L’ARBRE MORT est VIVANT !

L’importance de son rôle dans la biodiversité !
mardi 13 janvier 2015
par  Jardinaturaliste, Michel
popularité : 1%

Quand un arbre meurt, ne vous précipitez pas pour le couper, en général il ne présente pas de danger immédiat. Conservez-le en place, car il participera au maintien de la biodiversité…
Pour sécuriser la chute de branche morte au cours du temps Il suffit de réduire un peu la ramure, si c’est un arbre très haut vous pouvez le transformer « en totem ou chandelle » c’est-à-dire un fragment de tronc. Par exemple s’il est d’un diamètre supérieur à 1 m et de faible hauteur de 5 à 7 m, il mettra plusieurs années à se dégrader sans présenter de prise au vent…
En effet un arbre mort continue d’abriter de la vie en devenant le gite pour de nombreuses espèces. Dans les cavités, les oiseaux et les chauves-souris trouvent refuge.
Les larves d’insectes qui se développent dans le bois mort servent de nourriture aux pics verts… La majorité des coléoptères protégés sont liés au bois mort.
Idem pour les souches pourquoi vous échiner à les arracher ? Laisser les se décomposer tranquillement, vous y verrez l’apparition de champignons parfois très esthétiques et d’insectes utiles pour l’écologie de votre jardin. Vous pouvez également laisser des tas de bois qui serviront d’abris pour les petits animaux comme les hérissons ou des batraciens lorsqu’ils sont installés près d’un point d’eau…

L’intérêt et l’importance de la conservation du bois mort.

En forêt, la dégradation du bois mort contribue au renouvellement de la matière organique dans le sol.
Il est une source de nourriture, d’habitat et de gîte pour un grand nombre d’organismes.
Notamment les organismes xylophages (champignons lignicoles, champignons saproxyliques, coléoptères saproxylophages), les détritivores (insectes, champignons et bactéries) et les cavernicoles (primaires tels que les pics, secondaires tels que chauve-souris, oiseaux, insectes, plantes…).
- 20% des espèces forestières dépendent du bois mort.
- 39% des oiseaux forestiers nichent dans des cavités.
- 35 espèces de mammifères, 20 espèces d’amphibiens et de reptiles, des gastéropodes, champignons et végétaux utilisent l’arbre mort et le bois mort durant une partie de leur vie.
- Environ 3000 insectes vivent uniquement du bois mort.
- 90% des insectes saproxyliques sont en voie de régression du fait de la disparition de leur milieu de vie. La majorité des coléoptères protégés sont liés au bois mort (grand capricorne, pique-prune, lucane).


Exemples au bord du lac de Créteil

  • [Cavité creusée dans le bois mort->https://www.flickr.com/photos/michel-noel/15912410791/]
  • [Champignon->https://www.flickr.com/photos/michel-noel/15674275480/]
  • [Chardonneret élégant->https://www.flickr.com/photos/michel-noel/14294284348/]
  • [Etourneau sansonnet (jeune)->https://www.flickr.com/photos/mektoub22/13918351260/]
  • [Etourneau sansonnet (nourrissage)->https://www.flickr.com/photos/mektoub22/13918329449/]
  • [Grand cormoran->https://www.flickr.com/photos/michel-noel/13357320283/]
  • [Grimpereau des jardins->https://www.flickr.com/photos/michel-noel/13911872499/]
  • [Grimpereau des jardins->https://www.flickr.com/photos/michel-noel/14095336862/]
  • [Grimpereau des jardins->https://www.flickr.com/photos/michel-noel/14095349562/]
  • [Grimpereau des jardins->https://www.flickr.com/photos/michel-noel/14098970324/]
  • [Grimpereau des jardins->https://www.flickr.com/photos/michel-noel/8607870160/]
  • [Héron cendré->https://www.flickr.com/photos/michel-noel/13952286378/]
  • [Héron cendré->https://www.flickr.com/photos/michel-noel/15330239340/]
  • [Insecte->https://www.flickr.com/photos/michel-noel/15672510760/]
  • [Mésange bleue->https://www.flickr.com/photos/michel-noel/13515860763/]
  • [Mésange bleue->https://www.flickr.com/photos/michel-noel/13722545454/]
L’arbre mort est vivant

Commentaires

Traduction

Sites favoris


68 sites référencés dans ce secteur

Sur le Web