Sur le Web, ces 365 derniers jours

dimanche 18 octobre 2020

  • "Il nous apprenait plus que de l'histoire" : ses élèves rendent hommage à Samuel Paty
    "La foule est abattue, les têtes baissées. Seules des voix sourdes émergent, comme des chuchotements. Parmi les nombreuses personnes présentes ce samedi, devant le collège du Bois d'Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines, des collègues du professeur Samuel Paty, sauvagement assassiné la veille. Des élèves, aussi, qui pleurent leur enseignant d'histoire-géographie disparu. &q...

  • Aucun sauvage attentat n'abattra pas la liberté d'expression
    L’ignoble attentat dont a été victime un enseignant, soucieux de faire apprécier les libertés dont doit bénéficier tout citoyen de notre République, renforce l’envie de défendre en particulier la si précieuse liberté d’expression. Notre association présente ses plus sincères condoléances à la famille et assure le monde enseignant de son total soutien. Elle appelle ses adhérents et les visi...

  • Déployer la sobriété numérique
    Relever les défis du XXIème siècle implique de comprendre les limites physiques auxquelles sont soumis nos systèmes. Le réchauffement climatique, et le tarissement progressif de notre approvisionnement en énergies fossiles constituent ensemble la « double contrainte carbone ». Le respect d’engagements comme les Accords de Paris, qui visent à assurer la survie de nos systèmes, impose de réduire...

  • Barbara Pompili, ancienne secrétaire d’Etat à la biodiversité, Ministre de l’Ecologie
    Après Nicolas Hulot, puis François de Rugy, Elisabeth Borne, Barbara Pompili est la quatrième ministre de l'Écologie du quinquennat d’Emmanuel Macron. Présidente de la Commission développement durable à l’Assemblée nationale, secrétaire d’Etat à la Biodiversité sous François Hollande, la nouvelle ministre de la transition écologique, qui a porté la loi pour la reconquête de la biodiversité, de...

  • Traversée de la France à pied : "Ici et maintenant : la biodiversité"
    Humanité et Biodiversité soutient Maxime et Justine dans leur traversée de la France à pied. Leur objectif ? S'immerger dans les environnements ruraux et sauvages pour renouer un contact sensible avec le vivant. Partis le 12 juillet de Hendaye, ils ont aujourd'hui atteint leur objectif : rejoindre Menton au gré des sentiers et autres itinéraires improvisés. Ici et maintenant, ils nous transport...

  • À découvrir : "Inventaire des petites bêtes des jardins"
    Avec le soutien d'Humanité et Biodiversité, cet ouvrage illustré avec précision et attention répertorie les principales espèces animales de nos jardins. Parmi ces 100 spécimens, certains nous sont familiers (abeilles, guêpes, mouches, etc.), d’autres plus mystérieux comme les carabes dorés, les doryphores ou encore les éphippigères. Et pourtant, ils vivent quasiment tous autour de nous ! &quo...

  • Partout en Europe, exigeons une autre PAC !
    Humanité et Biodiversité est membre de la plateforme Pour une Autre PAC qui se bat pour une réforme de la politique agricole plus respectueuse des paysans, de la santé des consommateurs et des animaux, et de l'environnement. Du 12 au 20 octobre 2020, vous pouvez agir en rejoignant le mouvement européen Good Food Good Farming sur les réseaux sociaux ! Les 21 et 22 octobre, nos élu·es au Parleme...

  • Glyphosate : des alternatives non chimiques existent !
    Après plusieurs mois de travaux, l'Anses a rendu public les résultats de son évaluation des alternatives non chimiques au glyphosate, cet herbicide destiné à détruire les mauvaises herbes et considéré comme cancérogène probable pour l'homme. Cette substance toxique pour la santé et l'environnement ne serait ainsi pas totalement interdite mais soumise à des restrictions d’usage qui sont désormai...

  • Les lichens
    Parmi les nombreuses espèces vivantes présentes sur Terre, beaucoup ont été étudiées. Mais la majorité d’entre-elles nous sont encore inconnues ! Les scientifiques estiment que la majorité des espèces connues de l’Homme est minime et que 95 % de la biodiversité recèle une part d'ombre importante. C’est principalement le cas pour les organismes de petite taille : virus, bactéries, champignons… e...

  • Les plantes affamées par le déclin du phosphate dans les sols
    Une nouvelle étude fait le bilan de l'appauvrissement des sols en phosphate provoqué par l'érosion consécutive à l'agriculture intensive. Les résultats dépeignent un tableau plutôt inquiétant. Le phosphore est l'un des piliers de l'agriculture. Figurant parmi les principaux ingrédients nécessaires à la bonne croissance des plantes, il est naturellement produit sous la forme de phosphates selo...

  • Retour des néonicotinoïdes pourtant interdits depuis 2018
    Mardi 6 octobre, l'Assemblée nationale a voté en faveur de la réintroduction temporaire des néonicotinoïdes, ces insecticides tueurs d’abeilles, afin de sauver la filière de la betterave sucrière. Humanité et Biodiversité avait pourtant participé à la réunion du CNTE pour y exprimer son opposition au projet de loi et son soutien aux trois ONG environnementales ayant boycotté la séance. Alors q...

  • Trois Neuroterus

    En été, j’aime bien regarder sous les feuilles de chêne, on y trouve parfois de petites galles, et il y en a de plusieurs espèces. En voici trois du genre Neuroterus.

    Chez ces Cynipidae, deux générations alternent dans l’année. A l’automne, les galles se détachent des feuilles ou tombent avec les feuilles, et les larves hivernent dans ces galles au sol. Au printemps, la première génération émerge de ces galles, elle ne comprend que des femelles. Elles pondent aussitôt dans les bourgeons floraux des chênes, ce qui forme de petites galles rondes sur les chatons. Il en sort en juillet des mâles et des femelles qui s’accouplent. Les femelles fécondées pondent sous les feuilles, cela engendre les galles d’été. Celles-ci ne contiennent que des larves femelles. Et le cycle est bouclé !

    Neuroterus quercusbaccarum – parc du peuple de l’herbe à Carrières-sous-Poissy © Gilles Carcassès

    La galle de Neuroterus quercusbaccarum est appelée galle lentille.

    Neuroterus albipes – parc du peuple de l’herbe à Carrières-sous-Poissy © Gilles Carcassès

    Neuroterus albipes est nettement plus rare. Le bord de cette galle aplatie en assiette est plus ou moins festonné.

    Neuroterus numismalis – étang du Corra à Saint-Germain-en-Laye © Gilles Carcassès

    Neuroterus numismalis est ainsi nommé en raison de la ressemblance de ses galles avec de petites pièces de monnaie.

    Sources :

    Les galles du chêne, par André Lequet

    La parthénogénèse chez les insectes, par Passion Entomologie

    Retrouvez d’autres galles :

    La galle en bourse de l’orme

    Sous les feuilles des érables


  • L'Argus bleu ou Azuré commun au jardin.
    Ce petit papillon a habité mon jardin tout l'été. Des années que je n'en avais vu autant. Au jardin on ne peut le rater à cause de sa couleur bleue, intense, et ce malgré sa petite taille. Sur le gazon impossible de passer inaperçu essentiellement lorsque dans votre gazon vous avez du trèfle blanc ou rosé. Il adore !!! Alors n'hésitez pas, lors du regarnissage automnal de la pelo...

samedi 17 octobre 2020

vendredi 16 octobre 2020

Traduction

Sites favoris


122 sites référencés au total

Brèves

30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -...

Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

24 février 2014 - Nous contacter

Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=...