⚠️GRIPPE AVIAIRE⚠️ - Mise en place d’une zone de contrôle temporaire (ZCT) d’un rayon minimal de 20km autour de Créteil. (23/12/2022)

Informations et précautions
mardi 27 décembre 2022
par  Michel du Collectif du lac de Créteil
popularité : 1%

Une zone de contrôle temporaire (ZCT) est définie conformément à l’analyse de risque menée par la direction départementale de la protection des populations du Val-de-Marne comprenant l’ensemble des communes situées dans un rayon minimal de 20Km autour du cas
…/…
PDF - 2.2 Mo

L’influenza aviaire communément appelée grippe aviaire, désigne les différentes formes du virus de la grippe qui infecte les oiseaux sauvages et les oiseaux domestiques. C’est une maladie infectieuse virale très contagieuse, transmissible entre oiseaux et volailles, plus rarement à des mammifères, et habituellement difficilement transmissible à l’homme. La consommation de produit alimentaire à base de volaille ne présente aucun risque.

Comment se transmet le virus ?

  • Par des équipements contaminés et mal nettoyés ;
  • Par contact direct entre animaux ;
  • Par contact indirect via des personnes ou par l’environnement.

Quelles mesures de prévention ?

  • Les oiseaux d’élevage sont mis à l’abri pour éviter tout contact avec des oiseaux sauvages malades ;
  • Les éleveurs et les professionnels appliquent des mesures sanitaires strictes ; ils réalisent des autocontrôles pour détecter rapidement la présence du virus ;
  • La vaccination n’est pas encore possible mais des expérimentations sont en cours.

Que fait l’État en cas de foyer ?

  • Abattage des oiseaux concernés pour éviter la transmission du virus à d’autres élevages ;
  • Autour du foyer, des mesures sont prises pour protéger les oiseaux d’élevage et captifs ;
  • Versement d’une compensation financière à l’éleveur en dédommagement des oiseaux abattus
  • Les oiseaux abattus n’entrent pas dans la chaîne alimentaire

À télécharger :

CERFA N° 15472*02 - DÉCLARATION DE DÉTENTION D'OISEAUX DANS LE CADRE D'UN FOYER DE MALADIE AVIAIRE
CERFA N° 15472*02 - DÉCLARATION DE DÉTENTION D’OISEAUX DANS LE CADRE D’UN FOYER DE MALADIE AVIAIRE
PDF - 129.7 ko

Que faire si vous trouvez un oiseau mort ?

  • Ne touchez pas l’oiseau, mais notez le lieu de découverte (le géolocaliser si possible).
  • Signalez-le à l’Office départemental de la biodiversité, ou à la Fédération des chasseurs et informez la mairie
  • Si vous allez ensuite dans un élevage de volailles ou une basse-cour, changez de vêtements et de chaussures

Source : DGAL, janvier 2023. => https://agriculture.gouv.fr/infographie-influenza-aviaire-les-informations-essentielles
MINISTÈRE
DE L’AGRICULTURE
ET DE LA SOUVERAINETÉ ALIMENTAIRE
22 décembre 2022 Santé / Protection des animaux

À télécharger :

Infographie - Influenza aviaire : les informations essentielles
Infographie - Influenza aviaire : les informations essentielles
PDF - 2.7 Mo

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL N°2022-04627 - Val-de-Marne - du 22 décembre 2022

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL N°2022-04627 - Val-de-Marne - du 22 décembre 2022
DÉTERMINANT UNE ZONE DE CONTRÔLE TEMPORAIRE AUTOUR D’UN CAS D’INFLUENZA AVIAIRE HAUTEMENT PATHOGÈNE DANS LA FAUNE SAUVAGE, ET LES MESURES APPLICABLES DANS CETTE ZONE.

À télécharger :

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL N°2022-04627 - Val-de-Marne - du 22 décembre 2022
ARRÊTÉ PRÉFECTORAL N°2022-04627 - Val-de-Marne - du 22 décembre 2022
PDF - 166 ko

ILS EN PARLENT

PNG - 3.6 ko

La Préfecture de l’Essonne met en place une zone de contrôle provisoire sur 59 communes du département dans le but de prévenir l’apparition d’influenza aviaire dans les élevages.

Deux mouettes ont été retrouvées mortes sur un lac de Créteil dans le Val-de-Marne le 19 décembre 2022. Le virus de l’influenza aviaire hautement pathogène, appelé IAHP, a été identifié sur les cadavres. Une zone de contrôle de 20 kilomètres autour de Créteil a été définie pour protéger les élevages de volaille d’une contamination par la faune sauvage sur 21 jours minimum. Elle comprend 59 communes du département de l’Essonne : …/…


PNG - 36 ko

Deux mouettes porteuses de la grippe aviaire dans le lac de Créteil


PNG - 5.2 ko

Grippe aviaire : une zone de contrôle temporaire dans 59 communes de l’Essonne

En raison de la découverte de cas de grippe aviaire à Créteil, une zone de contrôle temporaire est instaurée, pour trois semaines, dans une soixantaine de communes de l’Essonne.
C’est la conséquence de la découverture de de l’Influenza aviaire sur 2 mouettes rieuses, au lac de Créteil, le 19 décembre : une zone de contrôle temporaire est mise en place dans 59 communes de l’Essonne, pour une durée de 21 jours. La liste est consultable ici.
Cela concerne "les éleveurs, et les détenteurs de volailles pour les basses-cours" explique Céline Gerster, directrice départementale de la protection des populations de l’Essonne. Elle explique que les oiseaux doivent être mis "à l’intérieur des bâtiments, pour qu’ils ne puissent pas avoir accès à la faune sauvage."

Cela signifie aussi, pour les producteurs, "de prendre des précautions encore plus importantes quand on rentre dans un bâtiment, quand on introduit du matériel, quand on rentre dans une exploitation." Les fermes pédagogiques sont aussi concernées. Pour la faune sauvage, les canards sur les plans d’eau par exemple, "la surveillance de la mortalité" va être renforcée.

Le virus, hautement pathogène pour les oiseaux, circule activement en France et en Europe.

https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/grippe-aviaire-une-zone-de-controle-temporaire-dans-59-communes-de-l-essonne-5071424


PNG - 7.5 ko

Grippe aviaire : comment deux mouettes mortes à Créteil mettent une bonne partie de l’Île-de-France en alerte.

Positives à l’influenza aviaire hautement pathogène, deux mouettes rieuses ont été trouvées mortes sur l’île de loisirs. La préfecture du Val-de-Marne a mis en place une zone de contrôle temporaire d’un rayon de 20 km en vue d’éviter la propagation du virus. Dans ce périmètre figurent aussi les Hauts-de-Seine, l’Essonne et la Seine-et-Marne. Explications.
…/…
Lire la suite …/…

JPEG - 40.5 ko

VAL-DE-MARNE | ENVIRONNEMENT Positives à ce virus très contagieux, deux mouettes ont été trouvées mortes au lac de Créteil la semaine dernière. Un périmètre de sécurité de 20 km a été mis en place.

Alerte régionale à la grippe aviaire

Par Gérald Moruzzi
SI LE FOIE GRAS et la dinde, très appréciés sur les tables de fête, coûtent plus cher cette année, c’est un peu de sa faute. Surtout, l’épizootie d’influenza aviaire plus communément appelée grippe aviaire et désignant les différentes formes du virus de la grippe qui infecte les oiseaux sauvages et les oiseaux domestiques sème le chaos à travers la France et l’Europe. Sa résurgence provoque ici et là de larges abattages de volatiles et autres mesures de protection. L’Île-de-France n’y échappe pas.
Le 22 décembre dernier, la préfecture du Val-de-Marne a décidé de la mise en place d’une zone de contrôle temporaire (ZCT) sur un périmètre de 20 km autour de Créteil, après que deux mouettes rieuses ont été trouvées mortes sur l’île de loisirs. Les analyses diligentées par la direction départementale de la protection des populations (DDPP) du Val-de-Marne ont révélé que les deux volatiles étaient positifs à l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP).
…/…
Lire la suite sur le site du Parisien …/…

Autre article


PNG - 15.4 ko

Grippe aviaire. Deux mouettes porteuses du virus retrouvées mortes dans le lac de Créteil

Deux mouettes retrouvées mortes dans le lac de Créteil (Val-de-Marne) ont été testées positives à l’IAHP, lundi 19 décembre 2022. La détection de ce virus influenza aviaire « hautement pathogène » a aussitôt entraîné la mise en place d’une zone de contrôle temporaire (ZCT) d’un rayon de 20 km autour du lac.

La préfecture du Val-de-Marne a mis en place une zone de contrôle temporaire (ZCT) d’un rayon de 20 km autour de l’endroit précis où deux cadavres de mouettes ont récemment été retrouvés dans le lac de Créteil. D’après Actu Val-de-Marne , des analyses effectuées lundi 19 décembre 2022 ont permis de constater que les volatiles étaient porteurs de la grippe aviaire.

Dès lors, des mesures de sécurité ont été prises pour éviter la propagation de l’influenza aviaire « hautement pathogène » (IAHP), rapporte le média local. Parmi elles : le recensement de l’ensemble des lieux de détention de volailles ou d’oiseaux captifs, le renforcement des mesures de biosécurité chez les détenteurs de tels animaux, l’interdiction formelle de rassembler les volatiles entre eux et de les céder à titre gratuit ou onéreux.

Les Hauts-de-Seine concernés par ces mesures

D’après nos confrères, le mouvement des œufs ainsi que la gestion des cadavres et des sous-produits sont également soumis à conditions. Enfin, l’ensemble des détenteurs d’oiseaux à titre privé et à des fins non commerciales présents dans le secteur concerné doivent se déclarer au plus vite sur le site du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.
Pour rappel, ce virus n’est pas dangereux pour l’homme mais très contagieux pour les oiseaux. Ses conséquences peuvent être dramatiques. 31 des 36 communes du département des Hauts-de-Seine sont notamment concernées par les mesures de protections instaurées par la préfecture du Val-de-Marne.
…/…
Lire la suite …/…


PNG - 21.2 ko

Val-de-Marne : Deux mouettes porteuses du virus de la grippe aviaire retrouvées mortes

CONTAMINATION La préfecture a mis en place une zone de contrôle temporaire pour limiter la propagation du virus
Une zone de contrôle temporaire (ZCT) a été mise en place par la préfecture du Val-de-Marne. Elle s’établit dans un rayon de 20 km autour de l’endroit précis où deux mouettes ont récemment été retrouvées mortes dans le lac de Créteil. Des analyses ont été effectuées lundi 19 décembre. Selon Actu Val-de-Marne, elles ont permis de déterminer que les volatiles étaient porteurs de la grippe aviaire.

Afin d’éviter la propagation du virus de l’influenza aviaire « hautement pathogène » (IAHP) dans le département, plusieurs mesures de sécurité ont été annoncées. Parmi elles : l’interdiction de rassembler des volatiles entre eux, le recensement de l’ensemble des lieux de détention de volailles ou d’oiseaux captifs ou encore le renforcement des mesures de biosécurité chez les propriétaires de tels animaux.

Pour rappel, ce virus ne représente aucun risque pour l’homme. Mais cette maladie infectieuse, qui touche de plus en plus d’élevages en France, est hautement contagieuse pour les oiseaux. Les mesures de protection mises en place par la préfecture du Val-de-Marne impactent aussi les Hauts-de-Seine, note Actu Hauts-de-Seine. Une zone de contrôle temporaire a été instaurée dans 31 communes du département.
…/…
Lire la suite …/…


PNG - 12.7 ko
BFM Paris - Journal

Île-de-France : la région en alerte après des cas de grippe aviaire

Deux mouettes infectées par la grippe aviaire ont été découvertes mortes à Créteil dans le Val-de-Marne
…/…
Lire la suite …/…


PNG - 40.5 ko

Deux mouettes ont récemment été retrouvées mortes au niveau du lac de Créteil dans le Val-de-Marne. Toutes les deux ont été testées positives au virus de la grippe aviaire, entraînant la mise en place autour de Créteil d’une zone de contrôle temporaire.

La grippe aviaire n’épargne pas les oiseaux marins. Après avoir décimé les élevages de volailles français, l’épidémie de grippe aviaire affecte depuis plusieurs mois les colonies d’oiseaux marins, comme les mouettes. La semaine dernière, les corps de deux mouettes infectées par ce virus hautement pathogène ont ainsi été découverts dans le Val-de-Marne, non loin du lac de Créteil.

Jeudi, la préfecture du Val-de-Marne a décidé d’instaurer une zone de contrôle temporaire (ZCT) pour éviter la propagation du virus, précise le site Actu.fr. Cette zone s’étend sur un rayon de 20 km autour de Créteil. En plus du Val-de-Marne, 31 communes des Hauts-de-Seine, 36 communes de Seine-et-Marne, 59 communes de l’Essonne et 10 communes de l’Oise sont également concernées par cette mesure.
…/…
Lire la suite …/…


PNG - 15.9 ko

Grippe aviaire : vigilance accrue dans le Val-de-Marne Par Marie Delumeau
Publié le 3 janv. 2023 à 17:38

Fin décembre, deux mouettes mortes positives à l’influenza aviaire hautement pathogène ont été retrouvées à Créteil. Une zone de contrôle temporaire a été mise en place dans le département par la préfecture du Val-de-Marne mais aussi sur une partie de l’Île-de-France.
…/…
Lire la suite …/…


+ Autres …/…

Exemples :

VILLES

Influenza aviaire
Une zone de contrôle temporaire mise en place par la Préfecture du Val-de-Marne.
Confirmation de cas d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) chez des mouettes rieuses sur le lac de Créteil

La Préfète du Val-de-Marne prend un arrêté déterminant une zone de contrôle temporaire autour d’un cas d’influenza aviaire hautement pathogène dans la faune sauvage et les mesures applicables dans cette zone.

Il convient de prendre ses mesures afin d’éviter l’introduction de ce virus dans le compartiment domestique.

Téléchargez l’arrêté ici.

Dernière mise à jour : 27 décembre 2022


Influenza aviaire : mesures sur le Val-de-Marne
Un nouvel épisode de grippe aviaire touche actuellement la France, y compris l’Île-de-France et plus particulièrement Créteil où 2 cas ont été identifiés.
Publié le : 27 décembre 2022

Les éleveurs mettent en place toutes les mesures de biosécurité pour protéger leurs animaux. Les particuliers détenant des volailles ou des oiseaux d’ornement ont aussi leur rôle à jouer pour limiter la propagation du virus.

Dans le cadre des mesures de prévention, de surveillance et de lutte contre les maladies, tout détenteur d’oiseaux domestiques (volaille ou oiseau d’agrément) est tenu d’en faire la déclaration auprès du maire du lieu de détention des oiseaux.
Ce recensement permet de détecter le plus rapidement possible les maladies et de s’assurer qu’elles ne circulent pas.

Les détenteurs d’oiseaux détenus en permanence à l’intérieur de locaux à usage de domicile ou de bureau ne sont pas tenus de faire cette déclaration.

Par ailleurs, confinez vos volailles, mettez-les dans votre jardin d’hiver ou mettez en place des filets de protection au-dessus de votre basse cour. Surveillez régulièrement vos poules, pigeons et autres oiseaux.

En cas de mortalité anormale, rapprochez-vous de la mairie (01 45 10 39 00 ou mairie chez villecresnes.fr) ou de votre vétérinaire.


GRIPPE AVIAIRE DÉTECTÉE : ZONE DE CONTRÔLE TEMPORAIRE
Suite à la détection du virus de l’Influenza aviaire sur deux oiseaux au lac de Créteil, une zone de contrôle est mise en place dans 59 communes de l’Essonne, dont Saint-Michel-sur-Orge.

Le virus de l’influenza aviaire (grippe aviaire) est hautement contagieux chez les volatiles, il ne se transmet que très rarement à l’Homme.
Le virus persiste et reste actif principalement dans les fientes et les eaux stagnantes contenant des fientes contaminées. Il est spécifiquement demandé de ne pas s’approcher ni nourrir les oiseaux sauvages et plus particulièrement dans cette zone.

L’ensemble du public est également invité à éviter de fréquenter les zones humides (bords des étangs, des mares et des rivières) où stationnent les oiseaux sauvages même en leur absence, du fait de la possible présence du virus dans les fientes et sols souillés.


PRÉFECTURES

EUROPE
PNG - 91.7 ko

European Food Safety Authority - EFSA

Augmentation des cas d’influenza aviaire chez les volailles et les oiseaux aquatiques.

Dans leur tout dernier rapport, l’EFSA, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) et le laboratoire de référence de l’Union européenne indiquent que les cas d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) recensés en Europe chez les volailles et les oiseaux aquatiques augmentent depuis l’été.

Si le nombre de détections du virus de l’IAHP au sein de colonies reproductrices d’oiseaux de mer a chuté depuis la période de déclaration précédente (de juin à septembre 2022), le nombre de cas chez les oiseaux aquatiques et les volailles a, quant à lui, augmenté. La hausse du nombre de foyers chez les volailles depuis l’été pourrait être liée à une propagation du virus par l’intermédiaire des oiseaux aquatiques. Des informations détaillées sur le nombre de cas et sur leur évolution sont disponibles sur un nouveau tableau de bord interactif publié aujourd’hui par l’EFSA.

L’épidémie d’IAHP actuelle est la plus importante jamais observée en Europe. Au cours de la première année de l’épidémie (octobre 2021 - septembre 2022), au total, 2 520 foyers chez les volailles, 227 foyers chez les oiseaux captifs et 3 867 détections chez les oiseaux sauvages ont été notifiés dans 37 pays européens. Quelque 50 millions d’oiseaux ont été abattus dans les fermes affectées. Avec la persistance inhabituelle de l’IAHP chez les oiseaux sauvages et les volailles tout au long de l’été 2022, il n’y a plus, pour la première fois, de séparation marquée entre la fin de la première année de l’épidémie et le début de l’épisode d’IAHP de cette année, qui a débuté en octobre 2022.

Selon les conclusions de l’ECDC, qui a également contribué au rapport, le risque d’infection est faible pour la population humaine générale dans l’UE/EEE, et faible à moyen pour les personnes exposées de par leur profession.

Faisant suite à une demande de la Commission européenne, l’EFSA évalue actuellement la disponibilité de vaccins contre l’IAHP pour les volailles et examine d’éventuelles stratégies de vaccination. Les conclusions de ces travaux, auxquels participent également l’Agence européenne des médicaments (EMA) et le laboratoire de référence de l’Union européenne, seront disponibles au cours du second semestre de 2023.

Highly pathogenic avian influenza virus detection in Europe - dashboard => http://hpai.efsa.aus.vet

Highly pathogenic avian influenza virus detection in Europe - dashboard

Liens vers les documents scientifiques

Avian influenza overview September – December 2022 sur le site de l’EFSA
Author :
European Food Safety Authority, European Centre for Disease Prevention and Control, European Union Reference Laboratory for Avian Influenza, Cornelia Adlhoch, Alice Fusaro, José L Gonzales, Thijs Kuiken, Stefano Marangon, Éric Niqueux, Christoph Staubach, Calogero Terregino, Inma Aznar, Irene Muñoz Guajardo and Francesca Baldinelli
Contact : biohaw chez efsa.europa.eu
À télécharger :

Avian influenza overview September – December 2022 | EFSA
Avian influenza overview September – December 2022 | EFSA
PDF - 3.1 Mo

POUR EN SAVOIR PLUS

PNG - 4.8 ko

La grippe aviaire est une maladie virale qui sévit chez les oiseaux, et dont le taux de mortalité est très élevé chez les oiseaux d’élevage (poulet, oies, etc.). Si la plupart des virus aviaires n’infectent pas l’homme, certains sous-types parviennent parfois à franchir la barrière des espèces : c’est le cas du virus H5N1, pathogène pour l’homme et présent en Asie. A l’heure actuelle, la transmission du virus ne se fait que de l’animal à l’homme, mais les autorités sanitaires redoutent une évolution du virus vers une forme transmissible d’homme à homme, porte ouverte à une pandémie.

LA GRIPPE AVIAIRE EST UNE INFECTION PROVOQUÉE PAR DES VIRUS GRIPPAUX DE TYPE A, EN PARTICULIER PAR LES SOUS-TYPES H5, H7 ET H9.

Cause

La grippe aviaire est une infection provoquée par des virus grippaux de type A, et en particulier par les sous-types H5, H7 et H9. Cette infection peut toucher presque toutes les espèces d’oiseaux, sauvages ou domestiques. Elle est généralement asymptomatique chez les oiseaux sauvages, mais peut devenir fortement contagieuse et entraîner une mortalité extrêmement élevée dans les élevages industriels de poulets et de dindes, d’où son nom de « peste aviaire » ou d’ « Ebola du poulet ». Le virus de la grippe aviaire peut parfois infecter d’autres espèces animales comme le porc et d’autres mammifères, dont l’homme.

H5N1 : quels risques en France et dans le monde ?

Le virus de la grippe aviaire H5N1 a été repéré pour la première fois en 1997, lors d’une épidémie à Hong Kong, causant la mort de six personnes. Il est réapparu fin 2003, provoquant d’abord des épizooties - maladies touchant uniquement des espèces animales - chez les volailles dans plusieurs pays d’Asie, suivies des premiers cas humains.

Une transmission interhumaine via l’apparition d’un nouveau sous-type

A l’heure actuelle, dans tous les cas humains avérés de grippe avaire, les personnes étaient en contact direct avec des volailles infectées et les très rares cas de transmission entre humains du virus H5N1 sont restés épisodiques. Cependant, la menace est toujours réelle : la propagation de l’infection chez les oiseaux augmente la probabilité de l’apparition d’un nouveau virus grippal dans la population humaine. De plus, comme tous les virus grippaux de type A, le sous-type H5N1 a une grande capacité à muter au cours du temps, mais aussi à échanger ses gènes avec des virus grippaux appartenant à d’autres sous-types infectants d’autres espèces. Le risque de voir apparaître un nouveau virus capable de se transmettre d’homme à homme est à prendre en considération.

Un virus qui échapperait à notre système immunitaire

L’apparition d’un virus grippal appartenant à un sous-type viral totalement inconnu de la population humaine comme H5N1 rend inefficace la mémoire immunitaire de la population générale générée au cours des épidémies saisonnières dues aux virus grippaux classiques (actuellement pour les types A : H3N2 et A(H1N1)pdm09). Ceci est en faveur d’une pandémie, une dissémination rapide et mondiale du virus.
…/…

Lire la suite …/…


PNG - 158.5 ko
  1. Grippe aviaire
  2. Virus de la grippe A (H1N1)
  3. Risque pandémique lié à la grippe aviaire.
    …/…

Recueil des actes administratifs (RAA) du 23 décembre 2022 sur le site "Les services de l’État dans le Val de Marne"

Documents joints

Alerte régionale à la grippe aviaire - Le Grand (...)

Commentaires

Traduction

Publications

Derniers articles publiés

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur

Brèves

30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -…

Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

24 février 2014 - Nous contacter

Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=…