Sur le Web, ces 365 derniers jours

mardi 21 septembre 2021

lundi 20 septembre 2021

  • Le Sirta, l'observatoire de recherche atmosphérique d'Île-de-France, fait peau neuve
    Le vendredi 17 septembre, le Centre national de recherche scientifique (CNRS) et l'Institut polytechnique de Paris (IPP) ont célébré le renouveau du Site instrumental de recherche par télédétection atmosphérique, Sirta. Fondé en 1999 par l'Institu...

  • La Baie d'Audierne : 51eme site Ramsar français

    Le site de la Baie d'Audierne a été reconnu site d'importance internationale au titre de la Convention de Ramsar pour les zones humides le 4 septembre 2021. Il s'agit du 51eme site français (le 39eme de métropole) à recevoir cette distinction.


  • Sylvain Boucher est nommé président de France Water Team
    Sylvain Boucher est désormais le nouveau président du pôle de compétitivité de la filière française de l'eau, France Water Team. Il assurait jusqu'alors les fonctions de président délégué du pôle. Il succède ainsi à Anne Ribayrol-Flesch.

  • Stéphane Leterrier est nommé directeur du nouveau pôle Paprec Énergies
    Stéphane Leterrier, directeur général adjoint du groupe Paprec chargé des marchés collectivités et des grands projets et directeur général de Coved, prend la tête du nouveau pôle Paprec Énergie.

  • Réseaux intérieurs : un arrêté impose des règles pour prévenir les contaminations de l'eau potable
    Pour éviter les contaminations de l'eau potable, un arrêté vient encadrer les pratiques concernant les réseaux d'adduction et de distribution à l'intérieur des bâtiments. Celles-ci étaient jusqu'alors aiguillées par des guides techniques et normes...

  • Le chiffre du jour : 30 %
    Câ€â„¢est le taux de réduction des émissions de méthane d'ici à 2030 (par rapport aux niveaux de 2020) que sâ€â„¢engagent à atteindre les États-Unis et lâ€â„¢Union européenne. Cela permettrait « de réduire d'au moins 0,2 °C le réchauffement d'ici à 2050 », so...

  • Qualité de l'eau potable à la Réunion : entre espoir et résignation
    Près de la moitié des Réunionnais sont alimentés par une eau pas toujours conforme aux normes sanitaires. L'UFC-Que Choisir a décidé de lancer une action collective pour dédommager – dans un premier temps – les abonnés de cinq communes.

  • Évaluation Oasis du Réseau d’épidémiosurveillance de l’antibiorésistance des bactéries pathogènes animales (Résapath) 2018-2019
  • Musique : La Chica et Madame Monsieur prêts à enflammer le Festi'Val de Marne 2021
    De nombreux artistes se produiront sur les scènes du Val-de-Marne à l'occasion de la 35e édition du Festi'Val de Marne qui aura lieu du 1e au 22 octobre 2021. Parmi eux : la chanteuse franco-vénézuélienne La Chica, ainsi que le duo Madame Monsieur.

  • Climat : le monde est sur une « voie catastrophique », alerte le chef de l'ONU
    « Le monde est sur une voie catastrophique », a alerté, le 17 septembre, le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, après avoir évalué les engagements climatiques des 191 pays signataires de l'Accord de Paris. La Convention-cadre d...

  • Typification de douze noms dans le genre Anaphalis DC. (Asteraceae)
    Typification of twelve names in the genus Anaphalis DC. (Asteraceae)

    Dans la présente étude, les lectotypes de 12 noms, à savoir Anaphalis beddomei Hook.f., Anaphalis bournei Fyson, Anaphalis elliptica DC., Anaphalis oblonga DC., Anaphalis oblonga var.

    In the present study, lectotypes for 12 names viz. Anaphalis beddomei Hook.f., Anaphalis bournei Fyson, Anaphalis elliptica DC., Anaphalis oblonga DC., Anaphalis oblonga var.


  • Le directeur général du projet Iter confirme le retard et prévoit une révision du budget
    En août 2016, les ingénieurs du projet Iter – voué à montrer la faisabilité de la fusion nucléaire – se sont donné deux objectifs. Le réacteur, en construction au centre d'études nucléaires de Cadarache, dans les Bouches-du-Rhône, devra produire s...

  • France Énergies marines conclut sa première campagne de mesures sous-marines à Dunkerque
    D'ici à la fin de 2027, 46 éoliennes posées seront installées au large de Dunkerque (Nord). En amont de l'implantation de ce futur parc de 600 mégawatts (MW), mais aussi, fin 2023, de celui de Dieppe-Le Tréport (Normandie) de 496 MW, l'association...

  • [VIDEO] La nature reprend vie sur les décombres d'un immense chantier
    La création du barrage de Donzère-Mondragon sur le Rhône et d'un canal de déviation long de 26 km ont eu d'importants impacts sur l'environnement. Pourtant sept décennies plus tard, la nature a repris ses droits au bénéfice de la faune sauvage. Re...

  • Trophées de l'adaptation au changement climatique Life ARTISAN

    Un concours pour valoriser les Solutions d’adaptation fondées sur la Nature. Candidatures avant le 10 novembre 2021.


  • Des momies tombées du ciel

    Les momies ? Des pharaons, des reines mythiques... mais aussi des animaux, et en particulier des oiseaux dont des millions ont été retrouvés dans des tombes de l'Égypte ancienne. En les étudiant de près, des chercheurs ont pu percer les secrets d'un étonnant business... Remontez le temps et embarquez le long du Nil avec ce nouvel épisode de "Zeste de science".


  • Le champignon hérisson

    Si vous avez l’occasion de vous balader dans les différents bois de feuillus de l’agglomération, vous devriez rencontrer sans nul doute quelques hêtres, et avec un peu de chance un petit champignon très friand de ces mêmes arbres : La Vesse-de-loup hérisson.

    Lycoperdon echinatum – Menucourt © CACP – Matthieu Delagnes

    En voilà un beau petit champignon, il dépasse rarement les 8 cm de haut et est de couleurs assez variables, blanc, blanc crème, brun, voire même complètement marron. Une fois à maturité, il se perce en son sommet afin de libérer les spores contenues à l’intérieur du chapeau. Mais attention, il peut être confondu avec un de ses cousins assez fréquent en forêt : la Vesse-de-loup perlée.

    Il a comme particularité d’être recouvert de petits aiguillons assez fragiles, d’où le fameux « hérisson » dans son nom. On dit de ce champignon qu’il a une saveur plutôt douce, son odeur est assez faible et ressemble un peu à celle du bolet, on le rencontre d’ailleurs à peu près à la même saison que ceux-ci entre juillet et novembre.

    Sources :

    Le guide des chmpignons

    Vous pouvez retrouvez d’autres champignons ici :

    La pézize écarlate, champignon d’hiver

    Le coprin chevelu

    Les beautés cachées du polypore soufré

    Les deux oreilles


  • Dipsacus sativus, la cardère cultivée
    Dipsacus sativus – Paris © Gilles Carcassès

    Dans le parc de la Butte du Chapeau Rouge, que j’ai visité dans le cadre du concours Décoflo 2021, les jardiniers ont choisi cette année d’intégrer un chardon à leurs compositions fleuries, pour les qualités graphiques de la plante et aussi pour son histoire singulière. Sur un fond d’amarantes, voici la cardère cultivée.

    Les capitules de Dipsacus sativus sont munis d’épines très solides, souples et recourbées. Après séchage, ils étaient enfilés sur des sortes de peignes et servaient à griffer des étoffes fines pour leur donner un aspect soyeux. Cette opération est nommée le lainage. Les tapis de billard, les manteaux de luxe, par exemple, bénéficiaient de ce traitement.

    Cette cardère était autrefois largement cultivée pour cet usage surtout dans les régions où l’industrie textile était bien implantée. Les derniers champs de cardère cultivée ont disparu de France vers 1980, avec l’arrivée de machines plus modernes.

    Dipsacus sativus / Dipsacus fullonum
    © Gilles Carcassès

    Il ne faut pas confondre la cardère cultivée (Dipsacus sativus) avec la cardère sauvage (Dipsacus fullonum). Les capitules de la première sont plus longs et cylindriques, les bractées de l’involucre sont plus courtes et les fleurs beaucoup plus pâles.

    Retrouvez le portrait d’un grand amateur de graines de cardères :

    Le chardonneret élégant


  • Rendez-vous à Berlin les 3-4 novembre pour découvrir des solutions innovantes dans lâ€â„¢énergie durable
    The Business Booster est l'évènement de lâ€â„¢innovation dans lâ€â„¢énergie durable porté par EIT InnoEnergy. Une occasion à ne pas manquer pour les industriels, investisseurs et collectivités en quête de solutions innovantes pour décarboner leur activité.

  • Watty à lâ€â„¢école : sensibiliser les jeunes citoyens à la transition écologique
    Sensibiliser les citoyens est essentiel pour soutenir les actions de transition écologique des collectivités. Et pourquoi pas commencer dès le + jeune âge ? Câ€â„¢est lâ€â„¢objectif du programme Watty : rendre les enfants acteurs et ambassadeurs de la tra...

  • 20/09/2021 : Photos : Spréo pie, Alouette de Williams, Pic de Nubie, Autour à ailes grises.
    10 nouvelles photos : Spréo pie, Alouette de Williams, Pic de Nubie, Autour à ailes grises, Guêpier de Revoil, Moinelette de Fischer, Calao à bec jaune, Apalis à front roux.

dimanche 19 septembre 2021

  • Autographa gamma, le Gamma
    Autographa gamma – parc du peuple de l’herbe à Carrières-sous-Poissy © Gilles Carcassès

    En passant dans les herbes, on fait parfois décoller ce lourdaud. Il ne va pas bien loin. Inquiété par la présence du photographe, il fait trembler ses ailes. On reconnaît le Gamma à la marque blanche sur l’aile antérieure.

    Autographa gamma – Cergy (95) © Gilles Carcassès

    Son profil est remarquable !

    Autographa gamma – Vouillé (79) © Gilles Carcassès

    C’est à la nuit tombante que je surprend cet individu en train de butiner des centhrantes en fleurs. Il a sorti sa trompe qu’il s’apprête à plonger au fond d’une corolle en tube pour y puiser le nectar.

    Les chenilles d’Autographa gamma sont polyphages. C’est la seconde génération, à la fin de l’été, qui peut provoquer d’importants dégâts aux cultures légumières, en particulier aux choux.

    Retrouvez une autre noctuelle nuisible aux cultures :

    La Plusie chalcite


  • 19/09/2021 : Photos : Hokki blanc, Hokki brun, Mégapode maléo, Faisan de Bulwer, Carpophage de Müller.
    31 nouvelles photos : Hokki blanc, Hokki brun, Mégapode maléo, Faisan de Bulwer, Carpophage de Müller, Ara de Spix, Inséparable à joues noires, Bulbul à gorge claire, Chevalier sylvain, Capucin nonnette, Cisticole de Carruthers, Cratérope de Sharpe, Cubla de Gambie, Euplecte à dos d'or, Euplecte veuve-noire, Euplecte à épaules orangées, Euplecte ignicolore, Glaréole auréolée, Gobemo ...

samedi 18 septembre 2021

  • Phytomyza spondylii, mineuse des feuilles de berce
    Phytomyza spondylii – Saint-Germain-en-Laye © Gilles Carcassès

    Au bord du chemin forestier, les berces communes (Heracleum sphodylium) font grise mine malgré le rayon de soleil ! Les feuilles sont dévorées de l’intérieur par de petites larves qui tracent leur chemin sinueux.

    Phytomyza spondylii – Saint-Germain-en-Laye © Gilles Carcassès

    Par transparence, on voit une pupe de couleur noire, à l’extrémité d’une mine. Les routes de ces larves mineuses se croisent souvent et par endroit la feuille n’a plus de parenchyme.

    Phytomyza spondylii est un diptère de la famille des Agromyzidae. La mouche mineuse du poireau qui désespère les jardiniers est une autre mouche du genre Phytomyza.

    Retrouvez un autre Agromyzidae :

    La petite mineuse des ancolies


  • 18/09/2021 : Photos : Serin des Canaries, Pie-grièche tigrine, Aigrette garzette, Mésange de Chine.
    11 nouvelles photos : Serin des Canaries, Pie-grièche tigrine, Aigrette garzette, Mésange de Chine, Bergeronnette des ruisseaux, Corneille noire, Grand Gravelot, Mouette mélanocéphale, Roitelet de Madère, Geai des chênes.

vendredi 17 septembre 2021

  • AZF : 20 ans après la catastrophe, le risque industriel toujours présent
    La France commémore la même semaine les 20 ans de la plus grosse catastrophe industrielle de son histoire et les deux ans de l'accident Lubrizol. Si des progrès ont été accomplis, les risques demeurent.

  • Réemploi des emballages : un projet de décret vise les 10 % en 2027
    Un projet de décret prévoit une proportion annuelle d'emballages réemployés pour la période 2022-2027. Il fixe aussi le périmètre de l'obligation, les exceptions et les modalités d'application de la mesure.

  • Une aide supplémentaire de 100 euros pour les bénéficiaires du chèque énergie
    Pour faire face à la forte hausse des prix de l'énergie qui impacte le pouvoir d'achat des ménages modestes, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé une aide exceptionnelle de 100 € pour tous les bénéficiaires du chèque énergie. Elle leur sera envoyée automatiquement en décembre 2021. 5,8 millions de ménages modestes sont concernés.   Ce complément doit permettre à tous ceux qui souffrent de « précarité énergétique », et rencontrent des difficultés pour régler leurs factures d’énergie (électricité ou gaz, mais aussi fioul, bois, etc.), soit parce que leurs revenus sont insuffisants, soit parce qu’ils habitent dans des logements mal isolés, de pouvoir faire face à la très forte augmentation des prix observés ces derniers mois.   Il sera directement adressé aux familles à partir du mois de décembre 2021.    Celui du gaz a en effet notamment bondi de 7,9 % au 1er septembre et pourrait être encore réévalué de + 6 % au printemps 2022. La hausse de l’électricité au 1er août était certes modeste (0,5 %), mais depuis 2007, son prix s’est envolé de 60 %.   Chèque énergie  Chaque année, une aide de l’État est attribuée aux ménages modestes pour couvrir tout ou une partie des frais de fourniture en énergie de leur logement ou de certains travaux de rénovation énergétique. Ce coup de pouce financier est soumis à condition de revenus et peut atteindre 277 € selon la composition du ménage.   Cette année, 300 000 bénéficiaires supplémentaires sont concernés soit un total de 5,8 millions.   Adressé automatiquement par courrier aux bénéficiaires en avril, il doit être remis à votre fournisseur d’énergie et sera déduit de votre facture. Pour toute précision, vous pouvez vous renseigner directement sur le site dédié www.chequeenergie.gouv.fr ou au le numéro vert suivant : 0 805 204 805   Par ailleurs, en cas de difficultés financières, le service des Prestations Sociales du CCAS peut vous recevoir et vous aider dans vos démarches (01 58 43 35 07).   >> en savoir plus sur le chèque énergie

  • Fermeture exceptionnelle de la médiathèque de l’Abbaye-Nelson Mandela
    La médiathèque de l’Abbaye-Nelson Mandela est exeptionnellement fermée au public du vendredi 17 au mardi 21 septembre 2021 pour des raisons techniques.   Vos médiathèques de proximité restent ouvertes. Retrouvez vos médiathècaires, ce week-end, à Parcs et Jardins en fête.   Médiathèque de l’Abbaye3, place de l’Abbaye - 94000 CréteilTél : 01 41 94 65 50

  • Le plan France Relance finance 442 nouveaux projets d'alimentation locale et solidaire
    En décembre 2020, le ministère de l'Agriculture a lancé un nouvel appel à projets en matière d'alimentation locale et solidaire, s'inscrivant dans le cadre du plan France Relance. Aujourd'hui, le gouvernement a annoncé le financement, à hauteur de...

  • Les Pays-Bas s'attaquent aux émissions d'ammoniac de son cheptel
    Selon le journal britannique The Guardian,le gouvernement néerlandais envisagerait de réduire de 30 % son cheptel afin de baisser les émissions d'ammoniac. Ce polluant atmosphérique est émis par les déjections des animaux et les engrais azotés uti...

  • Le Cerema mesure les particules fines des navires du port de Bordeaux
    Le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema) lance, en ce mois de septembre, sa première campagne de mesure dans le cadre de son projet CapNavir (pour caractérisation des particules fine...

  • Journées du patrimoine : 50 ans pour le ministère de la Transition écologique
    « Patrimoine pour tous », c’est le thème retenu pour la 38e édition des journées européennes du patrimoine (JEP) qui se dérouleront partout en France les 18 et 19 septembre. Et si vous en profitiez pour replonger dans le patrimoine du ministère de la Transition écologique ?

  • MaPrimeRénov' : les demandes explosent et son budget augmente pour 2022
    Le 16 septembre, en déplacement à Chilly-Mazarin (Essonne), le Premier ministre Jean Castex a annoncé que deux milliards d'euros supplémentaires seront alloués, en 2022, à MaPrimeRénov'. Cette aide publique est attribuée par l'Agence nationale de ...

  • Découvrez les quêtes INPN Espèces en vidéo

    Depuis le mois de mars 2021, 14 quêtes ont été lancées permettant de mieux comprendre l’écologie, la répartition ou le cycle de vie des espèces ciblées. Nous vous invitons à découvrir en vidéo cette nouvelle fonctionnalité.


  • Exportation de déchets : les détails de la déclaration des éco-organismes sont fixés
    Un arrêté, publié au Journal officiel du 11 septembre, fixe le contenu des déclarations d'exportation de déchets gérés par les éco-organismes agréés. L'essentiel des informations demandées concerne la nature des déchets et l'ensemble des établisse...

  • La daurade royale aux prises avec le changement climatique

    Jusqu’où la faune marine parviendra-t-elle à supporter la hausse des températures ? Découvrez, dans ce film publié avec Le Monde.fr, comment des scientifiques tentent de déterminer l’impact du réchauffement climatique sur la physiologie et le comportement de la daurade royale, poisson méditerranéen hypersensible.


  • [VIDEO] Biométhane : la chaire AgroMétha réunit scientifiques et professionnels autour d'une réflexion commune
    Filière industrielle, le secteur du biométhane nécessite parfois une prise de recul. À travers la nouvelle chaire de recherche AgroMétha, des scientifiques comme Yves Le Roux et des professionnels se donnent pour objectif de la rationnaliser.

  • 4ème Appel à manifestations d’intérêt “Développements en matière de surveillance et d’évaluation de l’état des milieux aquatiques dans le cadre des directives européennes”

    L’OFB lance la 4ème édition de l’appel à manifestations d’intérêt (AMI) « Développements en matière de surveillance et d’évaluation de l’état des milieux aquatiques dans le cadre des directives européennes » dans l’objectif de cofinancer des projets permettant d’améliorer la surveillance et l’évaluation de l’état des milieux aquatiques français dans le cadre de plusieurs directives européennes dont la DCE, la DCSMM et la DHFF.


  • Les bactériophages, de leur découverte à leurs utilisations
    Les bactériophages constituent un type de virus probablement apparu en même temps que les premières bactéries, il y a quelques milliards d’années. Ils représentent les entités biologiques les plus abondantes de la Terre (leur nombre est estimé entre 1030 et 1032). Les bactériophages se retrouvent dans tous les biotopes, où ils jouent un rôle fondamental dans le fonctionnement des écosystèmes (y compris les microbiotes). Dès leur découverte, il y a près de cent ans, les bactériophages ont été utilisés par l’Homme en tant qu’agents thérapeutiques. Ces pratiques sont rapidement tombées en désuétude dans de nombreux pays, où les bactériophages ont davantage été utilisés en laboratoire en tant qu’outils biologiques. Actuellement, suite à l’augmentation inquiétante des cas d’antibiorésistance, les regards se tournent de nouveau vers ces virus.

  • Mythimna

    Je vous ai déjà présenté Mythimna l-album, une noctuelle très commune inféodée aux graminées. Voici quatre autres espèces de Mythimna. Ces photos font la démonstration de la belle diversité de ce genre qui compte 19 espèces en France.

    Les chenilles de ces espèces consomment diverses graminées.

    La Leucanie blafarde

    Mythimna pallens – Vouillé (79)  © Gilles Carcassès

    Le point blanc

    Mythimna albipuncta – Vouillé (79)  © Gilles Carcassès

    La Leucanie vitelline

    Mythimna vitellina – Vouillé (79)  © Gilles Carcassès

    La Leucanie riveraine

    Mythimna riparia – Vouillé (79)  © Gilles Carcassès

    Retrouvez une autre noctuelle dont les chenilles consomment des graminées :

    Noctua pronuba, le Hibou


  • La renoncule scélérate

    En voilà une plante qui porte bien son nom, en effet cette renoncule que l’on peut généralement observer le long des cours d’eau et des divers types de zones humides, est la plus toxique de son genre en Ile-de-France, à tel point qu’on la nomme même parfois « mort aux vaches ».

    Ranunculus sceleratus – Maurecourt © – Emilie Périé

    Comme sur la plupart des renoncules, les feuilles radicales sont différentes par rapport à celles du reste de la plante tout en gardant le principe d’une feuille découpée en trois parties similaires. Les fleurs apparaissent de mai jusqu’à septembre, elles sont assez petites mais nombreuses.

    Fleurs de Ranunculus sceleratus – Maurecourt © – Emilie Périé

    Les akènes (fruits), quant à eux sont regroupés en têtes fructifères légèrement plus grosses que la moyenne des autres renoncules.

    Fruits de Ranunculus sceleratus – Maurecourt © – Emilie Périé

    Sources :

    La flore d’Ile-de-France par Philippe Jauzein et Olivier Nawrot

    Tela Botanica, eflore

    Découvrez ici une cousine de cette plante :

    La renoncule à pinceau, plante rare à Cergy-Pontoise


  • 17/09/2021 : Photos : Bécasseau rousset, Chevalier à pattes jaunes, Chevalier semipalmé.
    46 nouvelles photos : Bécasseau rousset, Chevalier à pattes jaunes, Chevalier semipalmé, Ibis rouge, Chevalier grivelé, Cassique roussâtre, Calliste septicolore, Batara rayé, Toucan de Cuvier, Paradisier royal, Grue brolga, Colombine wonga, Pélican d'Amérique, Aigle huppard, Agrobate à dos roux, Barbican bidenté, Merle africain, Irrisor à tête blanche, Loriot doré, Vanneau à poitrin ...

jeudi 16 septembre 2021

Traduction

Sites favoris


127 sites référencés au total

Brèves

30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -...

Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

24 février 2014 - Nous contacter

Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=...