergent à haut risque. Nous travaillons également au développement de modèles expérimentaux de neurodégénérescence plus sophistiqués (poisson-zèbre) par l'utilisation de nouveaux inducteurs polluants de l'environnement. Cette approche est aussi nécessaire à la découverte de nouvelles cibles thérapeutiques pour les maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson). Ce projet original s'intéresse donc non seulement aux effets potentiels de ces molécules en santé humaine, mais intègre aussi leur devenir dans l'environnement et leurs impacts sur la biodiversité.

    Notre modèle de poisson zèbre est également pertinent et prometteur pour l'évaluation écotoxicologique des micropolluants organiques dans les eaux urbaines (projet WaterOmics), des micropolluants émergents d'origine cosmétique comme les parabènes et leurs substituants (projet Cosmet'eau), qui contaminent les eaux domestiques et ne sont pas efficacement filtrés par les stations d'épuration. Nous sommes également impliqués dans l'évaluation écotoxicologique de l'efficacité de certains dispositifs innovants sur la qualité des eaux de ruissellement de voirie (projet Roulépur).

    4. Enseignement actuel

    • Responsabilités d'Unités d'Enseignement
      • Chef du Département de Génie Biologique de l'IUTde Sénart Fontainebleau (parcours : Diététique et Génie de l'Environnement)
      • Biochimie structurale (L1CB-SVT) : CM, TD, TP
      • Régulation métabolique (L2CB/L3SVT) : TP
      • Initiation à l'analyse d'article (L2 CB-SVT international) : CM TD
      • UE Bases Cellulaires de la pharmacologie (Master I Chimie) : CM/TD/TP
      • UAR 16 Projet science en biologie et science de l'environnement (Master 1 et 2 MEEF 1er degré)
    • Interventions dans d'autres Unités d'Enseignement
      • UE Métabolisme énergétique (L2CB/SVT) : TP
      • UE Ecotoxicologie (Master 2 Toxicologie, Environnement, Santé) (UPEC, Paris Diderot, Paris Descartes, AgroParisTech) : CM
      • UE Ecotoxicologie Master II STA2E, parcours OMICs.

    5. Responsabilités collectives

    • Membre du Groupe de Travail « Référentiel métier et cahier des charges de la formation des enseignants-chercheurs » DGESIP-MiPNES, MENSER
    • Membre élu du Conseil de Gestion de la Faculté des Sciences et Technologie, depuis 2014
    • Enseignant référent de groupes de L1CB/SVT, depuis septembre 2011
    • Membre du collège d'enseignants pour l'initiative pédagogique de l'UPEC, depuis février 2015
    • Membre élu suppléant de la section CNU 64
    • Responsable de la Cordée de la Réussite « Banlieue-Est, cap vers les sciences », depuis 2011.
    • Président de Promosciences ; depuis 2014. Promosciences est une association d'acteurs de terrain de l'enseignement supérieur et de la recherche en Sciences, Technologies, Santé. Elle œuvre pour la promotion de la qualité et de la spécificité des enseignements scientifiques universitaires en licence et de leur développement au contact de la recherche, et fait des propositions concrètes pour l'amélioration des formations universitaires.

    6. Parcours professionnel

    Période Poste
    2019 - Professeur, Laboratoire Leesu, Université Paris Est-Créteil (Pr. R. Moilleron)
    2017 - 2019 Maitre de conférences, Laboratoire Leesu, UMR MA102, Université Paris Est-Créteil (Pr. R. Moilleron). Sujet : Mécanisme d'action et impacts biologiques de polluants émergents
    2005 - 2016 Maître de Conférences, Laboratoire CRRET ERL CNRS 9215, Université Paris Est-Créteil (UPEC), Equipe « Glycannes-chimie et biologie dans l'homéostasie tissulaire » (Pr. D. Papy-Garcia). Sujet : Les glycosaminoglycannes au cours du stress oxydatif et de la régénération tissulaire ; implication dans les maladies neurodégénératives
    2003 - 2005 Post-doctorat, Bourse de l'Association Française contre les Myopathies (AFM). Laboratoire CRRET, Université Paris Est-Créteil (UPEC), Sujet : Les glycosaminoglycannes au cours de la régénération musculaire
    1998 - 2003 Doctorant puis Post-Doctorant au Laboratoire de Pharmacologie, Faculté de Médecine, Université Paris Est-Créteil (UPEC), Sujet : La mitochondrie, nouvelle cible thérapeutique et toxicologique
    1990 - 1998 Technicien au Laboratoire de Pharmacologie, Faculté de Médecine, Université Paris Est-Créteil (UPEC)

    Production, majoritairement depuis 2008, sur HAL-ENPC, classée par type


jeudi 9 janvier 2020

  • Soutenance de thèse d'Emmanuel ADLER : 15 janvier 2020

    Emmanuel Adler soutiendra sa thèse le 15 janvier 2020 à 14 heures en amphi Navier à l'École des ponts.

    Titre de la thèse :

    « Gérer les déjections humaines, un défi urbain le cas de la ville de Lyon, fin XVIIIe - début XXe s. »

    Et dont vous pourrez trouver en pièce jointe le résumé.

    Le jury sera composé de :

    • Rapporteur.e.s
      • M. Jean-Luc Bertrand-Krajewski, Professeur INSA-Lyon
      • Mme Viviane Claude, Professeur, Institut d'Urbanisme de Lyon
    • Examinateur.e.s
      • Mme Agnès Jeanjean, Professeur, Université Nice Côte d'azur
      • M. Jean-Marie Mouchel, Professeur, Sorbonne Université
    • Direction de Thèse
      • M. Eric Baratay, Professeur, Université Jean-Moulin Lyon III
      • M. Bruno Tassin, Directeur de recherche, École des ponts ParisTech

  • Nouveau Leesu dans HAL

    Bonjour,

    Dans la mesure où le Leesu n'est plus désormais sous la tutelle d'ArgoParisTech, j'ai procédé à la création d'un nouveau laboratoire dans HAL afin que vos dépôts (que j'espère nombreux...) n'alimentent plus indûment la collection d'AgroParisTech.

    En pratique, cela ne change rien pour vous, lorsque vous cherchez à vous affilier vous trouverez toujours le Leesu. Il existe maintenant 2 formes non-valides et une forme valide qu'il convient de choisir. Afin de vous aider à la repérer plus facilement même si elle s'affiche en vert, j'ai subtilement retiré la majuscule aux 2 formes non-valides...

    Pour ceux qui aiment les chiffres et ont la capacité de les retenir, le nouveau code labo pour le Leesu est : 578082.

    Évidemment, en cas d'erreur, je corrige, mais cela prend du temps...

    Par ailleurs, n'hésitez pas à me solliciter pour toutes vos questions relatives à HAL ou consulter les pages dédiées sur l'Espace chercheurs.

    Cordialement,

    Frédérique Bordignon


  • Mise à jour des annuaires du Leesu

    Rappel des procédures pour mettre à jour le contenu de l'Annuaire général et de l'Annuaire détaillé des membres du Leesu

    Bonjour,

    Pour préparer un article pour l'Annuaire détaillé du Leesu, il suffit de renseigner les champs ci-dessous et de les transmettre à Daniel Thévenot accompagnés d'une photo (fichier JPG) prise dans le cadre de son choix. Tous ces articles sont disponibles dans la rubrique accessible via le bouton Annuaire détaillé en haut de la colonne de gauche de la page d'accueil du site du Leesu.

    Dans le cas des doctorants, il est important de mentionner le(s) directeur(s) de thèse et le(s) projets de recherche auxquels ils participent. Dans le cas de collaborations, il est bon d'inclure les URL des établissements/laboratoires/équipes concernés.

    En fin de chaque article de l'Annuaire détaillé, figure une requête sur HAL afin de lister automatiquement les productions scientifiques (références accompagnées ou non de texte intégral) classées par catégorie. Pour éviter d'omettre des productions scientifiques déposées sur HAL, il est important de me transmettre les PATRONYMES utilisés dans ces dépôts, en particulier dans le cas de la présence d'accents ou de noms ou prénoms composés. Si ces travaux ont été réalisés en dehors du Leesu, le nom de l'établissement et du laboratoire d'accueil doit être communiqué à Daniel Thévenot, accompagné des références HAL de tels dépôts.

    La bibliothèque de l'École des Ponts ParisTech propose dans son Espace chercheurs des articles pour justifier l'intérêt du dépôt sur HAL ainsi que des tutoriels pour effectuer ce dépôt de références éventuellement accompagnées des textes intégraux. Pour toute demande d'assistance, contacter Frédérique Bordignon, documentaliste en charge du Leesu à la bibliothèque de l'École des Ponts ParisTech.

    Du 14 novembre au 19 décembre 2019, l'équipe support et assistance du CCSD propose des sessions d'une heure en ligne pour se familiariser avec le dépôt dans HAL. Contenu d'une session :

    • définir ses préférences de dépôt,
    • comment créer une notice bibliographique,
    • comment faire un dépôt avec fichier et comment gérer ses dépôts.

    A qui s'adressent ces formations ? En priorité aux chercheurs, enseignants-chercheurs et doctorants, qu'ils aient déjà déposé ou non. INSCPIPTION à l'un de ces WEBINAIRES

    Enfin, je suggère à chacun de vérifier les informations le concernant dans l'annuaire général du Leesu, et de transmettre à Annick Piazza et moi les corrections/additions souhaitées.

    Merci de diffuser ce message autour de toi et de me transmettre les informations requises ainsi qu'une photo pour chacun.

    Daniel Thévenot

    PS1 : Les caractéristiques du CMS SPIP utilisé ne me permettent pas de donner à chacun les droits d'écriture pour son article de l'Annuaire détaillé ou pour sa ligne de l'Annuaire général du Leesu : il faut donc m'envoyer les informations pour pour que je puisse compléter ou corriger les données de chacun.
    PS2 : Prière de me signaler les départs de membres du Leesu afin de transférer les information vers l'Annuaire des anciens du Leesu.


    Nom, Prénom

    Statut - Établissement de tutelle

    1. Contact

    Contact : courriel

    Adresse professionnelle :

    Téléphone professionnel :

    Fax professionnel :

    Éventuel profil Researchgate :

    Éventuel profil Linkedin :

    Éventuel profil ORCHID :

    Éventuel iDHAL et CV sur HAL :

    2. Thèmes de recherche

    Trois thèmes de recherche avec une phrase de présentation pour chaque thème :

    • Thème de recherche n°1 et son descriptif
    • Thème de recherche n°2 et son descriptif
    • Thème de recherche n°3 et son descriptif

    Trois mots clés (ou plus) en réutilisant éventuellement ceux qui figurent sur les autres fiches de l'annuaire :

    3. Recherches en cours (5-10 lignes)

    4. Enseignement actuel (5-10 lignes)

    5. Responsabilités collectives (au Leesu ou ailleurs, en France ou à l'étranger, les plus récents en premier) (une ligne par responsabilité)

    Période Objet

    6. Parcours professionnel (emplois successifs occupés, les plus récents en premier) (une ligne par emploi/poste/activité)

    Période Emploi/poste/activité


mercredi 18 décembre 2019

  • 30 ans du PIREN Seine : participation du Leesu

    Le programme PIREN Seine vient de fêter ses 30 ans : des chercheurs et enseignant-chercheurs du Leesu ont coordonné la préparation de rapports de synthèse de la Phase 7

    30 ans du PIREN Seine : le colloque

    En 2019, le PIREN Seine fête ses 30 ans. A cette occasion, le colloque de restitution a pris un tour exceptionnel en se déroulant sur 3 jours, les 11, 12 et 13 décembre 2019
    à l'Auditorium du Centre International de Conférences Sorbonne Université, sur le campus de Jussieu, à Paris.

    Ce colloque était intitulé : 30 ans d'analyse du socio-écosystème Seine (1989 - 2019)

    Programme du colloque

    Rapports de synthèse de la Phase 7 du PIREN-Seine

    Des chercheurs et enseignant chercheurs du Leesu ont coordonné la production de volumes ou de chapitres de ce rapport de synthèse 2015 - 2019 :

    • Gilles Billen, CNRS, UMR Metis

      Volume 1 : Le système agro-alimentaire du bassin de la Seine : passé, présent et futurs possibles, sous la direction de la direction de Gilles Billen (DOI : 10.26047/PIREN.rapp.synth.2019.vol1)

      • Page 4. Le système agro-alimentaire du bassin de la Seine : Introduction générale - Gilles Billen*, Sabine Barles, Nicolas Beaudoin, Florent Chlébowski, Fabien Esculier, Nicolas Gallois, Josette Garnier, Julia Le Noë, Sarah Lumbroso, Bruno Mary, Paul Passy, Thomas Puech, Marie Silvestre, Vincent Thieu, Xavier Poux, Pascal Viennot
      • Page 70. Le système-Alimentation-Excrétion de l'agglomération parisienne : verrouillage socio-technique autour d'un fonctionnement linéaire et scénarios de circularité - Fabien Esculier*, Sabine Barles

    • Volume 2 : Flux dans le continuum Homme-Terre-Mer, sous la direction de Josette Garnier & Johnny Gasperi (DOI : 10.26047/PIREN.rapp.synth.2019.vol2)

      • Page 4. Flux dans le continuum Homme-Terre-Mer : Introduction - Josette Garnier*, Johnny Gasperi*
      • Page 8. Flux et sources de HAP : du sous-bassin de l'Orge au bassin de la Seine - David Gateuille, Claire Froger, Sophie Ayrault, Fabrice Alliot, Sam Azimi, Martine Blanchard, Cyrielle Briand, Jean-Marc Brignon, Emilie Caupos, Marc Chevreuil, Olivier Evrard, Elodie Guigon, Michel Meybeck, Gaël Monvoisin, Régis Moilleron, Cécile Quantin, Vincent Rocher, Marie-Jeanne Teil, Daniel Thevenot, Jean-Marie Mouchel, Johnny Gasperi
      • Page 38. Microplastiques en Seine : premières investigations et estimations des flux à l'échelle du bassin de la Seine - Robin Treilles*, Johnny Gasperi, Rachid Dris, Romain Tramoy, Bruno Tassin

    • Volume 3 : Hydrologie urbaine, sous la direction de Katia Chancibault (DOI : 10.26047/PIREN.rapp.synth.2019.vol3)

      • Page 4. Reproduire le cycle de l'eau (petit et grand) à l'échelle de Paris et sa petite couronne - Katia Chancibault*, Alexandra Mosset, Zineb Lotfi, Carla Beauvais, Sayed Shobair, Sara Ourrai, Jean-Claude Linca, Alain Rabier,Nathalie Vernin, Melisande Oget, Marie-Mélodie Belin, Sam Azimi, Frédéric Bethouart, Abdelkader Bedrane, Christophe Lehoucq, Christian Roux, Vincent Rocher, Claude Joannis, Ghassan Chebbo

    • Volume 5 : Sources et dynamique de la matière organique dans le bassin de la Seine, sous la direction de Gilles Varrault & Édith Parlanti (DOI : 10.26047/PIREN.rapp.synth.2019.vol5)

      • Page 4. Introduction : Sources et dynamique de la matière organique dans le bassin de la Seine - Gilles Varrault, E. Parlanti, A. Goffin, A. Huguet, S. Guillon, S. Wang
      • Page 8. Suivi de la dynamique spatio-temporelle de la matière organique dissoute du bassin de la Seine pendant une année par spectrométrie de fluorescence 3D - Angélique Goffin, Sabrina Guérin, Vincent Rocher, Gilles Varrault*
      • Page 74. Propriétés optiques de la matière organique dissoute (MOD)
        traçage de ses sources et dynamique dans la plaine de la Bassée
        - Edith Parlanti*, Mahaut Sourzac, Fulvia Baratelli, Gilles Varrault, Nicolas Flipo

    • Volume 8 : Connaissance et devenir des territoires : les recherches du PIREN-Seine face à la société, sous la direction de Catherine Carré (DOI : 10.26047/PIREN.rapp.synth.2019.vol8)

      • Page 4. Introduction : Connaissance et devenir des territoires , les recherches
        du PIREN-Seine face à la société
        - Catherine Carré, José-Frédéric Deroubaix, Laurence Lestel, Michel Meybeck, Julien Tournebize
      • Page 10. Les modèles : de la compréhension des processus à l'information en soutien à la décision - Catherine Carré*, Michel Meybeck, Josette Garnier, Natalie Chong, José-Frédéric Deroubaix, Nicolas Flipo, Laurence Lestel, Celine Le Pichon
      • Page 32. La construction de la connaissance au service de l'évaluation de la qualité et de l'action - Catherine Carré*, Nicolas Flipo, Josette Garnier, Frédéric Gob, Laurence Lestel et Michel Meybeck
      • Page 68. Les outils participatifs, la place des chercheurs et leurs effets sur
        l'action publique
        - Catherine Carré, José-Frédéric Deroubaix, Josette Garnier, Laura Seguin et Julien Tournebize

  • Présentation de WaterOmics
    Le projet de recherche WaterOmics (2017-2021) est un projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) (programme JCJC).

    Il s'intitule « Traquer les micropolluants organiques dans les eaux urbaines par spectrométrie de masse haute résolution : approches omiques, empreintes et indices »

    Coordinateur du projet : Julien Le Roux

    De nombreux micropolluants émergents (ex. produits de soins corporels, antibiotiques, perturbateurs endocriniens) sont présents dans les eaux urbaines mais leur comportement et leurs transformations dans les stations de traitement des eaux usées et dans l'environnement sont peu connus. Les méthodes actuelles pour l'analyse non-ciblée des micropolluants organiques par spectrométrie de masse haute résolution (HRMS) sont longues et complexes. Ce projet de 4 ans vise à développer une approche exhaustive pour traquer les polluants organiques dans les eaux urbaines par HRMS, en (1) développant un protocole complet et innovant d'extraction et d'analyse de composés polaires et non-polaires dans les eaux urbaines ; (2) développant des méthodes de traitement de données et des indices globaux dérivés d'empreintes HRMS ; et (3) appliquant des méthodes chimiométriques/omiques pour l'analyse et la comparaison d'eaux usées urbaines en parallèle d'analyses de toxicité, avec un focus sur les molécules polaires.

    La réalisation de ces objectifs permettra des avancées dans les méthodes de détection des micropolluants organiques par les méthodes d'analyse non-ciblées en HRMS. Ceci permettra l'identification de nouvelles classes de composés chimiques, de métabolites et de sous-produits de dégradation, et la catégorisation des produits selon plusieurs indices (ex. formule moléculaire, hydrophilicité/polarité, type de mécanisme de dégradation). Développer des indices spécifiques pour la caractérisation de familles de composés aidera à obtenir des résultats plus rapides à partir de données acquises en HRMS, sans diminuer la précision des informations disponibles dans de telles données. L'originalité du projet WaterOmics réside dans cette approche globale, en évitant les étapes longues et complexes liées à l'identification des structures moléculaires des composés inconnus détectés.

    Cette approche sera testée à travers l'évaluation des performances de procédés avancés d'élimination de micropolluants organiques dans les filières de traitement d'eaux usées. La transformation des micropolluants lors des procédés d'oxydation (ozonation, photolyse UV, chloration, peracides) sera d'abord étudiée à l'échelle pilote ou du laboratoire. La performance de stations d'épuration importantes de la région Parisienne (dont la plus grande station d'Europe) sera également évaluée en utilisant cette approche. Les résultats fourniront des stratégies de remédiation pour limiter l'impact des micropolluants organiques sur l'environnement. Un important programme de collecte d'échantillons dans les eaux usées, les rejets urbains et l'environnement sera déployé en collaboration avec un partenaire opérationnel de l'assainissement (SIAAP). Un suivi à long terme de l'impact de rejets urbains dans l'environnement sera effectué, et les empreintes HRMS de multiples eaux urbaines (eaux usées, eaux de ruissellement, eaux de surface…) seront collectées dans une base de données. La validation des méthodes et indices développés et leur robustesse sera essentielle par l'analyse de ces matrices urbaines très diverses. Les relations entre les types d'eau urbaine, les classes de contaminants présentes dans ces eaux et la toxicité des échantillons seront établies afin d'obtenir une vue globale de l'exposome lié à ces échantillons.

    Ce projet fournira des outils innovants pour caractériser et suivre le comportement des composés organiques dans les eaux urbaines, ce qui bénéficiera à tous les acteurs de l'eau, chercheurs, opérationnels et industriels du traitement de l'eau.

    Ce projet est associé à l'Observatoire des Polluants URbains (OPUR).


mardi 17 décembre 2019

  • Offre de stage M2 ou ingénieur au Leesu en 2020 : WaterOmics

    Offre de stage de recherche pour niveau Master 2 ou Ingénieur 3ème année (6 mois) en 2020 au Leesu : Développement de méthodes pour la caractérisation de contaminants organiques dans les eaux urbaines par spectrométrie de masse haute résolution

    Contexte scientifique du stage

    De nombreux micropolluants émergents sont présents dans les eaux urbaines mais leur comportement et leurs transformations dans les stations de traitement des eaux usées et dans l'environnement sont peu connus. L'analyse de micropolluants organiques est généralement réalisée en ciblant les molécules spécifiques, mais le développement de la spectrométrie de masse haute résolution (HRMS) permet d'analyser de manière non-ciblée les échantillons et d'identifier des produits inconnus. Les méthodes actuelles pour l'analyse non-ciblée des micropolluants organiques en HRMS (de l'extraction au traitement de données) sont longues et complexes, l'identification précise de molécules inconnues requérant de multiples étapes et des vérifications poussées. Des approches statistiques et plus exhaustives peuvent être développées pour caractériser et suivre les micropolluants organiques de manière globale dans les eaux urbaines.

    Cadre et partenaires du projet

    Le stage s'insère dans le cadre du projet de recherche WaterOmics financé par l'Agence Nationale de la Recherche (2017-2021). Ce projet s'intitule « Traquer les micropolluants organiques dans les eaux urbaines par spectrométrie de masse haute résolution : approches omiques, empreintes et indices » et comporte trois tâches de recherche :

    1. Développement analytique de protocoles d'extraction (SPE, fractionnement) et d'analyse (séparation HILIC ou en phase inverse et détection par UPLC-IMS-QTOF)
    2. Développement de méthodes de traitement de données et d'indices pour la caractérisation des micropolluants dans les procédés d'oxydation des eaux usées
    3. Application des méthodes développées aux eaux urbaines (performance du traitement des micropolluants organiques dans les eaux usées, qualité des eaux de surface impactées par les micropolluants, caractérisation des différentes eaux urbaines, i.e., eaux de ruissellement, eaux usées et eaux de surface).

    Le projet s'appuiera sur les instruments analytiques de la plateforme d'analyse Prammics, en particulier sur les instruments de chromatographie en phase liquide (Water Vion – UPLC-IMS-QTOF et Shimadzu HPLC Fraction collector). L'UPLC-IMS-QTOF est un instrument de HRMS équipé d'une séparation par mobilité ionique (IMS) permettant de séparer des composés habituellement co-élués (ex. isomères) et d'augmenter ainsi la résolution de l'instrument.

    Le projet WaterOmics est une collaboration avec le Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne (SIAAP) qui fournira un accès à des stations d'épuration majeures de l'agglomération parisienne et participera au prélèvement d'échantillons. Des déplacements seront à prévoir, en particulier sur le site de la station de Seine Centre à Colombes.

    Objectifs du stage

    Le stage s'insèrera principalement dans la tâche 2 du projet WaterOmics (développement des méthodes de traitement de données). Les objectifs sont les suivants :

    • Effectuer différents tests d'oxydation (principalement ozonation)
    • Développer des méthodes de caractérisation des produits de dégradation à la suite d'un procédé d'oxydation (basées sur le défaut de masse, ou diagrammes de Van Krevelen grâce aux formules brutes des molécules)
    • Poursuivre le développement d'une application pour le traitement de données issues de l'analyse en haute résolution

    Le stage comprendra plusieurs volets nécessitant des compétences diverses :

    • Programmation et traitement de données : traitements statistiques, utilisation de logiciels de traitement de données (ex. R).
    • Préparation (extraction, concentration, fractionnement) et analyses d'échantillons (chromatographie liquide et spectrométrie de masse)

    Profil recherché

    Formation de niveau M2 ou ingénieur en chimie analytique ou chimie de l'environnement :

    • Compétences en chimie analytique (méthodes d'extraction, de fractionnement, de séparation et de détection) et chimie de l'environnement (traitement et qualité des eaux)
    • Compétences en programmation et aisance avec les logiciels informatiques
    • Connaissances en statistiques
    • Aisance dans la rédaction de rapport et bon niveau d'anglais souhaitable

    Caractéristiques du stage proposé

    • Début du stage : février 2020
    • Durée du stage : 6 mois
    • Date limite de candidature : 15 janvier 2020
    • Candidature : envoi de curriculum vitae détaillé et de lettre de motivation à Julien Le Roux et Nina Huynh
    • Indemnité de stage : environ 450 € / mois
    • Lieu du stage : Université Paris-Est Créteil, Laboratoire eau, environnement, et systèmes urbains (LEESU), 61 avenue du Général de Gaulle, 94010 CRETEIL Cédex

    Pilotes du projet : Julien Le Roux et Régis Moilleron

    Fiche d'offre de stage


lundi 16 décembre 2019

  • Soutenance de thèse de Claudia PAIJENS : 16 décembre 2019

    Bonjour à toutes et à tous,

    J'ai le plaisir de vous inviter à ma soutenance de thèse intitulée « Biocides émis par les bâtiments dans les rejets urbains de temps de pluie et transfert vers la Seine » qui se déroulera le lundi 16 décembre à 14 h à l'Université Paris-Est Créteil, dans l'auditorium de la Maison des Sciences de l'Environnement (MSE).

    Le campus se situe au 61 avenue du Général de Gaulle à Créteil : plan d'accès

    Ce travail a été réalisé au Laboratoire Central de la Préfecture de Police (LCPP) et en partenariat avec le Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (Leesu).

    Le jury sera composé de :

    • Hélène Fenet, Professeure à l'Université de Montpellier, rapporteure,
    • Jean-Luc Bertrand Krajewski, Professeur à l'INSA Lyon, rapporteur,
    • Claire Vialle, Maître de conférences à l'INP Toulouse, examinatrice,
    • Yves Lévi, Professeur à l'Université Paris-Sud, examinateur,
    • Vincent Rocher, ingénieur responsable de service à la Direction Innovation et Environnement du SIAAP, invité,
    • Régis Moilleron, Professeur à l'Université Paris-Est Créteil, directeur de thèse,
    • Adèle Bressy, chargée de recherche à l'École Nationale des Ponts et Chaussées, co-encadrante,
    • Bertrand Frère, ingénieur de recherche au LCPP, co-encadrant.

    Résumé de la thèse

    Bien cordialement,

    Claudia PAIJENS


samedi 14 décembre 2019

  • Offre de stage de Master 2 en 2020 - 6 mois - Analyse par LC/MSMS d'anti-termites dans des eaux de ruissellement de bâti et transfert vers les eaux souterraines du Bassin d'Arcachon

    Sujet de stage

    Analyse par LC/MSMS d'anti-termites dans des eaux de ruissellement de bâti et transfert vers les eaux souterraines du Bassin d'Arcachon

    Niveau du Stage

    Master 2

    Durée

    6 mois

    Lieu

    Université Paris-Est Créteil, Faculté des sciences et technologie

    Contexte :

    Ce stage est proposé dans le cadre du projet BRIQUE, Bâti Résidentiel et Influence sur la QUalité de l'Eau, porté par le Syndicat Intercommunal du Bassin d'Arcachon (SIBA) et en collaboration avec le Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (Leesu). Ce projet vise à évaluer le transfert des biocides par ruissellement depuis le revêtement des maisons vers le milieu naturel et notamment la nappe phréatique, et à faire le lien avec la présence, à l'état de traces, de certaines molécules de type biocide (et dont les usages phytosanitaires sont interdits depuis plusieurs années) dans les cours d'eau suivis par le SIBA.

    En effet, il a été prouvé que par temps de pluie, les substances utilisées pour protéger les matériaux du bâti étaient lixiviées et transférées aux eaux de ruissellement. Dans les nouveaux quartiers résidentiels, l'infiltration de ces eaux est privilégiée afin d'optimiser la gestion à la source des eaux de ruissellement et limiter les risques d'inondation en aval. Dans le bassin d'Arcachon, la problématique des termites entraine l'utilisation massive de biocides et leur impact sur le milieu aquatique, en particulier les nappes phréatiques est encore mal connu. Les molécules anti-termites sont donc ciblées dans ce stage et nécessitent un développement analytique pour leur quantification dans les eaux de ruissellement et de nappe (Permethrine, deltamethrine, bifenthrine, acétamipride, cypermethrine, hexaflumuron, diflubenzuron, fipronil).

    Les objectifs de ce stage sont :

    1. Réaliser une étude bibliographique sur (i) les méthodes d'analyse de ces substances ; (ii) l'occurrence des molécules anti-termites dans les eaux de ruissellement, les eaux de rivière et les eaux souterraines ; et (iii) sur leur modalité de transfert.
    2. Développer une méthode d'analyse de ces substances (extraction sur phase solide SPE et analyse par couplage chromatographie liquide / spectrométrie de masse en tandem (LC/MSMS)).
    3. Appliquer cette méthode à des échantillons d'eaux de ruissellement et des eaux souterraines pour comprendre leur transfert.

    Profil

    Niveau M2 en chimie analytique / sciences de l'environnement avec un intérêt pour les analyses en laboratoire. Connaissances en LC/MSMS et analyse de traces seraient un plus.

    Responsables de stage

    Candidature à ce stage

    Envoi de Curriculum détaillé et de lettre de motivation à Adèle Bressy (adele.bressy[at]enpc.fr)


jeudi 5 décembre 2019

  • Présentation du programme de recherche MIAM

    Présentation du programme de recherche "Microbial Alteration and preservation of Monuments in urban area" (MIAM)

    Années : 2019 - 2023

    Nom du projet : Microbial Alteration and preservation of Monuments in urban area

    Acronyme du projet : MIAM

    Partenaires :

    Résumé

    La préservation du patrimoine culturel bâti dans une zone urbaine polluée est un défi socio-économique pour les municipalités. En effet, les bâtiments en pierre sont continuellement exposés à des composés chimiques (polluants comme les NOx, CO…) et biologiques (champignons, bactéries, algues) qui conduisent à différentes altérations. Malgré les progrès importants réalisés récemment dans le développement des techniques de biotechnologie, de fabrication de la matière et de polymérisation, la volonté des scientifiques de concevoir de nouveaux matériaux pour prévenir la dégradation des pierres demeure une priorité de recherche élevée. Pour surmonter les dommages dans une zone urbaine polluée et éviter l'utilisation de réactifs biocides communs non respectueux de l'environnement et, par conséquent, leur effet toxique sur la santé aquatique et humaine, il est primordial de développer de nouveaux revêtements hybrides en utilisant des « processus de chimie verte » pour la restauration des pierres du bâti.

    Cimetière du Père Lachaise à Paris

    Prélèvements de la tombe 66 de la zone romantique (division 25) du cimetière. Cette zone est une zone verte avec la présence de nombreuses plantes et arbres. Le monument choisi est en calcaire lutétien et présente une semelle, un substrat rocheux, une pierre tombale horizontale et une stèle verticale. L'arrière de la stèle est orienté sud-est.

    Micrographie au microscope électronique à balayage de Stenotrophomonas sp. altérant du calcaire.

    Afin de proposer des traitements de conservation adéquats, notre projet vise à discriminer les contributions des microorganismes et des polluants dans l'altération des pierres calcaires (calcaire et marbre) et à évaluer leurs effets synergiques par une approche pluridisciplinaire. Ces revêtements seront conçus selon les étapes successives suivantes :

    1. Compréhension de l'influence microbienne sur la dégradation des pierres,
    2. Identification des communautés microbiennes sur les surfaces de pierre en fonction des conditions atmosphériques,
    3. La synthèse de monomères à base de résine époxyde et de revêtements antimicrobiens permanents selon la photo-polymérisation cationique sous illumination de la lumière visible avec des colorants naturels,
    4. La synthèse des revêtements réversibles par un procédé de « Click-chimie » (Photodiels-Alder) à partir de deux types de précurseurs, un contenant le groupe maléimide et un second dérivé de la fonction anthryl dérivée de colorants naturels et
    5. L'étude de la durabilité et la résistance mécanique des revêtements déposés sur la pierre, et leur résistance dans des conditions atmosphériques réelles.

    Notre motivation est de proposer, dans un temps réduit, de nouveaux revêtements antimicrobiens à faible coût à partir de composés biologiques selon une « chimie respectueuse de l'environnement » avec des propriétés antimicrobiennes efficaces et permanentes. Nous évitons certainement, dans la mesure du possible, l'utilisation de monomères, de solvants ou d'autres molécules dangereuses à base de produits pétroliers pour respecter les normes environnementales communes.

    1. Problématique et présentation du projet

    Face aux pollutions atmosphériques et aux agents climatiques et biologiques, le challenge est de réussir à préserver les bâtiments en étant respectueux de l'environnement.

    2. Objectifs

    1. Comprendre des processus d'altération du calcaire et du marbre en fonction de la composition des communautés microbiennes et des polluants,
    2. Concevoir de nouveaux revêtements de protection permanents en fonction des résultats de l'analyse des communautés microbiennes vivantes présentes sur les monuments en pierre en fonction des saisons et des polluants,
    3. Elaborer des revêtements bio-basés selon un procédé de photo-polymérisation cationique sous la lumière visible ou l'irradiation de lumière du soleil dans les conditions atmosphériques,
    4. Concevoir des bio-matériaux « respectueux de l'environnement » et reversibles dans un temps réduit, en utilisant des colorants naturels qui jouent un rôle double (photo-sensibilisant pour l'initiation de la polymérisation et promoteur des espèces réactives d'oxygène sous illumination de la lumière visible) conduit à des revêtements antimicrobiens permanents,

    3. Organisation

    MIAM : organigramme des tâches

    5. Financements

    Appel à Projets collaboratif de l'ANR. Comité d'évaluation scientifique : Sociétés urbaines, territoires, constructions et mobilité

    Liste des Financeurs Sommes
    ANR 506 k€
    OSU Effluve 5 k€

  • Offre de stage Master 2 en février 2020 Leesu - Lisa

    Offre de stage Master 2 en février 2020 Leesu - Lisa - Étude de l'altération des monuments en pierre calcaire par la pollution et les microorganismes : approche de terrain

    Sujet de stage

    Étude de l'altération des monuments en pierre calcaire par la pollution et les microorganismes : approche de terrain

    Niveau du Stage

    Master 2

    Durée

    6 mois à partir de février 2020

    Lieu

    Université Paris-Est Créteil, Faculté des sciences et technologie

    Description du sujet :

    La préservation du patrimoine culturel bâti dans une zone urbaine polluée est un défi socio-économique et culturel pour les municipalités. En effet, les bâtiments en pierre sont continuellement exposés à des composés chimiques (polluants tels que NOx, SO2, CO2, …) et à des organismes biologiques (champignons, bactéries, algues) qui conduisent à différentes altérations. Ces altérations sont particulièrement marquées sur les pierres calcaires (qui sont utilisées dans 52 % des monuments en France). Afin de mieux les préserver, en évitant l'utilisation de réactifs biocides communs non respectueux de l'environnement et toxiques pour la santé aquatique et humaine, il est primordial de développer de nouveaux revêtements hybrides en utilisant des « processus de chimie verte » pour la restauration des pierres du bâti.

    Afin de proposer des traitements de conservation adéquats, notre projet vise à discriminer les contributions des microorganismes et des polluants dans l'altération des pierres calcaires (calcaire et marbre) et à évaluer leurs effets synergiques par une approche pluridisciplinaire. Le site d'étude choisi est un site classé : le cimetière du Père Lachaise à Paris qui est végétalisé et le 3ème site parisien le plus visité. Il possède de nombreuses tombes en calcaire, dont plusieurs sont non restaurées (19-20ème siècle).

    Les objectifs de ce stage sont donc

    1. de réaliser une cartographie de la zone d'étude en répertoriant les monuments funéraires d'intérêt (tombes en pierre calcaire et marbre) et leurs conditions environnementales (exposition, présence d'arbre, ensoleillement, pluviométrie, polluants…),
    2. de mettre en place un suivi des conditions environnementales (mesures du SO2, NOX, O3, carbone suie, etc. et collecte de pluies),
    3. participer au prélèvement d'échantillons biologiques sur différents monuments,
    4. collecter des échantillons de pierre pour caractériser les altérations (MEB et DRX),
    5. poursuivre le suivi périodique d'échantillons exposés dans l'enceinte du cimetière pour étudier les premiers stades de colonisation biologique, notamment grâce à une benthotorch (mesure des cyanobactéries, algues vertes, diatomées…).

    Ce stage se déroulera dans le cadre du programme de recherche « Microbial Alteration and preservation of Monuments in urban area » (MIAM).

    Profil

    Le stage s'adresse donc à un étudiant ayant une formation en géologie / biologie qui maîtrisent des connaissances de base sur les pierres et en microbiologie, ayant un goût pour le terrain. Des compétences en SIG seraient un plus.

    Responsables de stage

    Candidature à ce stage

    • Envoi de Curriculum détaillé et de lettre de motivation aux 2 responsables du stage
    • Date limite de candidature : 9 janvier 2020
    • Indemnité de stage prévue : 535 € par mois

jeudi 28 novembre 2019

  • LimnoPlast : lancement du programme avec le Leesu

    Microplastiques dans les rivières et les lacs : Début d'un projet de recherche européen impliquant le Leesu

    Rachid Dris et Bruno Tassin ont participé entre le 25 et le 27 novembre 2019 au lancement officiel du projet européen de recherche et de formation Limnoplast sur la distribution des microplastiques dans les rivières et lacs européens, à l'Université de Bayreuth.

    Ce « Réseau de formation innovant (ITN) » est financé pour quatre ans à hauteur de près de 4,1 millions d'euros par l'UE sur son programme « Horizon 2020 » dans le cadre des mesures Marie Skłodowska Curie. Du 25 au 27 novembre 2019, les partenaires internationaux du projet ont discuté des prochaines étapes du projet sur le campus de Bayreuth. Il est soutenu par 13 universités, instituts de recherche et partenaires industriels de huit pays européens et coordonné par le professeur Christian Laforsch de l'Université de Bayreuth.

    Equipe Limnoplast à l'Université de Bayreuth (26 novembre 2019) @ LimnoPlast

    Les petits déchets plastiques microscopiques, aussi appelés microplastiques, représentent un défi pour les écosystèmes d'eau douce du monde entier. Cependant, on ne sait pas encore très bien d'où proviennent les particules et comment elles pénètrent dans les rivières et les lacs. De même, il n'existe toujours pas de recherche exhaustive sur la façon dont les particules microplastiques présentes dans l'environnement affectent les humains ou les animaux, et encore moins des écosystèmes entiers. Le nouveau projet de l'UE sous le nom abrégé « LimnoPlast » vise donc à aborder le thème des « microplastiques dans les écosystèmes d'eau douce » dans une perspective holistique.

    Au cours des prochaines années, quinze doctorants interdisciplinaires des domaines des sciences des polymères et de l'ingénierie, de la toxicologie et de l'écologie, des sciences environnementales, sociales et juridiques, de la psychologie et de la psychologie pourront utiliser leurs travaux de recherche pour répondre aux questions centrales sur l'origine, la distribution et les effets des microplastiques sur les systèmes d'eau douce et développer, à partir de ces connaissances, des solutions au défi des microplastiques. Des études de cas exemplaires exploreront les écosystèmes d'eau douce autour des trois zones urbaines d'Aarhus, Amsterdam et Paris. Deux de ces doctorants rejoindront Leesu en mai 2020.

    « LimnoPlast » est le premier projet européen à mettre systématiquement en réseau les sciences naturelles, environnementales, techniques et sociales dans le domaine de la recherche microplastique.

    Outre les 13 partenaires européens directement impliqués dans l'encadrement et le soutien scientifique des doctorants, onze autres organisations partenaires de la science et de l'industrie sont impliquées dans le projet. Il en résulte certainement un large éventail interdisciplinaire. Outre des manifestations scientifiques, par exemple sur la toxicologie des microplastiques et la détection des particules microplastiques dans l'environnement, des sessions de formation sur le thème des "compétences transférables et non transférables" et des informations sur les nombreuses possibilités de carrière associées à ce travail sont proposées. Les entreprises Evonik et BASF, par exemple, invitent à des ateliers dans le domaine « Innovation et entrepreneuriat ». Entre-temps, l'Institut fédéral allemand d'hydrologie, l'Agence fédérale allemande pour l'environnement, le DIN-Institut (l'Institut allemand de normalisation) et l'UNESCO présenteront des offres d'emploi dans le secteur public. PlasticsEurope organise une « Journée de l'industrie » et fournit des informations sur les opportunités de carrière dans l'industrie, tandis que PlasticSoupFoundation donnera un aperçu du travail d'une organisation non gouvernementale.

    Contacts

    • LEESU à ENPC et UPEC :

    Bruno Tassin / Johnny Gasperi / Rachid Dris

    Tél. : + 33 667 668 234 / +33 614 997 464 / + 33 661 123 564

    Courriels : Bruno.tassin(AT)enpc.fr / gasperi(AT)u-pec.fr / Rachid.Dris(AT)enpc.fr

    • Coordinateur du programme

    Prof. Dr. Christian Laforsch, Animal Ecology I, Université de Bayreuth

    Tél. : +49 (0) 921 / 55-2651

    Courriel : christian.laforsch(AT)uni-bayreuth.de

    • Directrice du programme

    Dr. Elisabeth Rieger

    Tél. : +49 (0) 89 / 189 4168 35

    Courriel : rieger(AT)chemiecluster-bayern.de


  • Le Leesu à Sciences Po Paris : 20 novembre 2019

    Participation de Romain Tramoy au Ciné-débat organisé par l'association environnement de Sciences Po Paris le 20 novembre 2019 pour lutter contre la pollution plastique

    Ciné-débat organisé par l'association environnement de Science Po Paris en collaboration avec Surfrider en présence de Surfrider, la député de la Polynésie française Maina Sage et une étudiante de Science Po Eve Isambourg (#Ispeakbluetoo).

    Le thème de la soirée était les fausses bonnes solutions pour lutter contre la pollution plastique : « Solutions à la pollution plastique : comment démêler le vrai du faux ? »

    Après la projection du film, « Le grand saphir, une révolte ordinaire » par Jérémi Stadler, qui présente quelques actions individuelles autour des nettoyages de plage et de l'océan, les invités ont pu échanger sur les limites des gestes individuels, les fausses bonnes solutions telles que les bioplastiques ou l'illusion du tout recyclage.

    Représenté par Romain Tramoy, le Leesu a apporté des éléments factuels sur la confusion entretenue dans les termes de « bioplastiques », « plastiques biosourcés », « plastiques biodégradables » et « compostables », ainsi que sur les limites techniques, économiques et conceptuelles du recyclage. Il a par exemple été rappelé qu'un recyclage, même idéal et total, ne peut satisfaire la demande de plastique d'une année sur l'autre compte tenu de la croissance exponentielle de la demande.


lundi 25 novembre 2019

  • Soutenance de thèse de Prunelle WALDMAN : 25 novembre 2019

    Bonjour à tous,

    Je vous invite à ma soutenance de thèse intitulée « Conséquences des interactions entre les virus entériques humains et la matière organique sur l'efficacité de traitements de désinfection, la persistance virale et l'évolution des populations virales », qui se tiendra le lundi 25 novembre à 13h30 dans les locaux d'Eau de Paris situés 33 avenue Jean Jaurès, à Ivry-sur-Seine.

    Cette thèse a été réalisée dans le cadre d'une collaboration entre Eau de Paris et le Leesu. Le jury est composé de :

    • Gaël BELLIOT, rapporteur, Ingénieur au Centre national de référence des virus des gastroentérites, Université de Dijon.
    • Pierre LE CANN, rapporteur, Professeur à l'École des hautes études en santé publique, Rennes.
    • Valérie CARO, examinatrice, Chercheuse au Pôle de génotypage des pathogènes de l'Institut Pasteur, Paris.
    • Tamar KOHN, examinatrice, Professeur associée au Laboratoire de chimie environnementale de l'École polytechnique fédérale de Lausanne.
    • Françoise LUCAS, directrice de thèse, Professeur à l'Université Paris-Est Créteil.
    • Patricia ALBANESE, co-directrice de thèse, Professeur à l'Université Paris-Est Créteil.
    • Laurent MOULIN, encadrant, Directeur de la recherche d'Eau de Paris.
    • Sébastien WURTZER, encadrant, Ingénieur virologue à Eau de Paris.

    Résumé de la thèse

    Un parking est à disposition sur le site.

    Bien cordialement,

    Prunelle Waldman


Traduction

Sites favoris


120 sites référencés au total

Brèves

30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -...

Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

24 février 2014 - Nous contacter

Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=...