Sur le Web, ces 365 derniers jours

jeudi 9 septembre 2021

mercredi 8 septembre 2021

  • Centrale du Larivot : la suspension des travaux est maintenue
    La décision est maintenue et, avec elle, la suspension des travaux de la future centrale thermique du Larivot, en Guyane. Le juge des référés du tribunal administratif de Guyane a en effet confirmé, ce mardi 7 septembre, la suspension provisoire d...

  • Stratégie nationale pour la biodiversité : les priorités se dessinent
    La stratégie nationale pour la biodiversité est la concrétisation de l’engagement français au titre de la convention sur la diversité biologique. Élaborée tout au long de l’année 2021, la 3e stratégie fixera le cap de l’action de la France pour les 10 années à venir pour inverser la trajectoire de déclin de la biodiversité. Fondées sur l’implication et la consultation des territoires et de l’ensemble des citoyens qui ont été invités à exprimer leurs attentes et leurs propositions, les ambitions de cette 3e stratégie sont présentées pour la première fois lors du Congrès mondial de la nature de l’UICN.

  • Recyclage du polystyrène : le consortium PS25 liste les conditions techniques à remplir
    Le consortium PS25 a identifié les prérequis techniques au lancement d'une filière française de recyclage du polystyrène. Ils concernent le gisement des déchets à recycler, les techniques de recyclage et l'emploi du polystyrène recyclé.

  • RE 2020 : le calendrier se précise sur fond d'interrogations des acteurs
    Alors que la RE 2020 entrera en vigueur dans quatre mois, la diminution de l'empreinte carbone continue d'inquiéter les maîtres d'ouvrage. Quid des ambitions du futur label ? Les craintes des acteurs demeurent sur les exigences et les surcoûts.

  • 5 questions à Antoine Jesel : retour sur les Jeux paralympiques
    Connaissez-vous Antoine Jesel ? Champion de para aviron et agent du Département, il est monté sur la 3e marche du podium aux derniers Jeux paralympique de Tokyo ! À peine rentré, il revient en 5 questions sur son expérience des Jeux... avec sa médaille.

  • Cuisine centrale, GPSEA partenaire de votre quotidien
  • Une bibliothèque numérique disponible à toute heure
  • Appel à manifestation d'intérêt « territoires franciliens circulaires » - soutien aux démarches d'Ecologie Industrielle et Territoriales
  • Appel à manifestation d'intérêt « territoires franciliens circulaires » - soutien aux démarches d'Ecologie Industrielle et Territoriales
  • Accidentalité routière : données 2021 au 31 juillet
    En Île-de-France, en juillet 2021 le nombre d'accidents et de personnes blessés est en baisse comparé à juillet 2020 quant au nombre de personnes tuées il augmente modérément (+ 3).

  • Les coûts environnementaux des plastiques dépassent largement leur valeur marchande, selon le WWF
    « Chaque kilo de plastique nous coûte aujourd'hui dix fois plus cher à gérer qu'à fabriquer », dénonce l'ONG, critiquant le « le coût caché du plastique ». L'essentiel de cette charge est lié à la dégradation des services écosystémiques des océans...

  • Ciné-débat : Bigger than us
    Dans le cadre de la semaine européenne du développement durable, une projection du documentaire Bigger than us par Grand Paris Sud Est Avenir, aura lieu le vendredi 8 octobre 2021 à 20h au cinéma du Palais-Armand Badéyan. Melati, 18 ans, combat la pollution plastique qui ravage son pays : l’Indonésie. Comme elle, une génération se lève pour réparer le monde. Alors que tout semble ou s’est effondré, cette jeunesse nous montre comment vivre. Gratuit dans la limite des places disponibles, réservations : devdurable@gpsea.fr (Pass sanitaire obligatoire)

  • Emmanuel Macron pérennise le fonds de recyclage des friches
    Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé la pérennisation du fonds de recyclage des friches urbaines et industrielles, à l'occasion de la clôture de la quatrième Rencontre nationale du programme « Action cœur de ville » ...

  • EPR de Flamanville : EDF obtient l'autorisation d'exploiter au titre du Code de l'énergie
    Un arrêté, publié le 5 septembre, autorise EDF à exploiter le réacteur EPR de Flamanville (Manche) au titre des dispositions générales du Code de l'énergie applicables aux installations de production d'électricité. « Cette autorisation ne dispense...

  • 4e forum franco-allemand de l’énergie
    La 4e édition du forum franco-allemand de l’énergie se tient le 18 novembre 2021. Organisé en ligne, l’événement a pour thème : « Le financement de la transition énergétique en Europe : coûts, bénéfices et marchés ».

  • Le chiffre du jour : 120 000 euros
    Câ€â„¢est le montant total que Greenpeace France vient dâ€â„¢être condamné à payer en dommages et intérêts à EDF, à la suite dâ€â„¢un procès de plus dâ€â„¢un an. En février 2020, 34 activistes de lâ€â„¢ONG sâ€â„¢étaient introduits dans le site de la centrale nucléaire du...

  • 2008-2019, plus d’une décennie d’échanges et de débats autour de la restauration écologique en France
    2008-2019, more than a decade of exchanges and debates around ecological restoration in France.
    Le colloque REVER 10 « Restaurer ou reconquérir » organisé en mars 2019 par le MNHN et l’association REVER, a été l’occasion de faire un point d’étape sur le développement de l’écologie de la restauration et de la restauration écologique, au mom

    The REVER 10 conference “Restoring or recovering” organized by MNHN (National Museum of Natural History) and REVER association in March 2019, was an opportunity to review the development of restoration ecology and ecological restoration, as the “D


  • [VIDEO] Vers un observatoire du biométhane pour rassembler les données des projets
    À l'occasion du salon Expobiogaz 2021 à Metz, le cabinet Enea Consulting a annoncé porter un projet d'observatoire des externalités du biométhane, avec le soutien de Meridiam et de France Biométhane. Fabiola Graveaud, d'Enea, nous l'a présenté en ...

  • Comme une pâquerette : la matricaire camomille
    Matricaria chamomilla, la matricaire camomille © CACP – Emilie Périé

    Elle a des feuilles découpées et filiformes, un capitule composé de tubules jaunes entourés par des ligules blanches et qui se bombe au fur et à mesure du développement de la plante. La matricaire camomille a tout pour se faire passer pour une autre : la matricaire inodore. Pourtant, un détail la trahit. Le réceptacle, la partie du capitule qui porte les fleurs, est hémisphérique et plein chez la matricaire inodore, alors qu’il est cylindrique et creux chez la matricaire camomille.

    Réceptacle cylindrique de Matricaria chamomilla © CACP – Emilie Périé
    Réceptacle creux de Matricaria chamomilla © CACP – Emilie Périé

    Encore une espèce qu’il faut disséquer pour identifier. Mais dans le cas présent, vous pouvez viser les fleurs déjà fanées et laisser le temps aux jeunes fleurs d’être pollinisées.

    Le mâle du syrphe ceinturé en plein repas © CACP – Emilie Périé

    Sources :

    La flore d’Île-de-France, par Philippe Jauzein et Olivier Nawrot

    Retrouvez la série des presque pâquerettes :

    La pâquerette

    La marguerite

    La matricaire inodore


  • Selenia lunularia, le Croissant
    Selenia lunularia – Vouillé (79) © Gilles Carcassès

    Cet étrange papillon est venu à la lumière et s’est posé sur la fenêtre. Sa silhouette et ses ailes découpées me rappellent l’Ennomos du lilas, mais les dessins sont différents. Je le trouve sans peine dans la même sous-famille des Ennominae, chez les Geometridae : il s’agit de Selenia lunaria, alias le Croissant. En cette fin d’été, c’est un individu de la deuxième génération.

    Selenia lunularia – Vouillé (79) © Gilles Carcassès

    Il s’est posé sur un groseillier. La ressemblance avec une feuille morte est frappante !

    Les chenilles de Selenia lunularia se nourrissent des feuilles de nombreux arbres et arbustes.

    Source :

    Selenia lunularia, par Lepinet


  • « Mein Kampf reste une source irremplaçable pour la compréhension du nazisme »
    Après cinq années de travail ayant réuni douze spécialistes du nazisme, « Historiciser le mal. Une édition critique de Mein Kampf » a paru chez Fayard en juin dernier. L'historien Florent Brayard, codirecteur du volume, nous explique l'intérêt de cette réédition critique et scientifique.

  • 08/09/2021 : Photos : Torcol fourmilier, Mésange à ventre blanc, Apalis à gorge noire, Trogon à queue barrée.
    46 nouvelles photos : Torcol fourmilier, Mésange à ventre blanc, Apalis à gorge noire, Trogon à queue barrée, Perroquet à calotte rouge, Prinia pâle, Beaumarquet melba, Aigle martial, Drongo malgache, Tchitrec malgache, Artamie à tête blanche, Artamie azurée, Hibou malgache, Coucal toulou, Ibis huppé, Martin-pêcheur vintsi, Pic de Hoffmann, Sterne pierregarin, Fou de Bassan, Goéland ...

mardi 7 septembre 2021

  • La D86 : déjà beaucoup de vélos, on attend toujours une vraie piste cyclable !

    Un axe important

    De Choisy le Roi à Joinville le Pont, la D86 est un axe de communication important pour les cyclistes à plusieurs titres :

    • La D86 passe à proximité de nombreux établissements générateurs de trafic : station du tram T9 , mairie de Choisy-le-Roi, gare RER de Choisy, parc interdépartemental des Sports, gare RER de Créteil-Pompadour, Lycée Léon Blum, Ile de Loisirs, Mosquée, Station de métro Créteil-Université, faculté d’Economie et de Gestion de l’UPEC, Conservatoire de musique Marcel Dadi, Parc Dupeyroux, Eglise de Créteil, Hopital Intercommunal de Créteil, lycée d’Arsonval, gare RER A de St Maur Créteil, lycée Marcelin Berthelot, mairie de Joinville, gare RER de Joinville le Pont.
    • Au pont de Choisy, la D86 est le seul franchissement de la Seine entre le pont du Port à l’Anglais, 3,5 km au Nord et le pont de Villeneuve St Georges, 5 km au Sud.
    • Au carrefour Pompadour, la D86 est le seul franchissement du faisceau de voies ferrées du réseau Sud-Est entre le Bd Gallieni à Alfortville (2,5 km au Nord) et l’avenue de Choisy à Villeneuve St Georges (4 km au Sud).
    • Au Pont de Créteil, la D86 est le seul franchissement de la Marne entre le pont de Bonneuil (2,5 km au Sud-Est) et la passerelle du Halage (500 m au Nord)

    Il est donc logique que le Collectif Vélo Ile de France ait proposé de faire passer la ligne de grand contournement (GC) par la D86 dans ce secteur.

    La D86 près du métro Créteil Université: un carrefour refait en 2020 comme si les cyclistes n’existaient pas.

    Peu d’aménagements cyclables

    Sur le tronçon Choisy-Joinville (9,7 km) la D86 offre le plus souvent 2 x 2 voies pour la circulation générale et souvent 1 ou 2 voies dédiées au bus en site propre TVM. Les aménagements cyclables y protègent les cyclistes sur un tiers de l’itinéraire :

    • pistes cyclables à Choisy à l’ouest de la Seine et sur le pont de Choisy (700m),
    • piste cyclable le long du Parc interdépartemental des Sports à la limite Choisy-Créteil (860 m) ,
    • passerelle piétons-vélos sur les voies ferrées à Créteil-Pompadour (280m),
    • piste cyclable bidirectionnelle entre le carrefour Pompadour et l’Ile de Loisirs à Créteil (630 m)
    • piste cyclable bidirectionnelle rue de Paris et Avenue Jean Jaurès à Joinville (800 m)

    Ce tronçon a vu aussi une tentative du CD94 de réaliser des pistes cyclables temporaires au printemps 2020 le long de la D86. Les maires de Créteil et de St Maur en ont demandé avec insistance la suppression à l’automne 2020…. et ils l’ont hélas obtenue.

    Un axe fréquenté malgré sa dangerosité

    La fréquentation vélo est attestée en premier lieu par les comptages de fréquentation du CD94 au niveau du parc interdépartemental des Sports, à proximité de Créteil Pompadour. Cette évolution sur un an montre un pic à plus de 1000 vélos par jour fin juin 2020, quand les pistes cyclables temporaires encourageaient à la pratique du vélo. Depuis leur suppression en septembre 2020, le trafic vélo fluctue entre 500 et 1000 vélos par jour. Par rapport aux autres axes suivis par le CD94, cette fréquentation est tout à fait significative quand on songe que c’est l’axe le plus éloigné de Paris et le moins pourvu d’aménagements cyclables..

    Pour avoir une information complémentaire sur la fréquentation vélo, les associations locales (PVSM et PTR94) ont aussi mené depuis décembre 2020 une campagne systématique de comptages manuels pendant une heure le matin, deux fois par mois , en 8 points le long de la D86 et sur des itinéraires parallèles. Le choix du créneau horaire (8h à 9h) correspond à la pointe de fréquentation du matin. On constate que la fréquentation pendant ce créneau représente très approximativement un dixième de la fréquentation journalière. L’évolution temporelle est cohérente avec les résultats du CD94 : le trafic moyen fluctue autour de 50 vélos/heure en hiver et augmente jusqu’à 100 vélos/heure au printemps.

    Un point intéressant que les comptages associatifs mettent en évidence est le profil de la fréquentation cycliste le long de la D86 : quand on fait la moyenne sur les 13 dates de mesure, certains points montrent des flux supérieurs à 80 vélos/heure (lycée Marcelin Berthelot à St Maur, passerelle du Halage sur la Marne, bords de Marne), d’autres des flux de 35 à 60 vélos/heure (Créteil Université, Pont de Créteil, carrefour Pompadour). L’explication de ces différences est en partie liée à la proximité d’établissements générateurs de trafic (lycée Berthelot à St Maur) mais surtout à l’absence d’aménagements cyclables continus à Créteil Université, au pont de Créteil et au carrefour Pompadour. Au contraire, les points plus fréquentés sont ceux pourvus de pistes cyclables (bords de Marne à St Maur et à Créteil, passerelle du Halage).

    Cette interprétation est confirmée par un constat alarmant : à Créteil Université, près d’un cycliste sur deux emprunte les trottoirs ou les passages piétons plutôt que la chaussée! Au pont de Créteil, un tiers des cyclistes passe par les trottoirs! Certains cyclistes empruntent aussi la voie du TVM. L’aménagement actuel propose donc un dilemme aux cyclistes : se sentir en danger sur la route, ou bien commettre une infraction. PTR94 demande instamment de ne pas commettre ces infractions, mais elles sont le résultat de la protection très insuffisante des cyclistes s’ils empruntent les voies de circulation générale.

    Peut-on y réaliser une piste cyclable ?

    La D86 présente des configurations très différentes selon les endroits mais dans la plupart des cas une piste cyclable pourrait y être créée sans toucher au TVM – une des voies de bus les plus fréquentées de l’Ile de France- et sans interrompre la circulation générale:

    Entre le pont de Choisy et le Parc départemental des Sports, une piste cyclable peut s’implanter en prenant sur le stationnement ou sur les voies de circulation (configuration normale 2×2 voies circulation, 2×1 voie stationnement, 2×1 voie TVM)

    Choisy , Avenue Victor Hugo. On voit encore à gauche la PC temporaire, ou plutot la bande cyclable qui en reste.

    A Créteil, entre le parc des Sports et le carrefour Pompadour, un court tronçon requiert l’élargissement de la passerelle Pompadour (voie piétonne trop étroite actuellement). Le giratoire Pompadour sera transformé en 2021 par le Département pour implanter un anneau cyclable protégé (avec une subvention du Fonds Vélo), c’est un pas dans la bonne direction.

    Toujours à Créteil, l’avenue de Choisy entre la station Total et la station TVM Créteil Université présente des espaces non bâtis de part et d’autre. Cela permet d’ implanter une piste cyclable en restreignant peu les voies de circulation actuelles.

    Créteil, Avenue de Choisy : 2 voies TVM +2×2 voies de circulation. Les voitures serrent les vélos de près.

    Encore à Créteil, le tronçon Université-Eglise de Créteil est une section où le stationnement en épi actuel occupe quasiment 5 mètres coté Sud. Passer à un stationnement longitudinal (2 mètres) ou le supprimer permettrait de caser une piste cyclable en modifiant peu les voies de circulation.

    Créteil, rue des Mèches avec stationnement en épi et 1 voie TVM

    Toujours à Créteil, Avenue de Verdun, on compte jusqu’à 4 voies de stationnement+ 2 contre-allées en plus du TVM et de la circulation. La conversion de 2 voies de stationnement permettrait de créer une piste cyclable, voire d’offrir en plus aux piétons un vrai trottoir à la place d’une contre-allée, ici encore en modifiant peu les voies de circulation.

    Créteil, Av de Verdun : jusqu’à 11 voies pour les motorisés (dont 1 voie TVM), contre-allées en guise de trottoirs

    A St Maur, Avenue du Pont de Créteil, la création d’une piste cyclable demanderait de prendre de l’espace à la circulation générale car la largeur est limitée entre le Pont de Créteil et la gare RER St Maur-Créteil. Entre la gare RER et l’entrée dans Joinville, la largeur de la D86 est actuellement suffisante pour une 2×2 voies + stationnement bilatéral, et la création d’une piste cyclable y serait possible en réduisant le stationnement. A défaut de longer la D86, un itinéraire cyclable de substitution pourrait emprunter la piste cyclable existante de la D215 en rive gauche de la Marne et l’un des franchissements cyclables existants de la Marne en aval (passerelle du Halage, pont de Maisons Alfort).

    St Maur, av du Pt de Créteil entre la gare RER A et le lycée M.Berthelot (pas de TVM sur ce tronçon)

    Conclusion : qu’attend-t-on ?

    Les pistes évoquées plus haut demandent à être précisées dans le détail (piste bidirectionnelle ou non, localisation des places de stationnement à convertir, protection des intersections ….) . Les adversaires du vélo et les nostalgiques du XXème siècle ne manqueront pas de prétendre que l’aménagement d’une piste cyclable le long de la D86 est trop compliqué, trop cher, etc. Mais pour fluidifier le trafic routier les collectivités et l’Etat n’hésitent pas à engager des travaux colossaux (ex. déviation de la D19 à Boissy St Léger), incomparablement plus coûteux que les aménagements cyclables. N’oublions pas que les motorisés bénéficient de l’A86 qui leur est réservée! Les cyclistes et les piétons, beaucoup plus souvent victimes d’accidents en Ile de France, n’ont aucun scrupule à avoir quand ils demandent des aménagements minimaux pour leur sécurité. Pour de multiples raisons (pollution, nuisances sonores, changement climatique, sédendarité, ressources limitées) les politiques publiques du XXIème siècle, dont sont comptables les collectivités territoriales, devraient s’orienter vers une diminution de la place de la voiture en ville, en favorisant les autres mobilités dont le vélo. Il est grand temps que les collectivités concernées par la D86 agissent dans ce sens.


  • Commission permanente du 6 septembre 2021
    Lundi 6 septembre 2021, la commission permanente du Conseil départemental du Val-de-Marne s'est réunie : 59 rapports étaient à l’ordre du jour de cette édition de rentrée.

  • Traité sur la charte de l'énergie : la justice européenne ouvre une brèche
    La Cour de justice de l'UE a rendu, le 2 septembre, une décision qui limite les effets délétères sur la transition énergétique du Traité sur la charte de l'énergie. Elle empêche en effet une entreprise européenne d'attaquer les États membres.

  • Les changements climatiques pourraient perturber les cycles du carbone forestier
    Quelle quantité de carbone émet le bois mort dans les forêts à l'échelle mondiale et quels sont les facteurs qui influencent le phénomène ? Pour répondre à ces questions, des groupes de recherche répartis dans différentes régions du monde se sont ...

  • Bulletin hebdomadaire de veille sanitaire internationale en santé animale du 07/09/2021
  • Emballages abandonnés : Citeo lance un AMI pour préparer le financement du ramassage
    L'éco-organisme chargé de la REP emballages lance un AMI pour anticiper l'obligation de financement du nettoiement des déchets abandonnés. Objectifs : mieux connaître la pollution liée à ces déchets et tester des solutions de prévention et de nett...

  • Le risque d'extinction des plantes sauvages liées aux cultures menace la sécurité alimentaire
    Plus de 70 plantes sauvages apparentées à certaines cultures sont menacées d'extinction, révèle une étude scientifique publiée à l'occasion du congrès mondial de la nature. La sécurité alimentaire est en jeu.

  • Tropical Deep-Sea Benthos volume 32
    Azooxanthellate Scleractinia (Cnidaria, Anthozoa) from New Caledonia
    Tropical Deep-Sea Benthos volume 32
    Azooxanthellate Scleractinia (Cnidaria, Anthozoa) from New Caledonia
    Mémoires du Muséum national d'Histoire naturelle
    Numéro du tome: 
    215
    en

    As a continuation of the Résultats des Campagnes MUSORSTOM, the series Tropical Deep-Sea Benthos is dedicated to the exploration, inventory, and description of the deep-sea fauna of the world, with special emphasis on the most extensive, yet remot


  • Parcours santé au Mont-Mesly
    Grâce au projet « Sport santé dans mon quartier », un programme d'entraînement avec différents niveaux de difficultés a été élaboré avec  l’association UFOLEP, les ambassadeurs « Sport santé dans mon quartier » et les animateurs du centre socioculturel Kennedy.   >> découvrez le programme   À tester dès que possible afin de découvrir le parcours santé.   Pour plus d'information : Centre Socioculturel Kennedy - Créteil36 boulevard John Fitzgerald Kennedy, 94000 CréteilTél : 01 43 77 52 99

  • Programme trimestriel du CSC Kennedy
    Le centre socioculturel Kennedy vous propose un ensemble d’activités pour les mois de septembre, octobre, novembre et décembre sur la thématique de la diversité culturelle. Découvrez le programme !   >> télécharger le programme trimestriel   Un programme vacances tout public sera disponible prochainement pour la Toussaint.   Pour plus d'information : Centre Socioculturel Kennedy - Créteil36 boulevard John Fitzgerald Kennedy, 94000 CréteilTél : 01 43 77 52 99

  • 20e congrès mondial de la bio : l’agriculture biologique, solution aux enjeux globaux de notre temps ?
    Le congrès mondial de la bio se déroule à Rennes du 6 au 10 septembre, au couvent des Jacobins. Organisé de façon hybride en présentiel et en virtuel, il rassemble les acteurs engagés pour une agriculture résiliente et durable et les invite à réfléchir ensemble à la transition du système agroalimentaire. Découvrez le programme de la 20e édition, centré autour d’un message : « Forte de ses racines, la bio inspire la vie ! »

  • Éric Vial est nommé directeur de l'évaluation des risques de l'Anses
    Éric Vial est le nouveau directeur de l'évaluation des risques de l'Anses. Il succède à Matthieu Schuler, désormais à la tête du pôle sciences pour l'expertise.

  • L'érosion de la biodiversité fragilise les actifs financiers français
    Parmi les actifs (actions ou obligations) que détiennent les institutions financières françaises privées et publiques dans des entreprises, 42 % le sont dans des entreprises dont l'activité serait affectée directement par l'érosion de la biodivers...

  • Françoise Combes, exploratrice du cosmos

    Grande spécialiste des galaxies, l'astrophysicienne Françoise Combes reçoit ce soir la médaille d'or 2020 du CNRS. Découvrez dans ce film son parcours ainsi que ses recherches qui ont grandement fait avancer nos connaissances sur le cosmos.


  • Le gobemouche noir
    Gobemouche noir – Vouillé (79) © Gilles Carcassès

    Quel est cet oiseau sur ce saule tortueux ? Il se livre à un curieux manège : s’élance vivement, et après quelques battements d’ailes d’un vol stationnaire revient se poser sur son perchoir.

    Gobemouche noir – Vouillé (79) © Gilles Carcassès

    Le gobemouche noir, comme son nom l’indique, capture les insectes au vol. Sur la photo ci-dessus, il semble s’apprêter à bondir sur un moucheron qui brille dans le soleil.

    Cet oiseau est un grand migrateur, il niche jusqu’en Russie et en Scandinavie et prend ses quartiers d’hiver en Afrique tropicale. En Ile-de-France, on dénombre environ 200 couples, essentiellement dans le secteur de la forêt de Fontainebleau.

    Source:

    Le gobemouche noir, par la LPO Ile-de-France


  • 07/09/2021 : Photos : Grande Aigrette, Sarcelle d'hiver, Synallaxe albane, Bruant des savanes.
    35 nouvelles photos : Grande Aigrette, Sarcelle d'hiver, Synallaxe albane, Bruant des savanes, Tyranneau souris, Batara rayé, Tyran féroce, Gallinule poule-d'eau, Fauvette à lunettes, Faucon crécerelle, Pipit de Berthelot, Canard souchet, Gobemouche gris.

Traduction

Sites favoris


127 sites référencés au total

Brèves

30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -...

Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

24 février 2014 - Nous contacter

Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=...