Accueil | valdemarne.fr, ces 365 derniers jours

Valdemarne.fr est le portail officiel du Département du Val-de-Marne. Services, actualités, informations sur le territoire.



mardi 7 février 2023

  • Groupe d'échanges "EHPAD : et après l'adaptation ? " (visio-conférence)
    Groupe d'échanges "EHPAD : et après l'adaptation ? " (visio-conférence) Allyson Jouin-Claude mar 07/02/2023 - 17:50

    Renseignements et inscriptions au 06 52 79 18 61 ou par94@delta.org 

    Allocation personnalisée d'autonomie en établissement (APAE)
    Bien vieillir en établissement (EHPAD, USLD, hébergements temporaires)
    -

    L'un de vos proches va entrer en EHPAD ? Venez échanger en visio-conférence avec des aidants et des professionnels sur la question de l'accueil des personnes âgées en établissement. Cette initiative fait partie d'un cycle de 5 mini-conférences de deux heures chacune.

    Il est parfois difficile de voir son proche quitter son domicile pour entrer en EHPAD. Venez partager votre expérience avec d'autres aidants et des professionnels de différents établissements pour vous aider à appréhender cette nouvelle façon d'accompagner votre proche. Les séances sont animées par une psychologue spécialisée en gérontologie et dans l'accompagnement des aidants. Il est recommandé de participer à toutes les séances.

    La visio-conférence aura lieu vendredi 31 mars, de 10h00 à 12h00, sur le thème : Une fois l'adaptation passée, comment cela se passe sur la durée ?

    Un projet porté par la Conférence des financeurs

    Ce cycle des 5 séances est organisé par l'association Delta 7 et est soutenu financièrement par le Département dans le cadre de la conférence des financeurs. 

    L’objectif de la conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie (CFPPA) est d'impulser et accompagner les projets de prévention de la perte d’autonomie chez les personnes âgées et leurs proches aidants. En réunissant tous les acteurs val-de-marnais concernés, cette instance recense les actions déjà déployées, établit un diagnostic, met en place et soutient financièrement un programme d’actions nouvelles.

    Le rôle du Département 

    La personne âgée doit pouvoir demeurer et vivre au mieux dans l’environnement de son choix. Parfois, pour des raisons de perte d'autonomie ou pour soulager ponctuellement les aidants, la vie en établissement peut être envisagée. 

    Le Département est notamment en charge du versement de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) et de l’ASH (aide sociale à l’hébergement). Le Département est également en charge de l’autorisation et du contrôle des services d’aide à domicile, des résidences-autonomie et des EHPAD.

    C'est le Département qui fixe les tarifs des prestations offertes par les établissements et services habilités. C’est aussi le Département qui délivre l’agrément aux accueillants familiaux pour les personnes âgées et les personnes handicapées.

     


  • Groupe d'échanges "L'entrée en EHPAD, témoignage d'un aidant" (visio-conférence)
    Groupe d'échanges "L'entrée en EHPAD, témoignage d'un aidant" (visio-conférence) Allyson Jouin-Claude mar 07/02/2023 - 17:49

    Renseignements et inscriptions au 06 52 79 18 61 ou par94@delta.org 

    Allocation personnalisée d'autonomie en établissement (APAE)
    Bien vieillir en établissement (EHPAD, USLD, hébergements temporaires)
    -

    L'un de vos proches va entrer en EHPAD ? Venez échanger en visio-conférence avec des aidants et des professionnels sur la question de l'accueil des personnes âgées en établissement. Cette initiative fait partie d'un cycle de 5 mini-conférences de deux heures chacune.

    Il est parfois difficile de voir son proche quitter son domicile pour entrer en EHPAD. Venez partager votre expérience avec d'autres aidants et des professionnels de différents établissements pour vous aider à appréhender cette nouvelle façon d'accompagner votre proche. Les séances seront animées par une psychologue spécialisée en gérontologie et dans l'accompagnement des aidants. Il est recommandé de participer à toutes les séances.

    Programme

    La visio-conférence aura lieu vendredi 3 mars, de 10h00 à 12h00, sur le thème : La vie à l'EHPAD pour les aidants, avec le récit d'un aidant témoin. 

      Prochaine date : 

      • Vendredi 31 mars 2023, de 10h00 à 12h00 : "Et après : une fois l'adaptation passée, comment cela se passe sur la durée ? "

      Un projet porté par la Conférence des financeurs

      Ce cycle des 5 séances est organisé par l'association Delta 7 et est soutenu financièrement par le Département dans le cadre de la conférence des financeurs. 

      L’objectif de la conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie (CFPPA) est d'impulser et accompagner les projets de prévention de la perte d’autonomie chez les personnes âgées et leurs proches aidants. En réunissant tous les acteurs val-de-marnais concernés, cette instance recense les actions déjà déployées, établit un diagnostic, met en place et soutient financièrement un programme d’actions nouvelles.

      Le rôle du Département 

      La personne âgée doit pouvoir demeurer et vivre au mieux dans l’environnement de son choix. Parfois, pour des raisons de perte d'autonomie ou pour soulager ponctuellement les aidants, la vie en établissement peut être envisagée. 

      Le Département est notamment en charge du versement de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) et de l’ASH (aide sociale à l’hébergement). Le Département est également en charge de l’autorisation et du contrôle des services d’aide à domicile, des résidences-autonomie et des EHPAD.

      C'est le Département qui fixe les tarifs des prestations offertes par les établissements et services habilités. C’est aussi le Département qui délivre l’agrément aux accueillants familiaux pour les personnes âgées et les personnes handicapées.

       


    • Groupe d'échanges "L'entrée en EHPAD, témoignage d'un professionnel" (visio-conférence)
      Groupe d'échanges "L'entrée en EHPAD, témoignage d'un professionnel" (visio-conférence) Allyson Jouin-Claude mar 07/02/2023 - 17:47

      Renseignements et inscriptions au 06 52 79 18 61 ou par94@delta.org 

      Allocation personnalisée d'autonomie en établissement (APAE)
      Bien vieillir en établissement (EHPAD, USLD, hébergements temporaires)
      -

      L'un de vos proches va entrer en EHPAD ? Venez échanger en visio-conférence avec des aidants et des professionnels sur la question de l'accueil des personnes âgées en établissement. Cette initiative fait partie d'un cycle de 5 mini-conférences de deux heures chacune.

      Il est parfois difficile de voir son proche quitter son domicile pour entrer en EHPAD. Venez partager votre expérience avec d'autres aidants et des professionnels de différents établissements pour vous aider à appréhender cette nouvelle façon d'accompagner votre proche. Les séances seront animées par une psychologue spécialisée en gérontologie et dans l'accompagnement des aidants. Il est recommandé de participer à toutes les séances.

      Programme

      La visio-conférence aura lieu vendredi 24 février, de 10h00 à 12h00, sur le thème : Les débuts : l'adaptation, la relation avec l'équipe pour les aidants et pour les résidents". Témoignage d'un professionnel d'EHPAD.

        Prochaines dates : 

        • Vendredi 3 mars 2023, de 10h00 à 12h00 : "La vie à l'EHPAD pour les aidants". Récit d'un aidant témoin. 
        • Vendredi 31 mars 2023, de 10h00 à 12h00 : "Et après : une fois l'adaptation passée, comment cela se passe sur la durée ? "

        Un projet porté par la Conférence des financeurs

        Ce cycle des 5 séances est organisé par l'association Delta 7 et est soutenu financièrement par le Département dans le cadre de la conférence des financeurs. 

        L’objectif de la conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie (CFPPA) est d'impulser et accompagner les projets de prévention de la perte d’autonomie chez les personnes âgées et leurs proches aidants. En réunissant tous les acteurs val-de-marnais concernés, cette instance recense les actions déjà déployées, établit un diagnostic, met en place et soutient financièrement un programme d’actions nouvelles.

        Le rôle du Département 

        La personne âgée doit pouvoir demeurer et vivre au mieux dans l’environnement de son choix. Parfois, pour des raisons de perte d'autonomie ou pour soulager ponctuellement les aidants, la vie en établissement peut être envisagée. 

        Le Département est notamment en charge du versement de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) et de l’ASH (aide sociale à l’hébergement). Le Département est également en charge de l’autorisation et du contrôle des services d’aide à domicile, des résidences-autonomie et des EHPAD.

        C'est le Département qui fixe les tarifs des prestations offertes par les établissements et services habilités. C’est aussi le Département qui délivre l’agrément aux accueillants familiaux pour les personnes âgées et les personnes handicapées.

         


      • Groupe d'échanges "Les enjeux psychologiques de l'entrée en EHPAD" (visio-conférence)
        Groupe d'échanges "Les enjeux psychologiques de l'entrée en EHPAD" (visio-conférence) Allyson Jouin-Claude mar 07/02/2023 - 17:45

        Renseignements et inscriptions au 06 52 79 18 61 ou par94@delta.org 

        Allocation personnalisée d'autonomie en établissement (APAE)
        Bien vieillir en établissement (EHPAD, USLD, hébergements temporaires)
        -

        L'un de vos proches va entrer en EHPAD ? Venez échanger en visio-conférence avec des aidants et des professionnels sur la question de l'accueil des personnes âgées en établissement. Cette initiative fait partie d'un cycle de 5 mini-conférences de deux heures chacune.

        Il est parfois difficile de voir son proche quitter son domicile pour entrer en EHPAD. Venez partager votre expérience avec d'autres aidants et des professionnels de différents établissements pour vous aider à appréhender cette nouvelle façon d'accompagner votre proche. Les séances seront animées par une psychologue spécialisée en gérontologie et dans l'accompagnement des aidants. Il est recommandé de participer à toutes les séances.

        Programme

        La visio-conférence aura lieu vendredi 17 février, de 10h00 à 12h00, sur le thème : Les enjeux psychologiques de l'entrée en EHPAD

          Prochaines dates : 

          • Vendredi 24 février 2023, de 10h00 à 12h00 : "Les débuts : l'adaptation, la relation avec l'équipe pour les aidants et pour les résidents". Témoignage d'un professionnel d'EHPAD
          • Vendredi 3 mars 2023, de 10h00 à 12h00 : "La vie à l'EHPAD pour les aidants". Récit d'un aidant témoin. 
          • Vendredi 31 mars 2023, de 10h00 à 12h00 : "Et après : une fois l'adaptation passée, comment cela se passe sur la durée ? "

          Un projet porté par la Conférence des financeurs

          Ce cycle des 5 séances est organisé par l'association Delta 7 et est soutenu financièrement par le Département dans le cadre de la conférence des financeurs. 

          L’objectif de la conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie (CFPPA) est d'impulser et accompagner les projets de prévention de la perte d’autonomie chez les personnes âgées et leurs proches aidants. En réunissant tous les acteurs val-de-marnais concernés, cette instance recense les actions déjà déployées, établit un diagnostic, met en place et soutient financièrement un programme d’actions nouvelles.

          Le rôle du Département 

          La personne âgée doit pouvoir demeurer et vivre au mieux dans l’environnement de son choix. Parfois, pour des raisons de perte d'autonomie ou pour soulager ponctuellement les aidants, la vie en établissement peut être envisagée. 

          Le Département est notamment en charge du versement de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) et de l’ASH (aide sociale à l’hébergement). Le Département est également en charge de l’autorisation et du contrôle des services d’aide à domicile, des résidences-autonomie et des EHPAD.

          C'est le Département qui fixe les tarifs des prestations offertes par les établissements et services habilités. C’est aussi le Département qui délivre l’agrément aux accueillants familiaux pour les personnes âgées et les personnes handicapées.

           


        • Groupe d'échanges et d'informations "L'entrée en EHPAD" (visio-conférence)
          Groupe d'échanges et d'informations "L'entrée en EHPAD" (visio-conférence) Allyson Jouin-Claude mar 07/02/2023 - 17:01

          Renseignements et inscriptions au 06 52 79 18 61 ou par94@delta.org 

          Allocation personnalisée d'autonomie en établissement (APAE)
          Bien vieillir en établissement (EHPAD, USLD, hébergements temporaires)
          -

          L'un de vos proches va entrer en EHPAD ? Venez échanger en visio-conférence avec des aidants et des professionnels sur la question de l'accueil des personnes âgées en établissement. Cette initiative fait partie d'un cycle de 5 mini-conférences de deux heures chacune.

          Il est parfois difficile de voir son proche quitter son domicile pour entrer en EHPAD. Venez partager votre expérience avec d'autres aidants et des professionnels de différents établissements pour vous aider à appréhender cette nouvelle façon d'accompagner votre proche. Les séances seront animées par une psychologue spécialisée en gérontologie et dans l'accompagnement des aidants. Il est recommandé de participer à toutes les séances.

          Programme

          La première visio-conférence aura lieu vendredi 10 février, de 10h00 à 12h00, sur le thème : Les représentations avant l'entrée et les éléments déclencheurs de l'entrée en EHPAD.

            Prochaines dates : 

            • Vendredi 17 février 2023, de 10h00 à 12h00 : "Les enjeux psychologiques de l'entrée en EHPAD"
            • Vendredi 24 février 2023, de 10h00 à 12h00 : "Les débuts : l'adaptation, la relation avec l'équipe pour les aidants et pour les résidents". Témoignage d'un professionnel d'EHPAD
            • Vendredi 3 mars 2023, de 10h00 à 12h00 : "La vie à l'EHPAD pour les aidants". Récit d'un aidant témoin. 
            • Vendredi 31 mars 2023, de 10h00 à 12h00 : "Et après : une fois l'adaptation passée, comment cela se passe sur la durée ? "

            Un projet porté par la Conférence des financeurs

            Ce cycle des 5 séances est organisé par l'association Delta 7 et est soutenu financièrement par le Département dans le cadre de la conférence des financeurs. 

            L’objectif de la conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie (CFPPA) est d'impulser et accompagner les projets de prévention de la perte d’autonomie chez les personnes âgées et leurs proches aidants. En réunissant tous les acteurs val-de-marnais concernés, cette instance recense les actions déjà déployées, établit un diagnostic, met en place et soutient financièrement un programme d’actions nouvelles.

            Le rôle du Département 

            La personne âgée doit pouvoir demeurer et vivre au mieux dans l’environnement de son choix. Parfois, pour des raisons de perte d'autonomie ou pour soulager ponctuellement les aidants, la vie en établissement peut être envisagée. 

            Le Département est notamment en charge du versement de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) et de l’ASH (aide sociale à l’hébergement). Le Département est également en charge de l’autorisation et du contrôle des services d’aide à domicile, des résidences-autonomie et des EHPAD.

            C'est le Département qui fixe les tarifs des prestations offertes par les établissements et services habilités. C’est aussi le Département qui délivre l’agrément aux accueillants familiaux pour les personnes âgées et les personnes handicapées.

             


          lundi 6 février 2023

          jeudi 2 février 2023

          mardi 31 janvier 2023

          lundi 30 janvier 2023

          • Commission permanente du 30 janvier 2023
            Commission permanente du 30 janvier 2023 caroline potez… lun 30/01/2023 - 11:36

            Modernisation du patrimoine, plan 50 000 arbres, amélioration de la qualité de l'eau... 44 rapports étaient à l’ordre du jour de la commission permanente.

            Bureau de presse

            Moderniser le patrimoine du Val-de-Marne

            [image:LS000-04.jpg,d,small]Le Département poursuit son engagement en faveur de l’éduction avec la rénovation du collège Molière à Chennevières-sur-Marne. À ce titre, la Commission permanente a approuvé la signature de 4 marchés pour un montant global de 13 988 502,45 euros HT. Les travaux devraient débuter en février 2023.

            De plus, dans le cadre de la construction de la nouvelle crèche départementale des Larris, ainsi que du centre de Protection Maternelle et Infantile à Fontenay-sous-Bois, la Commission permanente a autorisé la signature d’un avenant relatif à la signature de 7 marchés d’un montant de 719 382,77 euros HT.
            L’inauguration de la crèche/PMI est prévue le 11 février 2023.

            Enfin, la Commission permanente a voté la signature d’un avenant au marché global de performance concernant les travaux de démolition et de reconstruction du bâtiment Eiffel, à Créteil. Le montant du marché s’élevant désormais à 56 274 959,34 euros HT.
            Ce projet du nouveau bâtiment Eiffel, d’un coût de 82,5 millions d’euros, entièrement financé par le Département, satisfait à la politique de sobriété énergétique des  bâtiments de la collectivité voulue par le Département. Il sera inauguré le 20 avril 2023.

            50 000 arbres en Val-de-Marne pour lutter contre le dérèglement climatique

            Le Département du Val-de-Marne poursuit son engagement en faveur de l’écologie. Ainsi, la Commission permanente a décidé d’approuver la signature de conventions de subvention à 6 communes (Alfortville, Marolles-en-Brie, Santeny, Thiais, Villecresnes et Vitry-sur-Seine), et à 3 Établissements Publics Territoriaux du Val-de-Marne,  pour un coût total de 80 208 euros. Ce dispositif de soutien financier permettra la plantation de 197 arbres et de 375 m² d’arbustes, soit 306 arbres qui seront  comptabilisés dans le cadre du Plan 50 000 arbres. À ce jour, 6 385 arbres ont déjà été plantés sur le territoire du Val-de-Marne.

            Le Département s’engage pour l’amélioration de la qualité de l’eau

            En tant que propriétaire et gestionnaire du réseau d’eaux usées et pluviales, le Département a un rôle de première importance dans l’amélioration de la qualité de l’eau en Val-de-Marne. À ce titre, la Commission permanente a acté la signature de conventions d’aides financières avec l’Agence de l’Eau Seine-Normandie (AESN) dans le cadre de travaux de réhabilitation du réseau départemental d’assainissement.

            Ces conventions portent sur le diagnostic de 125 branchements (44 à Champigny-sur-Marne et 81 à Créteil), d’un montant de 285 733 euros, financé à 50% par le Département du Val-de-Marne. Ainsi que la réalisation des travaux de création de branchement pour les communes de Créteil, Nogent-sur Marne et le Perreux-sur-Marne, d’un coût de 284 000 euros HT financé à 80% par le Département.
            Cette convention financière attribuée par l’AESN portera également sur l’équipement de 4 déversoirs d’orage sur les communes de Thiais, Saint-Maur-des-Fossés et d’Orly. D’un montant total de 161 037 euros HT, le Département financera 60% du projet.

            Ces conventions entrent dans le plan Baignabilité de la Marne et de la Seine, mis en place par le Département du Val-de-Marne, qui vise à exploiter le service public d’assainissement en faveur de la baignade sur le territoire. La baignabilité repose sur plusieurs facteurs dont la qualité de l’eau. Pour répondre à cet enjeu, l’un  des grands projets de ce plan est la création d’une Station de Dépollution des Eaux Pluviales (SDEP) à Champigny-sur-Marne dont la première pierre sera posée le 10  février 2023.

            La prochaine commission permanente est prévue le 13 février 2023.

            Créteil

          vendredi 27 janvier 2023

          jeudi 26 janvier 2023

          mercredi 25 janvier 2023

          • Organisez un goûter crêpes à la maison !
            Organisez un goûter crêpes à la maison ! Alyssia Hennou mer 25/01/2023 - 16:20

          • "Histoires vraies", une nouvelle exposition au MAC VAL
            "Histoires vraies", une nouvelle exposition au MAC VAL Ingrid Pauws mer 25/01/2023 - 14:16

            MAC VAL - Musée d’art contemporain du Val-de-Marne
            Place de la Libération
            94400 Vitry-sur-Seine

            Le MAC VAL : rendre l'art contemporain accessible à tous les publics
            Marie Losier, If you like it don't watch it, 2022. Technique mixte, 320 x 310 cm. @ Adagp, Paris 2022
            Collectif 1.0.3, Croa Croa Croa, 2022.  Adhésif vinyle noir mat, dimensions variables. ©Collectif 1.0.3
            Anne Brégeaut, Mes insomnies 34, 2022.  Peinture vinylique sur toile, 24 x 33 cm. @ Adagp, Paris 2022
            -

            Cette nouvelle exposition collective rassemble les œuvres d'une quarantaine d'artistes de générations diverses. Elle fait suite à l'exposition collective de 2019, qui, sous le titre "Lignes de vies (une exposition de légendes)" exposait les passages poreux entre art et autobiographie, entre réel et fictions.

            [image:Marie_Losier_If you like it don't watch it 2022.jpg,d,scale]

            Ce nouveau volet poursuit l'idée que tout est fiction, en proposant des approches parallèles des réalités à l'aide d'une quarantaine d'artistes. Ces derniers mettent à l'honneur le storytelling pour mettre en scène des fictions et des histoires (vraies ?).

            "Inventer, raconter, imaginer", les couches des apparences sont effeuillées pour mettre à jour d'autres narrations, faire émerger d'autres récits. La fiction ici permet de déconstruire, faire apparaître, mais aussi creuser les apparences, interroger les faits, leur véracité, proposer des alternatives aux "grands récits" enfermants.

            Des performances sont régulièrement activées dans cette exposition.
            Certains dimanches, des visites avec des artistes de l'exposition sont programmées à 16h.

             

             

            Avec les œuvres de : Aletheia (Hugo Dumont, Anthony Vernerey), Alexis Foiny, Alice Brygo, Anaïs-Tohé Commaret, Anne Brégeaut, Anne-James Chaton, Aurélie Ferruel et Florentine Guédon, Aurélien Mauplot, collectif 1.0.3, Esther Ferrer, Étienne Charry, Farès Hadj-Sadok, Hippolyte Hentgen, Jean-Charles de Quillacq,Jordan Roger , Katia Kameli, Kenny Dunkan, Kent Monkman, Laura Bottereau & Marine Fiquet, Marie Losier, Mary Sibande, Mehryl Levisse, Olivier Nottellet, Pejvak, Regine Kolle, Romain Kronenberg, Sam Moore, Sebastien Loghman, SMITH, Suzanne Husky, Sylvie Ruaulx, Véronique Hubert, Vincent Volkart, Virginie Barré, Yan Tomaszewski, Youri Johnson.


          • Des livres qui ouvrent l'appétit
            Des livres qui ouvrent l'appétit Alyssia Hennou mer 25/01/2023 - 09:23

          mardi 24 janvier 2023

          samedi 21 janvier 2023

          vendredi 20 janvier 2023

          mercredi 18 janvier 2023

          mardi 17 janvier 2023

          • Signature de la convention stratégique de coopération : la Métropole du Grand Paris investit près de 20 millions d’euros dans dans 10 projets structurants du Département du Val-de-Marne
            Signature de la convention stratégique de coopération : la Métropole du Grand Paris investit près de 20 millions d’euros dans dans 10 projets structurants du Département du Val-de-Marne caroline potez… mar 17/01/2023 - 14:58

            Le 17 janvier 2023, Patrick OLLIER, Président de la Métropole du Grand Paris, et Olivier CAPITANIO, Président du Département du Val-de-Marne, ont signé au siège de la Métropole du Grand Paris, en présence de plusieurs Vice-présidents, Maires et élus de la Métropole du Grand Paris et de François-Marie DIDIER, Président du Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne (SIAAP), de Gérard DELMAS, Président de la CCI du Val-de-Marne, de Benoît JUSTER, Directeur exécutif de la Société d’Economie Mixte d’Aménagement et de Gestion du Marché d’Intérêt National de Rungis (SEMMARIS) et de nombreux partenaires, la 1ère convention stratégique de coopération entre la Métropole du Grand Paris et le Département du Val-de-Marne, qui donne lieu au financement de 10 projets au service des communes et des habitants.

            Bureau de presse
            Cycliste sur la piste cyclable le long de la RD120 à Charenton-le-Pont

            [image:800px-Logo_Métropole_Grand_Paris_2016.svg_.png,d,small]Assorti d’un soutien financier de près de 20 millions d’euros, ce partenariat vise à concrétiser des politiques publiques au service des Val-de-Marnais, et plus largement des Métropolitains.

            Le 16 décembre 2022, le Conseil de la Métropole du Grand Paris avait adopté à l’unanimité cette convention stratégique de coopération, adoptée dans les mêmes termes par le Conseil départemental du Val-de-Marne le 12 décembre 2022.

            "Cette convention avec le Département du Val-de-Marne est un instrument très important pour la Métropole du Grand Paris car il nous permet de fédérer les actions des différentes collectivités signataires pour atteindre des objectifs de développement, de création de valeur ajoutée et d’emploi, tout en contribuant à l’essor du Val-de-Marne et de ses communes. Cette convention répond ainsi aux préoccupations quotidiennes des habitants, à l’image d’Altival en matière de transport, du bassin de rétention du Moulin du Berny à Fresnes, ou encore de la création de plusieurs aménagements cyclables, entre autres exemples. Elle complète les diverses opérations structurantes dans lesquelles nous sommes engagés aux côtés des communes et du Département", souligne Patrick OLLIER, Président de la Métropole du Grand Paris.

            "Le Département partage avec la Métropole du Grand Paris la nécessité de travailler en commun pour mutualiser les analyses stratégiques et les données utiles à nos deux institutions. Nous souhaitons désormais échanger de manière constructive sur les thématiques relevant de nos compétences respectives, pour construire une méthode de travail coordonnée, et porter des projets d’intérêt commun. Nous sommes heureux de signer, avec la Métropole du Grand Paris, une convention de partenariat stratégique et financier, la plus ambitieuse à ce jour signée entre la MGP et un Département francilien, qui aura un impact positif sur la qualité de vie des Val-de-marnais", déclare Olivier CAPITANIO, Président du Département du Val-De-Marne.

            La Métropole du Grand Paris investit dans 10 projets majeurs du Département du Val-de-Marne au service des communes

            • Projet de bassin de rétention du Moulin de Berny à Fresnes dont le maitre d’ouvrage est le Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne (SIAAP). La participation de la Métropole sera de 4,5 M€, 
            • Projet Altival pour lequel la participation de la Métropole sera de 6 M€, 
            • Pôle Grand Paris Express Chevilly-Larue – Marché international (ex. MIN Porte de Thiais), pour lequel la participation métropolitaine sera de 1,5 M€, 
            • 5 projets liés à la création de nouvelles pistes cyclables pour un total de subvention métropolitaine de 4,77 M€ : 
              • Des études pour le réaménagement de la RD161 à Arcueil et Villejuif (500 000 €), 
              • Une opération sur la RD120 à Vincennes et Saint-Mandé (1,125 M€), 
              • Une opération pour une promenade en bordure de la RD215 à Maisons-Alfort et Créteil (1,4 M€), 
              • Une opération sur la RD245 entre la gare RER E de Nogent-Le Perreux et la RD120 à Nogent (745 000 €), 
              • Une opération sur la RD 7 Sud à Chevilly-Larue, Thiais et Rungis (1M€). 
            • Plan « 50 000 arbres », que la Métropole soutiendra à hauteur de 2 M€, 
            • Projet du parc des Lilas, où la Métropole accompagnera le projet à hauteur de 500 000 € pour la phase expérimentale sur le volet études. 

            Pour en savoir plus 

             

            Contact presse : Claire BOUCHER, attachée de presse / presse@metropolegrandparis.fr / 07 63 66 47 51

            Paris

          • Breaking et street-art : le Val-de-Marne, digne représentant de l'art urbain
            Breaking et street-art : le Val-de-Marne, digne représentant de l'art urbain Allyson Jouin-Claude mar 17/01/2023 - 14:38

          • Le renouvellement des instances dirigeantes : place aux jeunes !
            Le renouvellement des instances dirigeantes : place aux jeunes !  Katia Garcia mar 17/01/2023 - 13:22

          • Paris 2024 : le Val-de-Marne se met à l'heure olympique
            Paris 2024 : le Val-de-Marne se met à l'heure olympique Allyson Jouin-Claude mar 17/01/2023 - 11:51
            Le Val-de-Marne, plus grand centre d’entraînement olympique et paralympique français
            Créé par le comité d'organisation des jeux olympiques (COJO), le label "Terre de Jeux" a pour ambition d’encourager tous les territoires de France à s’engager dans l’aventure olympique et paralympique de Paris 2024.

            Ainsi, en signant cette convention, le Département du Val-de-Marne entend prendre toute sa place dans cette dynamique sportive, touristique et festive. 

             

             

            L’accueil de la flamme olympique est une chance pour le Val-de-Marne.

            Relais de la flamme olympique dans le Val-de-Marne

            « L’accueil de la flamme olympique est une chance pour le Val-de-Marne, 1er département français en nombre de Centres de Préparation aux Jeux, et territoire qui rend possible l’accueil des compétitions de nage en eau libre grâce à l’implication du Département, des EPT et des villes. Ce sera un moment fort, populaire et convivial, un évènement historique qui permettra aux sportifs, aux clubs, aux associations et aux habitants de vivre et de partager ensemble la ferveur des Jeux. » déclare Olivier Capitanio, président du Département du Val-de-Marne.

            [image:Paris2024-220516-OTR-Kit-com-departements-Source_VAL-DE-MARNE.jpg,g,small]A l’occasion des Jeux de Paris 2024, le relais de la flamme se déroulera sur trois mois, à partir d’avril 2024 lors d’un grand relais qui passera donc notamment par le Val-de-Marne. 

            Avant chaque Jeux Olympiques, la flamme est allumée grâce aux rayons du soleil lors d’une cérémonie qui se déroule dans le sanctuaire d’Olympie, en hommage aux Jeux de la Grèce antique. Pour Paris 2024, elle fera le voyage depuis la Grèce jusqu’en France par bateau, respectant ainsi le principe de durabilité qui guide Paris 2024 dans l’organisation des Jeux et notamment tout au long du relais de la flamme. Le parcours est en cours de définition avec l’Etat et sera dévoilé lors du 3e trimestre 2023.

             

            Des sites sportifs exceptionnels pour les champions : les CPJ

            Si le Val-de-Marne n’accueillera aucune épreuve sportive, il jouera néanmoins un rôle essentiel. Avec sa trentaine de Centres de Préparation aux Jeux (CPJ) déjà labellisés, il est le plus grand centre d’entraînement olympique et paralympique français. 

            Les délégations étrangères du monde entier peuvent y faire des stages en amont des Jeux, mais aussi s’y entraîner pendant toute la durée de la compétition dans des disciplines allant de la natation au badminton, en passant par le judo, le saut d’obstacles, le handball, le rugby, le para canoë, la boccia, etc.

            Parmi la trentaine de centres de préparation aux Jeux, on peut citer par exemple la base nautique de Champigny-sur-Marne (aviron, canoë-kayak), la Briqueterie à Vitry-sur-Seine (breakdance), le centre départemental de tir à l'arc à Chennevières ou encore le domaine de Grosbois (pentathlon, dressage, saut d'obstacles).

            VIDÉO : Le Val-de-Marne, terre de sport, terre de champions

            Les délégations étrangères viennent déjà s'entraîner dans le Val-de-Marne

            En janvier 2023, le Japon a signé une convention pour acter sa présence dans un CPJ val-de-marnais. La délégation japonaise de breaking (ou breakdance ou break) s'entraînera à la Briqueterie, centre chorégraphique de danse situé  à Vitry-sur-Seine, dès août 2023.

            Le saviez-vous ? La Corée du Sud, terre d'excellence en tir à l'arc, est la meilleure nation de la planète dans ce sport : depuis 1991, elle a remporté 30 médailles mondiales en individuel (dont 13 titres) et 15 par équipe (dont 12 titres). Depuis 1988, elle a remporté 14 médailles olympiques en individuel (dont 5 en or) et 7 médailles par équipe (dont 6 en or). 

            Qu'une équipe aussi talentueuse et prestigieuse choisisse le Val-de-Marne pour s'entraîner est donc forcément bon signe ! En juin 2022, la délégation sud-coréenne est venue s'entraîner dans le centre de Chennevières-sur-Marne en vue de la Coupe du monde de tir à l'arc dont les finales ont eu lieu dans la cour du château de Vincennes. 

             

            Une pluie de médailles pendant les Jeux de Tokyo... et un avant-goût de Paris 2024 ?

            Les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo, en 2021, avaient déjà un goût de succès pour le Val-de-Marne. Au total, 11 médaillés ont décroché 14 médailles et parmi ces champions, certains étaient sous contrat avec le Département comme Amandine Buchard, Luka Mkheidze, Dora Tchakounté ou Antoine Jesel. 

            [image:© Eric Legrand-28_EL3_9248.jpg,d,small]Résultats des Jeux olympiques de Tokyo 2020 : 

            • Clarisse Agbégnénou : médaille d'or en judo (-63kg) + médaille d'or en équipe mixte
            • Amandine Buchard : médaille d'argent en judo (-52kg) + médaille d'or en équipe mixte
            • Romain Cannone : médaille d'or en épée, individuel homme (escrime)
            • Axel Clerget : médaille d'or en judo, en équipe mixte 
            • Donavan Grondin (en duo avec Benjamin Thomas) : médaille de bronze en cyclisme sur piste (course à l'américaine sur 50km en relai)
            • Rayan Helal (en équipe) : médaille de bronze en cyclisme sur piste (épreuve de vitesse)
            • Luka Mkheidze : médaille de bronze en judo (-60kg)
            • Sébastien Vigier (en équipe) : médaille de bronze en cyclisme sur piste (épreuve de vitesse)

             

            Résultats des Jeux paralympiques de Tokyo 2020 : 

            • Nélia Barbosa (Red Star Club de Champigny) : médaille d'argent en para canoë kayak - 200m KL3
            • Antoine Jesel, Margot Boulet, Érika Sauzeau, Remy Taranto et Robin Lebarreau : médaille de bronze en para aviron (quatre barré mixte)
            • Marie Patouillet : médaille de bronze en para cyclisme sur piste (poursuite C5) + médaille de bronze en para cyclisme sur route (course C4-5)

             

            Encourager, soutenir et recruter des athlètes de haut niveau

            Depuis le milieu des années 80, le Département s’engage aux côtés de sportifs du Val-de-Marne pour leur permettre de combiner une pratique sportive de haut niveau et l’acquisition de compétences professionnelles, précieuses pour préparer leur reconversion par la suite. Ce dispositif se traduit par un contrat de travail et une convention d’insertion professionnelle (CIP) signée par le Département, l’athlète et sa fédération sportive.

            Dès leur recrutement, les sportifs intègrent les services départementaux. Leur temps de travail est aménagé pour faciliter les entraînements et la participation aux compétitions. Depuis sa mise en place, près de 40 sportifs de haut niveau ont bénéficié de cet accompagnement.

            En 2022, 9 athlètes de haut niveau ont signé ou renouvelé leur CIP avec la collectivité : 

            • Camille Serme, squash (US Créteil squash) - recrutée depuis le 1e juillet 2011
            • Antoine Jesel, para-aviron (Société d'encouragement du sport nautique de Nogent) - recruté depuis le 1e septembre 2017
            • Dora Tchakounte, haltérophilie (Vie au grand air Saint-Maur) - recrutée depuis le 1e février 2019
            • Tiavo Randrianisa, taekwondo (COSM Arcueil) - recrutée depuis le 1er mars 2019
            • Luka Mkheidze, judo (Sucy judo) - recruté depuis le 1er mars 2019
            • Coralie Haymé, judo (Judo club de Maisons-Alfort) - recrutée au 1er avril 2022 
            • Garance Rigaud, haltérophilie (Vie au grand air de Saint-Maur) - recrutée au 1er avril 2022 
            • Ethan Cormont, perche (AS amicale de Maisons-Alfort) - recruté au 1er avril 2022 
            • Léo Bories, pentathlon -Vie au grand air de Saint-Maur) - recruté au 1er avril 2022

            Jusqu'à 2024, le Val-de-Marne vibrera au rythme du sport de haut niveau. L'objectif ? S'investir pleinement dans la dynamique des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 et rappeler l'attractivité de notre département.


          • En février, trois ateliers numériques à Proj'aide et des rendez-vous individualisés
            En février, trois ateliers numériques à Proj'aide et des rendez-vous individualisés Katia Garcia mar 17/01/2023 - 08:18

          lundi 16 janvier 2023

          • Une cinquantaine de personnes présentes à la plantation citoyenne de 1985 jeunes arbres à Chevilly-Larue
            Une cinquantaine de personnes présentes à la plantation citoyenne de 1985 jeunes arbres à Chevilly-Larue caroline potez… lun 16/01/2023 - 15:30

            Samedi 14 janvier 2023, Olivier CAPITANIO, Président du Département, accompagné notamment de Jean-Pierre Barnaud, Vice-Président chargé du Patrimoine environnemental, de Nicolas TRYZNA et Patricia KORCHEF-LAMBERT, les Conseillers Départementaux du canton, et une cinquantaine de bénévoles Val-de-Marnais de l’association Boom Forest, ont participé à une plantation citoyenne avenue Georges Guynemer (RD 165) à Chevilly-Larue dans le cadre du plan 50 000 arbres.

            Bureau de presse
            Plan 50 000 arbres : aide départementale en faveur des communes et des établissements publics territoriaux
            Retour sur le lancement du plan 50.000 arbres pour le Val-de-Marne
            Découvrez l'arbre mascotte du plan 50.000 arbres pour le Val-de-Marne

            Les 14 et 15 janvier 2023, les Val-de-marnais étaient invités par le Département et l’association Boom Forest à participer à la plantation d’un bosquet urbain à Chevilly-Larue. 1 985 jeunes plants forestiers ont ainsi été plantés sur une parcelle départementale de 800 m² située Avenue Georges Guynemer (RD 165).

            [image: plantation v2.jpg ,d,small]Afin de répondre aux contraintes liées à sa localisation en zone urbaine dense, la plantation, portée par le Département avec le soutien de l’association Boom Forest, a été effectuée selon la méthode japonaise Miyawaki (du nom de son inventeur Akira Miyawaki).
            Les essences locales (érables, noisetiers, poiriers, églantiers…) ont ainsi été plantées à la main et de manière très dense, sans pesticides ni produits chimiques. Cette technique a été choisie dans le but de favoriser une pousse des arbres en hauteur, rapide et naturelle. Cette méthode contribuera également à la restauration des écosystèmes et l’accueil d’une biodiversité riche. Dès la première année, 1 arbre sur 4 se sera développé, soit 500 arbres qui formeront, à terme, un bosquet en milieu urbain.
            Cette plantation citoyenne s’inscrit dans un projet plus ambitieux porté par le Département du Val-de-Marne de réponse aux enjeux climatiques et aux nombreuses problématiques qui en découlent.

            Le Plan 50 000 arbres

            Le Département se mobilise pour lutter contre les effets du dérèglement climatique avec une politique environnementale ambitieuse à la hauteur des enjeux. C’est dans ce cadre qu’a été mis en œuvre un plan sans précédent pour le Val-de-Marne, avec la plantation de 50 000 arbres nouveaux sur tout le territoire d’ici 2028.
            Ce dispositif a pour objectif d’augmenter la couverture arborée du Val-de-Marne afin de lutter contre les effets du dérèglement climatique, tout en améliorant le cadre de vie des Val-de-Marnais.

            Le plan se développe autour de 3 axes :

            • Une plantation prioritairement dans les sites départementaux. Le Département est propriétaire et gère de nombreux sites : la collectivité s'appuiera sur eux pour développer les plantations sur les propriétés départementales (parcs, routes...) et faire des collèges (et établissements relevant de la compétence départementale) des espaces privilégiés d’accueil de la biodiversité.
            • L’encouragement à la plantation de 35 000 arbres par les acteurs locaux. Le Département souhaite encourager les collectivités et les associations à planter un plus grand nombre d’arbres, en les accompagnant financièrement, mais également en étudiant l’opportunité de mobiliser et  d’accompagner les propriétaires fonciers de vastes emprises très minéralisées ou en voie de réaménagement comme par exemple les bailleurs publics ou privés.
            • La mobilisation citoyenne. Une politique de sensibilisation est menée autour des enjeux climatiques et des bienfaits des arbres. Les citoyens peuvent ainsi s’impliquer concrètement en participant aux projets de plantation, comme lors de la plantation citoyenne Miyawaki à Vitry-sur-Seine du 19 février 2022 ou ici à Chevilly-Larue ainsi que grâce à l’initiative départementale « Adopte ton arbre » qui met à disposition gratuitement des habitants des arbres pour les planter dans leurs jardins.

            À ce jour, près de 6 385 arbres ont déjà été plantés dans le Val-de-Marne. Fin mars 2023, près de 8 000 auront été plantés.
            Un compte en temps réel est disponible sur le site valdemarne.fr

            L’association Boom Forest

            Boomforest propose la création de forêts naturelles sans entretien, dans tous les milieux y compris urbains. Pour se faire, l’association encourage les initiatives dans un mouvement global de reforestation et de restauration de la biodiversité.

            « Retrouver l’équilibre de nos espaces. C’est ce souffle qui nous anime, et c’est ce pourquoi nous souhaitons encourager la biodiversité tout autour de nous, par des lieux qui respirent la vie : les forêts. Nous les rêvons locales et sauvages dans leur expression, libres et accessibles à  tous, naturelles et intégrées à notre quotidien. » Boom Forest.

            Créteil

          jeudi 12 janvier 2023

          • Objectif Emploi : le Département s'engage en faveur de l'insertion professionnelle
            Objectif Emploi : le Département s'engage en faveur de l'insertion professionnelle mamasam jeu 12/01/2023 - 16:46

          • Le Département du Val-de-Marne accueille la délégation Japonaise de Breaking à l'occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024
            Le Département du Val-de-Marne accueille la délégation Japonaise de Breaking à l'occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 Ingrid Pauws jeu 12/01/2023 - 15:58

            Le 12 janvier 2023, Olivier Capitanio, Président du Département du Val-de-Marne a rencontré Marrock Watanabe, responsable de la délégation japonaise de breaking à l’occasion de la signature d’un partenariat. Cette signature officialise l’accueil de l’équipe japonaise durant sa préparation et durant les épreuves olympiques de paris 2024. Ce partenariat marque l’entrée du Département du Val-de-Marne dans la période des Jeux de Paris 2024.

            Bureau de presse

            Pour sa première participation aux Jeux Olympiques, l’équipe de breaking du Japon, a choisi le Département du Val-de-Marne, et La Briqueterie de Vitry-sur-Seine, pour s’entrainer. Dès cet été, des équipements sportifs seront mis à disposition de l’équipe japonaise afin de leur garantir des conditions optimales d’entraînement, de récupération et de préparation des sportifs avant les compétitions.

            "Nous sommes honorés de recevoir sur notre territoire Monsieur Watanabe qui représente l’équipe Japonaise de Breaking. Nous aurions voulu une épreuve olympique dans le Val-de-Marne c’est évident, mais nous sommes très heureux à l’idée de contribuer à la préparation et, je le souhaite, à la réussite des épreuves de l’équipe aux Jeux de Paris 2024." Olivier Capitanio, Président du Département du Val-de-Marne

            Pour l’occasion, Olivier Capitanio et Marrock Watanabe ont pu assister à une démonstration de breaking proposée par Mounir Amhiln, multiple champion de Breaking, et Val-de-Marnais.

             

            Le Val-de-Marne : terre d'accueil

            Alors que le Département du Val-de-Marne n’accueillera aucune épreuve sportive, à l’exception du contre-la-montre cycliste qui passera par Vincennes,il joue, dès à présent, un rôle essentiel dans les JOP 2024.

            Labellisé "Terre de Jeux", par le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques (COJO), le Département du Val-de-Marne a su prendre toute sa place dans la dynamique sportive, touristique et festive autour des JOP.D’abord, en étant relai de la Flamme Olympique à l’été 2024. Cet évènement, hors du commun, sera l’occasion pour le Département de valoriser le territoire et d’associer les Val-de-marnais à la célébration de ces Jeux 2024.

            "L’accueil de la flamme olympique est une chance pour le Val-de-Marne. Ce sera un moment fort, populaire et convivial, un évènement historique qui permettra aux sportifs, aux clubs, aux associations et aux habitants de vivre et de partager ensemble la ferveur des Jeux." Olivier Capitanio, Président du Département du Val-de-Marne.

            Le Département assure également un rôle de terre d’accueil pour les JOP 2024. Avec sa trentaine de Centres de Préparation aux Jeux (CPJ) répartis sur 16 communes, le Département du Val-de-Marne est d’ores et déjà le plus grand centre d’entraînement olympique et paralympique français. La proximité du département avec les sites olympiques est un atout fort pour les sportifs, leur permettant de s’acclimater à l’environnement et aux conditions réelles pour Paris 2024. Ainsi, à l’instar de l’équipe de breaking Japonaise, les délégations étrangères du monde entier peuvent y faire des stages de préparation en amont des jeux, mais également s’y entrainer pendant toute la durée de la compétition. La quasi-totalité des disciplines sont représentées allant de la natation au badminton, en passant par le judo, le saut d’obstacles, le handball, le rugby, le para canoë, ...

            Pour le Département du Val-de-Marne, cette démarche s'inscrit dans la continuité de sa politique en faveur du sport pour toutes et tous.

             

            Le breaking : nouveau sport olympique et paralympique

            Mélange de jeunesse, de fraîcheur, de sensations fortes et d’excitation, l’arrivée de cette nouvelle épreuve remonte aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018. Après le grand succès rencontré par la discipline lors de cette manifestation, c’est à l’occasion des Jeux de Paris 2024 que le breaking entrera encore un peu plus dans le monde de l’olympisme. Il s’inscrira cette fois au programme des Jeux Olympiques, en tant que sport additionnel en compagnie du surf, du skateboard et de l’escalade.

            Pour cette édition des JO 2024, 32 athlètes (16 hommes, les B-boys et 16 femmes, les B-Girls) participeront lors des épreuves. 4 athlètes de chaque délégation se disputeront les premières médailles olympiques décernées au breaking.

            Très attendues, les épreuves se dérouleront à la toute fin des Jeux ; les 9 et 10 août 2024, Place de la Concorde, à Paris.

            Créteil

          • Archéologie : des diagnostics dans le Val-de-Marne en 2023
            Archéologie : des diagnostics dans le Val-de-Marne en 2023 Ingrid Pauws jeu 12/01/2023 - 15:52

          mercredi 11 janvier 2023

          • Le Département du Val-de-Marne s’engage en faveur de l’insertion professionnelle
            Le Département du Val-de-Marne s’engage en faveur de l’insertion professionnelle Allyson Jouin-Claude mer 11/01/2023 - 14:14

            Dans le cadre de sa politique d’insertion sociale et professionnelle, le Département se mobilise afin d’accompagner les allocataires du RSA vers un retour à l’emploi de manière pérenne. Pour cela un dispositif « objectif emploi » leur est proposé afin de les aider dans leur démarche de réinsertion en milieu professionnel.

            Bureau de presse
            Aides "objectif emploi"

            [image:Sans titre.jpg,d,small]Le dispositif « objectif emploi » s’inscrit dans la stratégie du Département, votée lors du Conseil départemental du 14 février 2022, qui privilégie le retour à l’emploi plutôt que l’assistance. Ainsi, le Département propose de lever les freins à la reprise d’un emploi, en proposant aux allocataires du RSA, ayant un contrat de travail d’au moins 3 mois, un accompagnement social et financier.

             

             

            Pour cela deux types d’aides cumulables sont proposées :

            • Une aide au quotidien, d’un montant de 150 euros, durant 2 mois, afin de permettre de couvrir les frais de repas et de vêtements inhérents à la reprise d’un emploi
            • Une aide spécifique afin de prendre en charge les frais liés à l’achat d’un matériel, les frais de garde ou les frais de périscolaire des enfants entre 0 et 12 ans, mais également le financement d’un équipement professionnel, la location d’un vélo, ou encore les frais d’utilisation d’un véhicule. Les allocataires peuvent obtenir cette aide sur présentation d’un devis pour un montant maximum de 750 euros.

            Ces deux aides d’accompagnement à la reprise d’une activité professionnelle sont ouvertes à l’ensemble des allocataires du RSA du Val-de-Marne, en phase de transition vers l’emploi, suivis directement par le Département ou par Pôle Emploi. Les démarches d’obtention de cette aide peuvent être faites :

            • En autosaisie, ou par leur référent pour l’aide au quotidien ;
            • Par le référent RSA, pour ce qui concerne l’aide spécifique.

            Malgré un contexte budgétaire extrêmement contraint, le Département souhaite ainsi renforcer l’accompagnement et les moyens dédiés au suivi des allocataires, afin que ceux-ci soient acteurs de leur réinsertion dans le milieu professionnel. En proposant un accompagnement renforcé et adapté aux besoins des allocataires, le Département se mobilise afin de permettre aux Val-de-Marnais bénéficiaires du RSA de sortir durablement de la précarité

            Créteil

          lundi 9 janvier 2023

          • Les sites sportifs val-de-marnais accueillent des athlètes de haut niveau internationaux
            Les sites sportifs val-de-marnais accueillent des athlètes de haut niveau internationaux caroline potez… jeu 12/01/2023 - 09:22

          • Le Département du Val de Marne et l’État conjointement engagés dans la lutte contre la pauvreté et pour l’accès à l’emploi
            Le Département du Val de Marne et l’État conjointement engagés dans la lutte contre la pauvreté et pour l’accès à l’emploi Allyson Jouin-Claude lun 09/01/2023 - 12:34

            Le Département du Val de Marne et l’État conjointement engagés dans la lutte contre la pauvreté et pour l’accès à l’emploi Sophie Thibault, préfète du Val de Marne et Olivier Capitanio, président du Département ont signé ce lundi 9 janvier la nouvelle convention d’appui à la lutte contre la pauvreté et l’accès à l’emploi 2022-2023, dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté portée par le Gouvernement. Cette convention fait suite à une première convention triennale, signée pour 2019-2021.

            Bureau de presse

            Lancée en septembre 2018 par le Président de la République, la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté vise à répondre aux problématiques de reproduction de la pauvreté, de précarité des jeunes, d’insertion et d’accès aux droits. La stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté a prévu dès 2019 la conclusion de conventions d’appui à la lutte contre la pauvreté et d’accès à l’emploi (CALPAE) pour une durée de trois ans.

            Celle-ci se décline autour de 5 engagements :

            • agir pour l’égalité des chances et les droits fondamentaux des enfants ;
            • garantir un parcours de formation pour les jeunes, les aider à construire leur avenir ;
            • renforcer l’accès aux droits et rendre la vie quotidienne plus facile ;
            • lutter contre les inégalités de santé ;
            • mieux accompagner vers l’activité pour sortir de la pauvreté.

            Adoptée lors de la Commission permanente du Conseil départemental du 17 octobre 2022, cette nouvelle convention, portant sur la période allant de juillet 2022 à juin 2023, sera prolongée via un avenant jusqu’à décembre 2023.

            Des actions « socles » nationales, aux côtés d’initiatives portées par le Département

            L’organisation de la convention annuelle en deux volets porte d’un côté sur des mesures socles communes à tous les Départements, et de l’autre sur des actions consacrées à des initiatives portées par le Département dans le cadre de sa stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté.

            Au-delà des mesures mises en place au niveau national (1 jeune1 solution, multiplication des « petits déjeuners » à l’école, dispositif cantine à 1€, expérimentation de 26 structures de « santé participative » pour l’accès aux soins dans les territoires défavorisés, etc.), la nouvelle convention départementale permettra au Département du Val-de-Marne de bénéficier d’un soutien de l’État à hauteur de 3 383 436 € au titre de l’année 2022, sur un budget global de 13 765 770€ déjà engagé par le Département.

            Les actions-socle

            • construction d’une culture commune et de protocoles pour le traitement des situations d’enfants en bidonvilles ;
            • accès aux droits ;
            • réduction des délais d’orientation et d’accompagnement des bénéficiaires du RSA ;
            • accompagnement des situations complexes des bénéficiaires par des référents de parcours ;
            • insertion par la mise en œuvre d’une « garantie d’activité départementale » ;
            • actions spécifiques sur le développement de la mobilité des demandeurs d’emploi ;
            • formation des travailleurs sociaux.

            Les actions d’initiative

            • les familles : places de crèches et haltes garderies pour des familles en voie d’insertion ; développement de logement-relais pour les femmes et enfants victimes de violences intra-familiales ; accompagnement renforcé des familles en risque d’expulsion locative ; montée en charge qualitative des mesures d’accompagnement social lié au logement (ASLL) ; ingénierie et coordination d’actions de lutte contre la précarité énergétique ;
            • les jeunes : développement des Comités Locaux pour le Logement Autonome des Jeunes ; développement d'un réseau de santé à destination des étudiants de l'Université Paris Est Créteil;
            • le public spécifique des enfants et jeunes faisant l’objet d’une mesure d’urgence et placés dans les foyers départementaux de l’aide sociale à l’enfance : parcours de soin pour les adolescents accueillis en foyers d'urgence de l’ASE ; création d'une boite à outils sur la problématique prostitutionnelle dans les foyers de l'ASE ; prévention du décrochage scolaire lié à une mesure d'urgence ; développement de la colocation au bénéfice des jeunes sortant de l'ASE ;
            • les allocataires du RSA et les grands exclus : structuration de la démarche de participation citoyenne.

            La conclusion de cette convention traduit les ambitions communes du Département du Val-de-Marne et de l’État d’offrir une égalité des chances à tous les Val-de-Marnais, quelle que soit leur situation.

            « Le Département s’attache à garantir pour chacun l’égal accès à l’éducation, à la santé, aux déplacements et donc à l’emploi… L’institution départementale porte dans son ADN l’accompagnement social de nos concitoyens à tous les âges de la vie ainsi que l’équité territoriale. Et c’est notre honneur, à nous acteurs publics, que d’y concourir, non pas en assistant les gens, mais en créant les conditions pour qu’ils puissent tout simplement trouver leur place dans notre société et s’épanouir, par leur effort, par leur travail et par leur talent », Olivier Capitanio, président du Département du Val-de-Marne

            « Je me réjouis de ce nouvel engagement de l’État en faveur de la lutte contre la pauvreté et pour l’accès à l’emploi dans le Val-de-Marne. L’égalité des chances est au premier rang des priorités de l’État dans le Département. Les maîtres-mots de cette stratégie, que nous portons conjointement avec le Département, sont "prévention" et "accompagnement". Ceux-ci se traduisent à travers un soutien financier de l’État à hauteur de 3 383 436 € au titre de l’année 2022 », Sophie Thibault, préfète du Val-de-Marne

            Créteil

          • 401
            401 Alyssia Hennou lun 09/01/2023 - 09:03
            Couverture du numéro 401 du magazine ValdeMarne
            VDM401 BD.pdf (15.86 Mo)
            Janvier-Février 2023

          vendredi 6 janvier 2023

          jeudi 5 janvier 2023

          mercredi 4 janvier 2023

          Traduction

          Publications

          Derniers articles publiés

          Sites favoris


          129 sites référencés au total

          Brèves

          30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -…

          Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

          24 février 2014 - Nous contacter

          Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=…