Vos souhaits, constats et suggestions rejoignent les nôtres !

Février 2015
dimanche 8 février 2015
par  LMC, Michel
popularité : 1%

Nous avons accueilli avec une vive satisfaction les vœux qu’en tant qu’associations ou particuliers vous nous avez adressés. Vos souhaits, constats et suggestions rejoignent les nôtres.

Un habitat pour la flore.

  1. Le respect du plan écophyto
    L’objectif du plan écophytho issu des accords de Grenelle était de réduire de moitié en 2018 l’utilisation des produits phytosanitaires ; il est reporté en 2025, essentiellement du fait du monde agricole ce qui n’est d’ailleurs pas propre à la France. Sait-on que le déversement des pesticides dans l’océan Pacifique fait proliférer des étoiles de mer tueuses qui attaquent la grande barrière de corail, au large de l’Australie.
    À l’échelon national, toute utilisation par les collectivités locales sera interdite en 2016. Sur l’espace du lac et d’ailleurs sur toute la ville nous pouvons témoigner avec nos amis de la LPO que les gestionnaires publics et leurs équipes se sont engagés depuis quelques années dans cette démarche vertueuse.
  2. Une gestion différenciée
    Nous pouvons suggérer d’amplifier une pratique de gestion différenciée en instaurant des zones champêtres et de prairies assurant une plus grande diversité floristique et un meilleur refuge pour les animaux, en particulier les insectes. Saluons aussi la politique du service des parcs et jardins de la ville de Créteil de procéder à la plantation d’arbres et arbustes à baie ainsi qu’à la pose de plantes mellifères.

Un habitat pour la faune

  1. Développer les capacités d’accueil
    Le souhait exprimé est aussi de développer les capacités d’accueil pour les oiseaux. La LPO et l’association Nature et Société y contribuent déjà grandement par l’installation de nichoirs. Comme l’exprime très bien l’article « l’arbre mort est vivant » diffusé sur le site, plaidons pour que les souches d’arbres morts soient conservées afin qu’ils servent d’abri aux oiseaux et aux insectes. Dans cet ordre d’idées, plaidons pour une intervention mesurée sur les roselières qui constituent également des refuges naturels, et comme le préconise la LPO, installons des radeaux comme terre d’accueil pour les sternes..
  2. La préservation des espèces
    Plus de 150 espèces d’oiseaux ont été identifiées sur le lac de Créteil par la LPO ; pour certains on peut déplorer leur dépeuplement. Nos amis de l’association Grumpy nature qui nous a envoyé ses vœux s’attachent à recenser les fuligules milouins en hivernage dans la région parisienne. Ils nous apprennent que le site de Créteil est le dernier refuge climatique quand les plans d’eau environnants, comme le lac des Minimes ou le lac de Valenton se trouvent gelés.
    Qui connaît la pêche sportive dans les rivières de montagne peut s’étonner de la prolifération de cannes à pêche en bordure de lac ; les propriétaires attendent patiemment une sonnerie les avertissant que la gent piscicole morde à l’hameçon. Les pêcheurs que nous rencontrons sont généralement respectueux de la réglementation qui impose de ne pas être muni de plus de 4 lignes. Hélas il en est d’autres, véritables prédateurs, qui n’hésitent pas jusqu’à mettre à l’eau des embarcations pour écumer les espèces existantes. Qui des brigades départementales de l’ONEMA chargées d’assurer la protection et la mise en valeur du patrimoine piscicole et des milieux aquatiques, de l’ONCSF Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage ou de la fédération interdépartementale pour la pêche et la protection des milieux aquatiques (FPPMA) doit se charger de mettre fin à ces pratiques ?
  3. Santé des animaux
    Signalons que les animaux jusqu’alors considérés comme de simples biens meubles viennent d’être enfin reconnus légalement comme des êtres sensibles.
    1. Nourriture à donner aux oiseaux
      Comme évoqué dans les vœux de la LPO nous ne désespérons pas qu’une signalétique ostensible soit installée autour du lac pour sensibiliser le public sur la nourriture à donner aux oiseaux et en particulier sur l’interdiction de donner à manger du pain aux cygnes, nocif à leur santé. Cette question a eu été évoquée en comité de quartier, et a fait l’objet d’un article pédagogique sur notre site et d’une page d’information sur le site www.ville-creteil.fr. La question sera à nouveau soulevée auprès de gestionnaires.
    2. Animaux malades
      Les vœux qui nous sont adressés par le CEDAF nous rappellent le sort réservé à un grèbe huppé victime d’une pollution provoquée, cet été, par la présence d’un fluide visqueux en surface de lac. Recueilli il a été amené au centre d’accueil de la faune sauvage (CEDAF) et, soigné, il a pu être remis à l’eau. Ces vœux ne doivent pas nous faire oublier l’appel à l’aide urgent lancé par le professeur Jean-François Courreau responsable du centre et de l’association faune Alfort qui s’occupe du sort des animaux sauvages en détresse. Malgré l’accroissement du nombre des animaux qui y sont recueillis, l’école vétérinaire a interrompu le versement de subventions. Reportons-nous aux modalités de versement de dons décrites sur le site ainsi qu’aux gestes à exercer lorsqu’on trouve un animal en détresse.

Un habitat partagé

Toute cette faune et cette flore, si ce n’est une île vierge pour permettre le refuge et les migrations, cohabitent avec la présence humaine. Faut-il se souvenir que l’espace du lac a été créé comme une base de plein air et de loisirs, à l’instar d’autres « poumons verts » instaurés lors de l’extension de la région parisienne. C’est une zone de partage entre la biodiversité et les divers usagers du lieu.

  1. La pratique sportive
    Comme l’indique l’US Créteil Voile les futurs Tabarly respectent l’environnement qu’ils côtoient, encore plus spectaculaire vu du « large ». Nous n’avons pas reçu de vœux d’autres associations sportives comme celles des footeux » du dimanche. Nous ne désespérons pas de les intéresser avec les joggeurs impénitents sur le milieu dans lequel ils évoluent.
  2. Usagers
    À nous de les sensibiliser pour concilier leurs attentes et conserver un bel équilibre tel que l’indique une personne fervente de cet espace. Malgré la réglementation affichée on constate la dissémination de déchets de la part de personnes peu scrupuleuses. Il reste que les poubelles existantes sont trop peu nombreuses et sont à renouveler.
    D’un autre côté pour le confort des visiteurs et usagers nous conjuguons notre demande à celle de l’US Créteil Voile pour faciliter l’accès aux sanitaires peu nombreux sur le site ; ils sont d’ailleurs parfois fermés, même lors des nombreuses visites de fin de semaine.
  3. Des galeries d’artistes
    Une étudiante dans le cadre de son mémoire, Mme Pauline Dilas a été conduite à interroger plusieurs personnes sur la perception que celles-ci pouvaient avoir sur le paysage du lac. Les buttes du lac ne sont pas la montagne Sainte Victoire mais gageons, comme nous y invite Mr Gonzague Octaville artiste riverain sur la galerie du port, que le paysage qui s’offre à leur vue les incite à développer leur imagination artistique.
  4. Une réserve naturelle ?
    Dans ce contexte, pourrait-on songer comme l’association Grumpy nature, à ce qu’une partie de cet espace soit érigée en réserve naturelle. Déjà il existe une île préservée de tout accès. Au plan organisationnel l’intérêt d’une réserve naturelle est de confier la gestion à un acteur unique.
  5. Or, comme nous avons déjà eu l’occasion de l’évoquer l’objectif du site est d’être un lieu de rassemblement, par des échanges et partages entre les différents acteurs fréquentant cet espace, usagers, riverains, associations, professionnels, universitaires, scolaires, ainsi que les acteurs économiques et artistiques. Le site se veut aussi interlocuteur des gestionnaires publics en constituant un outil d’alerte et d’interpellation, voire de propositions.

Documents joints

Les nouvelles orientations du plan ÉCOPHYTO - (...)

Commentaires

Traduction

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur

Brèves

30 mai 2014 - Sur Facebook : Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne -...

Lac de Créteil - 94000 - Val de Marne - France

24 février 2014 - Nous contacter

Pour nous contacter, cliquez sur l’enveloppe.http://laccreteil.fr/spip.php?page=...