Accueil | valdemarne.fr, ces 365 derniers jours

Valdemarne.fr est le portail officiel du Département du Val-de-Marne. Services, actualités, informations sur le territoire.



jeudi 23 juin 2022

  • T Zen 5 : ouverture de l’enquête publique environnementale
    T Zen 5 : ouverture de l’enquête publique environnementale mamasam jeu 23/06/2022 - 15:08

  • Festival d'été du Grand Godet
    Festival d'été du Grand Godet Allyson Jouin-Claude jeu 23/06/2022 - 14:13

    Parc des sports et de loisirs du Grand Godet
    94 390 Villeneuve-le-Roi

    Y aller :

    • Bus 183/ Keolis 3 arrêt "Fer-à-cheval"
    • Bus 482 arrêt "Cimetière"
    • RER C, gare "Orly ville"
    • Tram T9, arrêt "Gaston Viens"
    -

    A l'occasion du Festival d'été au parc du Grand Godet, venez profiter des festivités et des animations gratuites, en famille et entre amis. 

    [image:C4-GG-EteDuGG-AfficheBD.jpg,d,small]L'été et les animations estivales pointent déjà leur nez au parc des sports et de loisirs du Grand Godet. 

    Programme 2022

    Du lundi au dimanche de 10h à 18h :

    • parcours de trottinette 
    • parcours en hauteur
    • trampolines
    • jeux gonflables
    • bacs à sable pour les plus petits 

    Les samedis 18 juin, 25 juin et 2 juillet

    • ferme pédagogique (de 10h à 18h)
    • fitness, yoga et spikeball (de 10h à 18h)
    • atelier "le miel et les abeilles" (de 10h à 18h)
    • le Festi'Food du Grand Godet : 5 food trucks (de 10h à minuit)

     

    Trois séances de cinéma en plein air, dès 22h

    • Samedi 18 juin, "Jungle Cruise" 
    • Samedi 25 juin, "Jumanji - Next Level"
    • Samedi 2 juillet, "Aladdin"

     

    Ces animations ont lieu au parc du Grand Godet co-financé par le Département.


  • Baptême de la rose Sakurako Nagira à la Roseraie du Val-de-Marne
    Baptême de la rose Sakurako Nagira à la Roseraie du Val-de-Marne Mathilde Boinet jeu 23/06/2022 - 09:34

mardi 21 juin 2022

  • Kit d'accès à l'emploi
    Kit d'accès à l'emploi Allyson Jouin-Claude mar 21/06/2022 - 15:57

    Le Département du Val-de-Marne revoit en profondeur sa politique en matière d’accompagnement des allocataires du RSA, en se fixant comme priorité le retour systématique vers l’emploi, à chaque fois que cela est possible.

    Kit d'accès à l'emploi 

    Des actions concrètes vont prochainement être développées pour accompagner les allocataires du RSA pendant la phase de transition vers l’emploi, parmi lesquelles un kit d’accès à l’emploi. En effet, le retour vers l’emploi peut entraîner des frais fixes difficiles à couvrir pour des ménages très souvent fragilisés et aux revenus faibles, tels que l’achat de matériel professionnel, la garde d’enfants, etc.

    Le kit d’accès à l’emploi du Département proposera un appui financier ainsi qu’un accompagnement à la prise de poste. Il sera déployé en complément des aides existantes, notamment portées par Pôle Emploi ou la Région Ile-de-France. Le kit sera lancé en  2022.

    Pour mener à bien cet ambitieux chantier, une vingtaine d’agents va être recrutée et une enveloppe de 400 000 euros supplémentaires va être allouée dès 2022.

    Enfin, parce que le Département oeuvre avec divers organismes, le partenariat avec les autres acteurs de l'insertion (Pôle Emploi, Etat, associations, CCAS, etc.) va également être consolidé et optimisé.

     

    Un accompagnement renforcé 

    Les nouveaux allocataires du RSA sont plus éloignés de l’emploi et ont donc besoin d'un accompagnement renforcé. Pour y répondre, et malgré un contexte budgétaire extrêmement contraint, le Département choisit d'accroître les moyens dédiés au suivi des allocataires. Ces derniers devront en parallèle être pleinement acteurs du dispositif 

    Les allocataires seront invités à poursuivre leur démarche d’insertion socio-professionnelle. Selon leur situation, ils pourront s'appuyer sur les conseillers du Département, des CCAS, de Pôle Emploi ou d'associations conventionnées. 

    Pour lutter contre le non-recours, estimé à 30% du public cible par la Cour des Comptes au niveau national, le Département du Val-de-Marne s’engage à renforcer ses actions en direction des personnes les plus fragiles. Il s’appuiera notamment sur l’expertise des usagers et des partenaires. 

     

    Versement du RSA : CAF, Pôle Emploi, Département, qui fait quoi ? 

    La loi n°2008-1249 généralisant le revenu de solidarité active et réformant les politiques d’insertion a confié aux Conseils départementaux la gestion du RSA. 

    Le RSA est financé par le Département mais est versé par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA) selon le régime auquel vous est affilié.

    Quant à Pôle Emploi, il est chargé de l'accompagnement professionnel des allocataires, en lien avec les actions d'insertion proposées par le Département.

    Le Département donne une nouvelle impulsion à la politique d'insertion sociale et professionnelle et accompagne les allocataires du RSA avec diverses aides. Celles-ci leur permettront de faciliter leur réinsertion dans des conditions sereines. 

    Un pas vers l’emploi : retrouvez en ligne le catalogue des actions d’insertion

lundi 20 juin 2022

vendredi 17 juin 2022

  • Episode de pollution atmosphérique sur l'Île-de-France : mise en place de la circulation différenciée
    Episode de pollution atmosphérique sur l'Île-de-France : mise en place de la circulation différenciée Allyson Jouin-Claude ven 17/06/2022 - 14:28

  • La permanence départementale de Villeneuve-Saint-Georges ouvre ses portes
    La permanence départementale de Villeneuve-Saint-Georges ouvre ses portes Ingrid Pauws ven 17/06/2022 - 10:18

    La permanence départementale de Villeneuve-Saint-Georges ouvre ses portes jeudi 16 juin. Il s'agit de la vingt-et-unième du Val-de-Marne. Ce service de proximité vise à accompagner les usagers pour faciliter leurs démarches auprès du Département.

    Bureau de presse
    Permanence départementale
    Acceo, une application pour faciliter l'accès des personnes sourdes ou malentendantes aux services départementaux

    [image:permanence-départementale-Plessis-Trévise-M-Lumbroso_0.PNG,d,small]La permanence de Villeneuve-Saint-Georges est située à la Maison des seniors, située 2 rue Charles Péguy. Elle propose un accueil uniquement sur rendez-vous, tous les jeudis, de 14 heures à 17 heures.

    La prise de rendez-vous est possible en ligne, sur valdemarne.fr ou par téléphone en composant le 3994.

    A noter que les permanences sont dotées d'Acceo, pour l'accueil des personnes sourdes, malentendantes et aphasiques.

     

    Aide aux services en ligne et dépôt de dossier

    Les usagers peuvent bénéficier dans les permanences d’un accompagnement pour réaliser leurs démarches en ligne sur le site valdemarne.fr telles que le remboursement de 50% de la carte Imagine R, le forfait de transport Améthyste, l’aide de 60 euros Navigo Senior ou une demande de place en crèche.

    Nouveauté : les permanences peuvent dorénavant aider les Val-de-Marnais pour leur réservation en ligne en Villages vacances. Il est également possible d’y déposer son paiement (chèque uniquement).

    Les usagers peuvent aussi déposer leur dossier et leurs pièces justificatives pour des demandes concernant le forfait de transport Améthyste, l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) et leur dossier MDPH (Maison départementale des personnes handicapées).

    Créteil

jeudi 16 juin 2022

mardi 14 juin 2022

lundi 13 juin 2022

  • Commission permanente du 13 juin 2022
    Commission permanente du 13 juin 2022 caroline potez… lun 13/06/2022 - 12:24

    Retour à l'emploi, archéologie, culture et sport... La Commission permanente du Conseil départemental s’est réunie lundi 13 juin 2022. 18 rapports étaient à l’ordre du jour.

    Bureau de presse

    Le Département soutient les porteurs de projets pour favoriser le retour à l’emploi

    Dans le cadre de son Programme d’Actions Départemental Insertion et Emploi (PADIE), le Département du Val-de-Marne encourage et favorise l’accompagnement des personnes susceptibles de créer leur propre activité. Il soutient financièrement plusieurs structures en charge de l’accompagnement des porteurs de projet : ADIE, Coopaname, BGE-ADIL, VMAPI, Espace pour entreprendre, ainsi que le Groupement de créateurs via deux missions locales Ivry-Vitry et Bords de Marne. Dans le cadre de la convention triennale qui le lie à ces acteurs, le Département va attribuer au titre de l’année 2021 un solde total d’un montant de 56 500 euros. Ce solde complète l’acompte déjà versé à hauteur de 82 500 euros, soit une subvention 2021 totale de 139 000 euros.

    Le Département réaffirme son soutien à l’association « Créations Omnivores », porteuse du projet « Elles osent ! ». Ce projet s’adresse aux val-de-marnaises les plus fragilisées face à l’emploi, notamment des femmes victimes de violences conjugales. Il vise à lever les freins à l’insertion professionnelle (estime et confiance en soi, communication, capacité à prendre la parole en public…), permettre de se projeter dans la reprise d’une activité professionnelle, sensibiliser à la création d’activités. L’action se traduit par la mise en place d’une formation de 21 jours et d’un suivi post-formation sur 3 mois. Pour 2022, quatre villes sont partenaires du projet : Choisy-le-Roi, Orly, Fontenay-sous-Bois et Champigny-sur -Marne. Le Département accorde une subvention de 6 000 euros à ce projet, également cofinancé par l’État, les Villes et l’Établissement Public Territorial 10.

    Création d’une visite virtuelle du site archéologique de l’Abbaye de Saint-Maur-des-Fossés

    L’abbaye de Saint-Maur-des-Fossés est l’un des derniers sites médiévaux val-de-marnais dont les vestiges sont encore en élévation. Elle constitue à ce titre un monument historique remarquable et unique sur le territoire. Le Département souhaite le valoriser, en partageant notamment les éléments mis au jour suite à une fouille réalisée par son équipe d’archéologues en 2020-2021.

    La visite proposera de nombreuses informations au public, telles que des éléments iconographiques (plans archéologiques, représentations anciennes, photographies d’époque…) et textuels. Elle sera intégrée à l’application mobile « Archistoire » du CAUE, et sera également consultable sur internet, afin que l’outil puisse accompagner la visite sur place, tout en permettant une visite à distance.

    Le projet, estimé à 32 000 euros, sera financé par la DRAC et la Région Ile-de-France. Il bénéficie également du soutien du CAUE et du Comité départemental du tourisme du Val-de-Marne.

    Le Département, partenaire de la culture et du sport

    Dans le cadre de sa politique culturelle, le Conseil départemental encourage la production artistique et sa diffusion professionnelle en soutenant les structures culturelles partenaires qui y contribuent.

    Le Département réaffirme son soutien les structures porteuses de projets d’actions culturelles territorialisées en attribuant plusieurs subventions de fonctionnement pour l’année 2022 : 10 000 euros pour l’Exploradôme, 4 000 euros pour l’association des Donneurs de voix, 2 000 euros pour l’association Valmédia 94, 1 500 euros pour la Société des Amis de Louis Aragon et Elsa Triolet, 1 500 euros pour l’association Foto Film Écrit Persiste et signe, 1 000 euros pour l’association Terre humaine 94, 20 000 euros supplémentaires pour Cinéma Public Val-de-Marne et ses actions « Collège au cinéma » et « Ciné junior » (qui viennent compléter une subvention de 115 000 euros attribuée en mars 2022), soit un total de 40 000 euros.

    Dans le domaine de la musique, la Commission permanente a décidé d’attribuer une aide de 20 000 euros répartie entre trois acteurs culturels, porteurs de projets qui permettent de toucher un nombre important de musiciens et musiciennes et abordent des répertoires ou des techniques d’interprétation généralement peu représentés au sein des structures de pratique artistique : EPT Grand-Orly Seine Bièvre (pour le conservatoire de Fresnes), la Ville d’Ivry-sur-Seine pour son conservatoire et l’EPT Grand-Orly Seine Bièvre pour le conservatoire Intercommunal du Val-de-Bièvre à Arcueil.

    Le Département mène une politique sportive ambitieuse, qui soutient à la fois le sport de haut-niveau et le sport amateur pour tous les val-de-marnais, quels que soient leur âge et leur niveau. Il encourage notamment le sport scolaire au travers de la mise à disposition et/ou du financement d’équipements sportifs, et en aidant financièrement les associations sportives des collèges publics. La Commission permanente a ainsi décidé d’attribuer à ces dernières une subvention totale de fonctionnement de 98 373 euros pour l’année 2020-2021, témoignant de l’ambition du Département à agir en faveur de la réussite personnelle, scolaire et sociale de tous les jeunes collégiens.

    La prochaine Commission permanente aura lieu le 27 juin 2022.

    Créteil

  • Bon été et rendez-vous en septembre !
    Bon été et rendez-vous en septembre ! Christine Moreau lun 13/06/2022 - 09:32

  • Comment pratiquer une activité physique quand il fait chaud ?
    Comment pratiquer une activité physique quand il fait chaud ? Christine Moreau lun 13/06/2022 - 09:17

vendredi 10 juin 2022

  • Les bons gestes pour protéger son enfant des fortes chaleurs
    Les bons gestes pour protéger son enfant des fortes chaleurs Mathilde Boinet ven 10/06/2022 - 15:16

  • Un service en ligne pour trouver une assistante ou un assistant maternel
    Un service en ligne pour trouver une assistante ou un assistant maternel Allyson Jouin-Claude ven 10/06/2022 - 09:05

  • Le relais de la Flamme olympique Paris 2024 passera par le Val-de-Marne !
    Le relais de la Flamme olympique Paris 2024 passera par le Val-de-Marne ! mamasam ven 10/06/2022 - 08:39

  • Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 : Le relais de la Flamme passera par le Val-de-Marne
    Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 : Le relais de la Flamme passera par le Val-de-Marne caroline potez… ven 10/06/2022 - 07:28

    Olivier Capitanio, Président du Département du Val-de-Marne, et Tony Estanguet, Président de Paris 2024, annoncent officiellement le passage du relais de la Flamme par le Val-de-Marne, quelques jours avant l’ouverture des Jeux.

    Bureau de presse
    Patricia Korchef-Lambert, vice-présidente en charge des sports, Olivier Capitanio, Président du Conseil départemental, et Tony Estanguet, Président de Paris 2024, ont annoncé le jeudi 9 juin 2022, le passage du relais de la Flamme par le Val-de-Marne, quelques jours avant l’ouverture des Jeux de Paris 2024.
    Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo 2021 : pluie de médailles pour les athlètes du Val-de-Marne

    [image:Val de Marne 9-06 - TLE -2.jpg,d,small]« Le relais de la flamme dans notre pays, c’est une fois tous les cent ans. C’est un moment unique qui va permettre à des millions de Français de vivre un avant-goût de nos Jeux. Département déjà très impliqué dans le projet Paris 2024, notamment dans le cadre du label « Terre de Jeux 2024 », le Val-de-Marne rejoint aujourd’hui l’aventure du relais ! Nous avons hâte de collaborer ensemble pour construire un parcours qui mette en valeur le territoire et associe le plus grand nombre d’habitants du département à la célébration des Jeux. » explique Tony Estanguet.

    « L’accueil de la flamme olympique est une chance pour le Val-de-Marne, 1er département français en nombre de Centres de Préparation aux Jeux, et territoire qui rend possible l’accueil des compétitions de nage en eau libre grâce à l’implication du Département, des EPT et des villes. Ce sera un moment fort, populaire et convivial, un évènement historique qui permettra aux sportifs, aux clubs, aux associations et aux habitants de vivre et de partager ensemble la ferveur des Jeux. » déclare Olivier Capitanio.

    Le Val-de-Marne, Terre de Jeux 2024

    Créé par Paris 2024, le label "Terre de Jeux 2024" encourage tous les territoires de France à s’engager dans l’aventure olympique et paralympique. Grâce à cette labellisation, le Département du Val-de-Marne entend prendre toute sa place dans cette dynamique sportive, touristique et festive. L’accueil de la flamme olympique en est une illustration.

    A ses côtés, ce ne sont pas moins de 42 communes val-de-marnaises qui ont obtenu ce label. Ensemble, ils s’engagent à faire vivre, à l’échelle locale et pour le plus grand nombre, l’émotion des Jeux.

    Le Val-de-Marne, 1er centre d’entraînement olympique et paralympique de France

    Si le Val-de-Marne n’accueillera aucune épreuve sportive, il jouera néanmoins un rôle essentiel. Avec ses 33 Centres de Préparation aux Jeux (CPJ) déjà labellisés (et 5 en cours de labellisation), il est le plus grand centre d’entraînement olympique et paralympique français ! Les délégations étrangères du monde entier pourront venir y faire des stages en amont des Jeux, mais aussi s’y entraîner pendant toute la durée de la compétition dans des disciplines allant de la natation au badminton, en passant par le judo, le saut d’obstacles, le handball, le rugby, le para canoë, la boccia, etc.

    Les CPJ sont répartis dans 16 communes, sur les 47 que compte le département. C’est dire si le cœur du Val-de-Marne battra au rythme des Jeux jusqu’en 2024.

    Le Val-de-Marne, terre de sport

    Le Val-de-Marne est l’un des départements les plus sportifs de France, avec plus de 260 000 licenciés, plus de 1 900 clubs, 32 sections sportives scolaires dans les collèges, 15 fédérations nationales ainsi que l’Agence nationale du sport. Le Val-de-Marne, c’est aussi une terre de champions, avec pas moins de 24 sportifs de haut-niveau qui ont participé aux derniers Jeux de Tokyo et remporté 14 médailles.

    Une excellence sportive à laquelle le Département contribue en accueillant chaque année plusieurs sportifs de haut-niveau dans ses effectifs, grâce à une convention d’insertion professionnelle qui leur permet de faciliter leur carrière sportive et de préparer leur reconversion.

    Le Département soutient également les clubs en consacrant chaque année près de 10 millions d’euros à 700 structures sportives, qu’il s’agisse de sport de haut-niveau ou de sport amateur. Il accompagne de nombreuses initiatives : stages sportifs, évènements sportifs, formations de responsables sportifs et bénévoles, projets à destination des jeunes, du public féminin, des personnes en situation de handicap, etc. Il veille enfin à mettre à disposition des Val-de-Marnais des équipements sportifs de qualité pour faciliter la pratique sportive.

    Créteil

mardi 7 juin 2022

vendredi 3 juin 2022

  • Festival WE LOVE GREEN : Des nuisances sonores insupportables pour les val-de-marnais
    Festival WE LOVE GREEN : Des nuisances sonores insupportables pour les val-de-marnais caroline potez… ven 03/06/2022 - 17:25

    Communiqué de presse au sujet des nuisances sonores générées par le festival We Love Green, co-signé par :

    • Olivier Capitanio, Président du Département du Val-de-Marne
    • Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont
    • Mary-France Parrain, Maire de Maisons-Alfort
    • Hervé Gicquel, Maire de Charenton-le-Pont
    • Charlotte Libert-Albanel, Maire de Vincennes
    • Jacques JP Martin, Maire de Nogent-sur-Marne
    Bureau de presse

    Le festival WE LOVE GREEN s’est ouvert hier au Bois de Vincennes, malheureusement synonyme de nuisances sonores insupportables pour bon nombre de Val-de-Marnais, en particulier dans les communes de Charenton-le-Pont, Maisons-Alfort, Vincennes, Joinville-le-Pont et Nogent-sur-Marne.

    Force est de constater que les engagements pris par l’organisateur PEACOCK FESTIVAL, auprès des représentants de ces mêmes communes, n’ont pas été tenus.

    Cette situation est totalement inacceptable. Les organisateurs, la Maire de Paris et le Préfet de police ont été saisis pour que cessent immédiatement ces nuisances intolérables. Nous exigeons que toutes les mesures pour préserver la tranquillité des riverains les prochaines nuits soient prises sans délai.

    Si tel n’était pas le cas, le Département du Val-de-Marne pourrait en outre être amené à remettre en cause son accord relatif à la programmation d’autres festivals portés sur son territoire par le même organisateur.

    Une fois encore, quelques jours à peine après le cortège de nuisances engendrées par la Foire du Trône, ce nouvel incident met en lumière l’inadéquation du Bois de Vincennes pour accueillir les activités que la Ville de Paris ne tolère pas à l’intérieur de la capitale.

    Olivier Capitanio, Président du Département du Val-de-Marne
    Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont
    Mary-France Parrain, Maire de Maisons-Alfort
    Hervé Gicquel, Maire de Charenton-le-Pont
    Charlotte Libert-Albanel, Maire de Vincennes
    Jacques JP Martin, Maire de Nogent-sur-Marne

     

    Créteil

  • 100 % sport : les Jeux du Val-de-Marne commencent ce week-end, alors... à vos baskets !
    100 % sport : les Jeux du Val-de-Marne commencent ce week-end, alors... à vos baskets ! mamasam ven 03/06/2022 - 10:24

jeudi 2 juin 2022

  • Chantier de la station de dépollution des eaux pluviales : le troisième micro-tunnelier baptisé "Kristell" va bientôt s’élancer
    Chantier de la station de dépollution des eaux pluviales : le troisième micro-tunnelier baptisé "Kristell" va bientôt s’élancer Mathilde Boinet jeu 02/06/2022 - 13:15

    Jeudi 2 juin, Kristell Niasme, conseillère départementale déléguée chargée des espaces naturels sensibles et de la lutte contre les nuisances et membre du Conseil d’administration du SIAAP, a baptisé le troisième micro-tunnelier utilisé sur le chantier de construction de la station de dépollution des eaux de pluie, en présence des compagnons du groupement d’entreprises chargé du chantier, dont le mandataire est NGE-GC.

    Bureau de presse
    Station de dépollution des eaux pluviales en bords de Marne : travaux en cours

    "Kristell" s’élancera le 13 juin pour creuser une canalisation qui reliera, sur 80 mètres, la station de dépollution des eaux pluviales (SDEP) à la prise d’eau de la rue de la Plage. Son arrivée est prévue à la fin du mois de juin 2022.

    [image:Michel Aumercier_image3.jpeg,d,scale]Le creusement de cette troisième canalisation marque une étape supplémentaire de l’avancement du chantier.

    Dans un esprit d’économie circulaire limitant par définition la production de déchets, le micro-tunnelier "Kristell" sera réutilisé pour creuser une autre canalisation qui effectuera le chemin inverse, reliant la prise d’eau à la Sdep. Le creusement de cette canalisation est prévu à partir du 27 juin 2022.

    Un équipement majeur en faveur de l’environnement et de la Marne

    La Sdep a vocation à dépolluer les eaux de pluie avant de les rejeter dans la Marne, grâce à un procédé de décantation et une désinfection par rayonnements ultras violets. Rappelons que la Sdep, atteignant jusqu’à 20 mètres de profondeur par endroits, pourra stocker jusqu’à 8 000 m3 d’eaux pluviales.

    Cet équipement stratégique complètera les efforts engagés par le Département et par ses partenaires contre les mauvais branchements des habitations individuelles et collectives au réseau d’assainissement, afin d’améliorer la qualité des eaux de la Marne. L’objectif visé étant de favoriser le retour de la biodiversité et l’ouverture de sites de baignade pérennes en Marne.

    Le montant des travaux de la Sdep s’élève à 42,3 millions d’euros financés par le Département (21,4 millions d’euros), par le Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (Siaap) à hauteur de 20 millions d’euros, et par l’agence de l’eau Seine-Normandie (900 000 euros).

     

    Zoom sur le circuit de dépollution

    La Sdep est constituée de deux lobes : l’un dédié au stockage de l’eau de pluie, l’autre destiné à la dépollution. Des vannes réguleront l’arrivée des eaux pluviales depuis les deux prises d’eau de la rue de la plage et de la place du marché. L’eau de pluie effectuera un premier passage par les dégrilleurs, elle sera ensuite orientée vers les canaux de décantation (décanteurs lamellaires). Le traitement ne s’arrête pas là, puisque l’eau passera enfin au travers de puissantes lampes UV avant de repartir vers le milieu naturel. La SDEP sera entièrement automatisée et surveillée à distance.

     

     

     

    Créteil

  • Station de dépollution des eaux pluviales en bords de Marne : travaux en cours
    Station de dépollution des eaux pluviales en bords de Marne : travaux en cours Mathilde Boinet jeu 02/06/2022 - 12:57

  • Commission permanente du 30 mai 2022
    Commission permanente du 30 mai 2022 mamasam jeu 02/06/2022 - 10:01

  • Atelier : danser autour des livres à la Roseraie
    Atelier : danser autour des livres à la Roseraie Mathilde Boinet jeu 02/06/2022 - 08:02

    Les ateliers se déroulent en 2 séances de 30 minutes.

    Animation gratuite.

    Adresse

    Roseraie du Val-de-Marne
    Rue Albert Watel
    94240 L'Haÿ-les-Roses

     

    -

    Mercredi 22 juin, un atelier de danse pour les enfants vous attend à la Roseraie du Val-de-Marne avec la compagnie Miss O'Youk.

    Invitation à la danse

    [image:Eric Legrand_049_EL_00088.jpg,d,scale]

    La compagnie Miss O'Youk invite les enfants à danser avec les artistes et autour des livres. Peut-on observer un livre la tête en bas, les bras en l'air ou à quatre pattes ? Comment goûter au plaisir des mots les yeux fermés ou jouer à assembler différentes parties de notre corps comme on ferait un collage ?

    Cette proposition d'atelier originale invite les petits à découvrir l'œuvre d'auteurs-illustrateurs de la littérature jeunesse à travers la danse. Les enfants et les plus grands découvriront l’univers des oiseaux à travers des albums de Dedieu, Kveta Pacovska et bien d’autres.

    La Roseraie : un conservatoire vivant de la rose

    Situé au cœur d’un parc boisé de 14 hectares à l'Haÿ-les-Roses, une collection exceptionnelle de plus de 2 900 espèces et variétés différentes est entretenue et conservée à la Roseraie, des roses les plus anciennes au plus contemporaines. La Roseraie du Val-de-Marne possède notamment la plus importante collection de roses anciennes au monde, avec des rosiers aujourd’hui disparus des jardins et du commerce.

    La Roseraie du Val-de-Marne constitue un conservatoire de collections végétales spécialisée et participe à la préservation de la biodiversité. Sa richesse et ses conditions de culture très spécifiques en font un lieu de recherche. Des études botaniques et horticoles y sont menées régulièrement, par des structures comme l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) ou le Muséum National d’Histoire Naturelle.


mercredi 1er juin 2022

  • Le magazine du Département aussi disponible dans votre boite… mail !
    Le magazine du Département aussi disponible dans votre boite… mail ! Camille Roux-Grave mer 01/06/2022 - 14:51

  • Participez au Handi'valenton, le forum handicap de Valenton
    Participez au Handi'valenton, le forum handicap de Valenton Allyson Jouin-Claude mer 01/06/2022 - 14:13
    Maison départementale des personnes handicapées (MDPH)
    -

    Vous êtes en situation de handicap ou aidant ? Vous avez de questions ? Participez à l'événement Handi'Valenton du 13 au 17 juin, auquel la MDPH du Val-de-Marne participe. 

    L'espace autonomie 3 et la MDPH qui accompagnent les personnes en situation de handicap et leurs aidants participeront à l'événement Handi'Valenton qui se déroulera du 13 au 17 juin à Valenton.

    Autour de l'inclusion de la petite enfance au grand âge et du changement de regard, la matinée du 16 juin sera dédiée à la sensibilisation, à l'information et à l'accès aux droits. Un grand nombre d'associations et d'institutions seront présentes pour répondre à vos questions.

     

    Programme 

    Lundi 13 juin 2022 - au Centre socio-culturel de la Lutèce 1 rue Charles Gounod

    • 14h-17h :« Café silence », un lieu de convivialité et d’initiation à la langue des signes, sous forme de jeu.

    Inscription souhaitée au 01 43 86 83 26 ou en écrivant à ccas.val@ville-valenton.fr. La matinée sera réservée au personnel communal qui sera sensibilisé à la langue des signes.

    • 16h - 17h : Initiation à la langue des signes (sur inscription)
    • 17h : « Histoires de signes ». Spectacle de contes, bilingue signé (environ 45min) suivi d’un pot convivial pour l’ouverture de la semaine du Handi’Valenton

     

    Mardi 14 juin 2022

    Sensibilisation au handicap et au handi-sport à destination des écoliers et collégiens pendant les Jeux du Val-de-Marne.

     

    Mercredi 15 juin 2022 - à l’Institut Robert Merle d’Aubigné (IRMA), 2 rue Emilion Michaut et Lucien Rabeux

    • 13h30-17h : venez découvrir l’exposition "Projet (102)" qui a pour objectif d’alerter sur les dangers de la route et participer à des activités de sensibilisation au handicap (parcours, ateliers graphiques, etc.).

    Inscription souhaitée au 01 43 86 37 37

     

    Vendredi 17 juin 2022 - au Centre socio-culturel de la Lutèce, 1 rue Charles Gounod

    Atelier braille

    • 9h30-12h : initiation pour tout public
    • 14h-17h : initiation réservée au public senior

    Inscription souhaitée au 01 43 86 83 26 ou en écrivant à ccas.val@ville-valenton.fr

     

    Plus d'informations sur le programme PDF

     

    Présence de professionnels

    • CAF
    • MDPH
    • Espace Autonomie
    • UDAF
    • Pôle Emploi associations services municipaux

    Venez échanger et poser vos questions autour du handicap et de l’accès aux droits.


  • La vie de château : de Sucy-en-Brie à Vincennes, promenade autour des châteaux du Val-de-Marne
    La vie de château : de Sucy-en-Brie à Vincennes, promenade autour des châteaux du Val-de-Marne caroline potez… ven 10/06/2022 - 13:19

  • 396 - Juin 2022
    396 - Juin 2022 caroline potez… mer 01/06/2022 - 07:47
    Couverture du magazine ValdeMarne de juin 2022

mardi 31 mai 2022

  • La RD7 continue sa transformation
    La RD7 continue sa transformation caroline potez… mar 31/05/2022 - 13:44

    Après un an de travaux, le réaménagement de la RD7 sud au niveau de Chevilly-Larue et Thiais est terminé. Cette première phase de chantier, menée par le Département, a permis de transformer l’ancienne voie rapide en un boulevard urbain apaisé, en adéquation avec l’évolution du quartier.

    Bureau de presse
    Réaménagement de la RD7 sud entre Chevilly-Larue et Thiais
    Réaménagement de la RD7 sud : fin de la première phase

    La première phase de réaménagement d’un tronçon de 300 mètres de la RD7 Sud vient de se terminer. Ces travaux accompagnent une mutation du quartier qui, avec la construction de ZAC des Meuniers, du campus étudiant et l’arrivée prochaine du métro 14, va apporter de nouveaux logements, bureaux et commerces. 

    Cet axe routier est dorénavant accessible à tous les modes de circulation. Pour cela, le Département a mis en place des aménagements spécifiques pour permette une meilleure cohabitation entre les usagers. 

    Une place plus importante est donnée aux mobilités douces avec la création d’une piste cyclable bidirectionnelle sécurisée. Les piétons profitent d’un élargissement des trottoirs et de nouvelles traversées, facilitant ainsi la circulation des poussettes et des personnes à mobilité réduite. La réduction de la largeur des voies pour les automobilistes s’accompagne d’un abaissement de la vitesse de circulation de 70 à 50 km/h sur ce tronçon. 

    Le carrefour avec la rue de la Sécurité Parisienne a été entièrement réaménagé. L’ancien « Stop » a été remplacé par des feux tricolores et il est maintenant possible de tourner à gauche, venant de cette rue, pour rejoindre la RD7. De plus, les feux sont reliés à la caserne de pompiers, pour leur permettre un passage prioritaire lors de leurs interventions.  

    Un aménagement paysager a également été réalisé pour améliorer le cadre de vie du quartier et la biodiversité. La mise en place de noues permettent notamment de laisser l’eau s’infiltrer dans les sols. 

    [image:2022_M-AumercierDSC_0096.jpg,scale]

    Créteil

lundi 30 mai 2022

  • Schéma pour l'autonomie 2020-2025 : des actions en faveur des personnes en situation de handicap, des personnes âgées et des aidants
    Schéma pour l'autonomie 2020-2025 : des actions en faveur des personnes en situation de handicap, des personnes âgées et des aidants Allyson Jouin-Claude lun 30/05/2022 - 16:23

    Les personnes âgées qui nécessitent une aide à l’autonomie et les personnes en situation de handicap ont des problématiques communes. Quel que soit leur âge ou leur handicap, elles aspirent à vivre le plus longtemps possible au domicile avec des services qui simplifient leur vie quotidienne, du domicile à l’espace public.

    Autre sujet commun : le soutien aux aidants familiaux et la prise en charge des personnes handicapées vieillissantes. Sans ignorer les spécificités de chacun, il convient, et c’est le sens de ce Schéma pour l'autonomie, de créer des synergies entre acteurs des deux secteurs.

     

    Les grands principes du schéma pour l’autonomie 2020-2025

    Permettre aux personnes personnes âgées de choisir leur lieu de vie, et de rester acteur et actrice de leur avenir

    Concrètement, ce schéma poursuit une politique active de soutien à domicile, de développement de formes d’habitat alternatif et d’offre de répit pour les aidants. Il favorise la place des personnes âgées ou en situation de handicap dans l’espace public, à l’école, dans l’emploi, et plus globalement dans la cité.

     

    La prévention de la perte d’autonomie et le soutien aux aidants

    Mieux vivre son handicap ou son grand âge, c’est bien sûr prendre soin de sa santé, mais au-delà, c’est également maintenir des liens sociaux. Et ce constat vaut tant pour les personnes elles-mêmes que pour leurs aidantes et aidants familiaux. La crise de la COVID 19 a souligné les situations d’isolement auxquelles ont dû faire face les personnes âgées et les personnes en situation de handicap.

    C’est la raison pour laquelle, dans le cadre notamment de la Conférence des financeurs, des actions contre l’isolement et la fracture numérique sont développées. En outre, une attention particulière est accordée aux jeunes aidantes et aidants, une nouveauté par rapport aux précédents schémas.

    Le changement de regard sur le grand âge et le handicap

    C’est une nouvelle priorité de ce schéma. Une société inclusive, c’est aussi une société où l’on reconnait les personnes âgées et les personnes en situation de handicap pour ce qu’elles apportent à la collectivité : le bénévolat, la transmission, l’engagement familial et associatif… Le secteur du grand âge et de l’autonomie, ce sont aussi des emplois et des entreprises qui innovent, et ces dernières sont bien implantées dans notre territoire.

    Pour faire évoluer les regards, le Département souhaite mettre en place des moments de partage, en mobilisant notamment les collégiens, et accompagner les dynamiques économiques du secteur (revaloriser l’image des métiers de l’aide à domicile en lien avec Pôle Emploi, les écoles et cités des métiers ; mettre en place un parcours vers les métiers de l’autonomie, en articulation avec l’Université Paris-Est Créteil).

     

     

    38 actions concrètes 

    A partir de ces grands principes, cinq défis ont paru essentiels, d’où découlent 38 actions concrètes à mener.

    Défi 1 : se sentir chez soi partout, être libre de choisir son lieu de vie

    Comme tout un chacun, les personnes âgées et les personnes en situation de handicap aspirent, quel que soit leur âge et leur lieu de résidence, à se sentir bien chez elles. Ce défi vise à accompagner les services d’aide à domicile, médico-sociaux et sanitaires dans leur évolution pour répondre à de nouveaux types de demandes et favoriser une meilleure coopération entre ces différents acteurs.

    Défi 2 : réussir les moments de transition de la vie

    Ce défi couvre tous les âges de la vie. Il regroupe les actions concernant les enfants en situation de handicap dès leur entrée en crèche pour un bon démarrage de leur scolarité à venir mais aussi celles qui visent à accompagner les personnes de l’entrée dans l’âge adulte à la fin de vie.

    Défi 3 : vivre en tant que citoyen et citoyenne, entre accessibilité universelle et pouvoir d’agir

    L’accessibilité universelle évoque les notions de liberté, permettant à tout un chacun, quel que soit son degré d’autonomie, d’accéder sans entraves à son environnement. Il s’agit de rendre les usagers de plus en plus acteurs dans l'aménagement des espaces de la vie quotidienne (voiries, espaces publics, établissements recevant du public).

    C’est aussi renforcer l’accueil et l’accessibilité de l’information pour les publics les plus fragiles au sein des services de proximité y compris dans les espaces moins denses ou les quartiers prioritaires.

    Défi 4 : prévenir la perte d’autonomie et soutenir les aidantes et aidants

    Mieux vivre son handicap ou son avancée en âge implique aussi une action sur les modes de vie et l’environnement social des personnes. Les différentes périodes de crise sanitaires (Covid-19, épisodes caniculaires) ont mis en lumière les situations d’isolement auxquelles font face les personnes âgées en perte d’autonomie et celles en situation de handicap.

    Défi 5 : changer le regard sur le grand âge et le handicap

    L’esprit de ce défi est de faire évoluer le regard du grand public sur le vieillissement et le handicap. Ainsi, le Département entend lutter contre l’âgisme et la stigmatisation des personnes en situation de handicap, notamment par la mise en place de projets intergénérationnels.

     

    Un schéma construit pour et par les Val-de-Marnais

    Élaboré pour les cinq années à venir, ce schéma a été co-construit avec les Val-de-Marnais : 1300 usagers consultés lors d’ateliers ou par le biais d’enquêtes, 15 réunions publiques montées réunissant plus de 200 personnes, 150 acteurs institutionnels ou partenaires associatifs et de terrain mobilisés. Cette consultation répond à la volonté de placer l’usager au centre des politiques publiques : mettre les personnes âgées et en situation de handicap au cœur de services accessibles à tous les inclure dans la cité pour mieux vivre ensemble est l’ambition centrale de ce schéma.

    Pour répondre aux besoins des personnes âgées, des personnes en situation de handicap et leurs aidants, le Département mène une politique volontariste pour favoriser leur intégration dans la ville, améliorer leur quotidien et diversifier les dispositifs d'accueil. Le premier schéma pour l’Autonomie à destination des personnes âgées, des personnes en situation de handicap et de leurs aidants propose des axes prioritaires et des actions concrètes.


  • Espaces verts : que faire face aux chenilles urticantes ?
    Espaces verts : que faire face aux chenilles urticantes ? Mathilde Boinet lun 30/05/2022 - 14:24

  • Commission permanente du 30 mai 2022
    Commission permanente du 30 mai 2022 caroline potez… lun 30/05/2022 - 14:08

    Insertion, voirie, sport, collèges, lutte contre les violences conjugales... 35 rapports étaient à l’ordre du jour de la commission permanente.

    Bureau de presse

    Partenariat avec la Fondation Agir contre l’Exclusion du Val-de-Marne

    Le Département poursuit son soutien à la FACE 94. Ce club d’entreprises, membre du réseau national FACE, regroupe une cinquantaine de membres sur le territoire, allant de grands groupes à des TPE-PME. Elle vise à promouvoir des actions afin de sécuriser les parcours et faciliter l’accès à l’emploi des publics qui en sont les plus éloignés.

    Pour l’année 2021, le bilan est positif. 19 ateliers sur les codes de l’entreprise ont été organisés ainsi qu’une opération emploi BTP. Le Département souhaite poursuivre cette dynamique pour les deux prochaines années avec un objectif de 70 personnes accompagnées par an (dont la majorité au RSA). La Commission a pour cela approuvé le soutien à la FACE 94 à hauteur de 100 000 euros annuel pour 2022 et 2023.

    Prolongement de la voie verte avenue Descartes (RD 204) à Limeil-Brévannes

    Le Département est engagé dans une politique ambitieuse de développement de l’usage du vélo. Ainsi, des aménagements cyclables vont être réalisés sur l’avenue Descartes (RD 204), liaison entre l’Essonne et le Val-de-Marne. L’objectif est de résorber une discontinuité d’itinéraire cyclable.

    Cet aménagement de 700 mètres est réalisé en collaboration avec l’ONF et la SNCF. La Région a également souhaité apporter une subvention d’investissement de 192 500 euros dans le cadre de son plan vélo, pour cela la Commission a approuvé une convention financière avec la Région.

    Subventions aux associations, ligues et comités sportifs départementaux

    Le Commission a approuvé la troisième répartition des subventions versées aux ligues et comités sportifs départementaux dans le cadre de conventions annuelles pour un total de 166 420 euros. Ainsi, 5 conventions ont été signées : avec le Comité départemental de gymnastique du Val-de-Marne (subvention de 29 500 €), le Comité départemental du Val-de-Marne de canoë-kayak (subvention de 20 800 €), le Comité départemental de boxe anglaise du Val-de-Marne (subvention de 23 500 €), le Comité départemental du Val-de-Marne de tennis (subvention de 57 000 €) et le Comité départemental du Val-de-Marne de tennis de table (subvention de 35 620 €).

    Dotation de fonctionnement des collèges publics

    Le Département du Val-de-Marne conforte ses objectifs de lutte contre les inégalités sociales de solidarité et d’innovation dans les collèges à travers des dispositifs adaptés. La Commission a adopté les subventions spécifiques pour l’année 2022 pour un montant total de 375 956 euros. Ces crédits permettront d’assurer le fonctionnement des classes accueillant des Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire (ULIS), des Sections d’Enseignement Général et Professionnel Adapté (SEGPA), des classes de 3ème découverte professionnelle, des élèves non scolarisés antérieurement (NSA), des ateliers artistiques ou scientifiques, des dispositifs relais ainsi qu’une aide à la logistique de la restauration scolaire.

    Soutien du dispositif « Téléphone Grave Danger » dans l’accompagnement des femmes victimes de violences conjugales

    Le Département poursuit son action de lutte contre les violences conjugales en soutenant, en partenariat avec l’Etat et la Région, le dispositif « Téléphones Grave Danger » porté par l’association Tremplin 94 – SOS Femmes. Il permet aux femmes victimes de violences d’être secourues dans un temps très court en cas de danger imminent.

    Le Département mobilise les professionnels placés sous son autorité qui fourniront les signalements à l’association et participeront activement à la transmission d’informations entre les différents acteurs institutionnels ou associatifs. Ce dispositif a démontré son efficacité et le nombre de téléphones a été augmenté au fil des années. La Commission a reconduit la convention avec l’association Tremplin 94 pour l’année 2022, accordant une subvention de 21 000 euros pour 35 téléphones.

     

    La prochaine Commission permanente aura lieu le 13 juin 2022.

    Créteil

  • Le Département amplifie son action contre la précarité menstruelle et le tabou des règles
    Le Département amplifie son action contre la précarité menstruelle et le tabou des règles Mathilde Boinet lun 30/05/2022 - 12:57

    A l’occasion de la journée mondiale de l’hygiène menstruelle, le Département du Val-de-Marne réaffirme son engagement contre la précarité menstruelle, et va encore plus loin.

    Bureau de presse
    Expérimentation : des collèges équipés de distributeurs de protections périodiques gratuites

    [image:distributeurs-protections-peridiques_375x188pixels_0.png,d,small]Le Département propose la généralisation tout au long de l’année scolaire 2022-2023 de la mise à disposition dans tous les collèges de distributeurs de protections périodiques, accessibles librement et gratuitement aux collégiennes qui en ont besoin.

    Si le bilan de l’expérimentation menée depuis janvier 2022 dans 11 collèges val-de-marnais est encore en cours de consolidation, les premiers retours d’ores et déjà positifs et la demande massive de l’ensemble des établissements ont conforté le Département dans sa décision d’étendre le dispositif dans tous les collèges. Le déploiement sera progressif, tout au long de l’année scolaire 2022-2023.

    Le Département propose ainsi aux 106 collèges publics sous la forme d’un appel à candidature de disposer d’un distributeur de tampons et serviettes périodiques bio. Ces distributeurs permettent de lutter contre les inégalités sociales, le tabou des règles, et de pouvoir "dépanner" toute collégienne qui en aurait besoin.

    Un livret pédagogique pour informer et briser le tabou des règles

    Un livret pédagogique intitulé Les règles, si on en parlait ? sera également distribué à tous les collégiens et collégiennes. Conçu par une équipe pluridisciplinaire, et relu par des élèves, il comprend une partie informative sur les règles comme phénomène biologique naturel et une partie "foire aux questions", qui vise à répondre aux interrogations des jeunes.

    Des actions éducatives pour sensibiliser tous les collégiens

    Au-delà de la possibilité offerte aux collégiennes d’accéder librement à des protections périodiques respectueuses de leur santé, le Département souhaite sensibiliser les collégiens, filles comme garçons, à la question des menstruations. Il entend ainsi accompagner la construction d’une dynamique au sein de chaque établissement en permettant la mise en place d’actions éducatives, dès les classes de 6e et de 5e.

    Créteil

  • Travailler auprès des personnes âgées ou en situation de handicap
    Travailler auprès des personnes âgées ou en situation de handicap Sabrina Hadjem lun 30/05/2022 - 08:00
    -
    3 heures

    Vous éprouvez un fort intérêt pour les relations humaines et spécialement pour les personnes fragilisées.

    Venez découvrir les métiers de la dépendance à la Cité des métiers du Val-de-Marne le 14 juin 2022 et déposer votre candidature aux structures et organismes de formation présents. 

    14h-15h30 : Présentation des métiers par les structures

    15h30-16h30 : Minis entretiens individuels avec les structures et organismes de formation

    Trouver un emploi et/ou une formation dans les métiers de la dépendance.

    Résidents du Val-de-Marne en recherche d'emploi et/ou allocataires du RSA.

    - Pep's emplois familiaux 

    - Le centre de formation UMEG

    - Bien vieillir en Ile-de-France

    - Le CCAS de Créteil

    Inscription obligatoire via le lien Travailler auprès des personnes âgées ou en situation de handicap (citedesmetiers-valdemarne.fr)

    Cet événement aura lieu à la Cité des métiers du Val-de-Marne à Choisy-le-Roi (Rue Waldeck Rousseau).


  • Les Jeux du Val-de-Marne reviennent du 4 au 19 juin 2022
    Les Jeux du Val-de-Marne reviennent du 4 au 19 juin 2022 Ingrid Pauws lun 30/05/2022 - 07:54

    Chaque année, le Département organise « Les jeux du Val-de-Marne » : un grand évènement sportif gratuit et ouvert à tous, qui permet à plus de 100 000 participants de découvrir durant deux semaines de nombreuses disciplines et de se réunir autour des valeurs du sport telles que le partage, l’esprit d’équipe, le plaisir de l’effort et la convivialité. Pour l’édition 2022, les Jeux se mettent aux couleurs de l’olympisme et reviennent avec leurs épreuves mythiques, la course d’obstacles « Val Dingo » et « Voguez sur le lac » avec en prime, la présence exceptionnelle de plusieurs sportifs de haut-niveau dont Camille Serme, Ethan Cormont et Antoine Jesel.

    Bureau de presse
    Jeux du Val-de-Marne 2022 : demandez le programme !
    La championne de squash Camille Serme vous donne rendez-vous à la Val'Dingo 94

    Pendant la première quinzaine de juin, c’est tout le Val-de-Marne qui va vibrer au rythme des Jeux. Aux côtés du Département, de nombreux partenaires se mobilisent pour déployer l’évènement dans l’ensemble du territoire, notamment les représentants du sport scolaires UNSS et USEP, les clubs et comités sportifs départementaux, le Comité départemental olympique et sportif (CDOS), etc. Les Jeux du Val-de-Marne s’adressent à tous, quel que soit son niveau : enfant, adultes, valides, en situation de handicap, etc.

    La Val Dingo ouvre le bal le 5 juin au parc de Choisy

    Les Jeux 2022 démarreront fort avec la fameuse course d’obstacles Val’Dingo dimanche 5 juin de 10h à 18h au parc de Choisy, à laquelle notre championne val-de-marnaise de squash Camille Serme participera. Pour rappel, Camille est 12 fois championne de France, 6 fois championne d’Europe et 4 fois vainqueur des titres majeurs du circuit PSA. Elle est la joueuse française la plus titrée. Aujourd'hui, elle est la numéro 1 française et se classe 8ème au niveau mondial. Sa préparation est disponible en images sur le compte Instagram du Département, ou accessible sur valdemarne.fr

    Qu’ils soient seuls ou en groupe, sportifs amateurs ou confirmés, enfants ou adultes, les participants trouveront forcément la course qui leur convient. 3 parcours de course sont proposés : 2 km avec 11 obstacles, 5 km avec 23 obstacles et 9,4 km avec 37 obstacles.

    Deux parcours juniors ont été pensés pour les plus jeunes : le parcours "mini" pour les 3-5 ans et le 940 mètres, pour les 6-10 ans. Un seul mot d’ordre : faire du sport en s’amusant.

    "Voguez sur le lac" clôturera les Jeux 2022, le 18 juin à Créteil

    De 11h à 19h à l’Ile de loisirs de Créteil, les Val-de-Marnais pourront faire le plein d’activités nautiques : aviron, voile, canoë-kayak, paddle, et même pêche, avec un atelier de lancer au coup et un atelier de précision.

    Voguez sur le lac, c’est aussi d’autres animations sportives, culturelles et manuelles. Les Val-de-Marnais auront ainsi la possibilité de s’adonner à du tir laser, de la lutte, de la gymnastique, du golf, de l’escrime, de l’athlétisme, du hockey sur gazon, du volley assis, de la boxe anglaise, du tir à la corde, du croquet, du bowling, de la chambara, etc. Ils pourront également fabriquer leurs propres médailles et drapeaux, ou encore se prendre en photo sur un espace dédié aux Jeux olympiques.

    Des dizaines d'autres activités sportives

    Le Comité départemental olympique et sportif propose également son traditionnel challenge olympique sportif, samedi 11 juin après-midi au parc départemental du Tremblay à Champigny-sur-Marne. L’édition 2022 a été pensée pour permettre de découvrir et pratiquer plusieurs activités sportives traditionnelles et innovantes, en mêlant le digital au physique. L’évènement est gratuit et ouvert à tous.

    Dans le cadre des Jeux du Val-de-Marne, une quinzaine d’actions locales proposées par les associations et les villes partenaires seront en outre organisées à destination du grand public. Parmi elles : street tennis, baptême de plongée, tournoi de pétanque, de football, de basketball, etc.

    Des actions scolaires auront enfin lieu pendant toute la quinzaine, telles que les olympiades des collèges, le scolajump, le scolagolf, le patinthlon, etc.

    Le Département du Val-de-Marne, partenaire du sport

    Le Département encourage la pratique sportive amateur. À ce titre, il accompagne de nombreuses initiatives : stages sportifs, évènements sportifs, formations de responsables sportifs et bénévoles, projets à destination des jeunes, du public féminin, des personnes en situation de handicap, etc. Il veille aussi à mettre à disposition des Val-de-Marnais des équipements sportifs de qualité pour faciliter la pratique sportive.

    Le Département soutient également le sport et les sportifs de haut-niveau. Chaque année, environ 150 sportifs venant de disciplines aussi variées que les sports de combat, la natation, le canoë, le squash, le cyclisme ou l’athlétisme et plus de 50 équipes issues du monde du football, du handball, du basket, du volley, du rugby, du water-polo ou encore du hockey, bénéficient d’une aide financière du Département, à hauteur de plus de 1 700 000 €. Par ailleurs, en collaboration avec l’Agence Nationale du Sport, le Département propose à plusieurs athlètes une convention d’insertion professionnelle (CIP). En 2022, 9 sportifs de sportifs de haut-niveau ont signé une CIP avec le Département.

     

    Créteil

mercredi 25 mai 2022

mardi 24 mai 2022

lundi 23 mai 2022

Traduction

Sites favoris


129 sites référencés au total

Brèves

30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -…

Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

24 février 2014 - Nous contacter

Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=…