Guide de gestion écologique des espaces collectifs publics et privés

Par ANVL & NATURPARIF
jeudi 23 février 2017
par  Gilles CARCASSÈS, Michel
popularité : 3%

Ce guide très complet de 190 pages vise à inciter les gestionnaires à entamer une réflexion sur leurs pratiques, et à les faire évoluer en leur proposant des techniques pour une meilleure prise en compte de la biodiversité. Alternatives à l’utilisation des pesticides, choix de végétaux locaux, maintien de murs anciens, taille douce des arbres, végétalisation des berges de rivières, création de mares, gestion en fauche tardive des bords de route, végétalisation de la voirie… Les pistes pour mieux intégrer la nature en ville sont nombreuses !

À destination des gestionnaires, publics et privés, il se compose de :

  • 10 fiches « Problématiques », pour s’interroger sur le pourquoi des pratiques actuelles,
  • 16 fiches « Réponses écologiques », pour proposer des solutions pour limiter l’empreinte écologique des gestionnaires,
  • et 22 fiches « Outils », pour la mise en place de ces actions
    Gilles Carcassés

La protection de la nature ne peut plus se concevoir de nos jours à travers le seul prisme de la nature dite « remarquable ». S’il est évidemment nécessaire de renforcer la préservation des grands réservoirs de biodiversité que peuvent être les forêts, les prairies ou zones humides, ce serait commettre une grave erreur que de négliger les espaces urbains qui contribuent tout autant à la trame verte et bleue, qui se traduit aujourd’hui par le Schéma régional de cohérence écologique (SRCE).
Mais, au-delà des bénéfices écologiques réels que l’on peut imaginer, préserver la nature
en ville est aussi un enjeu pédagogique. En Île-de-France, 21 % seulement du territoire est urbanisé, quand la quasi-totalité des habitants (95,9 %) vivent en ville.

La nature en ville s’exprime souvent au travers d’espaces verts dont l’objectif premier est de fournir des lieux de détentes aux citadins. Dans cette optique, les gestionnaires de ces espaces privilégient souvent une gestion fonctionnelle qui ne permet pas l’expression d’une biodiversité optimale. Or, il s’avère qu’une gestion adaptée est susceptible d’offrir des aménités équivalentes et souvent supérieures aux visiteurs qui fréquentent ces espaces. Les espaces verts urbains doivent donc être des vecteurs de sensibilisation auprès du grand public, dans leur conception mais aussi et surtout dans leur gestion.

L’ouvrage que vous tenez entre vos mains est destiné à accompagner les gestionnaires, publics ou privés, pour mettre en œuvre d’autres méthodes d’aménagement et de gestion de leurs espaces. Les squares et parcs urbains, les jardins, la voirie mais également les cimetières ou les terrains de sport répondent chacun à des usages différents. Ce sont des aires de jeux, des coins de repos, des lieux pour se promener en famille ou faire du sport. Rien n’empêche pour autant de concevoir et de gérer ces espaces écologiquement. Plus de pesticides, mais un panel de techniques alternatives prenant en compte la nature et permettant d’accueillir la biodiversité au cœur même des villes. De plus, l’application de la Loi Labbé va durcir la règlementation sur l’usage des pesticides au 1er janvier 2017. À cette date, l’utilisation des produits phytosanitaires issus de la chimie de synthèse sera interdite dans les espaces verts, la voirie, les forêts et promenades.

Par ailleurs, le choix de végétaux locaux, le maintien de murs anciens, l’élagage et la taille douce des arbres, la végétalisation des berges de rivières, la création de mares, la gestion en fauche tardive des bords de route, la végétalisation de la voirie... les pistes pour mieux intégrer la nature en ville sont innombrables.

Natureparif a voulu, dès sa création, sensibiliser sur les dangers des pesticides et accompagner les gestionnaires dans la mise en place d’une gestion écologique de leurs espaces. C’est un axe essentiel de son action, car les pollutions aux nitrates et aux pesticides comptent parmi les deux principales causes de perte de la biodiversité en Île-de-France – la seconde étant la disparition et la fragmentation des habitats naturels dues à l’urbanisation et aux infrastructures. Si en la matière, la principale responsabilité incombe à la politique agricole, celle des zones non agricoles n’est pas nulle : les collectivités, les entreprises et les jardiniers amateurs utilisent désherbants, insecticides et fongicides, ce qui a un impact certain sur la biodiversité, l’environnement et la santé humaine.
Elle recense également les bonnes pratiques pour préserver la biodiversité avec l’ambition de généraliser leur application sur tout le territoire régional. C’est dans cet esprit que le guide de gestion différenciée a vu le jour en 2009 et c’est pourquoi Natureparif a souhaité rééditer cet ouvrage en intégrant des dispositifs nouveaux comme les sciences participatives, éléments important de la nécessaire sensibilisation à mettre en place pour accompagner vos projets, la question nouvelle du pâturage en ville, des continuités écologiques, de la gestion spécifique des espaces à contraintes... Nous avons souhaité aussi vous apporter un regard différent sur les espèces envahissantes, en développant tout particulièrement les méthodes de gestion adaptées...

Nous avons voulu cet outil le plus opérationnel possible, à destination des élus, agents, responsables techniques et autres acteurs susceptibles d’intervenir sur l’espace. N’hésitez pas à vous en saisir, l’abus de ce guide est profitable à la biodiversité !

Bruno MILLIENNE
Conseiller régional d’Île-de-France
Président de Natureparif

Le consulter :
Le télécharger :
PDF - 30.2 Mo
Guide de gestion écologique des espaces collectifs publics et privés
ANVL / Natureparif

Sur Naturparif

- Auteurs : Jonathan Flandin, écologue, Natureparif et Christophe Parisot, directeur, Seine-et-Marne Environnement, écologue
- Direction éditoriale : Gilles Lecuir, Natureparif
- Directeur de publication : Bruno Millienne, Natureparif
- Coordination : Julie Collombat Dubois, Natureparif
- Illustrations : Boris Transinne | kbtransinne chez wanadoo.fr pour la couverture et les dessins
- Mise en Page : Frédérique Piegad | frederique.piegad chez gmail.com | 06 23 28 92 01
- Impression : Concept Imprim Plus - 01 69 49 26 32 - imprimé sur papier partiellement recyclé avec des encres végétales
- © Natureparif, Paris, octobre 2016, ISBN : 978-2-9549175-8-0
Tous droits réservés


Commentaires

Traduction

Sites favoris


68 sites référencés dans ce secteur

Sur le Web