Comité de Quartier : Compte-rendu de l’assemblée générale du 24 octobre 2013

vendredi 14 mars 2014
par  Michel
popularité : 2%

Compte-rendu de l’assemblée générale du 24 octobre 2013

Coprésidents : M. TEISSEDRE, JM. SICHER

Maire adjoint secteur Sud : F. ANDREAU

M.TEISSEDRE remercie les membres de l’assemblée de leur présence et ouvre la séance à 20h30.

L’ordre du jour est le suivant :

Thème : « la faune et la flore du lac » avec l’association des pêcheurs, nature et société ainsi que le service des parcs et jardins.
Questions diverses

Un rappel est fait sur les animations de fin d’année :

Par le Comité de quartier : une « Journée solidarité entre tous » organisée en collaboration avec les associations St Michel et EMMAUS de Créteil. L’objectif est de récupérer des jouets, peluches, et vêtements pour les fêtes de fin d’année de ces associations. Dates des permanences : samedi 7 10h-12h et 14H-16H et jeudi 12 décembre 17H-20H au local Comité-secteur au 2 allée Pierre Olivet.
Par le secteur sud : « La fête de l’hiver » le samedi 21 décembre avec de nombreuses animations dans le centre culturel Rebérioux ; une sortie en car à Vaux le Vicomte le 27 décembre. Réservations : le 4 décembre et si places disponibles le 7 décembre.au local secteur du 13 Billotte.

Comme d’habitude, un affichage dans le quartier sera fait avec plus de précisions.

M. TEISSEDRE rappelle que l’un des objectifs du comité de quartier est de faire remonter les demandes des habitants afin de les traiter, de les étudier et de les réaliser dans la mesure du possible.

Il souligne également la chance d’avoir sur Créteil un beau lac au cœur de la ville qui borde un vaste espace de verdure pour de belles promenades et des activités sportives.

Puis, il présente les différents intervenants et donne la parole à Raoul PETIT, Responsable de l’unité de gestion différenciée et de la biodiversité au service des parcs et jardins de la ville.

1.Thème : « la faune et la flore du lac » avec l’association des pêcheurs, Nature et société ainsi que le service des parcs et jardins.

Raoul PETIT fait une présentation de l’intervention des parcs et jardins aux abords du lac ainsi que des différentes espèces vivant sur la base de loisirs de Créteil.

Nous pouvons principalement retenir que :
- La présence de plantes aquatiques dans les eaux du lac est un signe de bonne santé.
- L’apport du pain est néfaste pour l’écosystème et pour les oiseaux qui le mangent.
- Des cyanobactéries (êtres vivants les plus anciens identifiés), des phragmites (graminée vivace qui pousse dans l’eau) ou encore de la jussie Ludwigia (plante introduite en 1993 dans le lac afin de dissuader de la baignade mais dont il faut limiter l’expansion), se développent dans le lac et ses abords.

Pierre NAVARRO, représentant de l’Amicale de Défense des Pêcheurs et de l’Environnement du lac de Créteil prend la parole et indique que cette association est constituée de passionnés de la pêche et de la nature. Ses membres s’évertuent à nettoyer le lac et ses abords et remettent à l’eau les poissons pêchés.

Pierre NAVARRO souligne que la pêche dans le lac a été interdite il y a quelques années en raison de la présence de botulisme. Cette maladie a été à l’initiative de la création de l’association. Il fait également part du découragement de certains de ses adhérents car il n’y a personne pour prendre le relais de ces travaux de nettoyage et de préservation.

Le lac contient beaucoup de poissons : des sandres de 10 à 15 cm, des silures qui peuvent atteindre plus de 2 mètres, des carpes de 28 à 30 kilos, des gardons, des tanches, des goujons, des poissons carnassiers « brochet », des perches, etc.

Pierre NAVARRO souligne qu’il n’y a pas de police de la pêche aux abords du lac, d’où certains abus de pêcheurs qui pratiquent des méthodes qui ressemblent à du braconnage. De même, les tentes ne sont autorisées que la nuit et le matin ; celles-ci doivent être démontées pendant la journée.

Un film sur les cygnes du lac, réalisé par Jean-Marie DORMAN est ensuite projeté.

Lien pour consultation : https://vimeo.com/77323435

Michel NOEL fait partager des photos prises aux abords du lac, précisant que les rendez-vous sont essentiellement le samedi et/ou le dimanche matin. Les passionnés partent en petits groupes à la rencontre de la faune et de la flore pour prendre des photos.

Chacun peut partager cette passion en se rendant sur les nombreux liens existants et notamment :

http://www.flickriver.com/groups/lesplantesdulacdecreteil/pool/random
http://www.facebook.com/Lacdecreteil

Anne DIELEMANN de « Nature et société » complète la présentation de la faune et de la flore aux abords du lac en présentant l’action de l’association. Il s’agit d’une association d’éducation à l’environnement à qui il a été proposé de s’installer gratuitement dans les locaux du lac, la « Maison de la nature » depuis 2003, en échange d’interventions auprès des scolaires.

L’association n’a pas en charge la protection du site. Elle dispense en revanche des ateliers divers, fabrication de panneaux, observation des différents sites naturels de Créteil.

Anne DIELEMANN précise qu’un travail en étroite collaboration avec le service des parcs et jardins se fait sur la base de loisirs.

Pour exemple, beaucoup d’oiseaux font leurs nids dans des arbres morts. Ces arbres morts n’ayant pas vocation à rester, l’association installe des « nichoirs » qui sont entretenus et habités chaque année.

Par ailleurs, cinq ruches ont été installées derrière les collines.

Sur la base de loisirs on recense la présence de lapins, de rats, de quelques renards, tortues, hérissons,…Tous ces animaux sont soignés lorsqu’ils sont trouvés blessés et parfois emmenés à l’école vétérinaire de Maisons-Alfort.

Une graphiste a aidé la Maison de la nature à mettre en place un catalogue de photos qui précise par exemple ce qu’il convient de faire lorsque l’on trouve un oiseau. Des bacs de récupération d’eau et de compost ont également été installés.

Enfin, la Maison de la nature met également en place un club nature destiné aux 6-12 ans.

Les coordonnées de l’association sont : Maison de la nature - 9 rue Jean Gabin - 94000 CRETEIL

01 48 98 98 03

Questions et interventions liées à la présentation du lac et de ses abords :

Karim BEZIOUEN, agent en charge des abords de la base de loisirs, de l’allée de la Toison d’or et des bords de marne témoigne de tous les objets retirés de l’eau, plus insolites les uns que les autres, allant du caddie aux tortues de Floride.

Un habitant demande s’il y a une action de prévue pour les algues de surface à l’endroit où se jette le canal ?

Raoul PETIT indique qu’une action est prévue très prochainement. Elle sera réalisée par une équipe de fontainiers qui arracheront les algues à l’aide d’une barque. Cette algue n’est toutefois pas dangereuse.
Pourquoi n’y a-t-il pas de panneau précisant qu’il ne faut pas jeter de pain aux canards ?

Karim BEZIOUEN s’est rapproché du journal « Vivre ensemble » afin qu’un article soit rédigé pour indiquer les méfaits du pain à destination du lac et de ses animaux sauvages, méfaits souvent inconnus de la population.

F. ANDREAU souligne qu’une intervention auprès des écoles à destination des enfants serait très porteuse. Elle pourrait consister en la fabrication de panneaux écologiques par les enfants. La distribution d’un tract dans les boites à lettres serait certainement aussi une piste à retenir.

Un habitant souligne qu’il faudrait également cibler l’autre côté du lac.

Anne DIELEMANN indique qu’un projet de panneau est en cours. Chacun pense que juste un petit morceau de pain ne représente pas un danger ; or, l’affluence de visiteurs aux abords du lac est très importante. Les enfants doivent être sensibilisés à ce danger.

Il est précisé que les animaux blessés sont emmenés à l’école vétérinaire où on leur donne du pain durant une quinzaine de jours afin de les « sevrer » progressivement. Le pain contient beaucoup de sel et est mauvais pour les animaux sauvages.

CQ15/24-10-13/01 Un membre de l’assemblée signale que les restaurateurs jettent des baguettes entières par dizaines dans le lac ; ce qui est vraiment regrettable.

CQ15/24-10-13/02 Une habitante déplore les déjections canines aux abords du lac.

CQ15/24-10-13/03 Un membre de l’assemblée signale le manque de sanitaires côté Base de loisirs, puisque les sanitaires implantés derrière la Maison de la nature sont toujours fermés.

CQ15/24-10-13/04 Un habitant demande où en est le « réseau odyssée » ?

Une habitante demande s’il est normal qu’il y ait autant d’insectes aux abords du lac ?

La présence des moucherons est liée aux différences de température.

Un riverain s’interroge sur l’absence apparente de coordination au niveau de tous les intervenants en action sur la sauvegarde du lac : Base de Loisirs, Département, Nature et société.

F. ANDREAU précise qu’une gestion élargie à de nombreux partenaires est toujours plus complexe. Mais nous sommes dans un cheminement positif, même si les choses ne vont pas aussi vite que souhaité.

Michel TEISSEDRE conclut en remerciant les différents intervenants.


2. Questions diverses

CQ15/24-10-13/05 Une habitante demande qu’un effort particulier soit fait à destination du quartier du Port. Elle indique qu’on y trouve des chariots, des canettes, des déjections canines… Elle déplore l’état d’insalubrité du quartier lié aux commerces et restaurants.

Un habitant ajoute ne pas pouvoir accéder correctement au 2 allée Max Ophüls, du fait des nombreuses déjections canines non ramassées.

F. ANDREAU souligne que la ville fait un effort permanent pour maintenir les lieux propres. Néanmoins la ville ne peut se substituer au manque de civisme des individus et propriétaires de chiens.

Un habitant indique que si la municipalité est responsable de la propreté de la ville et si l’état de propreté d’un quartier n’est pas satisfaisant, elle doit réagir de façon plus catégorique. Il propose entre autres un système de verbalisation.

F. ANDREAU précise que ce type de verbalisation est compliqué car il faut prendre les personnes en flagrant délit.

CQ15/24-1013/06 Une habitante demande qu’en cas de neige, les trottoirs soient de nouveaux déneigés au niveau de l’école Gaston Deferre.

CQ15/24-10-13/07 Des trous sont signalés au niveau des passages piétons situés devant l’école Gaston Deferre.

CQ15/24-10-13/08 Un membre de l’assemblée signale que les îlotiers aux abords de l’école Mendès France utilisent les véhicules de la ville pour aller chercher leur(s) enfant(s) à l’école. Ils ne les attachent pas et utilisent par ailleurs leur téléphone portable dans leur voiture.

CQ15/24-10-13/09 Le feu situé au niveau de la passerelle MATARO passe au rouge sans même que l’on appuie. Demande de vérification.

CQ15/24-10-13/10 Une habitante se plaint des jeunes qui squattent devant le bureau de la permanence allée d’Olivet et vendent de la drogue sans même se cacher.

F. ANDREAU indique qu’elle a signalé ces faits au Commissaire principal de police.

Une habitante souligne le climat d’insécurité grandissant sur le quartier. Elle indique qu’une personne âgée de 73 ans a été agressée par 3 dealers le 20 août dernier, au 7 mail de Salzgitter. La Police Nationale et Créteil Habitat ont été informés. Elle ajoute que par peur, aucun passant n’est intervenu.

CQ15/24-10-13/11 Une habitante indique que la viande de porc n’est servie qu’une fois par mois dans les cantines. Elle demande s’il s’agit d’un choix de la ville ?

F. ANDREAU précise que des parents d’élèves, des enseignants et des diététiciens participent à la commission des menus. Elle indique que toutes les viandes sont servies et qu’il il y a aussi des repas sans viande. Aucune remarque ne semble avoir été recensée à ce sujet. Elle se renseignera.

CQ15/24-10-13/12 Demande d’installation de ralentisseurs ou chicanes au niveau de l’allée Max Ophüls. Un habitant signale que des jeunes font du cross à une allure très rapide, malgré la présence de jeunes enfants.

CQ15/24-10-13/13 La sortie du 25 av du Général Billotte donne directement sur le trottoir. Demande de pose de ralentisseurs. Les motos y circulent en effet à vive allure jusqu’à 2h du matin.

F. ANDREAU se renseignera sur les possibilités existantes.

CQ15/24-10-13/14 Stationnement problématique dans l’avenue du Général Billotte. Les voitures sont garées en double, voire en triple file. La Police Nationale ne verbalise quasiment jamais et passe devant les voitures sans s’arrêter.

CQ15/24-10-13/15 Des personnes viennent le matin en bipède, fouiller dans les poubelles. Hormis le bruit qu’elles génèrent, elles laissent un désordre important derrière elles. Comment résoudre ce problème de plus en plus fréquent ?

Proposition d’implantation de deux sapins dans le quartier. Des habitantes se proposent d’installer et de décorer un sapin supplémentaire.

En l’absence de question supplémentaire, M.TEISSEDRE lève la séance à 23H05


Le compte-rendu sur le site de la Ville

Commentaires

Traduction

Sites favoris


26 sites référencés dans ce secteur

Sur le Web