PartageTaRue94 | Défendre la mobilité des plus vulnérables, ces 365 derniers jours

Défendre la mobilité des plus vulnérables
L’association PTR 94 a pour objet de promouvoir les déplacements des piétons et assimilés, des personnes handicapées ou à mobilité réduite, et des cyclistes dans le département du Val-de-Marne et des départements limitrophes. Elle milite pour favoriser ces déplacements et pour rendre la voirie et les espaces publics plus accessibles, sûrs et confortables aux usagers vulnérables.

A ce titre, nos activités principales sont :

- Achat groupé de vélos électriques : Test sur nos stands
- Cours de vélo pour adultes (« vélo-école »)
- Balades familiales à vélo (autour de 15 km/h en général) avec pique-nique. Certaines ouvertes aux aveugles ou simples débutants, grâce au tandem.
- Conseils contre le vol de vélo
- Lobbying auprès des élus pour des villes plus piétonnes, cyclables (y compris stationnement vélo et liaisons inter-villes), et accessibles aux personnes en situation de handicap, des limitations de vitesse strictes et moins d’accidents pour tous : des aménagements existent, encore faut-il vouloir les mettre en place
- Tatouage pour identifier le propriétaire d’un vélo volé (contre 5€/vélo et la présentation d’une pièce d’identité)
- Atelier entretien du vélo sur nos stands : apprendre à graisser sa chaîne proprement et efficacement
- Conseils préventifs contre la crevaison



samedi 20 janvier 2018

vendredi 12 janvier 2018

  • Pompadour, une adhérente a écrit concernant la piste déplorable sur la N6 : réponse, et maintenons la pression

    Une adhérente cycliste avait écrit (courrier initial) aux institutions pour déplorer l’état de la piste cyclable le long de la Route Nationale 6 à Créteil, aux abords nord du carrefour Pompadour, vue.

    Le CD94 a répondu le 27 décembre dernier, merci au département, voir-ci-dessous.

    À fond les formes.JPG

    Que faire ? Bah écrire encore et encore à la Direction des routes d’Ile de France, et à M. le Préfet. Peut-être eux-mêmes peu usagers cyclistes au quotidien, qui sait ? À vos stylos.

    1 – Monsieur Laurent PREVOST
    Préfet
    Préfecture du Val de Marne
    21-29 Avenue du Général de Gaulle
    94000 CRÉTEIL

    2 – Monsieur le Directeur
    Direction régionale et interdépartementale
    de l’équipement et de l’aménagement d’Île-de-France (DRIEA)
    12-14 rue des Archives
    94011 CRÉTEIL Cedex

    3 – Monsieur le Directeur
    Direction des routes d’Île-de-France (DRIEA – DiRIF)
    15/17, Rue Olof Palme
    94046 Créteil Cedex

    27 12 2017 Réponse Département piste cyclable RN6 Créteil.jpg

    27 12 2017 Réponse Département piste cyclable RN6 Créteil Suite et fin

    Quand tu approches Décathlon.JPG

    entretien.JPG

    Chacun d’entre vous peut aussi légitimement doubler par un coup de téléphone à ces institutions :

    Respectivement 01 49 56 60 00 et 01 49 80 21 00  ou 01 46 76 87 00.

    Nous payons des impôts après tout.


  • [Communiqué de presse] Vers une génération vélo ? La FUB se réjouit de la tenue de cette promesse

    logo-ptr94 (Copier)capture2 (Copier)

    Donner toute sa place au vélo, dès l’école primaire.
    Le gouvernement entend « généraliser le « savoir rouler », (…) afin que les jeunes puissent acquérir une réelle autonomie à vélo pour l’entrée au collège. »

    Les collégiens sont la population la plus touchée par les ravages de la sédentarité, aujourd’hui largement sous-estimés. Leur donner le goût et leur faire découvrir la pratique du vélo dès l’école primaire est le moyen le plus efficace pour qu’émerge une « génération vélo », qui utilisera la bicyclette naturellement durant toute sa vie pour ses déplacements quotidiens.

    Pour mémoire, ce qui se pratique déjà au Danemark, dès… la maternelle … chaque semaine, à 1min55sec. :

    Lire la suite du communiqué de la FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette), le vélo utilitaire, quotidien.

    Télécharger le pdf.

    Semez (formation et infrastructures cyclables), vous récolterez. Au pays du vent de face, qui a su faire sa place au vélo :

    The Times They Are a-Changin’


mercredi 10 janvier 2018

vendredi 5 janvier 2018

  • [Communiqué de presse] La FUB dénonce la fin déguisée de l’aide nationale à l’achat de vélos électriques

    Le 31 janvier 2018, il sera trop tard : rappel.

    Seul Paris continue à subventionner (400€), et quelques rares autres villes val de marnaises, avec ou sans conditions de ressources.

    anachronisme.JPG

     

    « Alors que le bonus de 200 € par vélo à assistance électrique (VAE) instauré en février 2017 rencontre un succès dépassant toutes les attentes avec à la clef un doublement des ventes de VAE, le décret qui précise les nouvelles conditions a été publié au journal officiel le 31 décembre 2017.

    En effet, alors qu’il prévoyait initialement sa suppression pure et simple, face à la mobilisation d’élus et de la société civile, le gouvernement avait annoncé en octobre 2017 son remplacement par un dispositif nouveau.

    Avec un budget divisé par 10 par rapport à 2017 (5 millions seulement budgétés sur 2018 contre un cout de 50 millions en 2017), la FUB espérait néanmoins une mesure universelle – concernant notamment tout le territoire – et réellement sociale. La FUB proposait notamment que l’aide nationale soit totalement cumulable avec les aides locales, avec une différenciation du montant par tranche de revenus, tout en conservant un socle universel. Notre argumentaire complet est accessible en PDF et en vidéo.

    Déception : la portée du nouveau dispositif sera très limitée, puisque d’une part les conditions à remplir seront particulièrement illisibles et restrictives, et d’autre part le montant sera simplement insuffisant pour le public visé. Conditionné au versement complémentaire d’une aide par la collectivité, il risque d’être vécu comme une injustice par les ménages non-imposables ruraux, péri-urbains, pour qui le VAE serait particulièrement pertinent, mais dont les collectivités n’ont pas les moyens de financer une telle aide. »

    Télécharger le communiqué de presse en pdf

    Pendant ce temps, dans les mass médias, la méconnaissance à l’oeuvre, reportage et arguments à côté de la plaque, alors que les budgets pour voies rapides à grands coups de 100aines de Millions d’€ perdurent nouvelle N19 à Boissy = 240 millions d’€, sans amélioration de la cyclabilité aux abords, et villes non cyclables et non piétonnes, parfois même trottoirs non accessibles aux personnes en situation de handicap, le fruit d’une volonté politique, un non sens, ne serait-ce qu’en terme de santé publique, lutte contre la sédentarité :

    <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

    Beaucoup de sottises et de déclarations non vérifiées par l’accidentologie, pour peu de cyclabilité, contrairement à Sceaux :

    • Où est la continuité cyclable dans notre département ?
    • Le budget vélo ?
    • Les arceaux vélos devant tous les lieux recevant du public ?
    • Les formations obligatoires et récurentes à l’école ?
    • Le stationnement au domicile ?
    • Et donc la préservation du cadre de vie, et une politique pro santé publique ?

    Blâmer les victimes et parler en l’air oui ; proposer un ville pour tous c’est plus compliqué apparemment.

    On peut s’émouvoir du parti pris des journalistes, en écrivant :

    http://www.csa.fr/Services-en-ligne/Alerter-le-CSA-sur-un-programme

    http://www.francetelevisions.fr/francetelevisions-et-vous/nous-contacter

    http://m.mediateur.francetv.fr/emissions/le-mediateur-des-programmes/contact/envoyer-un-message_155204

    https://lannuaire.service-public.fr/gouvernement/administration-centrale-ou-ministere_172106

     



lundi 1er janvier 2018

dimanche 31 décembre 2017

  • Bonne année 2018 : ce que nous souhaitons…

    … pour accompagner la hausse de l’utilisation du vélo utilitaire dans nos villes, seul, ou couplé à un transport en commun. À l’heure où le vélo fête ses 200 ans en 2017, et où la ministre des transports Madame Borne prépare son Plan Vélo , quelques vidéos salvatrices :

     

    Pour afficher les sous-titres en français cliquer sur Paramètres > Sous-titres > Français.

    Car oui, le vélo peut être un moteur économique et source de nombreux emplois, et oui, il est le seul à cumuler bénéfice santé pour celui qui pédale, rayon d’action à ne pas sous-estimer, et bénéfices pour la collectivités : bruit, odeur, accidents, place gagnée en circulation comme en stationnement, bref cadre de vie.

    Pour beaucoup d’entre nous, il ne peut pas tout, mais il peut beaucoup pour les trajets de proximité :

    2018, année du vélo quotidien ? Enfin ?

    Belle année à tous et toutes



jeudi 28 décembre 2017

  • Du mieux sur une voie verte à Périgny : merci

    logo-ptr94 (Copier)C115_1.pngSur la voie verte (piétons et vélos) reliant Périgny à la Maison de la nature, le long de la Route de Brie (carte) des travaux ont eu lieu récemment. Pour les déplacement utilitaires ou de loisirs : vélos, piétons, c’est bien mieux désormais.

     

    Nous tenons à remercier vivement le Conseil Départemental (CD94) et la ville pour la nouvelle voie verte D251 (entre Mécanidom / arrêt de bus ZA de l’Ormois, et le passage piéton sur la D251 Route de Brie Comte Robert).

    Très agréable à vélo pour joindre la maison de la nature (ou l’accès au domaine maraîcher de St-Leu – et donc au domaine de Rosebrie et à Mandres sans voitures – ) , trajets de loisirs comme utilitaire, à vélo comme à pieds, en marchant comme en courant.

    C’est désormais une voie verte avec :
    revêtement refait et plus large
    – des plaques de béton retravaillées, aux bordures aplanies
    végétaux taillés voire abattus
    – une chicane / barrière en moins
    – un embryon de jalonnement piéton (Maison de l’environnement indiqué à 500m)

    Avec les quelques arceaux vélos supplémentaires posés, pour arrêter de se faire voler son vélo pendant le stationnement, mais … c’est Noël.

    Ne manque plus sur cette voie verte :

    • qu’un jalonnement cyclable
    • la taille des millepertuis gênant la visibilité mutuelle aux abords [sinueux étroits] de la traversée piétonne (Google Street View)
    • il reste un passage étroit au rond point, photo ci-dessous
    • il manque les panneaux voie verte, alors que c’est un axe qui se prête aux déplacements à pieds et à vélo
    • des arceaux vélo corrects aux tennis / stade
    • et surtout il manque la poursuite de la voie verte sur 1,9 km, jusqu’à Brie Route Départementale 251 = Conseil Départementale 94, D216 = CD77 : une pétition va être lancée en ce sens pour la création d’une voie verte, chaînon manquant entre la maison de la nature et de environnement, et Brie comte robert
    sdr

    Jalonnement : merci

    sdr

    Passage qui reste trop étroit pour une voie verte

    sdr

    Passage qui reste trop étroit pour une voie verte

    davsdr

    sdr

    Bonne idée d’enlever la barrière

    Barrière dont on ne voit pas trop ce qu’elle apportait (vue ancienne), mais dont on voit bien qui elle gênait et en quoi elle représentait un danger : malvoyants, tandems, carrioles d’enfants, handbike de personnes handicapées, etc…

    Exemple de blocage inacceptable et ouvertement anti accessibilité, d’autres solutions doivent être envisagées que ces exemples pris sur une voie verte non loin :

    CaptureCapture2

    Du moins c’est ce que recommande l’État : « fiche 36 Les dispositifs anti-accès motorisé
    Comment contrôler l’accès aux aménagements cyclables »

     



mercredi 27 décembre 2017

  • Convergence 3 juin 2018 : réunion de préparation 10/01/18

    La prochaine réunion Convergence (balade au départ d’une 100aine de villes franciliennes, retour vélo ou vélo dans le train) aura lieu le mercredi 10 janvier à 19h à la Maison du Vélo – 37 boulevard Bourdon 75004 Paris.

    Voir la carte des parcours 2017.

    Capture Convergence 2017 94.JPG

    Captures itinéraires 2017 pour le Val de marne

    Vraisemblablement peu de changements pour 2018. Peut-être un départ supplémentaire à Boissy St-Léger (94), et un passage plus près de la Seine à Orly pour une branche. À confirmer.

    Objectifs :
    – trouver de nouveaux partenaires
    – recruter d’avantages de staffeurs (encadrants)
    – faire connaitre ce rassemblement festif de cyclistes bien urbains.

    Pour tous renseignements complémentaires :

    01 43 20 26 02

    Rappel du flyer précédent :

    capture-affiche-definitive-2017



samedi 23 décembre 2017

  • Éco-mobilité en France et en Europe : compte-rendu de la rencontre du 18/12/17. Annonce Commission « Place de l’enfant dans la ville » 31/01/18

    logo-ptr94

    Capture.JPG

    L’éco-mobilité scolaire, c’est aller à l’école, au collège, au lycée ou à l’université sans voiture individuelle :

    • pédibus (autobus pédestre = ramassage scolaire à pieds)
    • vélobus (la même chose mais à vélo)
    • co-voiturage, etc.

    Pour les raisons que l’on connait : convivialité, sécurité, lutte contre la sédentarité, obésité et maladies associées, cerveau plus oxygéné et donc enfant plus attentif à l’école, moins de bruit, de pollution, de bouchons, de soucis pour se garer, apprendre les habilités à vélo, les bonnes pratiques pour la sécurité, à savoir porter un objet en sécurité, à bien attacher le vélo, etc

    capture2 (Copier).png

    Une rencontre était organisée le 18 décembre dernier, elle a permis de comparer des pratiques, et de parler de financements européens, voir le compte rendu et les contacts :

    Voir la présentation

    Un contact quant à l’organisateur de cette journée ? Appeler ? Par ici

    Par ailleurs, « comment donner plus de place à l’enfant dans la ville, dans l’espace public ? Quels sont les enjeux pour l’éducation, la participation, l’aménagement urbain, la transition écologique, le vivre ensemble ? Quel est notre rôle en tant qu’acteur de l’éducation à l’environnement urbain ? »

    Commission « Place de l’enfant dans la ville » 31/01/18 : en savoir plus, et inscription obligatoire sur :

    http://www.vivacites-idf.org/spip.php?article2031



mercredi 20 décembre 2017

  • Pour une véritable Indemnité Kilométrique Vélo ( dite IKV )

    Pour une véritable Indemnité Kilométrique Vélo

    « La ministre en charge des Transports, Mme Élisabeth Borne, a annoncé le 13 décembre, à l’occasion de la clôture des Assises Nationales de la Mobilité, le lancement prochain d’un plan vélo interministériel :

    220px-billets_de_5000Parmi les leviers qu’elle a mentionnés, la ministre a cité la fiscalité laissant ainsi entendre une ouverture sur la généralisation et la revalorisation de l’indemnité kilométrique vélo (IKV), ce que recommandent plusieurs rapports présentés dans le cadre des Assises.

    Le Club des villes et territoires cyclables (CVTC) et notre fédération, la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB) étaient aux côtés de Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire, qui a remis à la ministre ce jour, mercredi 20 décembre, un rapport relatif à l’impact de la généralisation de l’indemnité kilométrique vélo et à son rapport coûts-bénéfices, à l’issue des travaux du groupe de travail auquel ils ont participé. »

    CapturePourunevéritableIKV.JPG

    Qu’apprend t-on au sujet de cette mesure, qui existe déjà dans certains pays d’Europe se souciant de la santé de leurs habitants ?

    « « Pour une généralisation de l’Indemnité Kilométrique Vélo – 1,4 million de salariés cyclistes en 2022 ! »

    Parmi les principaux enseignements de l’étude :

    • Le potentiel de cette mesure est énorme : plus de 70 % des déplacements domicile-travail de moins de 5 km sont faits en voiture[1].
    • Là où elle a été mise en place, l’indemnité kilométrique vélo (IKV) a prouvé son efficacité. Elle permet de doubler la pratique en moins d’un an, soit de passer de 3% à 6% de [proportion des déplacements à vélo ou vélo électrique][2].
    • Les bénéfices de l’IKV sont nombreux et quantifiables, notamment sur la santé des salariés : division par deux du nombre de salariés ayant une activité physique insuffisante, réduction des absences (-15% arrêts maladie pour un salarié cycliste)[3].
    • Les coûts de sa généralisation seront très limités pour les entreprises comme pour les trois fonctions publiques puisque, ramené à l’effectif global, le coût moyen de généralisation de l’IKV est, à horizon 2022, de moins de 23€ par salarié et par an dans l’hypothèse la plus ambitieuse (IKV augmentée à 35€/mois et cumulée avec le remboursement de l’abonnement transport en commun).
    • Par ailleurs, contrairement aux idées reçues, et même si l’IKV est exonérée de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu, l’impact de sa généralisation pour les comptes publics sera très limité. Il est même positif pour les comptes de la sécurité sociale (au moins + 29 M€/an, grâce aux économies de coûts de santé liées à l’accroissement de la pratique du vélo) et sur lesrecettes et dépenses fiscales pour l’Etat (le manque à gagner sur l’impôt sur le revenu est compensé par la hausse des recettes de TVA).
    • Nous proposons la généralisation de l’IKV en la rendant obligatoire pour tous les employeurs en moins de 4 ans, pour atteindre l’objectif de 1,4 million de salariés cyclistes en 2022, contre moins de 700 000 aujourd’hui. »

    En France, on n’a pas de pétrole… mais on a des idées.



  • Inauguration de la zone de rencontre à Marolles, et de 2 doubles sens cyclables

    logo-ptr941200px-france_road_sign_b52-svgUn petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’urbanité.

    IMG_20171220_110923 (Copier).jpg

    Sur cette voie … départementale (D252), qui ne paie pas de mine au trafic relativement modeste, la rue Pierre Bezançon, nous remercions vivement la Mairie de Marolles en Brie (94) et le Conseil départemental le cas échéant :

      • les vélos ont désormais le droit de rouler dans les 2 sens. C’est justice, vidéos vu du guidon des 2 sens interdits divergeant, désormais autorisés aux vélos qui convergent au choix, de l’école à la mairie :
      • ou remontant de l’Église à … presque la Maison des Jeunes, Dojo, Maison des arts et de la culture et les services techniques etc (dommage : rue des Orfèvres pas concernée par le double sens cyclable, et comment le savoir actuellement vu les panneaux les mêmes que pour la rue Bezançon ? 🙂
    • Interdit_sauf_veloles piétons sont désormais prioritaires à leur traversée et pas tenus d’emprunter le trottoir quand il y en a un.
    • la vitesse est limitée à 20. Fichtre. C’est tout un changement de mentalité qui là devra progressivement se faire jour. Diantre. Tut tuuuuut.
    1. moins de danger pour tous, par une réduction des vitesses
    2. moins de nuisances sonores pour tous
    3. un partage effectif entre tous les moyens de transports, dont la voiture. Oui c’est une incitation pour écoliers, collégiens, piétons et cyclistes de tous âges, à se déplacer en accord avec leur souhait, et avec un moyen de transport qui entretient leur santé, plus convivial, et dans le cas du vélo à une vitesse moyenne comparable à celle d’une voiture pour des trajets de proximité, et un stationnement facilité, le fameux porte-à-porte.

    Le centre ville de Marolles en est un désormais, il est devenu perméable à ce moyen de transport fabuleux en ville qu’est le vélo ; la marche et le trajet des Personnes à Mobilité Réduite devenant plus sûres et plus confortables,  voir la carte :

    La liaison cyclable entre ces pôles est devenue une réalité. Bravo et merci.
    Il manque bien quelques panneaux et panonceaux (voir en fin de page), mais nous n’allons pas bouder notre plaisir : c’est bien mieux qu’avant, et plus sécure pour tous.

    Merci Mme le Maire, Merci Mme Gérinte, et merci aux élus et services techniques.

    Pour l’association Le nez au vent Hip hip hip ? Houra. Marolles rejoint ainsi les villes voisines pionnières :

    • Périgny sur Yerres (94), ville 30 avec 0 sens interdit aux cyclistes : tous les sens interdits voitures étant « sauf vélos », à juste titre, il est souvent plus agréable de se croiser que de se doubler, et ceci occasionne moins d’accident de portière avec des voitures garées, car visibilité mutuelle si le vélo est face aux voitures garées, ce que permet le double sens cyclable
    • et Villecrennes, ville 30 (sauf artères) avec seulement une demi 12aine de sens interdits aux vélos sur la totalité des sens interdits pour 10000 habitants, soit une quasi-généralisaiton du double sens cyclable, comme dans certaines villes d’Île de France bien inspirées : vidéo)

    La mobilité active commence, progressivement, à se faire une place sur le plateau briard, pourtant moins dense que la proximité immédiate de Paris.

    Dis, il est gros comment ton panneau ?

    1200px-france_road_sign_b52-svg1

    En savoir plus sur la Zone de rencontre, en effet chaînon manquant entre la rue piétonne, très restrictive, et la zone 30 parfois peu respectée et encore très routière.

    L’autre chaînon manquant est l’impasse sauf vélo, qui pourrait avec profit être déployée plus fréquemment dans nos villes, afin d’avoir des rues enfin tranquilles, autorisant la desserte (riverains, handicapés, certains commerçants et artisans etc), mais pas le transit motorisé, vidéo vue du cycliste :

    dont le panneau est prévu dans le code français depuis 2011 (voir lien ci-dessus) :

    1024px-france_road_sign_c13d-svg

    Quelques propositions en attendant, quant à l’aménagement inauguré aujourd’hui avec les enfants du pédibus :230px-cycle_contraflow_rennes_2

    1. Il manque ce genre de panneau C24a pour annoncer aux automobilistes qu’ils vont peuvent croiser un vélo, car oui il y aura des vélos, oui parfois c’est étroit, et parfois sinueux, surtout si on ne respecte pas 20 km/h maxi n’est-ce pas ? :

    320px-france_road_sign_m9v2-svg2) Il manque des panonceaux SAUF VÉLO sous moult des panneaux sens interdits (quasiment tous ceux concernés) , et sous au moins un « interdit de tourner à droite » (oui mais sauf vélo tu vois… c’est nouveau). Dans ces cas, c’est fâcheux pour savoir si l’on peut emprunter ou non à vélo.
    Or, en arrivant à 20 km/h à vélo, il faudrait que l’on sache dans la seconde si on a le droit de prendre cet (ex ?) sens interdit ou pas ?

    3) Il manque du marquage au sol, utile aussi bien aux automobilistes qu’aux cyclistes qu’aux piétons, pour lever toute ambiguïté, et informer tout le monde : Qui va Où ?

    Merci cependant, d’ores et déjà, appelons la Maire de Marolles pour la remercier, comme il se doit.

    Galerie photos :

    digdigdig

    sdr

    Vélos peuvent déboucher en face, de la Mairie ? Oui. Proposition : 1 panneau C24a serait bienvenue pour le signifier. Quant aux îlots béton : chacun jugera pour le cheminement des cyclistes

    sdr

    Vélos peuvent déboucher ? Non

    dav

    De l’école et commerces vers la Mairie

    sdr

    1 panonceau sur 2

    dav

    Vélos autorisés en sens inverse ? Oui

    dav

    Vélos autorisés dans ce sens ? Oui. Pas évident au 1er coup d’œil : ni panonceau « sauf vélos », ni marquage au sol

    sdr

    Idem

    dav

    Sauf riverains et ordures ménagères ? Quid des cyclistes non riverains ?

    sdr

    Vélos autorisés en sens inverse, venant de l’Église ? Oui

    dav

    Le panonceau est là : Oui aux vélos vers la Mairie sans rouler sur le trottoir, bien joué

    dav

    Vélos autorisés en sens inverse ? Pas encore. Pour accéder aux services techniques, Maison des arts et de la musique, Dojo, faudra faire le grand tour à vélo. Le trottoir étant réservé on le rappelle aux pédaleurs de moins de 8 ans,  à l’allure du pas.

    dav

    Idem pour l’accès à la maison des Jeunes

    sdr

    Le grand tour est demandé pour accéder ici depuis la Mairie

    sdr

    Signalisation entrée Zone de rencontre, portion PAS (encore) en double sens cyclable

    dav

    Le jalonnement piéton « mairie » pourra désormais utilement être complété par un jalonnement cyclable, une nouvelle continuité étant née.

    En savoir plus sur le jalonnement cyclable :          http://www.areneidf.org/sites/default/files/jalonnement_et_politique_cyclable.pdf

    Le péri-urbain a aussi droit à un meilleur cadre de vie. Une attention aux arceaux vélos (actuellement absent de la mairie) serait aussi souhaitable pour lutter contre le vol de vélos, à la place des pinces roue existants :

     

     

     



dimanche 10 décembre 2017

  • Assises, dernière ligne droite : votez pour les propositions vélo voire piéton Fub et Af3v

    inscription-aux-ateliers-des-assises-nationales-de-la-mobilite-a-paris_articleimageChacun d’entre vous peut voter pour les 26 propositions de la Fub* (notre fédération : Fédération des Usagers de la Bicyclette)logo Fub.JPG

    dans le cadre des Assises nationales de la mobilité, jusqu’en décembre 2017, résumées en 4 propositions par la FUB :

    1 – Fonds vélo
    https://www.assisesd…etat-ou-les-274
    2- Continuum éducatif
    https://www.assisesd…etat-ou-les-275
    3- IKV : Indemnité Kilométrique Vélo
    https://www.assisesd…etat-ou-les-276
    4- VAE : Vélo à Assistance Électrique
    https://www.assisesd…etat-ou-les-277

    logo af3v.pngL’association amie AF3V (Association Française Véloroutes et Voies Vertes) : carte, n’est pas en reste : 5 propositions qui auraient du être réalisées depuis longtemps en France, on paie des impôts après tout :

    1/Rendez-vous sur le site web www.assisesdelamobilite.gouv.fr dédié aux Assises nationales de la mobilité, en ligne.

    2/Commencez par vous inscrire et vous identifier en cliquant sur « Participer » en haut à droite de la page d’accueil. Une adresse électronique suffit. Etape indispensable pour que votre vote soit pris en compte

    3/Ensuite, toujours depuis la page d’accueil, cliquez sur « Participer » et retrouvez les 5 propositions que l’AF3V aura déjà publiées sur le site. Pour vous faciliter le repérage des propositions de l’AF3V sur le site des assises de la mobilité il vous suffit de cliquer sur les 5 liens ci-dessous :

    Proposition n°1 : Terminer la réalisation des véloroutes et voies vertes du schéma national et de ses volets régionaux 

    Proposition n°2 : Faire du réseau des véloroutes et voies vertes le support de la mobilité inclusive dans les territoires

    Proposition n°3 : Créer un fonds national pour les véloroutes et voies vertes

    Proposition n°4 : Mobiliser l’AFITF pour le financement des véloroutes et voies vertes

    Proposition n°5 : Autoriser les chemins de halage pour les cyclistes, enfin !

    4/ Cliquez pour chacune des propositions sur le bouton vert « + » en bas à droite.  Ce Captureprocédé simple et rapide ne nécessite pas de rédiger un texte et permet d’éviter l’éparpillement. En capitalisant de nombreux votes, nous donnons plus de poids aux 5 propositions de l’AF3V.

     

    *   Pour rappel , les 26 propositions initiales de la Fub :

    Un État qui s’engage :

    1. Créer un fonds national d’investissement pour les modes actifs
    2. Créer une Délégation Interministérielle à l’usage de la Marche et du Vélo
    3. Rendre « cyclables et marchables » des territoires pilotes lauréats d’un appel à projet
    4. Aider les collectivités à résorber les coupures et les points noirs des itinéraires cyclables
    5. Une réelle contribution financière aux modes actifs (vélo et marche) prélevée sur le budget publicitaire des marques automobiles
    6. Compléter le schéma national des véloroutes et voies vertes d’ici 2030
    7. Une réelle coordination nationale du tourisme à vélo

    Un espace public pour tous

    8. Généralisation de la “Ville 30” : 30 km/h maxi, sauf artères de transit
    9. Développement des véloroutes et réseaux express vélo
    10. Création d’une nouvelle norme urbanistique pour les modes actifs
    11. Pour un droit opposable à l’accessibilité
    12. Développer les stationnements sécurisés et répondants aux normes pour les vélos
    13. Éduquer au vélo tous conducteurs de véhicule motorisé
    14. Élaboration d’une réglementation adaptée à la sécurité des cyclistes
    15. Verbalisation des infractions à l’encontre des cyclistes (portières, dépassements, angles morts, stationnement etc)
    16. Création de 200 000 stationnements vélo dans l’ensemble des gares pour un coût d’environ 200 millions d’euros

    Tous à vélo

    17. Appui à l’apprentissage de la mobilité vélo dès la maternelle et en primaire
    18. Développer les vélo-écoles pour adultes
    19. Systématiser l’identification pour lutter contre le vol et le recel de vélos
    20. Rendre l’IKV (Indemnité Kilométrique Vélo) plus incitative
    21. Développer le programme Alvéole (Apprentissage et Local VÉlo pour Offrir une Liberté de mobilité Économe en énergie)
    22. Élaborer une stratégie nationale positive de communication.
    23. Créer un réseau et un label de maisons du vélo
    24. Encourager l’achat du vélo à assistance électrique (VAE)

    L’économie circulaire du vélo

    25. Encourager les innovations au service du “système vélo”
    26. Création d’un chèque “réparation”

     

     

     



vendredi 8 décembre 2017

  • Clôture des Assises de la mobilité : votre contribution vidéo ?

    logo-mobilite_2

    Dernière ligne droite pour les Assises nationales de la mobilité,  qui doivent déboucher début 2018 sur un projet de loi d’orientation des mobilités

     

    « Bonjour Madame, Monsieur,

    Dans le cadre de la préparation de la clôture des Assises nationales de la mobilité, vous avez la possibilité d’apporter une contribution sous forme de courtes vidéos (1 minute).

    Nous vous invitons à donner votre avis, et à répondre en images par une création de votre choix à une des questions suivantes :
    « Selon vous, à quoi doivent ressembler les mobilités de demain ? »
    « Si une mesure devait changer votre mobilité à l’avenir, quelle serait-elle ? »

    Vous pouvez l’envoyer à l’adresse mail suivante : video@assises-nationales-de-la-mobilite-la-cloture-2017.fr

    Pour les contributions nécessitant une grosse capacité d’envoi et de réception, celle du ministère étant limitée (10Mo), nous vous invitons pour plus de sécurité, à utiliser des plateformes de transferts de données d’envoi et de stockage pour fichier volumineux.

    Sous réserve de la qualité du son et de l’image, votre contribution pourra être diffusée dans le cadre de la clôture qui se déroulera le 13 décembre prochain. Aucun usage commercial ou hors de ce cadre ne sera fait de vos images.

    Nous restons tout naturellement à votre disposition,

    Bien cordialement,

    L’équipe d’organisation »



jeudi 7 décembre 2017

  • Courrier aux décideurs : Bords de Seine à Orly, amélioration, mais peut beaucoup mieux faire. Euro Vélo 3

    logo-ptr94

    280px-EuroVelo_Route_3.svg.png

    Partage ta rue 94 et des associations amies, nous tous et toutes usagers et usagères des lieux depuis des lustres, avons tenu à donner notre retour quant aux nouveaux aménagements cyclables et piétons à Orly, au bord de la Seine (rive gauche), pour un des derniers chaînons manquants de l’Euro Vélo 3. dans le Val de Marne, un lieu de promenade, mais aussi un accès direct cyclable, et plat à Paris et aux emplois des villes.

    C’est mieux qu’avant, mais comment ne pas être déçu cependant ?

    Largeur et revêtement.JPG

    Largeur et revêtement : des choix décevants, étroitesse non conforme au cahier des charges SN3V*, ni aux besoins des utilisateurs, et sans concertation avec les associations d’usagers                                                                                                      *                                                                                            http://www.af3v.org/Cahier-des-charges-national.html

    CaptureOrly.JPG

    Lire le courrier

    Capture en tête.JPG

    Télécharger l’annexe adressée, avec les photos du lieu

    Capture Annexes.JPG

    Courrier adressé :

    à Monsieur Christian FAVIER
    Président du Conseil départemental du Val-de-Marne
    Hôtel du département
    94054 Créteil cedex

    Copies adressées :
    – Stéphane Beaudet, vice-président du Conseil régional d’Ile de France,
    – Nicolas Méary, vice-président du Conseil départemental de l’Essonne,
    – Christine Janodet, Maire d’Orly,
    – Didier Gonzales, maire de Villeneuve-le-Roi
    – Didier Guillaume, maire de Choisy-le-Roi
    – Jean-Claude Kennedy, maire de Vitry-sur Seine
    – Le Parisien
    – Citoyens 94

    Voir la situation auparavant, cliquer à 9 minutes 54 :

    Certains autres tronçons ont aussi changé depuis.



mardi 5 décembre 2017

dimanche 3 décembre 2017

  • Absence de continuité cyclable sur la N6 : courrier

    Une adhérente cycliste a envoyé un courrier aux décideurs, concernant l’absence de piste cyclable sur la Nationale 6 (carte), au nord du Carrefour Pompadour : chaînon manquant sur cet axe stratégique, et à proximité de liaisons cyclables pourtant au cœur du Val de Marne : la Seine, les pistes cyclables bordant les bus TVM ou 393, etc.

    Merci à elle pour sa démarche ! Nous savons qu’il est précieux de faire remonter la demande sociale, d’autant que le vélo utilitaire est rarement dans l’ADN de nos aménageurs et concepteurs de voies, malgré les objectifs chiffrés annoncés par le PDUIF (Région), le PDVM (Département), et la proportion des déplacements à vélo annoncée de son côté par la ville de Paris dès 2020 (dans 3 ans) : 15% des déplacements à vélo (!)

    Capture N6 D6

    Son Courrier à télécharger ici. Aperçu :

    Capture.JPG

    Les destinataires :

    1 – Monsieur le Président du Conseil départemental du Val-de-Marne
    Hôtel du département
    94054 Créteil cedex

     

    En copie :

    2 – Monsieur Laurent PREVOST
    Préfet
    Préfecture du Val de Marne
    21-29 Avenue du Général de Gaulle
    94000 CRÉTEIL

    3 – Madame la Présidente
    du Conseil régional d’Ile de France.
    35, boulevard des Invalides
    75007 PARIS

    4 – Monsieur le Directeur
    Direction régionale et interdépartementale
    de l’équipement et de l’aménagement d’Île-de-France (DRIEA)
    12-14 rue des Archives
    94011 CRÉTEIL Cedex

    5 – Monsieur le Directeur
    Direction des routes d’Île-de-France (DRIEA – DiRIF)
    15/17, Rue Olof Palme
    94046 Créteil Cedex

    6 – Monsieur le Maire de Créteil
    Hôtel de Ville
    Place Salvador Allende 94000 CRÉTEIL

    7 – Association Partage Ta Rue 94
    Chez M.Duprez
    14 rue Latérale 94000 Créteil

     

     

     

     

     



  • Festival du voyage à vélo : Vincennes 20 et 21 janvier 2018

    projection_festival2018_1920x1080.jpg

    Par ailleurs, du 9 au 22 janvier 2018, une exposition de photographies se tiendra conjointement à Vincennes, Place Pierre-Sémard (RER vincennes) : Heinz Stücke, une vie à vélo.

    Heins Stücke est un allemand ayant toute sa vie voyagé à vélo :  en 51 ans 648 000 km, et 100 000 photos réalisées…

    hst001002063_148ko_compression-document


    <p><a href= »https://vimeo.com/145371171″>The man who wanted to see it all – documentary film</a> from <a href= »https://vimeo.com/user7885073″>albert albacete</a> on <a href= »https://vimeo.com »>Vimeo</a&gt;.</p>

    « The bike is my passeport »

    heinz_stc3bccke_-_fahrrad_von_rechts_28glauchau_201529

    Le même vélo depuis 1962 : 3 vitesses. Et un guidon peu banal                  https://en.wikipedia.org/wiki/Heinz_St%C3%BCcke

     



samedi 2 décembre 2017

  • Révision de la stratégie nationale bas-carbone : donnez votre avis avant le 17 décembre. Et la mobilité du quotidien ?

    logo-ptr94Répartition emissions GES par secteur d'activités.JPGMake bike and walk great again ?

    « Pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre, la France a élaboré une Stratégie nationale bas-carbone. Cette stratégie doit être révisée d’ici fin 2018. Pour connaître les attentes des Français et recueillir leurs propositions pour améliorer la stratégie de la France, le public est invité à participer dès maintenant à un questionnaire en ligne.
    Transports, logement, alimentation, consommation : comment adopter des modes de vie plus sobres en carbone ?

    Quels sont les obstacles principaux au développement des modes de transport à faibles émissions de gaz à effet de serre ? Qu’est-ce qui vous inciterait vous ou vos proches à améliorer l’isolation thermique de votre logement ? L’origine des produits entre-t-elle en compte dans vos décisions d’achat ? Seriez-vous prêts à changer vos habitudes alimentaires et à moins gaspiller ?

    La transition climatique et énergétique nécessite la contribution de tous : chaque individu, par ses gestes quotidiens, son mode de vie, ses choix de consommation, contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

    Le public est donc appelé à formuler des propositions, qui contribueront à enrichir la révision de la stratégie bas-carbone.

    Le questionnaire est en ligne du 9 novembre au 17 décembre 2017: contribuez ici

    Une synthèse des contributions sera publiée début 2018. Elle sera également remise aux élus, professionnels, syndicats, ONG et experts en charge d’élaborer avec les ministères la nouvelle stratégie, à la fois ambitieuse et en prise avec les aspirations des Français.



vendredi 1er décembre 2017

  • Le Vélib 2 à l’essai à Maosons-Alfort ce dimanche

    logo-ptr94

    Le Vélib version 2 est présenté ce dimanche à Maisons-Alfort, l’autre pays du vélo. Smoovengo succède ainsi à Decaux, et ce de 2018 jusqu’en 2032

    « Le dimanche 3 décembre 2017 de 10h à 18h sur le Parvis de l’Hôtel de Ville de Maisons-Alfort, venez essayer les nouveaux Vélib’. Au programme :
     

    Source : Razemon. Le BLEU est l’électrique, le VERT est le musculaire

    • 1 Piste d’essai vous permettra de tester les nouveaux Vélib’
    • 1 Espace animation vous invitera à participer au jeu de « la roue des cadeaux »
    • 1 Espace information pour vous renseigner et échanger autour du nouveau service »

    Voir toutes les dates du Vélib Tour.

    Après 10 ans de bons et loyaux services, le Vélib passe à la vitesse 2, perd du poids pour les 70 % de vélib « énergie musculaire » 20 kg au lieu de 22, sera électrique pour 30% des modèles : 25 kg à vide (voir l’article du Monde), et s’étend en banlieue : en 2018, une 20aine de communes dans le Val de Marne concernées par ce nouveau Vélib, (au lieu d’une 10aine précédemment) sur les 47 communes du 94.

    Il est annoncé un panier avant autorisant 15 kg de charge (!).

    On parle de 400 stations hors Paris (200 auparavant).

    Pour rappel, sont annoncés parallèlement 20 000 vélos électriques à l’échelle régionale, à la location longue durée, avec « 6 mois pour convaincre », pour joindre le domicile à la gare, en lieu et place d’une voiture engluée et ingarable, ou d’un transport en commun bondé et parfois lui aussi englué dans les bouchons.

    vae.JPG

     



jeudi 30 novembre 2017

  • 18/12 : Journée d’échanges Eco-mobilité scolaire en France et en Europe

    logo-ptr94
    Formation Eco mobilite scolaire Paris 18 décembre.jpg

    18 décembre 2017 à Paris | Grands Voisins | 9h30-16h

    Vous souhaitez mettre en place un Plan de déplacements scolaires ?

    Vous avez créé un outil numérique pour favoriser l’éco-mobilité scolaire ?
    Vous souhaitez découvrir de nouvelles pratiques françaises et européennes ?

    Cette journée est faite pour vous !

    Eurêka 21, partenaire d’un projet européen Erasmus + sur l’éco-mobilité scolaire, s’associe à Vivacités Île-de-France pour vous proposer une journée de découverte et de réflexion autour de l’éco-mobilité scolaire en France et en Europe.

    Cette journée vise à :

    • Diffuser les premiers résultats du projet européen « School Mobility Manager »
    • Découvrir des bonnes pratiques françaises et européennes
    • Rencontrer des acteurs impliqués dans des démarches d’éco-mobilité scolaire
    • Partager des outils et méthodologies clés pour lancer un projet d’éco-mobilité
    • Comprendre les possibilités de financements offertes par l’Europe, notamment via le programme ERASMUS +
    Programme }

    INSCRIPTION OBLIGATOIRE EN LIGNE

    Comment venir ?

    Les Grands Voisins | Salle Rapine
    82, avenue Denfert-Rochereau – 75014 Paris
    http://lesgrandsvoisins.org/pratique/Une question ?
    Eurêka 21
    contact@eureka21.eu
    01 53 19 06 47

    unnamed.png



  • Formations MDB : Sécurité routière et vélo. Compte-rendu : code de la route et cyclistes
    L’association amie et historique MDB propose !

    La sécurité routière et les cyclistes 

    Formation Samedi 2 décembre 2017 de 9h30 à 12h30
    à la Maison du vélo, 37 boulevard Bourdon Paris 4e

    La sécurité routière dépend d’un triptyque : usager, véhicule et infrastructure.
    C’est sur ce dernier point qu’agit l’aménageur.
     
    Il sera question donc des critères d’appréciation de l’insécurité routière liée aux infrastructures. 
    Cette démarche analytique applicable à tous les véhicules sera illustrée de façon générale et déclinée autant que possible dans les domaines de la circulation à vélo.
    La formation est gratuite dans la limite des 49 premiers inscrits

    Mais vous êtes invités à vous inscrire à ce lien :

    inscription à l’une ou au deux formations de MDB

    Et de prévenir MDB par mail en cas d’empêchement de dernières minutes.

    Il fait frisquet dans l’atelier, le port de vêtements chauds est fortement conseillé.

    Si vous avez manqué la formation
    du 25 novembre dernier

    le code de la route et les cyclistes 

    -> retrouvez à ce lien le contenu



lundi 27 novembre 2017

  • 94.citoyens relaie l’enquête Internet : Votre ville est-elle adaptée au vélo?

    baro

    « Votre ville est-elle adaptée au vélo? Enquête Internet » : Voir sur 94.citoyens.com.

    Et derniers jours pour répondre à l’enquête quant à la ville de votre choix, voire les villes voisines, où vous ne manquez pas de circuler à vélo ou vélo éclectique.

    Certains types d’urbanisme sont plus favorables que d’autres à la pratique du vélo, malgré un vent de face bien réel là bas :

    • Quelle mobilité voulons-nous ?
    • Quel air voulons nous?
    • Quelle nuisances sonores ?
    • Quel cadre de vie ?
    • Quelle complémentarité avec les transports en commun ?
    • Quels stationnements vélo et vélo électrique ?
    • Quels fléchages pour se repérer ?
    • Quels itinéraires malins ?
    • Quel encouragement à l’activité physique et donc quel santé souhaitons nous ?
    • Etc…

    logo-ptr94



vendredi 24 novembre 2017

mercredi 22 novembre 2017

  • Carte : où louer ou acheter un vélo cargo IDF ?

    Les vélos cargos, électrique ou non, permettent à vélo de déplacer un ou plusieurs enfants, et/ou des charges plus importantes (les courses notamment) que ce qu’un simple vélo ne permettrait, à une vitesse moyenne intéressante en ville.

    Alors que la prime nationale de 200 € pour l’achat d’un vélo électrique s’éteint pour ainsi dire au 31 janvier 2018, qu’il est de plus en plus difficile de circuler, de se garer -légalement hu hu- en voiture et de faire assez d’activité physique chaque semaine suivant les recommandations de l’OMS, on nous signale

    cette carte des lieux de location ou d’achat de vélo-cargo

    en Ile de France : elle attend vos signalements d’erreurs ou de manques. Elle est bien sûr cliquable et zoomable, on peut cocher ou décocher 2 grandes catégories : Achat (où l’essai devant le magasin est souvent réalisable par temps sec et contre dépôt d’une pièce d’identité : se renseigner), et Location.

    Capture Locations Essais Achats Vélos cargo au 22 11 2017

    Capture d’écran

    Auquel on peut ajouter la Gare de Vincennes, et celle de Fontenay sous bois pour une marque en particulier.

    Un très bon antivol s’impose, et quelques règles de base : en savoir plus.

     



  • Rue aux enfants : Appel à projets avant le 16 février 2018

    Appel à projets Rue aux enfants 2017 2018.jpgAprès les Rues aux enfants réalisées ces dernières années à Champigny, Orly et Périgny dans le Val de marne, un Appel à projet national 2018 est lancé pour les « Rue aux enfants, rue pour tous » rendues piétonnes quelques instants.

    Pour qui ? Acteurs éducatifs de votre territoire (associations de parentalité, crèches, écoles, pédibus…), service enfance, mobilité, aménagement, politique de la ville le cas échéant ; et toute personne riveraine désireuse d’impulser une initiative conviviale dans la rue.

    Si vous souhaitez participer à l’appel à projets, pour animer une Rue aux enfant dans votre quartier : c’est avant le 16 février 2018.

    1. Communiqué de presse
    2. Règlement
    3. Dossier de candidature
    4. Personnes ressources
    5. Et charte

    figurent dans ce lien 

    « Rues aux enfants, Rues pour tous » c’est quoi ?

    « Il s’agit d’une rue fermée temporairement à la circulation motorisée. Les enfants peuvent jouer librement sur toute sa largeur et en toute sécurité. Des barrières doivent être placées afin de délimiter la « Rue réservée au jeu ». Des installations de jeux peuvent être disposées, des animations proposées. Organisée en collaboration avec différents acteurs (collectivité, parents, associations), c’est l’occasion pour les enfants de s’approprier leur environnement, de redécouvrir leur ville. »

    logo-ptr94

    Voir quelques visuels, quelques réalisations, et motivations de Rue aux enfants passées.



vendredi 17 novembre 2017

  • Les 26 propositions de la FUB : Fédération des Usagers de la Bicyclette

    logo-ptr94Capture.JPGNotre fédération, la FUB, publie ce jour, à la lumière de l’expérience française et européenne, 26 propositions pour rendre la France cyclable (et marchable…) pour tous ceux qui souhaitent.

    VERS UNE STRATÉGIE NATIONALE VÉLO ET MODES ACTIFS, se veut un document synthétisant les propositions de la FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette, le vélo utilitaire / quotidien, seul ou couplé à un transport en commun, vélo ou vélo électrique, rapide et garable en ville dense, seul ou en famille, à vide ou avec les courses de la semaine…) pour les Assises de la mobilité (enquête en ligne et réunions où chacun d’entre nous a son mot à dire ces semaines-ci).

    A noter aussi, vous pouvez décliner ces légitimes propositions auprès de votre Maire, votre Député (exemple val de marnais de député en phase avec son temps), votre Sénateur etc, et lors de toutes les concertations actuelles, exemples :

    1. Baromètre : Votre ville est-elle cyclable ?.  Qui fait un carton selon Le Monde.
    2. Métropole du Grand Paris, « Plan climat » : Ateliers thématiques, et réunions publiques.
    3. Vos déplacements à Saint-Maur : Quelles sont vos pratiques ? Et vos attentes ?. Enquête en ligne, et réunion publique.

    Attention. La sédentarité et son cortège de maladies chroniques non-héréditaires tuent :

    « Plus de 40% des françaises et des français n’ont pas une activité physique suffisante. Ce déficit constitue une urgence absolue en terme de santé publique. En plus de tous ses bienfaits économiques et environnementaux, le vélo comme mode de déplacement et de loisir offre une solution pragmatique et efficiente à cette crise sanitaire. »

    1. Créer un fonds national d’investissement pour les modes actifs (énergie musculaire : vélo, marche, trottinette etc)
    2. Créer une Délégation Interministérielle à l’usage de la Marche et du Vélo
    3. Rendre totalement « cyclables et marchables » des territoires pilotes lauréats d’un appel à projets
    4. Aider les collectivités à résorber les coupures et les points noirs des itinéraires cyclables
    5. Une réelle contribution financière aux modes actifs prélevée sur le budget publicitaire des marques automobiles
    6. Compléter le schéma national des véloroutes et voies vertes d’ici 2030
    7. Une réelle coordination nationale du tourisme à vélo
    8. Généralisation de la “Ville 30” (30 km/h maxi sauf les artères, afin de diminuer le nombre et la gravité des accidents de tous)
    9. Développement des véloroutes et réseaux express vélo
    10. Création d’une nouvelle norme urbanistique pour les modes actifs
    11. Pour un droit opposable à l’accessibilité
    12. Développer les stationnements sécurisés et répondants aux normes pour les vélos
    13. Éduquer au vélo tous les conducteurs de véhicules motorisés
    14. Élaboration d’une réglementation adaptée à la sécurité des cyclistes
    15. Verbalisation des infractions mettant en danger les cyclistes et les piétons
    16. Création de 200 000 stationnements vélo dans l’ensemble des gares
    pour un coût d’environ 200 millions d’€
    17. Appui à l’apprentissage de la mobilité vélo dès la maternelle (vidéo) et en primaire
    18. Développer les vélo-écoles pour adultes : leçons de vélo de tous niveaux : du débutant, aux bons réflexes en ville
    19. Systématiser l’identification pour lutter contre le vol et le recel de vélos
    20. Rendre l’IKV (Indemnité Kilométrique Vélo) plus incitative
    21. Développer le programme Alvéole
    22. Élaborer une stratégie nationale positive de communication
    23. Créer un réseau et un label de maisons du vélo
    24. Encourager l’achat du vélo à assistance électrique (VAE)
    25. Encourager les innovations au service du “système vélo”
    26. Création d’un chèque “réparation vélo”

    Voir ce document détaillant les propositions à travers les 6 axes de de la mobilité selon les Assises…  : cahier acteurs FUB_17112017_vélo

    Chiche…



  • Parking vélo à Périgny : du mieux

    logo-ptr94On sait qu’un des moyens de permettre à ceux qui le souhaitent de se déplacer à vélo, c’est de développer l’offre de stationnement vélo devant les lieux publics, afin de lutter contre le vol, et d’encourager les déplacements du quotidien à vélo (courses, commerçants, accès aux professions libérales, lieux de vie, de loisir, de travail, gymnase, écoles, lieux d’activités sportives en plein air, activités culturelles, mairie etc).

    dav

    C’est mieux

    Un déplacement utilitaire à vélo en plus, c’est une place de voiture libre en plus, et des bouchons en moins aux heures de pointe devant les écoles et les lieux de regroupement. Moins d’encombrements aux feux, aussi.

    Le prix moyen d’un vélo neuf en France étant de 303 €, et 836 s’il est électrique  : il va falloir créer des points fixes, pour les attacher.

    bien-attache-velo

    Ce pourquoi nous avions demandé à la mairie début 2016, suite à une enquête, la création à Périgny d’appuie-vélos, qui étaient auparavant quasi inexistants : nombre de lieux publics étaient sans aucun point fixe (pas même de mobilier urbain type Croix de St-André pour se rattraper), et quelques pinces roues malvenus : plie la roue, et ne permet pas d’attacher son vélo par le cadre, facilitant ainsi le vol.

    Pour rappel, dans les 4 règles d’or, on recommande d’attacher au moins le cadre du vélo à un point fixe avec un antivol en U.

    Nous avons en partie obtenu gain de cause, nous remercions la Mairie, le positif a été multiplié par 4, état des lieux en juillet 2017 :

    Parkings vélo état juillet 2017.JPG

    DÉJÀ EXISTANT : BIEN

    sdr

    –  Gymnase Alain Mimoun : Damned, mais c’est déjà plein

    DU MIEUX : BIEN

    dav

    – Nouveau ! Cabinet médical. Le vélo…  c’est la santé

    IMG_20170620_175815 (Copier).jpg

    – Nouveau ! Pharmacie

    sdr

    – Nouveaux ! Salle Belly, la Mairie a depuis de son propre chef décidé d’éloigner ces nouveaux arceaux du mur, et les placer en épi, et non plus en perpendiculaire : bonnes idées.

    A AMÉLIORER :

    Absence actuelle d’arceaux vélos et donc de pont fixe : 

    dav– aux tennis / terrain de foot / tennis de table : pince roues d’un autre âge. Plie la roue et ne permet pas d’attacher le cadre et donc de protéger du vol : les caméras de vidéo surveillance ne peuvent pas tout.

    dav– Place Boécourt : Maison des associations, bibliothèque, conservatoire. De la ferraille. Et bien souvent les roues de VTT ne rentrent pas dans le trou.

    sdr– Salle Belly : plie roue inutile contre le vol, et anciennement non scellé au sol. Servait d’ailleurs de bloc-porte les jours de grande chaleur.

    -à la Fondation Dubuffet : absence totale (vue Steet view)

    IMG_20170703_171540 (Copier).jpg

    – à la Maison de la Nature et de l’Environnement : comment attacher le cadre ni voiler les roues ?

    IMG_20170620_184755 (Copier).jpg

    Ecole élémentaire : pas la place parait-il 🙂

    – écoles primaire et maternelle : Waterloo morne plaine

    IMG_20170620_184426 (Copier).jpg

    – supermarché Colruyt : plie roues, et voiture en empêchant l’accès

    sdrIMG_20170620_180322 (Copier).jpg

     – devant la Mairie, métal non scellés et donc déjà partiellement dévissé (!) -> ne protège pas du vol

    Périgny Garden : absence

    Le refus de la mairie d’installer tout arceau vélo devant les écoles nous préoccupe. Nous pensons que, le temps faisant son oeuvre, et le nombre de cyclistes quotidiens augmentant, la Mairie se rendra à l’évidence de l’utilité de la création de ces dispositifs peu onéreux et peu gourmands en place. Les arguments municipaux de type « y’a pas la place d’en créer », « les gens n’attachent pas les vélos (et pour cause….) 🙂  » n’ont pas lieu d’être et sont totalement éculés : une pétition circule.

    7 arceaux pour 2500 habitants : tout va bien. Un arceau tout compris coûte autour de 100€, pose comprise, et a une durée de vie relativement longue.

    vc3a9lo-marquc3a9-petit-siteA noter, notre association proposait un marquage antivol dimanche 3 septembre lors de la Fête de la St-Leu à Périgny Place Charles de Gaulle toute la journée, contre 5€ / vélo à tatouer, et la présentation d’une pièce d’identité, vidéo :

    Enfin, les tests d’antivols 2017 sont sortis il y a peu. Quel antivol choisir ? Quelle partie du vélo attacher ? A quoi ? Vidéo :



dimanche 12 novembre 2017

vendredi 10 novembre 2017

  • Formations : code de la route 25/11. Sécurité routière le 2/12

    L’association amie MDB proposes 2 formations, ouvertes à tous :

    panneau-double-sens-cycliste

     

    •  1) Formation : code de la route

    Samedi 25 Novembre 2017 de 9h30 à 12h30 à la Maison du vélo, 37 Boulevard Bourdon, 75004 Paris, France

    Gratuite dans la limite des 49 premiers inscrits à ce lien.

    640px-bakfietsmoeder

    • 2) Formation : sécurité routière

    Samedi 2 Décembre 2017 de 9h30 à 12h30 à la Maison du vélo, 37 Boulevard Bourdon, 75004 Paris, France
    Formation gratuite dans la limite des 49 premiers inscrits.
    Formulaire inscription à ce lien.

    Le thème, portera sur la sécurité des routes et des rues. La sécurité routière dépend d’un triptyque : usager, véhicule et infrastructure; C’est sur ce dernier point qu’agit l’aménageur. Il sera question donc des critères d’appréciation de l’insécurité routière liée aux infrastructures. Cette démarche analytique applicable à tous les véhicules sera illustrée de façon générale et déclinée autant que possible dans les domaines de la circulation à vélo, ne ratez pas cette matinée.



  • 35€ / mois pour un vélo électrique : Expérience pilote à Val-de-Fontenay

    carotte

    L’expérience pilote se poursuit à Val de Fontenay, RER A et E (20ème gare française la + fréquentée, et à terme desservie par les lignes 1 et 15 du métro) : plusieurs services vélo, dont la location d’un vélo à assistance électrique pour 35 € / mois, ou d’un vélo pliant :

    https://velosengare.fr/

    Quand mon vélo est plein, je le vide ; quand mon vélo est vide, je le plains.

    Quand mon vélo est pliant je le … ?



  • La Métropole du Grand Paris (MGP) nous demande notre avis…

    logo-ptr94La Métropole du Grand Paris (MGP) nous demande notre avis…

    1 site à disposition pour vos contributions : 

    https://planclimat-metropolegrandparis.jenparle.net/

    Et :

    « Dans le cadre de l’élaboration de son Plan Climat Air Energie, la Métropole du Grand Paris organise plusieurs rencontres visant à permettre aux acteurs de participer à la construction d’une ambition partagée et de solutions concrètes pour répondre aux défis de la résilience, de la transition écologique et de l’amélioration du cadre de vie des habitants ». [Hum hum quoi de mieux que le vélo quotidien ou vélo électrique pour ces 3

    Métropole du Grand Paris.JPG

    défis. Hum hum]

    [Métropole du Grand Paris : 7 millions d’âmes, 131 communes,  densité moyenne 8 598 hab./km2 : bien pour le vélo utilitaire, ça.]

     

    1) Atelier thématique « Améliorer la qualité de l’air & développer la mobilité durable »

    Vendredi 10 Novembre 2017 de 17h à 20h

    à la Médiathèque de La Garenne-Colombes (20-22 rue de Châteaudun 92250)

    Inscription obligatoire : FORMULAIRE D’INSCRIPTION

    https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScvD7EfLrWT_Ly4_8Qsyl4ZBejgcCf_Fhg5UOHRPSOtzEvZyA/viewform?c=0&w=1

    2) Atelier thématique « Adapter la Métropole au changement climatique »

    Mardi 14 Novembre 2017 de 14h à 17h

    à l’Hôtel de Ville de Saint-Mandé (10 Place Charles Digeon 94160)

    Inscription obligatoire : FORMULAIRE D’INSCRIPTION

    https://docs.google.com/forms/d/1R9GNeuFF4heuUYpfOZjliGLbe0Ve-0bM-QvFGsi6wqE/viewform?edit_requested=true

    Chiche. On connait les solutions :



dimanche 5 novembre 2017

  • Balade au bois de Vincennes

    logo-ptr94Ce samedi 4 novembre 2017, dernière balade de l’année au départ de Créteil, Michel nous a emmenés à la découverte du bois de Vincennes. Nous avons eu le renfort des cyclistes de Fontenay et de Rosny conduit par l’ami René.

    Nous sommes arrivés au lac de Gravelle par la montée bien connue de la Route des Barrières.

    De là nous avons longé le ruisseau de Gravelle, passé devant l’UCPA, adressé un bonjour au château, également au lac des Minimes avant de découvrir le jardin d’agronomie tropical dans lequel se trouve un jardin associatif où il est encore possible d’acheter des légumes.

    P1360238.JPG

    Encore un petit tour avant de regagner la patte d’oie et nous sommes rentrés à Créteil tout éclairage sorti.

    Le parcours : https://connect.garmin.com/modern/activity/2287941560#.Wf3_CBd-zzs.gmail

    Voir les photos.

    Prochaine balade au départ de Créteil : samedi 24 mars 2018, en savoir+.

     

     



samedi 4 novembre 2017

jeudi 2 novembre 2017

  • Rue aux enfants, rue pour tous : support de présentation

    logo-ptr94La Rue aux enfants, rue pour tous a été un succès pour sa 1ère édition, à Périgny en septembre 2017. Elle a été l’occasion d’activités vélo, mais pas que, de jouer, se déplacer, mais aussi de s’interroger sur les usages d’un espace public.

     

    dav

    Le support de présentation est paru, afin que tout riverain, groupe d’adulte, association vélo et/ou piétons qui souhaite organiser quelque chose de semblable, puisse visualiser un exemple, et avoir des idées.

    Voir le support : Rue aux enfants Périgny 2017.

    Par ailleurs, un appel à projet sera lancé très prochainement, avec réunions d’aide à la mise en place.

    Voir enfin un autre exemple de mise en place de rue aux enfants, partant souvent de la volonté d’un simple noyau d’adultes assez réduit en nombre, le nombre d’activités proposé étant très variable, tout comme la fréquence de la Rue aux enfants, selon les organisateurs.

    Enfin, le site ressource.

    A vous de jouer ?

     

     

     



dimanche 29 octobre 2017

  • Passage feux rouges autorisés = sécurité cyclistes

    tourneadroiteLes Conseillers  Généraux, devenus Conseillers Départementaux, les élus de certaines villes ont voté des aménagements  – pistes cyclables, doubles sens cyclables (DSC), sas vélos etc  – afin de sécuriser davantage la circulation des cyclistes, population fragile. Même si certains aménagements laissent à désirer.

    Au moment où diverses pollutions nous envahissent, que de très jeunes enfants en sont déjà malades, certaines personnes responsables ont adopté un geste citoyen en délaissant, dans la mesure du possible, leurs véhicules motorisés afin de se déplacer à pieds, à bicyclette ou à vélo à assistance électrique (VAE) afin de faire un geste pour eux-mêmes et pour autrui.

    Certains aménagements comme les DSC permettent de réduire la distance des trajets quotidiens. Nous avions, en son temps, remercier Monsieur le Maire de Créteil.

    Un autre aménagement très utile : Il s’agit de la mise en place de la signalisation autorisant les cyclistes à passer au feu rouge, en cédant le passage aux autres usagers, conformément à l’art R.415-15 et l’arrêté du 12 janvier 2012 (JORF n°0023 du 27 janvier 2012). du Code de la Route

    234px-panneau_tourne_c3a0_droiteLes responsables des villes d’Ivry et de Fontenay sous Bois – plus de 50 000 habitants – conscients de la nécessité d’améliorer la sécurité des cyclistes et de permettre d’en augmenter le nombre, ont appliqué cette réglementation et ont mis en place les panonceaux.

    Nous sommes étonnés que la Ville-Préfecture de Créteil – 90 000habitants –  ne soit pas en « pointe » dans ce domaine ; ville qui se veut cyclable au quotidien par la mise en place des « cristolibs ».

    Sous l’appellation « Place au vélo à Créteil », nous avions déjà attiré l’attention de la municipalité  par un courrier courant septembre 2012 sur cette règlementation. Une réponse nous a été donnée le même mois et un test était sensé être réalisé en 2013. Depuis nous n’avons constaté aucune avancée.

    Courant juillet 2017, nous avons relancé la procédure en envoyant des liens montrant la nécessité de la mise en place de cette règlementation.

    Nous ne comprenons pas la non prise en compte de la sécurité des cyclistes .

    http://www.villes-cyclables.org/modules/kameleon/upload/fiche_velo_05_201212.pdf

    Rappel et explications.

    Exemple de communication : Antony (92)

    img_2564



jeudi 26 octobre 2017

  • Assises de la mobilité en préfecture : les cyclistes en nombre

    logo-ptr94La mobilité concerne tout le monde, et quotidiennement. Subie ou choisie. Travail, études, loisirs, faire ses courses, etc.logo-mobilite_2.png

    Nombre d’entre vous, entre autres cyclistes du Val de

    IMG_20171025_184701 (Copier).jpg

    Marne, étaient présents à la

    réunion de mercredi 25 octobre au soir, organisée par M. le Préfet, parmi la 30aine de personnes dans le public : merci pour vos contributions.

    Il y a avait 2 thèmes proposés, avec autant de tables rondes ou s’asseoir par groupe de 7 personnes environ :

    1. des transports + propres
    2. + d’intermodalité. Hum hum
    Capture1

    Réseau radial vers Paris, existant. Et 17 gares du Métro Ligne 15 Grand Paris Express : quel « rabattement » ?

    IMG_20171025_190322 (Copier).jpgDe très nombreuses propositions ont été synthétisées puis émises par ces différentes tablées composées « d’experts du quotidien », représentant d’associations, ou usagers lambada parfois usagés , qu’elles concernent :

    • le vélo : aménagements, services, quid du stationnement en gare …
    • le vélo électrique ou vélo cargo
    • la marche : où sont les trottoirs praticables, le cheminement des piétons est-il respecté ? La loi existante en ce sens : enfants, 3ème âge, handicapés est-elle respectée ?
    • les transports en commun et la pauvreté du réseau de bus et de couloirs de bus aux marges du 94
    • et la voiture : parkings relais, etc
    • le déséquilibre régional entre lieu d’habitat et lieu de travail : incitations fiscales à créer ?
    • les distances pour aller travailler : vaste sujet
    • et bien d’autres

    Gageons qu’elles soient prises en compte un jour, pour un rééquilibrage des moyens de transports, et un choix réel laissé à l’usager.

    Le vélo et vélo électrique a donc pris toute sa place dans ces 2 thèmes, dans la chaîne des déplacements , pour les raisons pragmatiques que vous connaissez et dont vous n’en serez pas surpris si vous êtes déjà pratiquant :

    • vélo utilisé seul pour des déplacements de proximité souvent inférieurs à 3 km
    • ou en « rabattement » vers un transport en commun lourd du type RER , métro, voire tramway ou bus dans son couloir, en lieu et place de la voiture, quand c’est possible

    Agnès de l’association le Nez au vent (Marolles, 94 : pédibus, bourses aux vélos, balades et week-end à vélo, soirées-débat, lobbying, etc ) s’est exprimée au micro de France Bleu Paris.

    Le blog 94.citoyens a fait un papier sur cette soirée, tout comme le Parisien :

    http://m.leparisien.fr/val-de-marne-94/les-propositions-des-val-de-marnais-pour-la-future-loi-sur-les-transports-26-10-2017-7356141.php

    Les enjeux des déplacements de banlieue à banlieue n’ont pas été oubliés, et ils ne sont pas minces, vu la densité de population, la péri urbanisation notamment en grande couronne, et les distances à parcourir.

    Vous trouverez ICI le diaporama qui a été diffusé lors de l’atelier citoyen du Val-de-Marne des Assises nationales de la mobilité, commenté par M. Pierre-Julien EYMARD, Directeur de l’unité départementale du Val-de-Marne de la direction régionale et interdépartementale de l’Équipement et de l’Aménagement (DRIEA) d’Île-de-France :

    Ce diaporama nous rappelle aussi qu’à 1 Val de marne + urbain, dense, aux portes de Paris, bientôt desservi par la ligne 15 du métro, s’oppose 1 Val de Marne + péri-urbain, + loin des RER, et + loin de Paris : les pratiques existantes de marche / vélo, voiture et transport en commun y sont logiquement très différentes.

    Aux marges du 94, la densité y étant moindre (habitat comme transports en commun), le vélo y a aussi sa carte à jouer, sous réserve que des aménagements et services soient créés.

    Merci à tous.

    Il est toujours possible de contribuer en ligne, pendant quelques semaines.

    A l’échelle de L’Île de France, les prochains ateliers publics auront lieu :

    • Créteil (94) : 25/10
    • Paris (75) : 14/11
    • Versailles (78) : 8/11
    • Nanterre (92) : 7/11
    • St-Denis (93) : 30/10
    • Cergy (95) : 9/11
    • Evry (91) : 6/11
    • Melun (77) : 13/11

    Voir la carte des ateliers qui attendent vos propositions. Calendrier :

    Assises mobilité Ateliers citoyens.JPG

    Inscriptions en ligne, préalable, sur les sites des préfectures, notamment.

    Métro, c’est trop ?

     



  • Balade Urban focus

    Nous avons été sollicités par Laurence, chargée de médiation culturelle et développement artistique à la Direction de la Culture pour accompagner, samedi 14 octobre 2017, un groupe de cyclistes à découvrir l’art Urbain de Créteil, 2ème édition d’Urban Focus. Elle a expliqué chaque fresque sur les sites visités.

    Le parcours nous a amenés cité des Bleuets où le graffeur Nubs, a expliqué son projet. D’autres fresques étaient visibles sur le mur du gymnase de l’école Beuvin.

    Nous sommes arrivés sur le terrain de sports rue Molière où nous avons découvert les fresques de Pascal « MIRK » Schulz.

    Poursuivant notre route, nous sommes arrivés dans le tunnel du chemin des Mèches où le même artiste a illustré le poème de Jacques Prévert « en sortant de l’école », en s’inspirant des dessins des écoliers. Puis rue Nicolas Poussin, nous avons admiré les fresques sur un support de la société Enedis. Une passerelle nous a permis d’arriver au CCR afin de voir les deux fresques situées au 3ème niveau dont celle de Henry Hang.

    Après être passés devant le lycée Saint-Exupéry, nous sommes arrivés aux « Emouleuses » où les artistes Skio et Ernesto Novo ont réalisé les fresques avec la participation des enfants et des habitants du quartier. Nous avons profité d’une petite collation.

    Avant d’arriver à la galerie d’art contemporain, nous avons longé le lac et observé les stikers  de l’avenue François Mitterand. Sur place nous découvrons  le 9ème concept présentant les créations animées des Francs-Colleurs.

    Une collation nous a été offerte avant le retour vers le point de départ.

     



  • Baromètre des villes cyclables : plus qu’un mois pour remplir

    bannière parlons vélo.JPG

    La consultation nationale Votre ville est-elle cyclable ? connait un succès important. Il reste 1 mois pour donner votre avis en 5 minutes sur la ville de votre choix, voire en parler autour de vous :

    https://www.parlons-velo.fr/

    Les résultats seront rendus publics en 2018 et permettront aux villes de mieux cerner les attentes des citoyens qui souhaitent se déplacer à vélo.

    Enquête en ligne jusqu’au 30 novembre 2017.

    Voir également les rubriques :

    • Kit de communication, dont le tract et l’affiche A3 ou A4
    • Nombre et carte des réponses déjà obtenues
    • Inspiration du modèle allemand : le questionnaire de satisfaction comme campagne pour attirer l’attention sur les conditions de déplacement à vélo et créer un débat autour de cette question
    • La liste des villes qui relaient l’enquête sur leur site, dont Périgny (94), la ville aux 0 sens interdits pour les vélos.

    parlons vélo.JPG

     



samedi 21 octobre 2017

  • Balade en foret de Sénart

    logo-ptr94Le samedi 23 septembre dernier avait lieu un petit Tour de 2 magasins Biovivéo : Montgeron et Soisy sur Seine, via la Forêt de Sénart. A l’initiative de l’association Velyve, que nous remercions pour le charmant guidage, vu l’absence toujours de jalonnement cyclable en Foret de Sénart. Cette boucle de 33 km a tenu toutes ses promesses.

    IMG_20170923_133746 (Copier).jpg

    Partis de la Mairie de Périgny, nous rejoignons le groupe de Brunoy à la Grange de l’Ile.

    sdr

    sdr

    sdr

    Nous longeons la rivière l’Yerres, afin d’atteindre tranquilou Bilou la Bioccop de Montgeron, à proximité du départ du 1er Tour de France 1903 : quartier Réveille matin.

    Ensuite, ça monte dans Montgeron, par une piste cyclable, puis de petites rues qui évitent de prendre la Départementale : c’est fléché pour les vélos par la Mairie de Montgeron, sommairement.

    dav

    Nous atteignons ainsi la pelouse de Montgeron

    A (71).jpg

    A (77).jpg

    Passage sous la Nationale 6.

    dav

    dav

    dav

    Et c’est parti pour les espaces verts et une présence faible de la voiture, agréable.

    Ca roule.jpg

    Foret de Sénart, je vois la vie en rooooooooooose. Et c’est tout plat.

    A (144).jpg

    Accueil gourmand à la Biocoop de Soisy : merci.

    A (146).jpg

    Parking qui voile et roue et ne permet pas d’attacher le cadre. Vous avez demandé la mobilité durable, veuillez ne pas quitter. Nous, on veut des arceaux vélos, où attacher au  moins le cadre. On est comme ça :

    bien-attache-velo

    Puis retour au bercail.
    Merci encore.

     

     



jeudi 19 octobre 2017

  • Balade bois de Vincennes, changement d’heure

    Le samedi 4 novembre 2017, RV 14h 45 parvis de l’église saint Christophe à Créteil pour la balade du bois de Vincennes avec les amis de René de Fontenay.

    Ne soyez pas timides, nous vous attendons.

    Michel : 07 83 39 69 54



dimanche 15 octobre 2017

  • Le Loing et son canal en VeloDeVille : week-end magique

    logo-ptr94Si Loing, si proche.

    Un temps radieux et très chaud pour la saison ne nous a pas lâché, durant ce beau week-end le long de la Vallée du Loing et du Canal du même nom, décrite partiellement ici, puis . Organisé à initiative de l’association Le nez au vent, et avec le précieux concours de l’association locale.

    D’Ile de France à Montargis par le RER D puis ligne R, de Montargis à Moret sur Loing à vélo, puis retour vélo dans le Transilien ligne R et RER D.

    EuroVelo_Route_3.svg.png

    Notre trajet vélo dans la vallée du Loing (décrite ici en 3 étapes) ,  voir aussi le guide publié correspond à un tronçon de l’Eurovélo 3, Scandibérique, joignant à terme Trondhein en Norvège, à St-Jacques de Compostelle en Espagne, en savoir +.

    Capture.JPG

    Au programme : Montargis et sa visite, Cepoy = dodo en auberge de jeunesse, Chateau Landon par la rivière Fusain, Nemours, et visite de Moret sur Loing.

    Quelques vidéos qui fleurent bon :

     

     

     

    IMG_20171014_120642_1 (Copier).jpg

    Donner c’est donner, reprendre c’est vélo

    IMG_20171014_144619 (Copier).jpg

    « Tu sais
    Je n’ai jamais été aussi heureux que ce matin-là
    Nous marchions sur une plage un peu comme celle-ci
    C’était l’automne
    Un automne où il faisait beau
    Une saison qui n’existe que dans le Nord de l’Amérique
    Là-bas on l’appelle l’été indien
    Mais c’était tout simplement le nôtre.

    On ira
    Où tu voudras, quand tu voudras
    Et on s’aimera encore
    Lorsque l’amour sera mort
    Toute la vie
    Sera pareille à ce matin
    Aux couleurs de l’été indien ».

    IMG_20171015_091943 (Copier).jpg

    « C’est un endroit qui ressemble à la Louisiane
    A l’Italie
    Il y a du linge étendu sur la terrasse
    Et c’est joli

    On dirait le Sud
    Le temps dure longtemps
    Et la vie sûrement
    Plus d’un million d’années
    Et toujours en été. »

    sdr

    sdr

    IMG_20171014_143017 (Copier).jpg

    dav

    dav

    Montargis, Venise du Gâtinais

    dav

    Il faut déjà quitter Montargis

    dav

    IMG_20171014_182231 (Copier).jpg

    Couchage à l’auberge de jeunesse de Cepoy, à la bonne franquette

    dav

    IMG_20171015_110028 (Copier).jpg

    Chateau Landon, charmante merveille

    dav

    dav

    … qui se découvre au détour du Fusain, petite rivière

    A vélo : revêtement, le meilleur, grave émulsion à 15% de bitume, durable dans le temps et roulant :

    dav

    côtoie le pire, la grosse caillasse :

    sdr

    Entre les 2, intermédiaire, exemple à Nemours :

    dav

    Les barrières, souvent très bon :

    IMG_20171015_092040_2 (Copier).jpg

    Parfois plus dangereux, exemple à Moret (pas de photo).

    Arceaux vélos, lutte contre le vol, encouragement au déplacement utilitaire à vélo, plutôt bien à Chateau Landon :

    IMG_20171015_113635 (Copier).jpg

    Jalonnement cyclable, encore sujet important à nos yeux, un effort évident a été réalisé, il est à encourager :

    dav

    sdr

    dav

    Confusion possible dans le cas ci-dessus. Un emplacement en position, au milieu du carrefour, nous semblerait préférable, vu que c’est à droite sous le pont, en fait.

    dav

    Par ici la visite.

    sdr

    Le matériel : le VTC (Vélos Tous Chemins) de la marque allemande Vélo De Ville, ici en taille de cadre trop petite pour un grand utilisateur, tige de selle et potence sorties au maximum, ça fait très bien l’affaire :

    IMG_20171014_104415 (Copier).jpg

    Ce vélo nous a donné toute satisfaction, et nous a étonné par sa légèreté et sa relance. Le  confort en revanche ne nous a pas surpris, ça se voit avant même de monter dessus. Merci à Anne Marie qui le distribue et le commande en le configurant au choix de l’acheteur dans sa boutique à Paris, femme de goût. Il est tout équipé, dont l’éclairage à demeure, sans piles et sans frottement, câblage arrière aussi : dynamo dans le moyeu.

    Nous avons choisis un A40 (voir fiche), entrée de gamme de la gamma « Trekking » ici choisi en fourche rigide, avec l’option cadre très ouvert pour enjambement facile dit « Palermo », et en Nexus vitesses dans le moyeu : ne déraille jamais, passables à l’arrêt, une seule poignée, moins entretien. Seul bémol de ce système : pas de très petit développement pour les montées bien chargé. On aurait pu avec profit faire remplacer le pignon existant par un plus grand, pour avoir des développements tous plus petits.

    Du reste, oui, on a parlé cadence élevée de pédalage, et de l’intérêt de mouliner. Quelques conseils ont été prodigué : réglage de selle (hauteur, inclinaison pour ces dames) et lubrification de chaîne.

    Pour les amateurs de vélo, la gamme sport est aussi de toute beauté, et ne connait guère d’équivalent en neuf comme rapport qualité-prix / équipement / légèreté.

    Pour la bonne bouche :

    La SNCF avait fait fort, comme d’habitude, et avait annoncé la couleur : impossibilité d’acheter le billet pour Montargis à l’automate dans une gare RER D (SNCF donc) car destination hors Ile de France -> On essaie au guichet SNCF

    2ème effet Kiss kool : au guichet, le personnel nous demande si Montargis c’est dans Paris ?  Charmant guichetier, bisous, on va lâcher l’affaire, on va prendre un billet pour Melun s’il vous plait (le train arrive hein), puis on achètera celui pour Montargis à Melun, comme qui dirait.

    Il en faudra plus pour nous décourager, face à un tel soleil et une si bonne compagnie : un groupe de cyclistes nommé Dream Team. Il nous en faudra plus aussi en gare que quelques escaliers foireux sans goulottes vélo, ou goulotte trop proches du mur et donc inutilisables. Nos propositions au contrôleur de Moret Veneux les sablons doivent lui  sembler provenir d’une autre planète.

    Il nous faudra aussi plus que quelques trains courts fatalement bondés et avec trop de vélos par plate-forme par un tel week-end. Tu t’es cru en Suisse ? A nous de vous faire préférer l’intermodalité.

    La SNCF, c’est le piment des voyages à vélo. Des joyeux farceurs.

    Alors, pour ce beau week-end à pas cher, un grand MERCI à tous à commencer par Agnès et Guillaume, et quand est-ce qu’ on repart -> carte ?

    Oui, le tourisme à vélo a de beaux jours devant lui. Par exemple dans cette région où les canaux et rivières sont nombreux. Y’avait la route sixty six. Bah y’a la route 45, et la route 77. C’est bien fréquenté.

     



mardi 10 octobre 2017

lundi 9 octobre 2017

  • Balade au stade de France

    Nous voilà partis, sous la conduite de Joël, en direction du stade de France.

    Pour gagner le plateau de Gravelle, nous avons emprunté la route des Barrières ou allée Laurent Fignon. Après avoir traversé la bois de Vincennes par la route de la Tourelle, nous avons gagné l’avenue Daumesnil, la place de la Bastille, roulé sur la chaussée du boulevard Richard Lenoir à cause de l’occupation de la piste cyclable par le marché. Une pensée devant l’hôtel du Nord…Nous apercevons, quai de Seine, un immeuble aux balcons porte bonheur.

    Nous laissons le canal de l’Ourcq pour longer celui de Saint-Denis :

    http://www.af3v.org/-Fiche-VVV-.html?voie=182

    Ce canal se jette dans la Seine plus au Nord. Après être sortis de Paris, nous pénétrons dans Aubervilliers où nous rencontrons l’art de la rue. De l’autre côté du canal, après avoir découvert l’objet de notre balade – le stade de France – nous complétons nos réserves alimentaires.

    Après un accord commun, nous nous rendons à la basilique de Saint-Denis où nous admirons sa façade.

    Le retour s’est effectué par les boulevards de Belleville, Ménilmontant, Charonne après avoir mis un « pied à terre » forcé par ce bateau-mouche qui se dirigeait vers le bassin de la Villette.

    Cette balade s’est effectuée, populairement parlant, « les doigts dans le nez ».

    La prochaine balade, au départ de Créteil, dernière de l’année pour le bois de Vincennes, aura lieu le samedi 4 novembre 2017. RV 14h15, même lieu.

    Immeuble quai de Seine Paris

    Canal Saint-Denis, Merci Point P

    Canal Saint-Denis

    Canal Saint-Denis

    Stade de France et canal Saint-Denis

    Basilique Saint-Denis

    Canal de l’Ourcq, un bateau-mouche se dirige vers le bassin de la Villette



dimanche 8 octobre 2017

jeudi 5 octobre 2017

  • Les Départements et Régions Cyclables (DRC) appellent l’État à remettre le Schéma national vélo au rang des priorités partagées au service des territoires

    Les 250 participants et 85 territoires réunis aux 21es Rencontres des Départements & Régions Cyclables ce 5 octobre en Charente-Maritime soulignent un paradoxe et formulent des demandes dans le cadre des Assises de la mobilité.

    Le Schéma national vélo n’a jamais été aussi vigoureux et cohérent, grâce à une mobilisation croissante des territoires depuis 20 ans.

    Ces territoires fédérés au sein du réseau des Départements & Régions Cyclables demandent à l’État, au ministre de la Transition écologique et solidaire et à la ministre chargée des Transports de mettre fin au paradoxe malheureux de 2016 et de confirmer le poids stratégique du Schéma national vélo. Ce dernier présente un intérêt manifeste pour la transition écologique, l’égalité des citoyens, des territoires, la mobilité inclusive du quotidien, la qualité de l’air, la desserte fine des territoires, le tourisme durable et l’efficacité de l’action publique. Il doit figurer au rang des priorités identifiées dans le cadre des Assises nationales de la mobilité qui viennent de s’ouvrir et de la loi d’orientation des mobilités qui en découlera.

    Dans ce contexte les DRC demandent à l’État d’assurer sa mission régalienne et solidaire aux côtés des territoires.  

    Vous trouverez Manifeste_Vfinale ci-dessous. Les DRC vous invitent à le relayer.

    Capture.JPG

    Capture2.JPG

     

     

     



mercredi 4 octobre 2017

  • Rues Aux Enfants + Journée d’échanges à Paris – 13 octobre 2017 +

    logo-ptr94

    De plus en + de Rue aux enfants, rue pour tous en Ile de France, comme récemment.
    Chez vous aussi ? Ça commence à quelques personnes motivées, 2 ou 3 voisins.

    Voir l‘article en ligne pour cette formation, ces contacts, et ces ressources.

    Journée d’échange organisée par une association amie.

     

     Rues Aux Enfants, Rues Pour Tous

    + Journée d’échanges à Paris – vendredi 13 octobre 2017 +

    Une Rue aux Enfants, Rue pour Tousqu’est-ce que c’est ?

    Une « Rue aux Enfants, rue pour tous » est une initiative citoyenne qui vise à reconquérir l’espace public,promouvoir les modes actifs et encourager l’expression des habitants, jeunes et adultes ; elle se déroule dans une rue (ou une place) fermée temporairement à la circulation motorisée. Ouverte à tous, elle favorise les rencontres entre les générations, les genres et les cultures. 

    Les enfants peuvent ainsi jouer librement en toute sécurité et tranquillité. Des infrastructures de jeux peuvent être installées, des animations organisées. Les Rues aux enfants sont réalisées en collaboration avec différents acteurs (collectivités, parents, habitants, associations locales, commerçants, etc.).

    Rendez-vous le 13 octobre aux Acteurs du Paris Durable pour découvrir
    cette initiative, des porteurs de projets et des outils
    .

    + Depuis l’appel à projet de 2015, une trentaine de « Rues aux Enfants Rues pour Tous » ont été réalisées dans toute la France. Le collectif envisage de relancer un nouvel appel à projet fin 2017et dans la perspective, une journée d’échanges ouverte aux futurs porteurs de projet et à toute personne intéressée, est proposée le 13 octobre à la maison des Acteurs du Paris Durable.
    Les objectifs de la journée :

    • Transmettre les connaissances préalables utiles concernant l’espace public, la place qui y est faite aux enfants et l’intérêt de pratiquer des modes actifs.
    • S’approprier la méthodologie d’une rue aux enfants à travers des ateliers animés par des professionnels de l’enfance, de l’éducation à l’environnement urbain, d’architectes et d’urbanistes.
    • Découvrir des retours d’expérience et échanger avec des porteurs de projets « rues aux enfants, rues pour tous ».
    Informations pratiques 

    > Horaires : 8h45-16h45
    > Lieu : la Maison des acteurs du Paris durable, 21 rue des Blancs Manteaux 75004 Paris
    > Contact : Denis Moreau – rueauxenfantsruepourtous@gmail.com – 06 09 01 55 15
    quentin@vivacites-idf.org – 01 46 70 95 78

    > Inscriptions en suivant ce lien
    Crédit photo CREPAQ – Rue aux enfants de Bordeaux réalisée le 17 mai.
    Rencontre organisée en partenariat avec les Acteurs du Paris Durable.
    Notre initiative est soutenue par le Commissariat Général à l’égalité des Chances, la Direction Régionale de la Jeunesse, du Sport et de la cohésion sociale d’Île-de-France, le Ministère de la Transition écologique et solidaire et le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative.


  • Journée découverte : bi et triporteur sam. 7. Vélo électrique sam. 7 et dim. 8

    1) Les biporteurs et triporteurs Babboe à l’essai chez Holland Bikes Paris 15, ce samedi 8 octobre :

    Voir en ligne, adresse et modalités. Proche porte de Versailles.

    2) Le magasin de vélo Gepetto et Vélos organise les samedi 7 et dimanche 8 octobre 2 journées portes ouvertes spécialement dédiées aux vélos électriques.

    affiche-small2-2.jpg

    En cette occasion, 3 marques de vélos électriques seront représentées dans l’atelier :
    – Les Cycles Evéo, petit fabriquant français basé à Ivry S/ Seine, vous présentera ses vélos pliants électriques.
    – Les E-Bikes Kreidler – Fahrradmanufaktur, fabriquant allemand réputé dans le monde du vélo.
    – Les vélos Annad, micro entreprise spécialisée dans les kits de motorisation, en plus de vélos électriques complets.

    Les vélos électriques plaisent de plus en plus dans le monde de la petite reine. Ils offrent un confort d’utilisation demandant beaucoup moins d’effort, Ils permettent à un public de plus en plus large d’accompagner le mouvement de transition écologique pour des villes moins polluées, ce qui va de pair avec l’augmentation des pistes cyclables, notamment à Paris.

    Gepetto & Vélos, depuis sa création, se veut un moteur de développement du cyclisme parisien, avec cette idée directrice : « faire que le vélo prenne plus de place dans votre vie. »

    De plus, l’atelier situé rue du Cardinal Lemoine vient d’être transféré 200m plus bas, au 28 rue des Fossés Saint Bernard.

    C’est donc dans une boutique entièrement rénovée que Gruppetto et vélos vous attend samedi 7 et dimanche 8 octobre pour découvrir le nouvel atelier, ainsi que le meilleur des vélos électriques.

    Gepetto & Vélos
    28 rue des Fossés Saint Bernard, 75005, Paris
    www.gepetto-velos.com

    Pour rappel, jusqu’au 31 janvier 2018 au moins : l’Etat donne jusqu’à 200€.

    Pour les domiciliés à Paris, jusqu’à 33 % du prix d’achat TTC dans la limite de 400 € TTC par véhicule neuf : Alix, elle aura du mal à faire machine arrière.




    1 antivol de très bonne qualité et 1 point fixe s’imposent, tout le temps : voir quelques règles de base. Et consulter les comparatifs 2017.

    Et un marquage bien sûr, vidéo :



lundi 2 octobre 2017

  • Balade au stade de France

    Dimanche 8 octobre 2017 aura lieu, au départ de Créteil, la balade vers le stade de France par le canal Saint Denis. (40km)

    RV 10h15 au parvis de l’église. Prévoir le pique-nique, vélo en bon état de fonctionnement, gambettes également et bonne humeur !

    A bientôt

    Joël : 06 79 52 35 14



Traduction

Sites favoris


108 sites référencés au total

Brèves

30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -...

Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

24 février 2014 - Nous contacter

Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=...