Accueil | valdemarne.fr, ces 365 derniers jours

Valdemarne.fr est le portail officiel du Département du Val-de-Marne. Services, actualités, informations sur le territoire.



lundi 3 octobre 2022

  • Emploi et handicap : lumière sur... le handicap invisible
    Emploi et handicap : lumière sur... le handicap invisible Allyson Jouin-Claude lun 03/10/2022 - 15:53

  • News Proj'aide 168 Evénements Proj'aide et conseils personnalisés
    News Proj'aide 168 Evénements Proj'aide et conseils personnalisés mamasam lun 03/10/2022 - 14:50

  • Commission permanente du 3 octobre 2022
    Commission permanente du 3 octobre 2022 Mathilde Boinet lun 03/10/2022 - 13:03

    21 rapports étaient à l’ordre du jour de la commission permanente.

    Bureau de presse

    Le développement d’un tutorat scolaire d’excellence avec l’Institut Louis Germain

    Dans le cadre de sa politique éducative, le Département souhaite ouvrir le champ des possibles aux collégiens val-de-marnais et soutenir les élèves méritants et à potentiel en leur permettant d’accéder aux parcours d’études supérieures prestigieux.

    [image:college_nelson_mandela_56-EL3_1393.jpg,d,small]La Commission permanente a décidé, en collaboration avec l’Académie de Créteil, de nouer un partenariat avec l’Institut Louis Germain. Cette association a développé un tutorat scolaire d'excellence à destination de collégiens et de lycéens talentueux issus de milieux défavorisés, qui manifestent une forte soif d’apprendre, expriment des ambitions élevées et qui n’ont pas la chance d’évoluer dans un contexte propice à leur réussite.

    L’institut proposera un tutorat pendant les périodes de vacances scolaires via l’organisation de cinq "campus" de quatre jours pour environ 90 collégiens. Au total, cette action représente 20 journées par an, soit 120 heures d’enseignement complémentaires dispensées par des professeurs de l’Éducation nationale, autour du module "humanités" (français, littérature et culture générale) et du module "sciences" (mathématiques et physiques).

    Le seul impact financier pour la collectivité résulte des moyens mis en œuvre pour le cheminement des élèves vers les campus et ceux relatifs aux locaux, à hauteur de 10 000 euros pour les deux premiers campus.

    Un nouveau restaurant au MAC VAL

    L’existence d’un espace de restauration et de convivialité est essentielle au MAC VAL pour permettre aux visiteurs du musée de trouver sur place une offre de qualité et de prolonger la visite, mais aussi parce que le restaurant constitue une attractivité pour l’équipement, représentant une porte d’entrée alternative au musée pour les riverains, les salariés et les entreprises de proximité.

    [image:Crédits-photo-Bernard-Cabrisy.jpg,d,small]A l’issue de huit années d’exploitation, le restaurant "A la Folie" a cessé son activité en fin d’année 2021.

    Au terme d’un appel à projets, le Département a sélectionné la proposition du restaurant "Mpépite Le Bistro" autour d’une cuisine française colorée et conviviale. La carte sera composée d’entrées, de plats et de desserts de saison, cuisinés avec des produits frais, de qualité et autant que possible d’origine française et de circuits courts : deux cartes concises par saison, des formules de 19,50 € à 22 €, un brunch le dimanche et une offre dédiée aux enfants disponible tous les jours.

    L’ouverture du restaurant du MAC VAL est prévue pour le début d’année 2023, avec une offre de restauration à emporter dès novembre 2022.

    La durée de la convention d’occupation est fixée à 5 ans, renouvelable par décision expresse pour une durée équivalente.

    Le Département poursuit son investissement pour améliorer la qualité de l’eau et lutter contre le risque d’inondation

    La Commission permanente a validé un accord-cadre concernant des travaux de création d’ouvrages sur le réseau départemental d’assainissement, notamment : des collecteurs d’eaux usées ou pluviales – y compris les branchements de particuliers associés sur le domaine public et des ouvrages de génie civil tels que des regards, des chambres de dessablement ou de vannage.

    L’accord-cadre est conclu pour une durée de 4 ans ferme, sans montant contractuel minimum et avec un montant contractuel maximum de 35 millions d’euros HT. 3 groupements d’entreprises ont été retenus : EIFFAGE GENIE CIVIL RESEAUX – FRANCE TRAVAUX, SADE TRAVAUX SPECIAUX – HP-BTP et COLAS France – DENYS.

    Parmi les travaux réalisés dans ce cadre, la prochaine construction d’un ouvrage de lutte contre les inondations par débordement de réseau afin de protéger les habitants du quartier Grandval à Sucy-en-Brie. Le démarrage des travaux est prévu après l’enquête publique en cours, pour une livraison en 2023.

    La prochaine Commission permanente aura lieu le 17 octobre 2022.

    Créteil

  • Les rendez-vous avec une conseillère technique Proj'aide
    Les rendez-vous avec une conseillère technique Proj'aide Sandrine Maung lun 03/10/2022 - 12:32

  • Rencontres France Bénévolat
    Rencontres France Bénévolat Sandrine Maung lun 03/10/2022 - 12:27

  • Des collèges val-de-marnais équipés de distributeurs de protections périodiques gratuites
    Des collèges val-de-marnais équipés de distributeurs de protections périodiques gratuites Mathilde Boinet lun 03/10/2022 - 12:18

  • Atelier de sensibilisation aux techniques de « l’aller vers »
    Atelier de sensibilisation aux techniques de « l’aller vers » Sandrine Maung lun 03/10/2022 - 12:06

  • ATELIERS DE LA CITOYENNETE : Intégrer les enjeux relatifs à l’égalité femmes-hommes dans les pratiques associatives
    ATELIERS DE LA CITOYENNETE :  Intégrer les enjeux relatifs à l’égalité femmes-hommes dans les pratiques associatives   Sandrine Maung lun 03/10/2022 - 12:00

  • Venez à la rencontre de vos conseillers numériques France services
    Venez à la rencontre de vos conseillers numériques France services caroline potez… lun 03/10/2022 - 09:37

samedi 1er octobre 2022

jeudi 29 septembre 2022

  • Le Festi’Val de Marne revient le 30 septembre !
    Le Festi’Val de Marne revient le 30 septembre ! mamasam jeu 29/09/2022 - 15:07

  • Diagnostic Mazars : une situation financière alarmante pour le Département du Val-de-Marne
    Diagnostic Mazars : une situation financière alarmante pour le Département du Val-de-Marne Ingrid Pauws jeu 29/09/2022 - 11:19

    En septembre 2021, l’Exécutif départemental a passé commande d’un état des lieux financier de la collectivité. L’objectif de ce diagnostic était de disposer d’une analyse fine et objective de la situation du Département du Val-de-Marne, notamment l’évolution de ses comptes, sa solvabilité et la part d’incompressibilité des dépenses engagées. Titulaire du marché d’assistance en conseil de gestion passé par le précédent Exécutif, le cabinet Mazars a présenté son étude jeudi 29 septembre 2022 lors d’une Commission des finances extraordinaire. Les résultats font état d’une situation alarmante pour la collectivité.

    Bureau de presse

    Le cabinet Mazars a travaillé pendant près d'un an pour récolter les données et les analyser finement. L'étude est basée sur la période 2014-2020.

    Une situation financière très dégradée

    L’étude révèle une mauvaise santé financière du Département du Val-de-Marne. L’épargne est faible. Il est constaté une stagnation de l’épargne de gestion (8,1% en 2014, 7,7% en 2020), un taux d’épargne brut très faible, qui n’a cessé de se dégrader depuis 2017 (8,5% en 2020 contre 12,1% pour la moyenne des Départements) et une épargne nette à son plus bas niveau en 2020 (55 millions d’euros contre 72 millions en 2017).

    La dette s’envole. En dépit d’un autofinancement fragile, l’investissement a été dangereusement maintenu à un trop haut niveau (334 millions d’euros en moyenne) nécessitant un recours massif à l’emprunt (32% de l’investissement). L’encours de la dette a progressé de manière constante, avec + 297 millions d’euros entre 2014 et 2020. Avec un endettement de plus d’1 milliard d’euros, le Val-de-Marne est le 2e Département francilien le plus endetté, derrière la Seine-Saint-Denis. Sa capacité de désendettement est de 8,4 ans, soit plus du double de la moyenne des Départements (4,1 ans).

    Le PPI mis en place par l’ancienne majorité révèle un mur d’investissement de 100 millions d’euros de plus que le niveau habituel programmé sur l’année 2023 : c’est une illustration de l’imprévision et de l’insincérité des engagements pris car jamais un tel niveau d’investissement annuel n’a été financé par la collectivité.

    Le diagnostic met par ailleurs en évidence l’absence de pilotage de la masse salariale. Les charges de personnel apparaissent nettement supérieures à celles des autres Départements (+42% par rapport à la moyenne), la spécificité des crèches départementales dans le Val-de-Marne n’expliquant pas cet écart. Cette situation traduit en fait, d’une part, le poids des compétences non obligatoires mises en œuvre depuis plusieurs années et d’autre part, une organisation RH inadaptée au pilotage de la masse salariale malgré les recommandations publiées par la Chambre Régionale des Comptes en 2016.

     

    Des défaillances et des risques non anticipés

    L’état des lieux relève par ailleurs des lacunes en matière de suivi de l’exécution budgétaire, des procédures mises en œuvre et du respect du principe de prudence. Par exemple, des opérations pour comptes de tiers non régularisées depuis plusieurs années qui ont généré une sous-estimation des dotations aux amortissements, des comptes d’attente pour 11 millions d’euros, principalement sur l’exercice 2020, non pris en compte dans la formation du résultat, des discordances importantes entre l’inventaire et l’état de l’actif (3 millions d’euros) qui, après apurement, diminueront le résultat de clôture, des restes à recouvrer en forte progression depuis 2015 (40 millions d’euros).

    A la lecture de ce diagnostic commandé à un expert choisi par l’ancien Exécutif départemental, la situation du Département du Val-de-Marne est préoccupante. Elle nécessite un travail de recherche de marges de manœuvre que la majorité départementale a d’ores et déjà engagé. Ce travail sera axé sur la réduction du rythme d’augmentation des dépenses de fonctionnement sans exclure les dépenses obligatoires, en maximisant les recettes externes pour réduire la charge nette, en privilégiant la préservation d’une épargne nette suffisante destinée à maintenir une capacité d’investissement importante tout en visant la diminution de l’encours de dette départementale.

    A la différence de la plupart des autres Départements, qui, ces dernières années, ont amélioré sensiblement leur situation financière, celle du Val-de-Marne s’est dégradée ; elle place la collectivité dans une situation difficile, au moment où la conjoncture internationale, la hausse du coût de l’énergie et les décisions de revalorisation multiples annoncées par l’Etat auront un impact considérable sur les finances des collectivités territoriales et leurs capacités à agir.

    Créteil

mercredi 28 septembre 2022

mardi 27 septembre 2022

  • Animer à distance
    Animer à distance Catherine Surb… mar 27/09/2022 - 12:32
    -
    14
    2 matinées

    Matinée 1 :

    Les spécificités de la communication distancielle :

    • Dynamiques cognitives ;attention, fatigue (activité dynamique en ligne autour 'un article sur les effets des visioconférences
    • Les codes techniques : fonctionnalités fréquentes

    Atelier : se familiariser avec l'environnement visio

    Organiser une intervention à distance : différents types d'animation, les temps à respecter, les outils d'organisation

    Matinée 2 :

    Les outils d'animation :

    • Ateliers avec prise en mains d'outils
    • Techniques d'animation

     

     

    Animer très régulièrement des réunions tant en distanciel qu'en présentiel

    Connaitre les spécificités de la communication distancielle et se familiariser aux outils d'animation

    A la fin de la formation, les participants sauront animer une réunion à distance et utiliser les outils pour dynamiser les réunions en présentiel

    Encadrants organisant très régulièrement des réunions tant en distanciel qu'en présentiel

    Deborah PANIGADA LEPAON

    Pour les agents départementaux : pris en charge par le conseil départemental

    Prise en charge par l'employeur : 150 € la journée de formation avec signature  d'une convention de formation

    Prise en charge individuelle : 100€ la journée de formation avec signature d'une convention de formation

     

    Session des 5 et 6 décembre en matinée.

     

     

    Mise à jour le 27-09-22


  • Opération "Adopte ton arbre" : venez au parc des Lilas, repartez gratuitement avec un arbre !
    Opération "Adopte ton arbre" : venez au parc des Lilas, repartez gratuitement avec un arbre ! caroline potez… sam 01/10/2022 - 11:46

lundi 26 septembre 2022

jeudi 22 septembre 2022

mercredi 21 septembre 2022

  • La Grande Sophie à l'affiche du Festi'Val de Marne 2022
    La Grande Sophie à l'affiche du Festi'Val de Marne 2022 Mathilde Boinet mer 21/09/2022 - 15:37

  • La Grande Sophie et Blønd and Blönd and Blónd à l'affiche du Festi'Val de Marne 2022
    La Grande Sophie et Blønd and Blönd and Blónd à l'affiche du Festi'Val de Marne 2022 Mathilde Boinet mer 21/09/2022 - 15:37

  • Festi’Val de Marne 2022
    Festi’Val de Marne 2022 Mathilde Boinet mer 21/09/2022 - 12:40

    Vous pouvez aussi directement voir la programmation et acheter vos billets sur le site : festivaldemarne.org

    Tarifs :

    • plein tarif : 20€
    • tarif réduit : 12 € (voir conditions sur le site festivaldemarne.org)
    • jeune public : 6€ (voir conditions sur le site festivaldemarne.org)
    • JIMI : 10€ (voir conditions sur le site festivaldemarne.org)
    Les festivals en Val-de-Marne
    -

    En partenariat avec le Département du Val-de-Marne, du 30 septembre au 22 octobre 2022, le Festi’Val de Marne fait son retour pour une 36e édition ! A l'affiche cette année : La Grande Sophie, Thomas Fersen, Cats on Trees, Florent Marchet, Ayo, Blønd and Blönd and Blónd...

    Festi’Val-de-Marne : une programmation musicale pas comme les autres !

    [carrousel:#2,#3]Du 30 septembre au 22 octobre 2022, retrouvez vos artistes préférés au Festi’Val de Marne, l’événement phare de la rentrée culturelle en Ile-de-France ! Pendant plus de deux semaines, de nombreux artistes émailleront le Val-de-Marne au travers d’une programmation audacieuse et de qualité, s’attachant à vous faire découvrir le meilleur de la chanson francophone et d’ailleurs. Sans oublier la JIMI, le rendez-vous de la musique indé.
    Cette année, sont notamment attendus sur les scènes du Festi'Val-de-Marne : La Grande Sophie, Thomas Fersen, Cats on Trees, Florent Marchet, Ayo, Ours, Fada Freddy, Blønd and Blönd and Blónd...

    >> En savoir plus sur La Grande Sophie (vidéo)

    >> En savoir plus sur Blønd and Blönd and Blónd (vidéo)

    Un festival dédié à la chanson française en Val-de-Marne...

    [image:1,d,small]C'est dans les années 80 qu'un habitant d'Ivry-sur-Seine, Jean Ferrat, a l’idée d’un festival dédié à la “chanson française”. De sa rencontre avec le Conseil général du Val-de-Marne (devenu depuis Conseil départemental du Val-de-Marne) et d'une volonté partagée d’enchanter le territoire, naît un festival de musique sous chapiteau à Ivry-sur-Seine qui dure le temps d’un week-end : le Festi’Val-de-Marne. Trois décennies plus tard, cette manifestation est devenue un rendez-vous incontournable de la rentrée culturelle en Ile-de-France, faisant désormais battre le cœur de plus d’une vingtaine de villes du département.

    ... pour tous les publics, même les plus jeunes !

    Depuis plus de 30 ans, ce festival allie joie, métissage et ouverture sur le monde et les autres car il permet à des artistes venus de tous horizons de partager leur musique en live. Partenaires de ce festival, "Les refrains des gamins" offrent depuis ses débuts le meilleur de la chanson française au jeune public dès 4 ans ainsi que, la "Jimi" soutient et révèle depuis plus de 10 ans des jeunes indépendants. La musique est célébrée dans toute sa splendeur en mêlant les genres et styles musicaux, de quoi dépayser et enrichir le panel artistique des amateurs et novices.

     


  • Ordival : un ordinateur portable pour tous les collégiens val-de-marnais
    Ordival : un ordinateur portable pour tous les collégiens val-de-marnais Mathilde Boinet mer 21/09/2022 - 11:09

    Samedi 10 septembre, Olivier Capitanio, président du Département du Val-de-Marne, Nicolas Tryzna, vice-président en charge des collèges, de la jeunesse, de la réussite éducative, de la restauration scolaire, de l’enseignement supérieur et de la recherche et Mary-France Parrain, conseillère départementale déléguée chargée de la réussite éducative et de la restauration scolaire, donneront le coup d’envoi de la distribution des Ordival au collège Pierre-et-Marie-Curie, à Villiers-sur-Marne.

    Bureau de presse
    Ordival
    Ordival Assistance
    Lancement des distributions d'Ordival

    16 000 collégiens val-de-marnais de 6e recevront un ordinateur portable, sans condition de ressource. La mesure, destinée à faciliter l’apprentissage de l’outil numérique et préparer les collégiens au monde de demain, représente un investissement de 8 millions d’euros pour le Département.

    Le Département du Val-de-Marne est très attaché à la réussite de chaque élève et conscient que le développement du numérique constitue aujourd’hui un véritable enjeu de société et un défi éducatif de première importance. C’est pourquoi, le Département dote gratuitement tous les élèves de 6e d’un ordinateur portable. Dans un contexte financier contraint, ce choix pour l’avenir des jeunes val-de-marnais représente un investissement important auquel je tiens beaucoup.
    Olivier Capitanio, président du Département du Val-de-Marne.

    Favoriser l’accès aux connaissances

    [image:Alex Bonnemaison_202209-remise ordival-27.jpg,d,small]Les Ordival peuvent être utilisés au collège et à la maison. Ils permettent d’accéder à une multitude de connaissances, sur tous les sujets, grâce à des logiciels et des ressources pédagogiques choisies en lien avec l’Éducation nationale. Ordival favorise ainsi la confrontation des idées et des points de vue et permet aux collégiens d’aiguiser leur sens critique et de forger leur opinion. Cet ordinateur leur permettra également d’enrichir les projets travaillés au sein du collège.

    Des collèges équipés

    Pour donner aux élèves et aux enseignants les moyens de relever le défi du numérique, le Département aide les collèges à ancrer les technologies dans leur quotidien. Il dote chaque établissement des outils nécessaires : les 107 collèges val-de-marnais sont raccordés au très haut débit, équipés d’ordinateurs fixes en classe, et de vidéoprojecteurs. L’ensemble des établissements est par ailleurs raccordé au Wi-Fi.

    Créteil

  • Les P'tits Mômes : lisez en avant-première le magazine d'automne
    Les P'tits Mômes : lisez en avant-première le magazine d'automne mamasam mer 21/09/2022 - 08:08

  • Le Festi'Val-de-Marne, des concerts à prix étudiant
    Le Festi'Val-de-Marne, des concerts à prix étudiant mamasam mer 21/09/2022 - 08:00

  • Les p'tits Mômes - automne 2022
    Les p'tits Mômes - automne 2022 Mathilde Boinet mer 21/09/2022 - 07:53
    Couverture du magazine P'tits Mômes automne 2022 (numéro 61)
    trimestriel
    N°61 automne 2022

mardi 20 septembre 2022

  • News Proj'aide 167 Evénements Proj'aide, veille et appel à projets solidarité internationale
    News Proj'aide 167 Evénements Proj'aide, veille et appel à projets solidarité internationale mamasam mar 20/09/2022 - 09:55

  • Arc boisé : une nouvelle charte pour préserver le massif forestier
    Arc boisé : une nouvelle charte pour préserver le massif forestier Alyssia Hennou mar 20/09/2022 - 08:37

    Le 18 septembre 2022, à l’occasion de la fête de la forêt, Olivier Capitanio, président du Département, et ses partenaires ont signé la 4e Charte de l’Arc boisé. Elle a vocation à protéger les 3000 hectares de ce massif forestier qui s’étend sur plus de la moitié du Val-de-Marne.

    Bureau de presse
    Arc boisé : une nouvelle charte pour protéger le massif forestier

    Préserver le massif et sa biodiversité, protéger et valoriser ce poumon vert, améliorer l’accueil du public, gérer durablement les ressources forestières : tels sont les objectifs de cette 4e charte de l’Arc boisé signée par le Département et plus de 70 partenaires, parmi lesquels l’Agence des Espaces Verts de la Région île de France, l’Office National des Forêts, les services de l’Etat, de nombreuses collectivités territoriales, associations et institutions.

    Elle s’inscrit dans la continuité des trois précédentes chartes, la première ayant été signée en 2004 dans le cadre de la loi d’orientation sur la forêt du 9 juillet 2001.

    L’Arc boisé, un réservoir écologique

    [image: Eric Legrand_110_EL_04686_0.jpg ,d,small]

    L'Arc boisé est un massif forestier composé de deux forêts domaniales (Notre-Dame et La Grange), d’une forêt régionale (Grosbois) et de forêts privées. En rassemblant à la fois des milieux forestiers, ouverts et aquatiques, le massif de l’Arc boisé constitue le « poumon vert » du département.

    Ses 500 mares et ses 52 hectares de landes humides sont des atouts écologiques majeurs, abritant de nombreuses espèces protégées animales (rainettes vertes, tritons crêtés, martres…) et végétales (flûteau fausse-renoncule, germandrée des marais, menthe pouliot…). C’est pourquoi, depuis mai 2016, l’Arc Boisé est également classé en forêt de protection pour garantir la pérennité des habitats qui abritent cette richesse écologique.

    Créteil

lundi 19 septembre 2022

  • Associations et fédérations sportives : de nouvelles règles pour la délivrance de l’agrément
    Associations et fédérations sportives : de nouvelles règles pour la délivrance de l’agrément Sandrine Maung lun 19/09/2022 - 16:14

  • C’est la rentrée…préparez la fin d’année !
    C’est la rentrée…préparez la fin d’année ! Sandrine Maung lun 19/09/2022 - 16:07

  • Commission permanente du 19 septembre 2022
    Commission permanente du 19 septembre 2022 Mathilde Boinet lun 19/09/2022 - 15:51

    Autonomie, prise en charge des femmes isolées, soutien à la lecture publique et au spectacle vivant, usage du vélo, amélioration de la conformité des branchements d’assainissement... 33 rapports étaient à l’ordre du jour de la commission permanente.

    Bureau de presse

    Le Département plus que jamais engagé en faveur de l’autonomie

    [image:Agnes Deschamps_K9B9955.jpg,d,small]Suite à un appel à projet lancé par la Caisse Nationale de la Solidarité et de l’Autonomie (CNSA) et la Direction générale de la Cohésion Sociale (DGCS), le Département se voit accorder un soutien pour la mise en œuvre de son projet de plateforme des métiers de l’autonomie des personnes âgées et handicapées. Cette plateforme permettra de coordonner les interventions en direction des demandeurs d’emploi et des employeurs du secteur de l’autonomie. Différents services seront proposés pour valoriser et sensibiliser aux métiers, renforcer les parcours de formation et répondre aux besoins de main d’œuvre sur ces métiers en tension. La plateforme sera déployée progressivement entre 2022 et 2024, avec l’objectif d’accompagner entre 500 et 800 personnes vers l’emploi. Le Département bénéficiera du soutien financier de la CNSA à hauteur de 456 000 euros, sur un montant total de 760 000 euros.

    Dans le champ de l’habitat, le Département s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de déploiement de l’habitat inclusif en mettant en œuvre une nouvelle "Aide à la Vie partagée" (AVP). Cette aide, créée par le législateur en 2021, a été intégrée au Règlement départemental d’action sociale voté le 27 juin dernier. Elle permet de développer des habitats regroupant dans un même logement ou dans un ensemble de logements des personnes souhaitant partager un projet de vie sociale. L’AVP s’adresse aux personnes majeures en situation de handicap reconnues par la MDPH ou bénéficiaires d’une pension d’invalidité versée par l’Assurance maladie. De 5 000 à 10000 par an et par personne, l’AVP bénéficiera en 2022 à 188 val-de-marnais, pour un montant de 215 000 euros.

    En matière de prévention de la perte d’autonomie, le Département a décidé d’attribuer – dans le cadre des crédits que la CNSA lui attribue – 2 267 141,41 euros de subventions pour financer les actions du plan 2022 de la Conférence des financeurs du Val-de-Marne. 117 projets sont ainsi soutenus autour du lien social, de la santé, de l’accès aux dispositifs et aux droits, de l’adaptation au logement, du bien-être et de l’estime de soi, etc.

    Enfin, la Commission permanente a voté un soutien financier de 233 542 euros en direction des 7 services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) en contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens avec le Département : ASP 94, OMEGA, AMICIAL, AGE INTER SERVICES, AIDAPAC, ARYAN SERVICES et AVAD.

    La poursuite du partenariat avec La Croix Rouge Française pour Le Relais de Thiais

    Le Département assure la mise à l’abri d’urgence et la prise en charge des femmes isolées enceintes ou accompagnées d’enfants de moins de 3 ans. Dans le cadre de cette mission, le Département s’appuie sur plusieurs partenaires, dont La Croix-Rouge Française avec qui la Commission permanente a décidé de renouveler pour 3 ans la convention concernant le "Relais de Thiais". Cette structure peut héberger 19 personnes, enfants ou adultes, pour une durée de 2 mois maximum pendant lesquels les travailleurs sociaux accompagnent et mènent un travail éducatif avec les familles. Depuis son ouverture en 2012, le Relais de Thiais a accompagné 571 familles. Le montant de la subvention annuelle attribuée par le Département s’élève à 157 335 euros.

    Soutien départemental à la lecture publique et au spectacle vivant

    Dans le cadre de sa politique culturelle en faveur de la création, de l’accès aux livres et de la pratique de la lecture par tous les publics, sur tous les territoires, le Département du Val-de-Marne a décidé de signer avec l’Etat un Contrat Départemental Lecture Itinérance pour la période 2022-2024. Ce dispositif a vocation, d’une part, à renforcer les réseaux de lecture publique de proximité et d’autre part, à favoriser le développement de projets itinérants innovants. Pour l’année 2022, le Département bénéficiera d’un financement de l’Etat à hauteur de 50 000 euros, pour un montant total des actions de 100 000 euros.

    La Commission permanente a par ailleurs voté une aide d’un montant total de 50 890 euros pour soutenir, en investissement, l’acquisition de matériel scénique pour le spectacle vivant. 7 communes et EPT sont ainsi soutenus : Alfortville (parc lumière du POC), Arcueil (console son de l’Espace culturel Jean Vilar), Bry-sur-Marne (parc lumière), Grand-Orly-Seine-Bièvre (console lumière pour le Sud-Est Théâtre), Maisons-Alfort (parc lumière et pont avec moteur pour les théâtres de la ville), Saint-Mandé (installation scénique de l’espace culturel le CRESCO), Saint-Maurice (cadre de scène du Théâtre du Val d’Osne).

    Encourager l’usage du vélo

    Le Département est engagé dans une politique de développement et de promotion de l’usage du vélo en Val-de-Marne, au travers notamment de son Schéma Directeur des Itinéraires Cyclables (SDIC) et de son Plan de Déplacements du Val-de-Marne (PDVM).

    Dans ce cadre, le Département réalise d’importants travaux sur les ponts Mandela entre Ivry-sur-Seine et Charenton-le-Pont, ainsi que sur l’avenue de la Liberté (RD154) à Charenton-le-Pont. La création de pistes cyclables permet de relier les ponts au bois de Vincennes, interconnectant plusieurs itinéraires cyclables majeurs. La Commission permanente a acté le soutien financier de l’Etat (138 364 euros) et de la Métropole du Grand Paris (600 000 euros), pour un montant total du projet de 1 200 000 euros. La Commission permanente a par ailleurs attribué une subvention à la ville de Charenton-le-Pont pour soutenir la réalisation d’aménagements cyclables et l’implantation de stationnements vélo à hauteur de 143 378 euros.

    [image:DSC00788.jpg,d,small]De même, la Commission permanente a décidé de subventionner un projet de réalisation de zones 30 intégrant un double sens cyclable et de déploiement de stationnement vélo à Saint-Maur-des-Fossés, assurant la desserte de la gare du RER A La Varenne-Chennevières et du collège Camille Pissaro. Grand Paris Aménagement, qui porte le projet pour la ville de Saint-Maur-des-Fossés, bénéficiera de 170 180 euros.

    Enfin, dans le cadre de son projet de création de pistes cyclables aux abords du pont d’Ivry, à Ivry-sur-Seine et Alfortville, le Département percevra un soutien financier de la Région Ile-de-France à hauteur de 713 000 euros, pour un total de 1 426 000 euros.

    Poursuite de l’amélioration de la conformité des branchements d’assainissement

    Le Département du Val-de-Marne se mobilise en faveur de l’amélioration de la qualité de l’eau et du milieu aquatique. Parmi ses actions, il travaille sur la mise en conformité de l’assainissement de ses bâtiments publics, en particulier sur le bassin Marne Confluence. Dans ce cadre, 4 collèges vont faire l’objet de travaux de mise en conformité : le collège De Lattre de Tassigny au Perreux-sur-Marne, le collège Decroly à Saint-Mandé et les collèges Du Parc cet Du Fort à Sucy-en-Brie. Le Département bénéficiera pour cela d’une subvention de l’Agence de l’Eau Seine Normandie de 240 466 euros, sur un montant total des opérations de 300 583 euros.

    La prochaine Commission permanente aura lieu le 3 octobre 2022.

    Créteil

  • Villages vacances (hiver 2022-2023) : les inscriptions sont ouvertes !
    Villages vacances (hiver 2022-2023) : les inscriptions sont ouvertes ! martin des brest lun 19/09/2022 - 14:31

  • Une formation près de chez vous !
    Une formation près de chez vous ! Sandrine Maung lun 19/09/2022 - 14:26

  • Les associations et l’URSSAF : sécuriser ses pratiques
    Les associations et l’URSSAF : sécuriser ses pratiques Sandrine Maung lun 19/09/2022 - 13:58

  • Nouveaux noms des stations de la Ligne 14 du Grand Paris Express : un choix de cohérence territoriale grâce à la mobilisation du Département
    Nouveaux noms des stations de la Ligne 14 du Grand Paris Express : un choix de cohérence territoriale grâce à la mobilisation du Département caroline potez… lun 19/09/2022 - 12:34

    Le 16 septembre 2022, Valérie PECRESSE, Présidente d’Ile-de-France Mobilités a confirmé, dans un courrier de réponse à Olivier CAPITANIO, Président de Département du Val-de-Marne, que le nom des futures stations de la ligne 14 Porte de Thiais et Pont de Rungis seront respectivement Chevilly-Larue et Thiais-Orly.

    Bureau de presse
    Perspective de la gare Brunet Saunier Architecture" loading="lazy" typeof="foaf:Image" />

    [image:70610-8hkwc59dwl.jpg,d,small]Maintenir une cohérence territoriale tout en facilitant la lisibilité du réseau pour les usagers franciliens et val-de-marnais de la future ligne 14 : telle était la démarche d’Olivier CAPITANIO dans son courrier d’interpellation de la Présidente d’IDFM, le 9 septembre 2022, appelant à une nouvelle dénomination de deux gares de la 1ère ligne mise en service, à l’été 2024.

    Constatant qu’à la suite d’une consultation publique, la future gare Chevilly – Trois Communes porterait désormais le nom de sa commune d’implantation L’Haÿ-les-Roses, le Président du Département a proposé à l’autorité organisatrice des mobilités en Ile-de-France de faire également correspondre les noms des stations Porte de Thiais et Pont de Rungis aux noms des communes sur lesquelles elles sont implantées.

    Dans son courrier de réponse du 16 septembre 2022, la Présidente d’Ile-de-France Mobilités a retenu cette proposition en confirmant les évolutions suivantes :

    • Porte de Thiais devient Chevilly-Larue, avec comme sous-titre Marché International, ce sous-titre ayant vocation à devenir Cité de la gastronomie à l’ouverture de cette dernière
    • Pont de Rungis devient Thiais-Orly, avec comme sous-titre Pont de Rungis

    Un choix de consensus politique et de cohérence territoriale

    En juin 2022, les maires des communes concernées avaient appelé dans un courrier commun la Présidente d’IDFM à faire évoluer les noms des stations Chevilly-Trois Communes, Porte de Thiais et Pont de Rungis.

    Cet été, la concertation publique avait permis d’appeler Chevilly-Trois Communes du nom de sa commune d’implantation l’Hay-les-Roses.

    En tant que Président du Département du Val-de-Marne et Président de la Commission Offre de Transport d’Ile-de-France Mobilités, Olivier CAPITANIO s’est mobilisé pour que l’Autorité organisatrice des mobilités en Ile-de-France applique le même principe de correspondance de nom avec leur commune d’implantation aux stations interconnectées au réseau existant. 

    La réponse favorable de la Présidente d’Ile-de-France Mobilités vient satisfaire la demande de l’ensemble des élus val-de-marnais et constitue en cela un choix de consensus politique.

    Créteil

vendredi 16 septembre 2022

  • La permanence départementale de Joinville-le-Pont ouvre ses portes
    La permanence départementale de Joinville-le-Pont ouvre ses portes Ingrid Pauws ven 16/09/2022 - 10:45

    La permanence départementale de Joinville-le-Pont ouvre ses portes vendredi 16 septembre. Il s'agit de la vingt-deuxième du Val-de-Marne. Ce service de proximité vise à accompagner les usagers pour faciliter leurs démarches auprès du Département.

    Bureau de presse
    Permanence départementale
    Acceo, une application pour faciliter l'accès des personnes sourdes ou malentendantes aux services départementaux

    [image:_LUM1852-permanence-Orly.jpg,d,scale]La permanence de Joinville-le-Pont est située à l'Hôtel de ville, 23 rue de Paris. Elle propose un accueil uniquement sur rendez-vous, tous les vendredis, de 9 heures à 12 heures.

    La prise de rendez-vous est possible en ligne, sur valdemarne.fr ou par téléphone en composant le 3994.

    A noter que les permanences sont dotées d'Acceo, pour l'accueil des personnes sourdes, malentendantes et aphasiques.

     

    Aide aux services en ligne et dépôt de dossier

    Les usagers peuvent bénéficier dans les permanences d’un accompagnement pour réaliser leurs démarches en ligne sur le site valdemarne.fr telles que le remboursement de 50% de la carte Imagine R, le forfait de transport Améthyste, l’aide de 60 euros Navigo Senior ou une demande de place en crèche.

    Nouveauté : les permanences peuvent dorénavant aider les Val-de-Marnais pour leur réservation en ligne en Villages vacances. Il est également possible d’y déposer son paiement (chèque uniquement).

    Les usagers peuvent aussi déposer leur dossier et leurs pièces justificatives pour des demandes concernant le forfait de transport Améthyste, l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) et leur dossier MDPH (Maison départementale des personnes handicapées).

    Créteil

  • 2nd volet de l'exposition "+2 °C ?" des Archives : Quand l'histoire éclaire les enjeux climatiques et environnementaux du Val-de-Marne
    2nd volet de l'exposition "+2 °C ?" des Archives : Quand l'histoire éclaire les enjeux climatiques et environnementaux du Val-de-Marne Ingrid Pauws ven 16/09/2022 - 09:00

    Jeudi 15 septembre 2022, Déborah Münzer, vice-présidente chargée de la culture, de la vie associative, de l'éducation artistique et culturelle et du tourisme, a inauguré à Créteil la nouvelle exposition des Archives départementales dédiée aux enjeux climatiques et environnementaux "+ 2°C ? Les Val-de-Marnais, le climat et l'environnement épisode 2 : 1945-2015". En accès libre, l'exposition sera ouverte jusqu'au 31 mars 2023.

    Bureau de presse

    Depuis le 18e siècle, les enjeux environnementaux et climatiques qui courent sur l'actuel département du Val-de-Marne n'ont eu de cesse de se renouveler aux grès des mutations géographiques, économiques, technologiques et urbaines de la société.

    En regard des problématiques actuelles, l'exposition "+ 2°C ? Les Val-de-Marnais, le climat et l'environnement" entend apporter un éclairage historique sur ces bouleversements à travers des oeuvres variées, issues de collections publiques ou privées.

    Comprendre l'accélération des transformations du Val-de-Marne

    Après un premier volet présenté en 2021 consacré aux racines de l'industrialisation, ce second volet de l'exposition "+ 2°C ?" présente, toujours sous le prisme local, l'accélération des transformations du territoire de la société val-de-marnaise dans la seconde moitié du 20e siècle, entre explosion urbaine, pétrolisation de l'économie et émergence de nouvelles formes d'énergie.

    Des Trentes Glorieuses à la notion de Développement Durable se dessine un parcours où s'entrecroisent progrès techniques, économiques, sociaux et dégradations environnementales aboutissant à l'expérience des limites de notre monde.

    Plus d'informations sur archives.valdemarne.fr

    Créteil

jeudi 15 septembre 2022

  • Journées européennes du Patrimoine : le Département dévoile ses coulisses
    Journées européennes du Patrimoine : le Département dévoile ses coulisses mamasam jeu 15/09/2022 - 14:42

  • Le Département dévoile ses coulisses à l'occasion des Journées européennes du Patrimoine
    Le Département dévoile ses coulisses à l'occasion des Journées européennes du Patrimoine Ingrid Pauws jeu 15/09/2022 - 07:34

    Le Département du Val-de-Marne renouvelle sa participation aux Journées européennes du Patrimoine 2022. Tout au long du week-end des 17 et 18 septembre, il ouvre les portes de plusieurs de ses équipements : les Archives départementales, le MACVAL, la Briqueterie, la Roseraie du Val-de-Marne ou encore le musée de la Résistance nationale. Au programme : des animations spécialement imaginées pour l'occasion telles que l'ouverture de lieux insolites habituellement fermés au public, des rencontres avec des artistes, des ateliers, des projections, des déambulations, etc.

    Bureau de presse

    L'envers du décor aux Archives (Créteil)

    Les Archives départementales ont concocté une programmation riche, qui plaira à tous les publics : les plus curieux pourront découvrir des espaces habituellement réservés aux archivistes, les enquêteurs devront partir à la recherche d’une archive perdue, les aventuriers pourront s’essayer à un escape game, et les plus méticuleux pourront participer à un atelier de conservation.

    >> Plus d'informations <<

     

    Rencontres artistiques au MAC VAL (Vitry-sur-Seine)

    Le MAC VAL offre deux jours de programmation initiée par les artistes et de découverte de lieux insolites, parmi lesquels ses réserves qu’il ouvrira exceptionnellement au public. Les visiteurs pourront également participer à des ateliers du livre d’artiste, à des visites thématiques dédiées à l’architecture ou à la botanique, à une recherche chorégraphique "L’usage du terrain - Vitry", à des séances de massage des mains dans le cadre de l’exposition "Temple of Love - Atopos, invitation à Gaëlle Choisne", etc.

    >> Plus d'informations <<

     

    Danse et architecture à la Briqueterie (Vitry-sur-Seine)

    Ancienne usine de briques réhabilitée en centre de développement chorégraphique, la Briqueterie propose deux visites guidées en collaboration avec le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement du Val-de-Marne (CAUE). À l'issue des visites, le public pourra assister à un atelier du regard autour de la thématique Danse et Architecture.

    >> Plus d'informations <<

     

    La Roseraie, théâtre de verdure (L'Haÿ-les-Roses)

    La Roseraie ouvre ses portes et propose au public de fêter le patrimoine en musique, avec "La Tempesta", un concert en deux parties de musiques baroques, classiques et modernes : quatuors à corde de Ravel et Milhaud présenté par OuVERTures. Les amateurs de théâtre pourront voir la pièce Victor Hugo, lequel ?, interprétée par le comédien Philippe Murgier, accompagné d’une narratrice et d’un violoncelliste.

    >> Plus d'informations <<

     

    Le musée de la Résistance nationale (Champigny-sur-Marne)

    Le musée propose une visite commentée gratuite de la nouvelle exposition "Vous n'irez plus danser, les bals clandestins, 1939-1945".

    >> Plus d'informations <<

    Créteil

mercredi 14 septembre 2022

mardi 13 septembre 2022

lundi 12 septembre 2022

jeudi 8 septembre 2022

Traduction

Sites favoris


129 sites référencés au total

Brèves

30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -…

Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

24 février 2014 - Nous contacter

Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=…