Le plan d’eau - Le lac

samedi 8 mars 2014
par  Michel, Pierre
popularité : 2%

Le plan d’eau :

D’une superficie de 42 hectares, c’est l’un des plus étendus de la région parisienne, sa profondeur moyenne est de 3 à 4 mètres (correspondant à la profondeur d’extraction du sable par les machines). On note cependant quelques belles fosses de plus de 6 mètres. Son alimentation en eau est assurée, par les eaux de pluie, la nappe phréatique de Champigny et les effluents (ruissellement sur les voies et trottoirs pas toujours très propres) du Mont-Mesly et du quartier de la source. Actuellement très élevé le niveau de l’eau peut être régulé par des prises d’eau l’évacuant vers principalement la station d’épuration de Valenton.
Comme dans la plupart des plans d’eau, issus d’anciennes sablières, aussi nommées ballastières, la baignade y est interdite, car dangereuse, les couches d’eau sont de températures différentes et les risques élevés d’hydrocution. Des courants de profondeur augmentent encore les risques de noyade…
Les aménagements de la base de loisirs, en introduisant des plantes aquatiques sur les rives, des roseaux, phragmites et autres massettes, permettent aux oiseaux et aux poissons de se reproduire dans de bonnes conditions. Certaines de ces plantes, comme la « Jussie Ludwigia grandiflora », sont considérées comme invasives, car leur prolifération rapide, diminuent l’oxygénation de l’eau.


Commentaires

Traduction

Navigation

Articles de la rubrique