Lichens

jeudi 29 janvier 2015
par  Gilles CARCASSÈS, Michel
popularité : 1%

Lichens

Publié le 29 janvier 2015 par Gilles
Un lichen est constitué d’une association symbiotique entre un champignon et une algue unicellulaire ou filamenteuse. Parfois, l’association du champignon s’établit avec une cyanobactérie. On dénombre environ 3000 espèces de lichens en France. Leur étude est affaire de spécialistes, car les critères de détermination s’appuient largement sur l’emploi de réactifs chimiques (chlore, iode, potasse notamment) qui peuvent colorer diversement certaines parties de ces organismes. Les lichens revêtent des formes très variées. Un grand nombre d’espèces croissent sur le sol ou les rochers, d’autres se développent sur les troncs ou les branches des arbres.

Certains genres aux formes ou aux couleurs singulières sont assez faciles à reconnaitre.

Cladonia sur le menhir La Grande Pierre de Jouy-le-Moutier
Cladonia sur le menhir La Grande Pierre de Jouy-le-Moutier - Photo © Gilles Carcassès

Cladonia sur le menhir La Grande Pierre de Jouy-le-Moutier © Gilles Carcassès

Les Cladonia, avec leurs podétions en forme de trompette, sont fréquents sur les souches. Mais on peut aussi les rencontrer sur les pierres parmi les mousses.

Peltigera sur un talus sableux à Osny © Gilles Carcassès
Peltigera sur un talus sableux à Osny - Photo © Gilles Carcassès

Peltigera sur un talus sableux à Osny © Gilles Carcassès

La face inférieure des Peltigera présente de nombreuses rhyzines. Les parties fertiles du thalle, portant les spores, sont brunes. Ces lichens poussent sur le sol.

Xanthoria parietina sur une branche de prunellier à Cergy
Xanthoria parietina sur une branche de prunellier à Cergy - Photo © Gilles Carcassès

Xanthoria parietina sur une branche de prunellier à Cergy © Gilles Carcassès

Parmi les lichens les plus fréquents sur les troncs et aussi sur les pierres et les tuiles, les espèces du genre Xanthoria sont reconnaissables à leur couleur jaune plus ou moins orangée. Les Xanthoria peuvent être utilisés pour teindre les lainages en jaune. ou en brun. Xanthoria parietina, très commun, est utilisé, avec d’autres espèces de sensibilité différente, comme indicateur de la pollution athmosphérique. Cette espèce supporte une pollution moyenne.

Comment mesurer la pollution des villes en observant les lichens sur les troncs des arbres

Usnea florida
Usnea florida - Photo © Gilles Carcassès

Usnea Florida © Gilles Carcassès

Elle ne pousse pas dans nos villes : cette belle usnée ne supporte pas l’air pollué. On la rencontre principalement en montagne sur les branches des feuillus. Sa présence est utilisée pour caractériser les continuités écologiques en milieu forestier.

Le site de l’Association française de Lichénologie


Photos réalisées au bord du lac de Créteil


Nature en ville à Cergy Pontoise - article "Lichens" par Gilles CARCASSES

Commentaires

Traduction

Sites favoris


68 sites référencés dans ce secteur

Sur le Web